Avertir le modérateur

Fressinet - Page 7

  • La liste Elo France a un incroyable talent

    Bonne année 2013 à tous ! 2-0-1-3, partez ! Hello ! Elo ? C’est un peu dans cette humeur et ce manque total d’inspiration qu’il a fallu attaquer cette nouvelle année bloguesque, bientôt la septième.
    Quelle est la grande actualité du début de l’année en dehors de l’inusable (car sponsorisé par un géant de l’acier, Tata Steel) super tournoi de Wijk-aan-Zee ? Le classement Elo. Oui, ce mot en trois lettres, avec une capitale et non trois et sans accent. Eh oui, ce cher Arpad Elo nous a légué un classement de son cru.

    Et 2013 est une année historique : avec 2861, le Norvégien Carlsen (22 ans) bat le record de Kasparov de 10 points et rend 51 points à Kramnik, "seulement" deuxième ! Ahurissant.

    Liste sur le site de la FIDE ou sur le site de ChessBase avec les points gagnés/perdus par ces géants.

    Crédit photo: Web-cadeau de Gérard M. de Montpellier. Merci pour ce 'bouton-64', un véritable bouton du 64e régiment d’infanterie de ligne du Premier Empire.

     

    Echecs64.jpg

    De Carlsen à la modeste (ou à l’immodeste) patate de club que nous sommes par rapport à ces messieurs précités (mais nous ne jouons pas au même jeu...), le classement Elo-ego est l’instrument de mesure des joueurs d’échecs. Le thermomètre. Le truc qui mesure la force relativement dans une période le temps. Dans 60 cas(es) sur 64, le joueur d’échecs adore.

    Tiens, la liste des joueurs actifs classés FIDE par ordre de force n’est pas évidente à trouver sur le site fédéral. Vraiment dommage. Eh bien la voilà l’idée pour la première nouvelle de 2013. Promenons-nous dans les bois du site de la FIDE. Elo y es-tu ? Ah, la belle recherche détaillée !

    Trève de plaisanterie. On sélectionne 'France', les classés FIDE actifs (au moins une partie tous les cinq ans) par ordre décroissant. Oui, après le numéro 1 français Vachier-Lagrave, c’est la descente aux enfers pour tous, 'descending' en anglais. A tout hasard on rajoute un zéro après 3000 des fois qu’on obtienne 30 000 classés FIDE. Et que de bonnes surprises sur la terre de France. Que de nouvelles enthousiasmantes pour cette nouvelle année. Prêts ? 2-0-1-3, partez, cliquez ligne suivante.

    Lire la suite

  • Derniers secrets des textos texto

    sebag,kouatly,babar,fressinet,bacrot,tregoubov,fischer,rizzitano,radio nova,battesti,dacalorVous êtes nombreux à envoyer des textos. Des joueurs, des indics de la FFE et d’ailleurs, des informations sérieuses et pas mal de blagues pour ce bli-blog.
    Voici le dernier épisode de la catégorie "Les textos texto".
    Les textos reçus sont entre guillemets. Des titres ont été rajoutés pour ne pas rire. L’orthographe a été "rattroupée" comme l’on dit dans le Doubs. Bon zapping !

    PARLER LA FRANCE
    A propos des commentaires en cabine au Cap d’Agde. "L’avantage de Bachar sur les autres commentateurs ? Au moins, il parle correctement le français."

    LES MAINS DANS LES PROCHES
    "Projection de diapos faite lors de la réunion de Salazar. Très gros boulot de réflexion, très pro et sérieux. Battesti est venu quant à lui les mains dans les poches avec son bagout habituel."

    LE JEU DU QUI PERD GAGNE
    "Bureau des pleurs à 60 000 euros par an. Tu as mis le doigt là où ça fait mal. Il vient faire croire qu’il perd de l’argent..."

    IL ME FAIT TOURNER LA TÊTE
    "Peux-tu obtenir le nom du parfum de Dacalor ? Il sent très bon. J’étais à sa droite lors d’une ronde. Je l’ai d'ailleurs un peu gênée je crois, du fait de ma toux chronique ce jour-là. Au fait, c’est pas pour offrir à ma femme, c’est pour moi!"

    LA PLANÈTE DES MÉNINGES
    "Après sa défaite dans le match contre Karpov, Ivantchouk était plongé dans ses pensées, sur une autre planète..."

    LE NOUVEAU ET L’ANCIEN TEST-AMANT
    "L’ex et le New ont fait nulle rapidos table 4."

    sebag,kouatly,babar,fressinet,bacrot,tregoubov,fischer,rizzitano,radio nova,battesti,dacalorRADIO NOVA
    "Il n’y aura, ce soir sur Radio Nova (cf. programme sur leur site), aucun représentant de la FFE.
    Le serveur de Radio Nova a explosé : la partie ne peut démarrer."

    L’IDÉE DES INVALIDÉS
    Pendant la réunion "électorale" de la liste Battesti à Paris, un président de club présent dans la salle m’envoie ce texto : "Tu es au courant des invalidations sur la liste de Léo ?" 

    LA NAJDORF AVEC UNE FISCHER
    "Tu connais un livre sur la Najdorf d’un certain Rizzitano? Génial ! Une journée de bonheur et en plus, mon père me sort une bière qui s’appelle... Fischer !"

    LE RETOUR DU CLIENT
    Bacrot-Fressinet 2-0 : le retour non pas du Jedi, mais du client.

    RECETTE DE L’ÉVAPORATION : COMMENT FAIRE UN "BAIN-MARIE"
    "Pavel Très Beau Gosse devait lui consacrer 30 h de préparation via Skype pour les Olympiades. Ensuite, Marie a fait du Marie. Elle a laissé Pavel commencer à travailler sur une ouverture, puis s’est désistée pour des raisons insondables ; évaporée, la Marie..."

    SCRIBE RUSSE
    "Ok, pozzhe, kodga vremya budet, napishu."

    Qui regarde ce blog en ce moment et surtout où ? Consulter le géocompteur colonne de droite. Mettre le clignotant.

    Tous les gazouillis d’Echecs64 sur Twitter 

  • Bacrot vainqueur à Ajaccio

    Après avoir sorti Vachier-Lagrave (en 19 coups) en demi-finale sur 2 parties, Étienne Bacrot a battu 2 à 0 en finale d’un tournoi de parties rapides ‘chouchou’ présidentiel : le souriant, l’aimable, mais impitoyable sur l’échiquier Laurent Fressinet. Presque ‘son client’ en parties rapides. Voilà comment s’est terminé, à Ajaccio, un festival de parties rapides. Un tournoi de blitz festif (dominé par Vachier-Lagrave avec 9 sur 9) et la dernière épreuve du Grand Prix FFE avaient débuté quelques jours plus tôt à Bastia.

    Pour se qualifier en quarts de finale, il fallait figurer dans les six premiers de l’open de parties rapides de Bastia auxquels on ajoutait deux invités de marque : Short et Fressinet. Comme Short faisait partie des 6 premiers, le 7e du classement, l’espoir corse Massoni, a été repêché.

    Bon j'avais pas tout compris vu les explications minimalistes du site FFE et le désintérêt général des Grand Prix, sauf pour les pros. Voici le bref courriel communiqué le 1/11 par le MI Ch. Philippe :
    Salut christophe, une petite correction sur ton article corse... C’est l'occasion de te passer le bonjour ;) En fait l'open corsica master permettait aux 8 premiers de rejoindre les 8 gms qualifiés après les 4 Grand Prix Port-Marly, Nancy, Aix-les-Bains et Villandry et donc de disputer des huitièmes, quarts, demis et finale remportée par 'Bac'. Mais le bateau d'Istra n'a pas pu partir cause tempête, le 9e de l'open a été repéché... moi ;) Tu peux lire les détails sur mon site... A+ Christophe"

    Le MI français Battaglini a mis tout le monde d’accord : il est arrivé seul en tête avec 8 sur 9. Le tournoi était fort bien doté : 60 000 € de prix pour 149 joueurs dont :

    • 108 licenciés en Corse (dont Léo Battesti lui-même, 61e) et 2 forfaitistes locaux.
    • 6 GMI, 6 MI, 5 maîtres FIDE (dont l’insulaire Massoni) et une maître internationale féminine venus pour les prix.
    • 13 Continentaux ont fait le déplacement ! Et encore, parmi les 13, on compte le président fédéral actuel (24e), un arbitre et un membre du Comité directeur et ses deux enfants, tous proches du candidat Léo Battesti.

    Une annonce rapide pour des classements rapides
    Lu en Une du site fédéral à propos du tournoi de Bastia : « 4 joueurs à plus de 2700 Elo en demi-finale, c’est une denrée très rare. Mais il est vrai que les échecs laissent peu de place au hasard. »

    2700 Elo en parties longues, oui. 2700 en parties rapides, non. Pas de place au hasard. Sur les quatre joueurs en question – Bacrot, Fressinet, Short et Vachier-Lagrave –, seul l’Anglais possède un Elo de parties rapides de 2702.
    Le télégraphiste fédéral est condamné à un voyage AR (sous surveillance arbitrale) Paris-siège de la FFE… par les transports en commun.

    Finale à Aiacciu : se prononce comme cela s’éternue
    Tous les titres du site de la Ligue d’échecs de Corse sont en corse. Les contenus sont en français sauf la tévé. Même la Ligue de football corse n’a pas osé. Cette façon d’imposer la langue corse jusque dans un communiqué officiel a même fait sourire ‘Euh-Euh’, le site Internet d’Europe Échecs. Pour une fois, il n’a pas hésité à faire de l’humour : Dans le communiqué publié par Léo Battesti-organisateur, sur ce site, EE rectifie par une ‘Note De La Rédaction mdr’ en traduisant pour nous, pauvres pommes : « (…) de Bastia et Aiacciu [NDLR : Ajaccio en français]. ».

    Comment dire Corsican Circuit en corse ?
    Titres en corse, Ajaccio en corse sur le site fédéral : beaucoup de dirigeants de clubs sont choqués. Et silencieux jusqu’au moment… du vote. Mais la pointe, c’est de nommer le super tournoi de parties rapides… en anglais. ‘Corsican Circuit’. Une fronde par rapport à cette langue continentale que l’on appelle le français ? Ou simplement une manière de remercier les 26 joueurs étrangers sur 149, titrés compris, qui ont participé au tournoi ?

    Le site fédéral en main et au pied
    Quand Léo Battesti l’organisateur organise, comment communique-t-il sur le tournoi ? Il demande au président de la ligue corse, Battesti, L. ? Non. Au vice-président fédéral L. Battesti ? Non. Au responsable de la communication à la FFE, Battesti, Léo ? Ouuuiii ! Conclusion : pas de site dédié au tournoi et le site de la ligue de Corse renvoyait gentiment sur… le site fédéral pour les résultats, le direct et tutti quanti histoire sûrement de gonfler les statistiques ! Pendant ce temps-là, l’autre tournoi majeur – Le Cap d’Agde –, avait son site depuis belle lurette.

    Les simultanées de maîtres : parfaite « empreinte »

    S’il y a une chose dont les jeunes (et les adultes) se souviennent toute leur vie, c’est quand ils ont joué contre un grand maître en simultanée. C’est formateur et pour les plus doués, ils sont aussi repérés voire encouragés. C’est ainsi que Vachier-Lagrave, Van Wely et Youssoupov ont affronté des joueurs dans la matinée de la cérémonie d’ouverture, le 27 octobre. Ce genre d’initiative était la routine en URSS. Ce devrait systématique le cas dans les tournois à haut niveau et les manifestations de prestige.

    Gens Una Listus
    Dans quel « sport » voit-on un président en exercice et l’organisateur jouer un tournoi avec des prix conséquents ? Le président Carvallo a un niveau tout à fait raisonnable ; à chacune de ses victoires, ses adversaires voient les chances d’accrocher un prix par catégorie s’envoler. Dans une moindre mesure et parce qu’il est moins fort, cette remarque vaut aussi pour Léo Battesti.

    Short a sorti un Gromovs
    Short est un GMI poli qui a perdu son accent de jeunesse pour parler un peu ‘upper class’. Mais à Bastia, le naturel est revenu au galop… ou presque. Il a sorti un ‘Gromovs’. A savoir, il a battu Sergueï Gromovs (2169 Elo). Et bien sûr en jouant 16.Fxf7+ suivi d’une boucherie avec deux pions de plus (1-0, 31e).

    Élections : ne pas perdre la main
    A peine terminé son tournoi, 'Léorateur' se rend au Cap d’Agde pour présenter ses idées de candidat à la présidence. Réunion prévue le 2 novembre. Son concurrent Diego Salazar occupe déjà le terrain pour une réunion le 1er novembre.
    Léorateur part avec un avantage dans ce débat décalé : l’apéro est offert. A noter que l’organisateur du Cap d’Agde, Pascal Lazarre, fait partie de son 'comité de soutien' (3 membres connus à ce jour).
    Nom de quelques-uns de leurs soutiens sur les affiches ci-dessous.

    battesti,salazar,bacrot,vachier-lagrave,fressinet,short

    battesti,salazar,bacrot,vachier-lagrave,fressinet,short

  • Olympiades : l’EdF - équipe de France - en manque de jus

    L’équipe de France (EdF) n’est-elle composée que de super techniciens sur la surface des 64 cases avant d’être une équipe animée d’un esprit, poussée par des entraînements et encouragée par un entraîneur gérant les joueurs et leur psychologie ? C’est du moins l’impression qu’une EdF sans jus a donnée lors des Olympiades d’Istanbul rassemblant 158 équipes chez les « mixtes ».

    Voir le parcours de l’équipe échiquier par échiquier.

    5 joueurs techniciens d’une surface de 64 cases carrées pour quelques milliers d’euros et deux semaines de travail avec un « entraîneur » en guise de contremaître, dans la pratique, un préparateur de variantes.

    Avant la 11e et dernière ronde qui se joue dimanche à 10 h en direct quel est le bilan pour la France ? Bof. Un gâchis car 'pas de Bacrot'. Une fatigue liée au National joué juste avant ? Un manque de forme ? Un manque d’énergie lié à la construction du capitanat vu par la FFE ? L’absence totale de préparation physique collective ?

    Les Olympiades se jouent par équipes de 4 avec systématiquement un joueur au repos et le capitaine qui peut assister aux matches, en l’occurrence Pavel Tregoubov.

    Cette équipe de 6 personnes doit vivre pratiquement deux semaines dans les meilleures conditions en oubliant le téléphone perso ou fédéral, les commentaires sur l’Internet et le qu’en dira-t-on. Pas simple à l’ère du Net.

    Oublions en passant la franche rigolade des chiffres : L’EdF classée numéro 8 sur la ligne de départ et les clairons fédéraux sur la France numéro 3 mondiale en comptant les 10 meilleurs joueurs classés FIDE et voyons concrètement son parcours.

    Cliquer ici pour le festin. Et sachez, en consultant le géocompteur en bas de  la colonne de droite, que l’EdF a régulièrement consulté ce blog d’Istanbul. Étonnant et détonant, non ?

    P.S. : Après son match perdu contre la Roumanie à la 10e ronde, l’EdF rencontre l’Afrique du Sud. 4-0 est le score attendu. Qui fera nulle ? A moins que l’EdF nous fasse une redite d’un certain match de football?

    Photo: © Davil Llada
    Avant une partie, le capitaine A. Petrossian rassure Movsesian (qui 'adoube'), échiquier n° 2 de l’équipe d’Arménie.

    20120830_olympiad_llada_r3_017_movsesian.JPG

    Lire la suite

  • Olympiades : ne pas perdre pour gagner

    Comment jouer des matches sur 4 échiquiers quand on représente son pays ? C’est une savante combinaison de forme et d’agencement des couleurs. La pression avec une centaine de nations présentes, quelques dizaines de vrais amis sont le miel de ce grand rendez-vous.

    Un seul mot d’ordre : concentration et préparation. Le capitaine est là pour soulager les joueurs, allez chercher l’information pour que 4 mousquetaires plus 1 remplaçant ne se consacrent qu’au jeu.

    Qui préfère jouer avec les noirs ? Telle nation est obligée de jouer avec son plus gros Elo au premier échiquier (Angleterre avec Adams ou l’Arménie avec Akopian). Les appariements échiquier par échiquier mis en ligne le matin sur le site des Olympiades donnent déjà un tas d’informations.

    Prenons le match France-Angleterre de la 4e ronde de ce jour.

    La France joue avec les blancs au 1er échiquier. C’est déjà un petit avantage.

    1. MVL-Adams
    ‘Mickey’ Adams n’est pas un cadeau avec les blancs. Maxime Vachier-Lagrave, après une superbe victoire (blanche) contre Topalov à la ronde 3, perd rarement avec les blancs.

    Le match se jouerait donc « derrière ».

    2. Jones
    (champion de Grande-Bretagne)-Fressinet
    En 2012, les deux hommes se sont affrontés dans une partie sans risque. Et Fressinet a la réputation de tenir avec les noirs.

    3. Édouard-Short : aucun pronostic possible. Short peut tout jouer et surtout jouer des sous-lignes dans son style classique. Édouard a déjà frisé la correctionnelle dans ces Olympiades, mais a un style enjoué fait d’initiative et d’attaque.
    Pronostic : « J’adoube ». Short est redoutable avec les deux couleurs, surtout quand il se met à jouer « le bonhomme ». Il aura donc à cœur de valoriser son expérience contre le jeune Édouard qui pète la forme suite à son championnat de France.

    4. Howell-Bauer
    Non, Christian ne va pas jouer …b6 dès l’ouverture tout de même ! Mais le match peut se jouer sur cet échiquier. Bauer a sauvé une nulle on ne sait trop comment hier en sacrifiant la qualité pour regagner les cases noires. C’est vraiment une anguille. Mais Howell est une machine à calculer. Il voudra prendre sa revanche sur sa partie contre Feller aux dernières Olympiades...
    Souhaitons-lui toute l’énergie possible dans ce duel ; le capitaine lui a fait confiance malgré la partie acrobatique d’hier et les conditions dans lesquelles il joue suite au drame qui l’a touché.

    Capture d’écran du capricieux direct
    Bauer a fini par annuler contre la Bulgarie, mais a-t-on tous les coups ? La position sur le 4e échiquier montre quand il sacrifie la qualité – avec déjà deux pions de moins – pour dominer les cases et un fou f1 débile (ce qui veut dire faible en espagnol).

    Le direct d’Istanbul à partir de 14 h. Je vous souhaite de bonnes parties.

    vachier-lagrave,mvl,fressinet,bauer,édouard,short,jones,adams,howell,olympiades,istanbul

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu