Avertir le modérateur

Fontaine - Page 2

  • Du haut de ces Pyramides, un Grand Prix vous contemple

    La première partie du Grand Prix de parties rapides lancé par la FFE a eu lieu ce week-end à Port-Marly (Yvelines) au sein du club de prestige ‘Les Pyramides’, « oasis de bien-être de lumière et d’espace, de vitalité et de convivialité » comme l’indique le site éponyme.

    Le samedi, les 7 premiers de l’open de 9 rondes étaient qualifiés pour un tournoi à élimination le dimanche. Laurent Fressinet, chouchou du Moingt-organisateur, était invité par icelui pour faire le huitième. Maxime Vachier-Lagrave l’a emporté en finale contre le jeune GMI brésilien Fier 1,5-0,5.

    L’open comportait une quarantaine de titrés et 100 patates venus se faire plaisir. Total : 143 joueurs ont terminé les 9 rondes jouées à la cadence de 15 min + 3 sec /coup pour un total de 15 000 euros de prix dont 3 200 euros de prix spéciaux. A titre de comparaison, 103 joueurs avaient terminé les Internationaux de blitz en janvier 2011 à Paris.

    Pourquoi une telle désaffection malgré la méga-pub ? Où étaient ces mécréants qui n’ont pas respecté la parole du site fédéral ? Réponse : dans leur club ou au ciné. Ils ont respecté comme un seul homme la parole du président Henri Carvallo dans ses vœux à la nation échiquéenne :  « …rien ne remplace toutefois le caractère humain et sociable de la vie d’un club. » Foi d’un président… qui participait à l’open.
    Internaute malheureux, tu ne jouais pas aux Pyramides ? Tu as glosé sur ce tournoi  comme l’ont fait les nombreux pseudonymes de france-echecs ? Tu blitzais ailleurs comme moi ? Alors tape ligne suivante pour  bénéficier toi aussi d’une « oasis de bien-être de lumière et d’espace, de vitalité et de convivialité ».

    Lire la suite

  • Les bonnes résolutions 2012

    Bonne année, bonne santé... et bonnes parties à tous.

    Une fois ces vœux chaleureux formulés, passons aux inévitables prévisions et résolutions... réelles ou virtuelles. N'hésitez pas à formuler les vôtres et à commenter ici même.

    FFE : le nouveau JPS
    Le prochain tutoriel fédéral sur l’Internet avec sons, images, règlements, noms des dirigeants, trucs et astuces afin d’éviter les réunions interminables : le JPS. Contacter la vice-présidente Johanna Pomian-Saatdjian pour de plus amples informations.

    Le nouveau JCM
    Le label de tous les prochains accords de la fédération dans l’affaire de la tricherie : le JCM. Fait sur le mode "J’anarque Cyril Marzolo".

    Les promesses 2012
    Promis, Sébastien Feller ne jouera plus aucun tournoi en short.

    Promis, Cyril Marzolo jouera, comme en 2011, dans un club en Belgique, une fois. Comme il est français, ce sera plusieurs fois.

    Promis, Arnaud Hauchard servira des téquilas frappées aux prochains tournois fermés amateurs à Évry. Préalablement, il a été remplaçant pour les cafés. Surprise : il invitera Jicé et son chef, Manuel V., le maire de la ville.

    Promis, Maxime Vachier-Lagrave va prendre des cours pour s’exprimer avec une bonne élocution devant les caméras. ET avé le sourire. Premier prof fédéral gratuit envisagé : Fressinet.

    Promis, la FFE mettra encore plus d’amendes aux clubs n’envoyant pas leurs résultats en temps et en heure. Il faut bien financer les pigistes fédéraux.

    Promis, la FFE va imposer, en plus d’une féminine dans les équipes, un moins de 20 ans et un plus de 55 ans. Est-ce vraiment une blague ?

    Promis, la FFE continuera d’imposer un certificat médical pour les tournois sans jamais le demander.

    Promis, la FFE continuera d’imprimer des licences sans qu’aucun arbitre ne les demande aux joueurs : tout est informatisé dans le logiciel "Papi". En attendant la base "Mami"

    Promis, Babar va apprendre à écrire un éditorial dans son Europe Échecs au lieu de nous débiter le sommaire en tranches pas toujours très fines.

    Promis le GMI Bob Fontaine, le commentateur du site d’EE va apprendre en 2012 à imiter l’accent anglais. Frustré après tant d’années, s’il n’y parvient pas, la sanction tombera. Recopier mille fois : « coude iou ripite » et « beuttonz blogue iz ritch ».

    Promis, la FFE va essayer de gagner quelques procès.

    Promis, pour la septième année de suite, la FFE ne changera pas l’apparence de son site.

    Promis, la FFE ne déménagera pas dans le château de Villandry, celui du président Henri Carvallo. L’inverse non plus d’ailleurs. Rappel trajet centre de Paris-Magny tiret les tiret Hameaux : 40 min en voiture (sans bouchons) et 1 h 30 en transport en commun dont 20 min de marche pour attraper un bus.
    Trajet Paris-Villandry : 2 h 40 en voiture avec visite du château et ses jardins en sus.

    Promis, après l’interdiction de la proposition de nulle, la FFE et ses sponsors envisageraient de bannir l’organisation d’un grand tournoi fermé avec les meilleurs mondiaux comme le font presque tous nos pays voisins.

    Promis, Le Monde 2 rajeunira Babar Kouatly dans un rectificatif en 2012. Dans un article du 16 décembre 2011 sur la corrélation supposée entre joueur d’échecs et trader, Babar Kouatly a… 63 ans. Certes notre éléphant du jeu d’échecs né à Damas a la chevelure toute blanche, mais lui retrancher dix années est politiquement correct. Et surtout, c’est vrai.
    En 2012, LM2 pourra entamer une série d’articles en remplaçant  « trader » par n’importe quelle occupation – enseignant, joueur de poker, commerçant, commercial, rentier, chômeur.

    Promis, ce blog sera plus gentil pour 2012. Au moins le premier jour.

    moingt,babar,kouatly,geritzen,demuydt,feller,marzolo,hauchard,vachier-lagrave,fressinet,valls,fontaine,epo,pje,france-echecs2012, New in Chess en français ?
    Prévisions XXIe siècle : Oui, New in Chess, la revue néerlandaise en anglais publiera un jour sa version française. Mais Europe Échecs, le mensuel français sera-t-il encore en kiosque le résumé papier des nouvelles de l’Internet ?

    Et d’ailleurs sera-t-il encore vivant ? En attendant, le bébé reste en famille : Babar Kouatly possède depuis cet été 29 des 30 parts du capital social astronomique de 300 euros et son fils Sami Kouatly
    1 part.
    L’historique de la revue est toujours faux sur le site. Une société précédente éditait à Besançon dans les mêmes locaux avec presque les mêmes personnes la revue. Mais pas de bol, elle a été liquidée judiciairement. Trop dopée sûrement : elle s’appelait EPO (Échecs Promotion Organisation) et sa gérante était… Anne Kouatly née Geritzen

    Le sifflet et la montre
    Promis, Chemise Demuydt, l’animateur du « babillard » france-echecs.com expulsera par charters virtuels entiers les personnes de bon sens s’exprimant dans son bar. Pas rancuniers, certains internautes envisagent de lui offrir un sifflet et une montre. Le sifflet pour signifier son plaisir chaque fois qu’il met quelqu’un hors circuit et la montre pour contrôler son temps de travail : il est à fond à mi-temps 12 h par jour en 2011. Qui dit mieux ?

    Vous avez aimé, hein, vous en redemandez encore ? Allez vite consulter les archives de ce blog, c’est gratuit. Trouvez vos mots-clés préférés et bonnes rigolades.

  • Président fédéral: Henri Ier Carvallo?

    h_carvallo.jpg

    Samedi 18 juin, vers 15 h, les 27 membres du Comité directeur de la fédération désigneront le nouveau président par intérim dans une salle du stade Roland-Garros. Le président Jean-Claude Moingt, après un mandat et demi, s’en va. Il avait donné de longue date son « préavis » sans explication publique.
    Au moins deux candidats se présenteront devant leurs pairs: Henri Carvallo (photo), propriétaire du château de Villandry et hôte de matches d’échecs dans cet endroit magique et Claude Schmitt, du club de Mulhouse, organisateur connu et bien rompu à la vie fédérale. Les deux vice-présidents, Johanna Pomian et Léo Battesti n’ont pas voulu prendre le relais.

    Et pourtant... Jicé avait depuis fort longtemps dans l’idée de placer Pomian à la tête de la fédération. C’était « le plan A » élaboré à la suite de discussions informelles entre membres du CD et de courriels échangés. « Il n’y avait pas de plan B » raconte un membre du CD. « Léo n’a jamais voulu y aller et l’affaire de la triche a tout chamboulé. Johanna n’a pas voulu se présenter. »
    Il est vrai qu’une présidente niant des faits devant un huissier de justice n’aurait pas été une excellente entrée en matière. Jicé n’avait pas prévu ce « plan-té »...

    Mais le Jicé est assez finaud finalement. Il avait quand même son plan B au cas où... Et le plan B, c’est Henri Carvallo, lequel n’a jamais été pressé « d’y aller »; il semble maintenant avoir des idées pleines de bon sens, avec le côté émotionnel en Moingt de son mentor et bientôt prédécesseur. Claude Schmitt se présenterait plus histoire d’entretenir un vrai-faux suspense de vote « démocratique » au sein d’un CD lui-même issu d’un scrutin de liste, les électeurs étant les clubs.

    Parmi les 27 membres, peu d’ambitieux veulent le poste. Étonnant, non?
    Qui veut aller serrer des mains presque toutes les fins de semaines avec une cravate?
    Qui sait bien parler anglais?
    Qui peut dire « non » à Bacrot pour les Olympiades?
    Qui veut aller dire ‘coucou’ aux sponsors?
    Qui ne dira pas « két chose » au lieu de ‘quelque chose’?
    Qui va gérer les suites de l’affaire de la triche sans consommer d’aspirine?
    Qui saura écouter sans susceptibilité?

    Certes, des rumeurs farfelues ont couru: le GMI Robert Fontaine, « ze french commen(t) t(’)a(s) tor(t) » d’Europe Échecs, aurait annoncé sa candidature. Interdit de rire. Rentre dans le CD d’abord, petit, ensuite on verra. La rumeur a atteint des sommets quand Aurélie Dacalor a été annoncée présidente devant Henri Carvallo. Membre du CD, elle est éligible. Plus que Moingt-compatible, l’hypothèse est tout aussi Fontainement zygomatique, sauf peut-être, pour un poste de vice-présidente...

    On ignore si Jicé restera actif ou s’il démissionnera également du CD, ce qui serait politiquement logique.
    Quelques questions au suspens insoutenable d’ici le communiqué fédéral samedi après-midi:

    • Y aura-t-il un troisième candidat ou plus?

    • le nouveau président sera-t-il salarié de la FFE? Si non, la FFE économiserait 50 000 euros par an (charges sociales comprises sur 13 mois) et pourrait ainsi combler la ligne de budget « avocats »;

    • qui seront les deux vice-présidents puisqu’aucun des deux n’a assumé sa tâche de remplacer le président auto-éjecté?

    • à quand l’arrêt coûteux des travaux du nouveau siège des Yvelines pour un déménagement à Villandry?

    • Flash spécial: on annonce un démantèlement complet du château de Villandry pour une réimplantation à Magny tiret les tiret Hameaux entre parenthèses Yvelines voire à Clichy. La région Île-de-France en a besoin pour créer des emplois et ainsi, on pourra encore dire que les joueurs d’échecs sont des touristes.

    PS: Voir l’album de Villandry en bas à droite de ce blog.

     

  • Moingt-EE: Bob Fontaine coule une Bielle!

    Dans le long entretien de Jean-Claude Moingt au site d’Europe Échecs, la pression a été trop forte pour Bob Fontaine, le micro-trotteur d’EE: Fontaine coule littéralement une bielle. Cette brave ville suisse de Bienne qui a accueilli tant d’opens et un interzonal devient ‘bièl’ (15min 46 s). Certes, en allemand, on écrit ‘Biel’ et on prononce ‘biiil’, et son nom administratif officiel est 'Biel/Bienne', mais le champion en orthographe Jicé l’a repris de justesse et a bien prononcé ‘Bienne’. L’honneur de nos amis suisses romands est sauf!

    Les présumés résumés
    Plus tard, Bob nomme Marzolo, Feller et Hauchard ‘les présumés’ et suppose qu’il y aura ‘appel, appel, appel’ sans doute inspiré par l’effet comique de la répétition. Une fois de plus, Jicé est impérial et trace la voie juridique des prochains mois: après la Commission d’appel fédérale qui se déroulerait ‘fin mai’, l’affaire ira en conciliation devant le Comité national olympique et sportif français.
    Pour les présumés (encore) innocents.

    Un Moingue en plus
    Bob continue son festival. Dans son entretien avec le GMI Mazé, qui explique avoir « travaillé avec Feller toute l’année » et qui « le soutient », le nom de famille de Jean-Claude devient ‘Moingue’. Bieng.

    On a paumé Pomian
    L’apothéose, enfin: pas une question n’est posée sur la vice-présidente Johanna Pomian et son goût immodéré de la surveillance des textos de Marzolo.

    Coups codés? Réponse codée!
    Et les coups codés et leur correspondance éventuelle avec les coups joués? Réponse de président: « Et tous les coups euh... (oops! il ne finit pas sa phrase et fait un grand geste). Il ajoute que « des experts ont vérifié les coups ». Lesquels? Les Experts de TF1? Bob, une fois de plus, n’a pas relancé.

    Présomption d’aggravance?
    Jicé avoue « respecter la présomption d’innocence ». Plus tard dans l’entretien, il parle sans problème de ‘suspicions’ au championnat de Paris 2010 et à Bienne 2010 de « faits troublants ». La présomption d’innocence, bientôt requalifiée en ‘présomption d’aggravance’ à la sauce FFE.

    Bilan de ces 18 min d’entretien
    Aucune question gênante  certes Bob n’en pose jamais  et une certitude: la fédération est convaincue de la triche mais ne dit mot sur le ou les modes opératoires supposés. Elle se base principalement sur des aveux non actés, des salves de textos envoyés et des témoignages de membres de l’équipe de France sur des aveux supposés de Hauchard.

    Un ordinateur, ça parle!
    Prochain épisode: à qui Président a-t-il téléphoné avant et après la Commission de discipline en dehors du maire d’Évry Manuel Valls? La réponse se trouve sûrement sur l’ordinateur de Mme Pomian lol!

  • Le voyage de Babar à Belfort

    La distance entre le siège social de Promotion Jeux de l’Esprit, la société basée à Besançon qui édite Europe Échecs, et Belfort est de 97 km. Si proche, mais si loin... Dans une note sur le site d’EE, Babar Kouatly a barri: il n’a été ni invité ni convié pour ‘couvrir’ le championnat de Belfort. Comprenez, ses équipes ne sont ni transportées, ni logées, ni nourries aux frais de l’organisation du championnat de France. Babar avoue: Promotion Jeux de l'Esprit, c’est donc de la Promo, un peu de Jeu et peu, très peu d’Esprit.

    Mais faire l’impasse sur Belfort et ses championnats de France est impossible. Plus exactement, on ne peut pas expliquer toutes les vérités aux internautes, abonnés ou pas. Alors, comme chez Guignol, on désigne un méchant, en l’occurrence l’organisateur. En vérité, il a fallu se débrouiller comme le font, comment ça s’appelle déjà? Ah oui! Les journalistes!

    Suspense: embusqué comme un vrai paparazzo, EE se pointe à la 4e ronde la bouche en cœur (vous savez, la ronde des nulles ‘soporifiques’) alors qu’il ne reste que 2 parties à jouer. Génial! Heureusement, EE nous sert 2 bonus:

    1) Chemise Demuydt (qui travaille à mi-temps 12 h par jour) fait la double gaffe: il enregistre Bob Fontaine dans une salle d’analyse avec un bruit de fond mooonstrueux et invite au générique Louis Armstrong plus d’une minute. C’est toto-risé?

    2) De son côté, Fontaine pose sa question bateau au très mooodeste mais prometteur Édouard. Le calibre de la grosse tête dicelui reste bien en deçà de celle de l’imbattable Babar, retraité des 64 cases. En revanche, Édouard est appelé à un grand avenir sur l’échiquier. Et quand on l’appelle, il arrive et envoie toutes ses pièces, ce qui est ravissant. Suite du court-métrage: Moingt a voulu faire le Joingt.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu