Avertir le modérateur

Fischer - Page 6

  • Ouverture facile

    Ouverture facile, c’est toujours marqué sur les emballages divers. Et bien sûr, toujours difficile à ouvrir. Et aux échecs? Existe-t-il pour vous une ouverture «facile»? Facile à jouer au moins? Et difficile pour les adversaires? Petite réflexion inconstante et primesautière sur le sujet.

    Lire la suite

  • Pau: impressions techniques

    C’est l’été, surfons. Surfons sur ce National A et B du championnat de France de Pau; la France n’a presque pas de pétrole mais ses champions ont des idées. Faisons un tour sur les vagues de la théorie des ouvertures en marche. Attention, bien que Lourdes soit proche, ne croyez pas aux miracles. Autrement dit, ne faites pas le lien de cause à effet entre le choix d’une ouverture et le résultat de la partie.

    Vachier-Lagrave

    J’adore la manière dont il joue la Grünfeld avec les noirs. Cela lui convient à merveille. L’idée n’est pas nouvelle, d’autres champions (du monde ou presque) l’ont adoptée avant lui (Fischer, Kasparov, Kamsky), mais dans un tel tournoi, affronter la Grünfeld, c’est comme essayer d’attraper une anguille. En leur temps, des joueurs comme Guelfand (variante 8.Tb1) et Topalov (grande ligne) étaient des « tueurs de Grünfeld », et ont fait grandement avancer la théorie. Messieurs les adversaires de Maxime, tirez les premiers !

    Bacrot-Nataf : la baïonnette
    Igor – Gogor pour les intimes – Nataf, grand spécialiste de l’Est-Indienne a osé jouer son ouverture fétiche contre Bacrot. Lequel a répliqué par la variante à la mode, la Baïonnette (9.b4).

    2124949364.JPG

    La partie ressemble à une mauvaise fin de la fable des trois petits cochons. Le loup Bacrot souffle, souffle sur les cases, tandis que Gogor tente de construire son mur de pierre. En fait, il sabote sa position comme un p’tit cochon avec d’abracadabrantesques manœuvres de cavalier (Cf6-h5-f4-g6-f8xe6 pour l’un et Cc6-e7-f5-h6-g8-pris en f6 pour l’autre!). Le loup souffle, mais ne s’essoufle pas. Résultat : Bacrot 1 – Gogor 0.

    Prié: 2.a3 de jouer !
    Igor Nataf avait osé 1.a3 en Coupe de France contre Jibé Mullon, (partie de 2006). Prié avait repris le flambeau bien avant en jouant 1.d4 et 2.a3. Bien que cette approche ait été tentée par des noms illustres tels Anderssen, Steinitz et Tchigorine, il y a quelque chose d’insultant pour les échecs de jouer ainsi. Mais après tout, rendre un temps de cette manière et jouer à mort la partie est toujours mieux que de jouer la théorie et de nous affliger d’une peureuse nulle (arrangée ou pas) de 20 coups en invoquant ‘une nouveauté théorique qui m’a surpris’. Merci Dorfi! Cela dit, Prié est tout de même grand maître et personne ne l’a coincé dans les 15-20 premiers coups! L’ami Éric devra-t-il toutefois trouver une nouvelle recette attrape-points? On lui fait confiance car son influence sur l’adoption de la défense Slave chez les meilleurs jeunes Français (Sebag, Fressinnette, Bacrot) fut décisive.

    Fressinet: il joue facile et vite comme à son habitude. Et bien sûr, ses duels contre Bacrot et Vachier-Lagrave seront décisifs. Surtout au niveau nerveux. La magie de son répertoire est que personne, jusqu’à présent, n’a réussi à le mettre en difficulté quand il avait les noirs et qu’il jouait 1.e4 e5.

     

  • Bobby Fischer: les collector

    Pour tous ceux qui veulent découvrir ou redécouvrir la carrière et l’histoire de Fischer, il faut absolument se procurer le numéro de New in Chess (2/2008) en vente dans les librairies spécialisées ou directement auprès de l’éditeur néerlandais (www.newinchess.com).

    Tout y est ou presque. La période islandaise de Fischer est racontée avec force détails et interviews de ceux qui l’ont fréquenté. La période « japonaise » où Fischer fut incarcéré neuf mois est également traitée, le mystère récemment levé sur l’identité du véritable père de Fischer etc. C’est juste passionnant.

    Le mensuel québécois Échec+ fait aussi un numéro superbe notamment grâce aux photos vues nulle part dans les revues européennes: elles ont été prises par des journaux canadiens dans les années de jeunesse de Bobby par des photographes professionnels. On y voit un jeune homme en pleine forme, très beau gosse et impeccablement habillé. Beaux angles, photos en noir et blanc superbes!


     

    edb0fed9474410db221874a766b102e3.jpg


    Il y a aussi un livre extraordinaire qui démontre à quel point Fischer expérimentait de vieilles ouvertures dans les simultanées: le génial A Legend on the Road de John Donaldson (1994). Le maître international américain a réussi à pêcher des parties inconnues de Fischer: entre février et mai 1964, on dénombre 1882 parties connues de simultanée avec le score 'époustoufischérien' de +1719, =102, -61, soit un score de 94%.
    9b48adff815a2f74ba329edbc7e74245.gif



    Et Europe Échecs? Voyons la couverture de mars 2008. On ne pouvait faire plus tarte. Zéro photo de Fischer, tout est noir avec des dates illisibles, une signature, on ne comprend rien! Sinon, dès la deuxième ligne de la page 3, Babar Kouatly se trompe énormément: il parle déjà de lui-même. Môssieu prenait un avion et avait six heures de vol. Super. Pour où? Damas? Les Îles Canaries? Le Tchad? Téhéran? Plus loin encore? Pas de réponse, mais au moins une assurance mensuelle: ses 'éditoriaux' sont lourds.
    Sinon, le numéro est principalement composé de resucées de vieux articles (ils réussissent à faire parler Spassky... à partir d'une traduction de la revue soviétique 64 de 1972!), de vieilles parties commentées, de vieux dessins de S. Zinser (lequel reprend toutefois temporairement du service), d’interviews et de réactions de GMI présents à Wijk aan Zee repiquées du Net. En conclusion, l’inévitable interview de Karpov dont l’agent est... Kouatly Babar. Et Arrabal, inévitable aussi. Mais au moins, il a du talent!

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu