Avertir le modérateur

FFE - Page 5

  • 2e tour de la Coupe de France : rires et délire

    Petit exercice de mathématique économique.
    Sachant que la Coupe de France est l’une des plus vieilles compétitions de l’Hexagone, comment inciter le maximum d’équipes à participer nonobstant la volatilité du club et une fonction affine pas fine du second degré avec une constante décroissante de son compte en banque ?

    Réponse : lire le polar-club-fiction page suivante après avoir épluché le tableau ci-dessous.

    Or donc, ce 2e tour de la Coupe de France, 1/128e de finale en langage révolutionnaire, fut joué le 31 frimose de l’an 2014. C’était il y a deux jours autant dire une éternité car à J+2 et alors que 100% des joueurs ont un téléphone intelligent ou un ordinateur abrutissant, une poignée de clubs retardataires n’avaient pas encore saisi les résultats en ligne.

    Que nous dit ce tableau muet ? Les grandes régions échiquéennes en désaccord avec la vraie géographie suivent la mécanique des ligues et la densité de population de notre beau pays :

    •   142 clubs se sont lancé dans la danse ;
    •    les clubs de Nationale II entraient directement dans ce 2e tour ;
    •    568 participants (moins quelques forfaitistes d’équipe ou individuels) ont phosphoré dont 2% de femmes ; le jeu d’échecs connaît la paire de fous, mais pas la parité.

    Les rares clubs forfaitistes s’exposent, sans excuse valable, à 50 € d’amende et pas de rendez-vous chez le surgé.

    Au 3e tour (1/64e de finale), les clubs de Nationale I entrent en piste. La magie de cette Coupe  à élimination directe oblige la FFE ou plutôt son bon samaritain en la personne de Christian Cureau, à retomber fatalement sur une puissance de deux. La boucle est bouclée, 64 cases nous délivrent une racine carrée.

    La suite presque imaginaire en riant et en ripaillant ou histoire délirante d'un président de club, cliquer en bas du tableau.

     

    Grande
    région

    Matches
     
    (4+ 4 personnes)

    Nb joueurs

    Nb joueuses

    Équipe(s) forfaitiste(s)

    Centre

    19

    149

    3

    Villepinte

    Est

    17

    132

    4

    Montrevel, Pontarlier

    Sud

    14

    111

    1

    Hyères,
    Toulon

    Ouest

    11

    86

    2

    Nord

    10

    78

    2

    Bihorel

    Totaux

    71

    556

    12

    6

    Lire la suite

  • Les dernières nouvelles (presque) imaginaires

    Anand à Carlsen (en tamoul) : je l’aurai, je l’aurai !
    Carlsen a vécu 8749 jours contre 16408 à Anand, ce qui représente, en dehors des heures de sommeil, de studieuses études sur les 64 cases.
    Question (coefficient 3) : Sachant qu’Anand a perdu dès la 2e partie (sur 12), la succursale indienne de la compagnie d’assurances MAAF a contacté Anand pour tourner un spot en tamoul de la pub : « Je l’aurai, je l’aurai. » Oui/Non/Ne sais pas.

    Canal historique FFE-Léo-Corée du Nord
    Hourrah ! Le président fédéral Diego Salazar se serait réconcilié avec son ex-rival Léo Battesti. Objectif : développer les échecs en masse pour les n’enfants de Corée du Nord sur le mode « insulaire ».

    Les deux larrons auraient pris date avec Kim Jong-un, le bien-aimé « président du comité de défense de la Corée du Nord ». Depuis de nombreux mois, Diego s’entraîne : On ne voit plus que lui en photo sur le site fédéral. Avé le sourire du commercial. Kim Jong-un serait paraît-il admiratif.
    Aux dernières nouvelles, Léo aurait mis une condition à ce voyage de fous de couleurs opposées : trouver un traducteur à la fois bilingue coréen-français et français-corse. Diego a diplomatiquement répliqué : aucun ancien président fédéral ne fera partie du charter. Les voyages ont déjà formé la jeunesse.

    C’est quoi un cercle ?
    On se croirait dans une tirade du Petit Prince. Dans une récente compétition jeunes d’Île-de-France, un môme, voyant les inscriptions barbares de sa feuille de partie, a demandé : « Dites, monsieur, c’est quoi un cercle ? » Un prof de math de mauvaise humeur l’aurait envoyé en perm. Mais il a fallu expliquer en toute logique au sociétaire de la FFE que cercle = ‘cleeeub’ bien que le terme soit en désuétude.

    EE : gaffe comme son nom l’indique
    Lu au club gratos Europe Échecs en 150 secondes. Meilleur article ? L’ours. Y figure l’adresse bisontine d’Euh-euh : rue Gaiffe, comme son nom l'indique.

    Vaïsser : les coupes sont pleines !
    Troisième titre de champion du monde vétérans acquis à l’arraché au départage par Anatoly Vaïsser ! Chapeau l’artiste malgré deux défaites sur la fin et une nulle horrible en 9 coups de deux concurrents, Balachov et Koupreïtchik…
    Problème : ‘Tolik’ va devoir maintenant gagner d’autres tournois pour louer une cave ou un box afin de dégager ses très nombreuses coupes de son armoire vitrée.

    La Boutonnologue
    Écrit sur twitter par @ Boutonnologue (https://twitter.com/Boutonnologue) : « C’est bien les congrès : le jour je bosse, la nuit je sors, entre les 2 je visite. Et à la fin, je ressemble à une Rock Star décadente. »

    Remplacer congrès par ‘cht de France des jeunes’. Et rock star décadente par ‘entraîneur pendant un cht de France des jeunes’. A la fin, les mômes pleurnichent : ils ont raté un podium. Le monde est injuste.

  • Le championnat de France des clubs

    Ce week-end du 11 octobre 2014 débute le championnat de France des clubs par équipes de 8. Cette compétition silencieuse, chronophage et parfois briseuse de ménages fait gagner ou perdre des points Elo et permet à des centaines d’amateurs d’assouvir leur passion sans jouer de tournoi dans l’année. Et de rire et ripailler aussi. On peut voyager à travers la France un peu, beaucoup ou passionnément grâce aux subventions allouées par les mairies et les conseils généraux dans le meilleur des cas.

    Petit inventaire à travers les 4 niveaux, du Top 12 à la Nationale III, cliquer ligne suivante.

    Lire la suite

  • Championnat de Paris : Marie Sebag arbitre!

    Oyez, oyez  France échiquéenne. Près de 600 destriers ont bravé la pluie pour venir guerroyer au stade Charléty du 5 au 13 juillet dans le championnat de Paris (CHIP). Pas pour faire des tours de piste. Non, pour s’enfermer dans la moiteur d’une salle immense qui sent un peu la piscine, on ne sait pourquoi.

    Dehors, du vrai sport à la dur, sous la pluie ! Des meetings d’athlé… La ligue d’Île-de-France a un budget aussi gros que celui de la FFE… Question finances, on est en plein dans les bonnes pratiques : la ligue IDF d’athlé encaisse d’abord l’argent des licences avant de reverser la part à la FFE et non l’inverse comme dans le monde vertueux des 64 cases où les ligues pleurent la nulle.

     

    MarieS_AF4.JPG

    CHIP 2014 : crû exceptionnel des sandwiches. Il faut dire qu’ils ont une fine équipe. Les toilettes ? Une horreur comme dans tous les tournois de masse, et encore j’ai la chance de ne pas être une femme. L’équipe arbitrale ronronne et des parties sont disponibles après chaque ronde.

    Les appariements sont disponibles en ligne… mais peuvent être changés à cause des forfaitistes. L’ami Gromovs, vedette blitzante de l’open A, n’avait pas encore fait forfait à l’issue de la 7e ronde (sur 9) …

    Ce n’est pas une blague, mais une certaine Marie S., grand maître de son état, ex-forfaitiste dans la télé-réalité, passe son stage d’arbitre débutant (AF4). Interdit de rire. Objectif ? Sûrement rattraper Anémone K., arbitre internationale qui doit avoir une centaine de points Elo de moins, mais une certaine expérience en plus dans la vraie vie, il faut l’avouer.

    Soyons cool, Marie S. la joue toujours « bretelle gauche décolletée », c’est donc bien de la joueuse qu’il s’agit et ce sera pas noté dans le stage. Avec sa voie haut perchée et sa méthode d’enseignement qui consiste à faire apprendre des parties par cœur à de jeunes élèves, c’est bien elle.

    Le tournoi FIDE des gros z’Elo ? RAS à part Fedorchouk, impressionnant dans « le rasage en finale ». On reconnaît un tas de forts joueurs non invités, mais le tournoi n’est pas valorisé. Pas de piédestal, pas de retransmission en direct, pas de chevalet, pas un troquet, pas une mob, rien (© Coluche).

    Ces gros z'Elo sont comme tout le monde, dans l’anonymat des bases de données et des parties publiées en différé car enregistrées automatiquement. Zéro cravate bien sûr sauf Dourerassou alias « John à temps » sur twitter qui déploie le costard genre « j’ai ramé de La Défense pour venir jouer ma partie du soir ».

    Les trois tournois de l’après-midi sont plein de jeunes. Ils sont classés par ordre de force. Venez au tout début de la ronde si vous voulez voir une connaissance du ‘petit c’. Les jeunes jouent à toute blinde et les parties durent moins de 90 min. Pas de 7 à 1 à l’horizon, seulement quelques coups du Berger.

    Autres blagues sur le compte twitter du blog.

    Résultats de tous les tournois sur la page de la ligue IDF

  • La FFE vote pour Kaspied

    "La Fédération Française des Echecs (F.F.E), par la voix de son comité directeur réuni les 21 et 22 juin 2014, a décidé d'apporter son soutien à la candidature de Garri Kasparov pour l’élection du Président de la Fédération Internationale des Échecs (F.I.D.E) qui se déroulera le 11 août 2014 à Tromsø (Norvège) pendant les Olympiades."

    Publié 19 jours après la décision sur le site fédéral.

    C’était notre minute : « Redonnons la parole aux clubs. »
    Comme disait un ancien patron : "On sait ce qu’on perd, on ne sait pas ce qu’on récupère." - tellement Kasparov est étouffé par la modestie.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu