Avertir le modérateur

Édouard - Page 5

  • Pau : 3 rondes de suspense et les potins

    National : 3 rondes à jouer, 4 candidats, faites vos jeux !
    A trois rondes de la fin, quatre candidats jouent pour le titre. Fressinet a perdu toute chance aujourd’hui suite à sa défaite dans un massage technique contre sa bête noire en championnat de France, Christian Bauer.
    Vachier-Lagrave ne doit pas perdre aujourd’hui mardi contre le même Bauer. Suspense… et direct à partir de 15 h 30.


    Voir les appariements des dernières rondes

    La grille du tournoi sur le site fédéral après la ronde 8 (et non 11 comme indiqué, la FFE ayant effacé les « zéros » quand une partie n’était pas jouée comme signalé par Echecs 64 lol)

    Vachier-Lagrave (+4). Le seul à +4 (4 victoires, 0  défaites) comme l’indique la grille du tournoi du site fédéral. Toutes ses victoires ont été acquises contre les 4 derniers du tournoi. Il avait donc bien ciblé « les patates » et n’a fait que nulle contre les plus forts.
    Dans sa partie du jour, Vaïsser aurait pu s’en tirer un peu mieux et MVL le finir plus tôt à plusieurs reprises… Un signe de fébrilité ?
    En tout cas, il joue le titre aujourd’hui : tout sauf la défaite contre Bauer. Lui reste ensuite Istratescu et Mazé ; une victoire sans défaite sur les trois rencontres (+5) serait une option sérieuse pour le titre, au minimum pour un départage.


    Bacrot (+3) a frisé la catastrophe à la ronde 7. Il a lancé toutes ses forces dans une Est-Indienne sur le roi blanc de Mazé. Mais Mazé n’a rien d’une mazette. En crise de temps, il loupe un coup, un seul qui gagnait contre le sextuple champion de France. Nulle de combat et spectacle assurée in extremis.

    Du coup, aujourd’hui, nulle par répétition entre les anciens compères cannois Tkatchiev et Bacrot. Et encore une nulle sans jouer entre groz’Elo ! Avec le joker Lagarde, on peut penser qu’Étienne a encore un point en réserve. Tout se jouera sur Fressinet à la dernière ronde avec les blancs pour espérer passer à +5.

    Bauer (+3) en embuscade
    S’il tient contre MVL aujourd’hui, il peut tout miser sur Lagarde et Édouard pour jouer le titre. Bauer prendra-t-il la nulle contre MVL, les joueurs se souhaitant bonne chance ? Jouer pour le gain montrerait ses ambitions, car en cas de victoire, il serait premier ex æquo. CB vient de battre Fressinet dans une partie technique et tranquille, il est donc serein et dangereux. Nous verrons dans les 15 premiers coups quelle stratégie a été adoptée. Dilemme…

    Tkatchiev (+3) l’acrobate

    Seul joueur à avoir encaissé 4 victoires… plus une défaite, Vlad a marché sur le fil. S’il fait le plein contre Hamdouchi et Vaïsser, il pourrait jouer pour le titre également en visant +5.

    Fressinet (+2) cagoulé
    Il a perdu le titre aujourd’hui à cause de sa défaite contre l’insaisissable Bauer. Fressinet est « cagouliert » pour le reste du tournoi. C’est sa troisième (!) défaite contre Bauer sur les 5 derniers championnats de France : Pau 2008, Caen 2011 et Pau 2012. Deux clients ‘annulator’ (Istratescu et Mazé) sont sur son chemin avant de jouer pour le gain avec les noirs contre Bacrot à la dernière ronde… Trop de conditions pour 'Fernandel' qui a perdu son sourire.

    Édouard (+2), manque de punch
    Invaincu, le GMI rencontre Tkatchiev et Bauer qui jouent pour le titre et Vaïsser imprévisible même si fatigué. Comme pour Fressinet, on n’y croit plus.

    Les potins de Pau, cliquer ligne suivante

    Lire la suite

  • National: pour le titre, massacrons les patates!

     On lit souvent dans le ronde par ronde des tournois fermés : XX ‘mène le tournoi’. Cela n’a aucun sens. La pratique des tournois fermés à haut niveau montre que les gros z’Elo ont tendance à faire des nulles (même de combat) entre eux.

    Le vainqueur est celui qui « massacre les patates ». Pour être poli, c’est celui qui a le meilleur rendement contre les Elo les moins forts. Les 7 meilleurs Elo vont jouer 21 parties entre eux. Après la 5e ronde, 8 parties ont été jouées avec seulement 2 résultats décisifs : Fressinet-Tkatchiev (3e, 1-0) et Tkatchiev-Istratescu (4e, 1-0). Bacrot a affronté 3 des 6 autres prétendants à la première place, tous avec les noirs ! Lui reste Fressinet en dessert… à la dernière ronde et Istratescu puis Tkatchiev en passant.

    Tablo_cadors_National2012.jpgLe tableau (Office & Word) à télécharger ci-contre indique la couleur, la ronde dans laquelle se joue ou s’est jouée la partie et le résultat en gras.

    Exemple : Fressinet joue à la 6e ronde avec les blancs contre Édouard. Ligne Tkatchiev, colonne Fressinet. Ben... Vlad a perdu à la 3e ronde avec les noirs.

    Messieurs les gros z’Elo, je vous souhaite de bonnes parties.

    Tablo_cadors_National2012.jpg

    La grille du National sur le site FFE étant particulièrement débile (est marqué 0 pour une partie non jouée), je renvoie à celle d’EE après la ronde 5. Elle a le mérite d'être lisible et de respecter le jeu d’échecs.

    • Entrées gratuites, nouvelles blitz, mouvements d’humour et d’humeur:
    • SUIVRE le National en direct avec le moteur Houdini sur WhyChess

    Let's twitt again sur Echecs 64
    Les derniers articles sur le compte Facebook d’Echecs 64

  • Thibault Meynard: c’est lui l’patron?

    Ronde 5 de l’Accession du championnat de France à Caen: Thibault Meynard, 25 ans et 2267 Elo rate son tournoi: il a 1 point sur 4. Il joue contre le benjamin Guillaume Lamard. La position est égale, mais Thibault Meynard, grand admirateur du comique Rémi Gaillard a fait un pari: il veut crier, comme son idole dans une vidéo désopilante à une table de poker: « C’est moi le patron! »

    Tous les joueurs de l’Accession sont concentrés. Meynard donne alors sa dame en un coup en frappant sur la pièce et la pendule. Il se lève soudain et crie trois fois: « C’est moi l’patron! Je vous emmerde tous?! » L’arbitre Variniac accourt, lui demande de se taire. Meynard répond à la Gaillard en le regardant droit dans les yeux par: "OK?"

    Résultat: un premier avertissement. L’arbitre lui dit que son tournoi est fini, il n’est pas apparié pour la ronde suivante. Meynard, qui a raté son début de tournoi, n’insiste pas pour rejouer. Mais l’affaire prend une tournure « National ».

    Meynard a fait un pari: s’installer à la table de Dorfman lors de la dernière ronde du National le 25 août et lui proposer nulle. Meynard est en embuscade dans la coulisse. Mais Dorfman a quitté momentanément la table de jeu, son adversaire Hamdouchi réfléchit. Meynard n’attend plus: il débarque sur la scène du National, déguisé avec un masque, une perruque flashy et s’installe sur une table libre, celle où Vaïsser et Lagarde, leaders du National B, ont fait nulle en 7 coups à une ronde de la fin.

    meynard,delboë,rémi gaillard,vaïsser,lagarde,dorfmanMeynard joue une partie seul ayant pris soin d’ajouter les dames préparées pour la promotion. Avec 4 dames sur l’échiquier, c’est « lui l’patron ». L’arbitre Boyd arrive. Meynard le renvoie peu aimable: « Touche pas à mon masque! ».

    Cinq minutes se passent... et rien ne se passe. Bacrot reste concentré comme un monstre dans sa partie contre MVL. La sécurité arrive enfin. Un gros bras course le jeune Thibault qui slalome entre les tables. Des joueurs comme Dorfman sourient, d’autres moins. Édouard aurait même été déconcentré dans sa partie contre Le Roux suite à sa gaffe (14.Tfd1, partie 66 à rejouer sur le site fédéral).
    Une blague à la Rémi Gaillard sans doute... car dans l’ouverture, Édouard « n’était pas le patron » avant l’incident et avant 14.Tfd1 d’après un gros cador du National... et d’après les moteurs aussi!

    Meynard, coursé par le gros bras, échoue finalement sur sa plage favorite: la salle de l’Accession.
    Des arbitres lui demandent avec insistance: « Mais qui vous êtes, qui vous êtes? ». Mis à terre avec clé de bras, il refuse de retirer son masque avant l’arrivée de la police. Laquelle lui demande la raison de sa sortie. L’affaire est réglée en dix minutes sur place, et on lui a juste pris sa carte d’identité. Second avertissement fédéral donc huit mois de suspension de licence.

    Europe Échecs a tout filmé. Mais dans le cadre d’un exercice de pudeur, Euh-euh hésite une fois de plus: le nom de Meynard n’est pas cité, on parle d’un « hurluberlu » sur le site et le verdict tombe: « Afin de ne pas encourager ce genre d’actions, vous comprendrez que nous refusions d’en passer les images. » Ben non, no comprendo. Et d’ailleurs voici la vidéo récupérée sur Facebook ou en bas de cette note. Cinq minutes d’une drôle d’histoire sans parole avec une suspension de licence à la clé.

    Les suites de l’affaire?
    La Commission de discipline va devoir statuer sur le cas d’un clown. Les deux avertissements-cartons jaunes comptent, mais aussi "pour l’ensemble de son œuvre" comme le note avec humour un arbitre.

    L’arbitre en chef Francis Delboë reconnaît que « Thibault a vraiment dérangé des joueurs, aussi bien dans la salle Aula Magna (où jouaient les vétérans, l’open A, et les deux accessions) que dans l’amphithéâtre du National. Certes, tout cela peut-être fait rire quelques personnes. Mais je m’en tiens aux faits: c’était de nature à déranger gravement des joueurs d’échecs qui conduisaient une partie. Il est donc de mon "devoir" de réagir (...). C’est mon rôle: tout n’est pas permis. Il me faut ajouter que je soutiens mon collègue et adjoint Emmanuel Variniac, qui a bien travaillé, et je précise que c’est moi qui demande la sanction à la Commission de Discipline que j’ai rédigée et signée ». Après la sanction, on verra qui est ou était le patron...

  • Triche(s) présumé(es): 4 singes de la Sagesse et hypothèses

    Acte III du feuilleton de la triche présumée « en bande organisée ». Les membres de l’équipe de France Tkatchiev, Vachier-Lagrave, Edouard, et Fressinet ont publié un communiqué commun le 27/1 en milieu de journée sur le site d’Europe Échecs.

    Le contenu est plus blanc que blanc au niveau moral: un peu comme les 3 singes de la Sagesse, ils n
    auraient rien vu ni entendu. Mais en clair, cela ressemble ni plus ni moins à un lâchage des trois titrés incriminés et nommés par la Fédération: Feller, Hauchard et Marzolo. Ce communiqué apporte en effet plus de réponses en creux que les apparentes bonnes intentions.

    Sûrement rédigé la veille (mais par qui?), le texte est assez bien bordé juridiquement... Mais je ne vois aucun des quatre joueurs écrire de la sorte de manière concertée: trois d’entre eux sont en effet à Wijk aan Zee et l’un est à Gibraltar. Clin d’œil: Tkatchiev, pris en flagrant délit de saoulographie en compétition et suspendu un temps par la FFE, se joint au communiqué. VDM.
    La pointe: scoop (pour rire) d’Echecs64: la FFE va-t-elle rameuter voire même blâmer Damir Levacic dans un prochain communiqué rédigé dans le département des Yvelines?

    Suite et décryptage: cliquer ligne suivante

    Lire la suite

  • Le cas Kirsan bat 2K et Feller de rien...

    kirsan.jpgKirsan Ilioumjinov a été réélu mardi en fin de journée président de la FIDE. Le décompte officiel donne 95 voix au président sortant contre 55 à Karpov. Comme à la FIFA, un pays égale une voix. Se pose donc le problème des procurations. Kirsan en avait plein les poches... et le camp Karpov a contesté leur légitimité. Certaines avaient en effet été envoyées par courriel et sans signature. Le vote s’est déroulé dans une atmosphère de « farce » selon le camp Karpov qui assure que les procédures de vote même n’ont pas été respectées.

    Suite du vote | L’équipe de France vise un podium | Le BlackBerry© du président fédéral intercepté! | Babar Kouatly dans le parc à mammouths: cliquer ICI ou ligne suivante.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu