Avertir le modérateur

Quand j’entends, quand je lis, quand je vois... - Page 4

  • La plus grande Irnak de sa carrière

    Championnat du monde de blitz en Arabie saoudite le 29/12/2017: dans la partie blitz Carlsen-Irnakiev, le champion du monde a une fois de plus dominé en jouant de la main gauche. Au moment de conclure par un superbe Txb7 échec, son adversaire, le Russe Irnakiev, feint de ne pas voir l’échec et répond à son tour Ce3 échec… et Carlsen ne réalise pas que c’est un coup illégal... et joue son roi!

    Belle arnaque d’Irnakiev qui montre du doigt à plusieurs reprises le coup illégal de Carlsen à l’art-bitre… qui n’y voit que du feu !

    irnak.jpg

    Heureusement la vidéo est là et les milliards de kibbitz ont râlé en silence derrière leurs ordinateurs. Après une très longue attente, « l’arbitre » a été déjugé ; un comité a proposé de reprendre la partie là où elle en était, Irnakiev était complètement foutu.
    Grand seigneur, Irnakiev a refusé et son nom est rentré dans l’histoire et d’un livre à paraître : « Mes meilleures arnaques à l’analyse ».

     

    Ernesto Irnakiev était déjà célèbre par son prénom et pour avoir grandi à Elista. Il porte désormais très bien son nom, le jeu de mots ne pouvant malheureusement se traduire. Mais il paraît que le "dernier coup illégal perd". Bon, les règlements sont ainsi en France, mais cet incident fait réfléchir sur la définition des infractions.

     

    La vidéo de la (superbe) partie (6 min 50 environ)

    Dans une interview sur le site officiel, l'arbitre en chef a précisé que de nombreux top joueurs ne connaissaient pas les règles des coups impossibles et qu'il allait organiser une conférence ainsi qu'avec les arbitres car ce cas très rare pourrait servir d'exemple. De plus, il a ajouté avoir eu une conversation avec Irnakiev après l'incident et pensait que le GMI russe n'avait pas vu l'échec en b7 [et qu'il était donc de bonne foi en jouant Cd3+]

  • Un programme surhumain apprend tout seul!

    Le meilleur programme Stockfish a pris 28 à 0 contre un programme développé par DeepMind, une filiale de Google. En partant de l'apprentissage de la marche des pièces et des règles du jeu, le progamme s'est fait tout seul: il lui a fallu 9 heures d’entraînement et 44 millions de parties pour atteindre un niveau stratosphérique. Attendons les parties avant de décortiquer néanmoins. Le résultat est toutefois incroyable.

    L'article technique en anglais (téléchargeable) t'explique à toi, petit humain, comment tu as perdu des dizaines d'années dans un club, alors qu'en bossant H24 avec des neurones surpuissants méga-connectés, c'est finalement assez facile d'avoir plus de 3000 Elo. Sans représentant syndical évidemment.

  • Tous les garçons et les féminines

    Dans son dernier billet, « Les filles féminines seront-elles un jour des femmes et des joueuses ? » le site Échecs et Mixte  s’intéresse… ben... à la place des femelles et mâles des 64 cases via la sémantique fédérale. C’est à 90 % ‘pan sur le bec’ de la fédé pourtant truffée de profs qui connaissent la langue française et c’est boooon. Mais comme dirait Ivantchouk ‘beut okéé’’, le problème n’est pas nouveau, Françoise Hardy le chantait déjà à sa manière. Sans compter le dossier crash-test du « Péniblet de service » dans Europe Échecs.

    libro_vera_menchik.jpg

    Le fantastique parcours de vie de la plus forte joueuse avant Judit Polgar, Vera Menchik; lire sa fiche Wikipedia in English: elle est passée par le club de Hastings (qui a formé aussi Conquest!) et a bénéficié de cours avec des grands maîtres pour progresser. Même par Skype ou par correspondance, rien ne change, tout se transforme!

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu