Avertir le modérateur

La boîte à çons - Page 5

  • Top 12 : les textos texto en coulisses...

    Vous n'avez pas suivi le top 12 en direct ? Voici tout ce que vous auriez pu louper dans des échanges de texto passionnés, passionnants voire énervants. Comme si vous y étiez, retour à Grau-du-Roi dans une discipline reine...

    Moingt 45e sur 45 : nouveau départ ?
    Tu as vu ? Un ancien Clichois arrive 45e sur 45e dans une battle politique locale. Après avoir perdu avec les rouges, il est encore noir. Quel talent ! Un peu dommage toutefois : Catoire a toujours soutenu les échecs et ça se termine dans le caniveau.

    Chouchou Ajacciu  contre La Biche
    Bischwiller-Clichy : Giri-Fressinet (1-0). La fin d’une époque épique ? Nadal lui aurait envoyé un télégramme de soutien.

    'Qui-Chie' un match gagne un podium
    T’oublieras pas de publier la tronche de ‘La Mule’ pour le podium de ‘Qui-Chie un match’. Gros Jean comme derrière à Grau-du-Roi.

    Les nulles téléphonées d’un entraîneur entraîné
    Les cornes pour les nulles téléphonées avant partie de Cornette ? Entraîneur émérite de l’EDFf, la méthode est peut-être à exporter. Question de SFR (savoir-faire)…

    Triple play en direct
    Je suis chess24.com pour les parties en direct. France 2 pour le match de Nadal sans le son des çons et les Grosses Têtes sur RTL. Jordi fait pas mieux avec le foot en direct de Grau-du-Roi avec son pécé fédéral.

    Ider de der ?
    Ider rejouera-t-il 3…h6 contre Duda ? Très vite foutu, il s’est pris un sacrifice dans la gueule et abandon au 22e.

    Velten : GMI une idée
    T’as vu chez Diego ? Il ne rigole plus : le mec’tonss Velten se fait une norme de GMI King Size avec 9 fois les «  Blackos ». Il mérite de Vallser dans un tournoi international à Évry.

    26 500 € de frais ttc
    C’est le coût TOUT COMPRIS pour Strasbourg et son équipe qui pointe à la 4e place. A l’ancienne avec ses viocs. J’ai déjà envie de réserver 200 mois à l’avance mon billet pour la jouer alsacienne et bénéficier de prix favorables ! #Economisonsargentpublic

    12 parties en Top 12 : gros pied arbitral
    Moussard forfait administratif car 12 parties en Top 12. C’est le tarif quand on a oublié une partie jouée dans une obscure Nationale 4. Compo sans goudron mais avec les plumes. Jouissance arbitrale discrète.

    Le maillon faible d’ÉVRY-body
    Battaglini, éternel espoir. Gros maillon faible et plus du tout tête à claques ? Sans Fedortchouky, Évry descendit.

    Seau d’eau sur porte
    Commentaire vu sur chess24.com à propos de la partie So-Fedorchouk (0-1) : « Fedorchouk a retourné le seau .»

    Taisez-vous Péniblet !
    Péniblet au micro : insupportable. C’est le Nelson Monfort des échecs. Sans son talent des langues...

    Gambit de l’aile dans matelas mousse
    Moussard-Matlakov : un gambit de l’aile qui bat de l’aile. Eut été préférable un « Matla-Mouss » pour atterrir en douceur.

    Une compo en compote
    Biche-Qui-Chie, match clé : ils sont un peu trop So à Clichy avec leur compo… MVL (aime-le-vélo) et Fressinette avec les noirs : c’est pas une compo, c’est de la compote !

    FFI à Evry
    Fargère contre Fressinet : Il fallait y penser.

    Women chess et craquage de…
    Choisy a craqué son string ! Elle loupe un mat au 105e

    Giri craché sur vos tombes
    Ton pote GMI a raison. Giri est peut-être surévalué : gros branleur super doué comme Short, mais pas super travailleur comme l’était Garri Kaspied.

    Navara navré
    Erreur de la banque en votre faveur : Bauer loupe un mat contre Navarro. Navré !

    Belle de match
    Un capitaine a fait une compo « anti-gonzesse » : l’un de ses GMI ne voulait pas rencontrer tel joueur de l’équipe adverse car ce dernier lui avait piqué sa belle. N’imp !

    La suite en miniature sur le compte twitter de ze blog

  • Olympiades : la FFE dit ‘no’ à Nino

    Nino Maisuradze, championne de France 2013 grâce à une victoire au départage blitz sur Mathilde Congiu n’est pas sélectionnée en EDF (équipe de France) pour les Olympiades de Tromsø débutant le 1er août.
    Le courant n’est apparemment pas passé avec le sélectionneur, le GMI Cornette. Pour info, le champion de France Hicham Hamdouchi n’a pas été pris non plus dans l’équipe masculine, même pas pour couper les citrons.

    Tout débute par un chouinage public de Nino elle-même sur sa page Facebook. Le sélectionneur Cornette aurait justifié son choix par un génial et diplomatique « ton niveau est inférieur aux autres ». Bon…

    Les « amis » de la toile s’en offusquent. La FFE se réveille et la contacte ou la fait contacter pour demander de bouche fermer. Mais Nino, elle sait pas fermer sa bouche. Alors, la réplique est venue comme un boomerang ce 29 juillet sur le site de ChessBase, qui fait une bonne pub sur ce coup… un vrai coup de comm’ de la championne de France !
    Plus prosaïquement, elle viendra défendre son titre sur l’échiquier lors du championnat de France fin août à Nîmes.

    Echecs64, toujours en embuscade virtuelle, a réalisé une interview presque imaginaire sur cette non sélection où la seule règle – comme dans d’autres sports collectifs – est dans les mains du seul sélectionneur.

    *****

    Echecs 64 : Alors, Nino, heureuse de rester sur le banc de touche ?
    Nino M. : Je suis FIER du choix de la France par la voix de son sélectionneur. C’est normal, FIER, c’est le nom de mon grand maître de mari. Il est brésilien. Lui, il était fu-rieux. Il m’a dit en portugais, à la brésilienne : c’est la « li-qui-da-sa-on to-tchal ». En fait, il m’a arnaqué, ça veut dire « les soldes ». J’ai failli tomber dans le piège.

    Echecs64 : Tu prends toujours tout avec le sourire. Même ton titre l’an passé, où tout juste après avoir accouché, tu as joué tout le tournoi sans perdre de parties longues.
    Nino : En fait, ça me fait beaucoup rire, mais je vais me plaindre à François.

    Echecs64 : François Ier ?
    Nino : Non, tu sais, je suis une globe-trotteuse des tournois. Je vais demander direct à François Hollande. D’ailleurs, je l’ai rencontré à Tbilissi, va voir la photo sur Chessbase.com.
    Il m’a à la bonne, mais lui aussi n’était pas content. Le président fédéral l’a écarté pour faire l’équipe de France féminine, tu te rends compte ?

    2013_maisuradze_Nancy.JPGEchecs64 : Tu vas suivre les Olympiades ?
    Nino : Oui, en direct sur l’Internet. Je veux voir ce que feront les copines sans moi. Je veux, une fois pour toutes, en avoir le « corps net ».

    Echecs64 : Finalement, il n’y a pas que sur Facebook que tu veux te faire des « amis ».
    Nino : Regarde les entraîneurs, ce sont aussi des joueurs en activité ! Mazé et ‘Corps-net’ vont tous deux participer au National à Nîmes, quelques jours après l’Olympiade. Mazé devra donc se battre contre les 3 joueurs qu’il aura supportés, Bacrot, Fressinet et Édouard.

    Echecs64 : Merci Nino pour cette interview presque imaginaire.

    ***

    Dossier complet du bin’s et le point officiel sur Europe Échecs

    Les chances de l’EDF à Tromsø
    9e au classement sur la ligne de départ avec Sebag, Milliet, Guichard, Collas et Congiu, l’équipe de France devra probablement, sans Skripchenko, se surpasser pour dépasser la 5e place légendaire obtenue à Calvià en 2004.

    Un vrai stage d’hommes, zéro stage pour les femmes
    Au nom de l’égalité des chances, pas de stage avant les Olympiades pour l’équipe féminine. Les hommes, les vrais, les durs, les tatoués en avaient eu un... risible : il n’y avait que 3 joueurs sur 5 et 2 entraîneurs !

    Photo issue de la vidéo de Nancy Echecs 2013.

  • Les 12 coups du Top 12 féminin

    Ce devait être l’excellence des échecs féminins. La crème de la crème française avec une étrangère autorisée sur 4 échiquiers. Trompettes, ci-devant le Top 12 féminin à Mulhouse.
    Mais une partie a fait tache ce 10 mai, à la 3e ronde. Perte d’une pièce en… 12 coups par une petite Française, Clara Le Bail contre une ex-prodige hongroise, Idliko Madl.

    Les mauvais jours peuvent arriver, même à 1975 Elo. Mais au lieu d’abandonner sur-le-champ face à un grand maître féminin expérimenté (respect au 2328 Elo et MI masculin…), la Française joue les prolongations avec zéro complication. Le supplice tourne à la farce pour les spectateurs. Les blancs, avec une pièce de moins, continuent pendant des heures avant d’arrêter les frais au 33e coup.

     1811_2012_face_à_église_Mulhouse_blog.JPGC’était notre rubrique « la politique de développement des échecs féminins porte ses fruits ». Débauche de fonds, échiquier féminin imposé contre toute logique dans les équipes de N2 et supérieures, cette partie tragi-comique nous montre dun clin d’œil comme dans Le Maître et Marguerite que le diable est dans les détails.
    Le Top féminin biberonné par la FFE et quelques caciques défrayés pour, une fois arrivé vers les 18 ans, est plutôt ‘topless’. Traduction : on cherche les joueuses, les vraies, les tatouées. Celles qui ont la compétition dans le sang encore et encore.

    Pourtant, l’organisation mulhousienne ronronne comme à l’accoutumée. Salons de l’hôtel Mercure face à la gare. Faut juste prendre l’ascenseur pour jouer. Sympa, non ? Le président fédéral est là pour la photo. Il adore ça. Il lance la partie en présence d’un adjoint au sports. Deux paires de main sur le même pion blanc, j’ai envie d’écraser ma larme.

    Madl n’a pas dû apprécier cette petite plaisanterie. Sur l’échiquier, elle a toujours été une tueuse. En dehors, elle sourit rarement. Sa carrière se conjugue au passé. Elle boude les opens et aujourd’hui, à 45 ans, elle ramasse des cachets dans le championnat féminin de Hongrie, d’Allemagne et de France. L’an passé, elle avait d’ailleurs annulé aisément avec les noirs contre Marie Sebag.

    Partie d’anthologie Le Bail-Madl à rejouer en téléchargeant la partie sur le site fédéral (ronde 3, match Migné-Juvisy)

    Le site dédié au top 12 féminin

    Le ronde par ronde sur le site fédéral

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu