Avertir le modérateur

- Page 2

  • Henri Carvallo président

    Comme annoncé, Henri Carvallo a été élu samedi à Paris président par intérim de la FFE en remplacemenet de Jicé Moingt, démissionnaire. Élu dans un fauteuil tout préparé par 24 voix pour contre 3 à Claude Schmitt.

    Voir l’entretien rapide du nouveau président sur le site fédéral, lequel, dimanche soir encore, n’était pas actualisé! Jicé, en photo, est encore président et dans les pages spéciales, les membres du Bureau comme du CD n’ont pas changé de sorte qu’on ne sait pas si Jicé reste ou pas dans l’un ou dans l’autre. Quel génie! Ça c’est de la comm’!

    Mais le summum est atteint par l’interview de M. Carvallo sur le site d’Euh-Euh, le magazine bisontin et mondial fâché avec l’orthographe française: 5 fautes énormes sur 966 mots! Pour un président qui sait parler le français correctement, quel accueil!

    Nous reviendrons sur cette élection fédérale et ses conséquences.

  • Président fédéral: Henri Ier Carvallo?

    h_carvallo.jpg

    Samedi 18 juin, vers 15 h, les 27 membres du Comité directeur de la fédération désigneront le nouveau président par intérim dans une salle du stade Roland-Garros. Le président Jean-Claude Moingt, après un mandat et demi, s’en va. Il avait donné de longue date son « préavis » sans explication publique.
    Au moins deux candidats se présenteront devant leurs pairs: Henri Carvallo (photo), propriétaire du château de Villandry et hôte de matches d’échecs dans cet endroit magique et Claude Schmitt, du club de Mulhouse, organisateur connu et bien rompu à la vie fédérale. Les deux vice-présidents, Johanna Pomian et Léo Battesti n’ont pas voulu prendre le relais.

    Et pourtant... Jicé avait depuis fort longtemps dans l’idée de placer Pomian à la tête de la fédération. C’était « le plan A » élaboré à la suite de discussions informelles entre membres du CD et de courriels échangés. « Il n’y avait pas de plan B » raconte un membre du CD. « Léo n’a jamais voulu y aller et l’affaire de la triche a tout chamboulé. Johanna n’a pas voulu se présenter. »
    Il est vrai qu’une présidente niant des faits devant un huissier de justice n’aurait pas été une excellente entrée en matière. Jicé n’avait pas prévu ce « plan-té »...

    Mais le Jicé est assez finaud finalement. Il avait quand même son plan B au cas où... Et le plan B, c’est Henri Carvallo, lequel n’a jamais été pressé « d’y aller »; il semble maintenant avoir des idées pleines de bon sens, avec le côté émotionnel en Moingt de son mentor et bientôt prédécesseur. Claude Schmitt se présenterait plus histoire d’entretenir un vrai-faux suspense de vote « démocratique » au sein d’un CD lui-même issu d’un scrutin de liste, les électeurs étant les clubs.

    Parmi les 27 membres, peu d’ambitieux veulent le poste. Étonnant, non?
    Qui veut aller serrer des mains presque toutes les fins de semaines avec une cravate?
    Qui sait bien parler anglais?
    Qui peut dire « non » à Bacrot pour les Olympiades?
    Qui veut aller dire ‘coucou’ aux sponsors?
    Qui ne dira pas « két chose » au lieu de ‘quelque chose’?
    Qui va gérer les suites de l’affaire de la triche sans consommer d’aspirine?
    Qui saura écouter sans susceptibilité?

    Certes, des rumeurs farfelues ont couru: le GMI Robert Fontaine, « ze french commen(t) t(’)a(s) tor(t) » d’Europe Échecs, aurait annoncé sa candidature. Interdit de rire. Rentre dans le CD d’abord, petit, ensuite on verra. La rumeur a atteint des sommets quand Aurélie Dacalor a été annoncée présidente devant Henri Carvallo. Membre du CD, elle est éligible. Plus que Moingt-compatible, l’hypothèse est tout aussi Fontainement zygomatique, sauf peut-être, pour un poste de vice-présidente...

    On ignore si Jicé restera actif ou s’il démissionnera également du CD, ce qui serait politiquement logique.
    Quelques questions au suspens insoutenable d’ici le communiqué fédéral samedi après-midi:

    • Y aura-t-il un troisième candidat ou plus?

    • le nouveau président sera-t-il salarié de la FFE? Si non, la FFE économiserait 50 000 euros par an (charges sociales comprises sur 13 mois) et pourrait ainsi combler la ligne de budget « avocats »;

    • qui seront les deux vice-présidents puisqu’aucun des deux n’a assumé sa tâche de remplacer le président auto-éjecté?

    • à quand l’arrêt coûteux des travaux du nouveau siège des Yvelines pour un déménagement à Villandry?

    • Flash spécial: on annonce un démantèlement complet du château de Villandry pour une réimplantation à Magny tiret les tiret Hameaux entre parenthèses Yvelines voire à Clichy. La région Île-de-France en a besoin pour créer des emplois et ainsi, on pourra encore dire que les joueurs d’échecs sont des touristes.

    PS: Voir l’album de Villandry en bas à droite de ce blog.

     

  • Le président Moingt s’en va: et go, ego?

    moingt01_aveyronnaisTxb3.JPG

    Le président fédéral Jean-Claude Moingt rend son tablier samedi, presque deux ans avant la fin de son second mandat. Après six ans à la tête de la FFE, son dernier éditorial dans la revue Échec & Mat est plutôt amer et peu rassembleur pour un président dont c’est en partie le travail.

    Après avoir déroulé son bilan naturellement globalement positif, il tance ceux qui critiquent la nouvelle formule du championnat de France des clubs. Vous avez loupé un épisode? Jicé est tout ce que l’on veut, a fait beaucoup ou peu, mais il a une faiblesse majeure dans son jeu: il ne supporte pas ou plus la contradiction: « Les réfractaires au changement nous opposeront bien un son de cloche différent; je fais confiance à leur imagination pour essayer de nous convaincre que nous nous sommes trompés... » Le ton est donné...

    L’affaire de la triche? La page est « tournée » sur cette affaire « énergivore ». Pas le moindre projet de règlement anti-triche en vue donc.

    Jicé salue le développement des échecs en Corse dû essentiellement à l’activisme du vice-président Léo Battesti et président de la ligue de Corse, et notamment grâce à la récente Convention signée le 27 mai avec l’Assemblée de Corse: « Les aigris, donneurs de leçons, incapables de trouver le moindre financement pour notre discipline, feraient mieux de s’inspirer fortement de ce modèle et de retrousser leurs manches, au lieu de s’enfermer dans leurs certitudes élitistes, qui n’ont jamais aidé la FFE à se développer. Ce sera l’ultime conseil de celui qui vient d’écrire son dernier éditorial de président de la FFE pour Échec & Mat ! »

    Précision oubliée dans cette invective: cette convention dépend aussi d’un financement de la langue corse. Responsables de ligues et amis des langues régionales, retroussez donc vos manches auprès de vos conseils régionaux respectifs! Ces quelques lignes trempées dans l’acide ont dû diluer les remerciements: pas un mot pour les bénévoles, ses aides de camp, ses admirateurs, amis ou simples supporteurs, ni même aux treize autres salariés de la FFE. La courtoisie fait pourtant partie du règlement d’une partie d’échecs...

    Un peu dur comme « au revoir », mes frères, non? Ces trois dernières années, Jicé n’a sûrement pas eu le temps de lire. Sinon, il aurait eu le temps d’apprécier à sa juste valeur le conseil de Kasparov dans son dernier livre (p. 298 de La vie est une partie d’échecs, JC Lattès, déc. 2007), lequel Kasparov n’aimait pas les critiques non plus:

    « Durant les vingt ans où je fus au sommet du monde des échecs, j’eus à endurer un barrage à la fois constant de critiques et de louanges, la tentation étant toujours d’ignorer les premières et d’accueillir les secondes à bras ouverts. Nous devons combattre notre propre ego et nos instincts de défense pour apprécier la justesse et le côté constructif de certaines critiques et nous en servir comme outils. Nous ne pouvons gagner ce combat, mais il est vital de comprendre qu’il y a là une bataille à mener. Il y a grand danger à fuir les critiques et à se protéger en permanence de leur impact. »

  • Kirsan, l’alibi de Khadafi?

    Le président russe de la Fédération internationale des échecs (FIDE) Kirsan Ilioumjinov a rencontré en Lybie le colonel Khadafi, alors que son pays est en pleine guerre civile. Accompagné de son fidèle « secondant » Bérik, Kirsan, ex-président de la république autonome de Kalmoukie (Russie) s’est permis le luxe de cette provocation: il a joué une partie amicale de quelques coups contre le leader lybien.

    La vidéo postée sur YouTube semble indiquer lourdement que ce 'match' a eu lieu le 12 juin (gros plan sur la télévision avec une date); Kirsan montre également son téléphone portable au colonel et comment il se retourne.

    Si le colonel est un total patzer aux échecs, son fils aurait un assez bon niveau. La Lybie avait accueilli le championnat du monde en 2004, à l’exception des joueurs israéliens. Cette nouvelle sortie iconoclaste du président des joueurs d’échecs dans le monde est peut-être un message codé de Moscou qui pourrait jouer les juges de paix dans ce pays en guerre civile où les Alliés soutiennent les insurgés et essaient de renverser un colonel qui n’est pas encore mat.

    Les commentaires en arabe de la télévision lybienne n’ont pas été traduits par un site spécialisé. Tout ce que j’ai compris, c’est « shatranj » (échecs). A vous les studios!

    Les tenants et aboutissants selon France 24 (en anglais)

  • Un tricheur au championnat d’Allemagne

     

    Natsidis.JPG

    Un tricheur a été pris le 3 juin au championnat individuel d’Allemagne à la dernière ronde, à Bonn. Christophe Natsidis, 22 ans, 2363 Elo a été exclu du tournoi. Il trichait avec un programme installé sur son téléphone mobile.

    Son adversaire de la dernière ronde, Sebastian Siebrecht, étonné de voir Natsidis disparaître de l’échiquier jusqu’à douze minutes (voir à partir de la 22e minute son entretien en allemand), décide de le suivre aux toilettes. Il repère son adversaire enfermé, mais « n’entend pas de bruit typique des toilettes ». Khenkine aussi s’étonne de cette absence et en fait part à Siebrecht.

    Siebrecht prévient alors l’arbitre. Plus tard, tous deux suivent Natsidis et constatent qu’il est encore enfermé aux toilettes. Mais l’arbitre ne fait rien. Siebrecht se dit «très en colère et perturbé »: de plus, il joue sur deux rangées, en défense avec les noirs, il est complètement vissé et mal au temps. Il décide alors de proposer nulle. Natsidis accepte.

    Plus tard, Siebrecht apprend que l’arbitre a finalement demandé à Natsidis s’il avait un programme d’échecs installé sur son portable. Devant sa réponse affirmative, l’arbitre constate qu’une position de la partie (environ cinq coups avant la fin) apparaît. Bingo! Natsidis avoue, vient s’excuser auprès de Siebrecht et dit que ce qu’il a fait est « stupide ». Kolossale Fehler! (erreur colossale!). Sa norme de maître international était dans la poche dès la 8e ronde et Natsidis est étudiant... en droit!! Il a été très gauche sur ce coup.

    Talentueux, habitué des tournois à l’étranger (First Saturday, République tchèque, voir sa fiche FIDE) Natsidis est suspendu pour les prochains tournois. Tous ses résultats pour le Elo (2 gains, 6 nulles), sa norme de MI et le prix qu’il devait toucher sont annulés. La fédération allemande annonce « une enquête avec des conséquences à venir ». Sur le site officiel, l’affaire est résumée en quelques lignes, sans photo, sans fanfare et avec tristesse, juste après les résultats du championnat remporté au départage à la performance p
    ar Igor Khenkine, 43 ans et originaire de Russie, devant Fridman.

    Sources de la chronologie de l’affaire: ChessBase et Chessvibes. (photo: ChessBase)

    Note:
    Le championnat individuel d’Allemagne est un open de 9 rondes (21 joueurs cette année); il est en général boudé par les plus forts joueurs du pays à cause du manque de cachets et/ou de prix. Vivement le National fin août avec les coqs en pâte français qui nous gratifient de nulles palpitantes en 15 coups, tous frais payés pendant 15 jours!

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu