Avertir le modérateur

- Page 2

  • Le s’feu de Sviechnikov

    Comment gagner contre la Défense Française ? Vaste programme pour la défense la plus jouée en Allemagne et en France parmi les amateurs (1.e4 e6 2.d4 d5 et cela ne fait que commencer). Tout s’est passé par e-mail et en moins d’un an, le livre d’Evguéni Svechnikov a été traduit et édité aux éditions Payot et est maintenant dans les bacs  OK, comme me l’a fait remarquer « cybermémère », le pseudonyme non masqué du chroniqueur de Libé Jean-Pierre Mercier, j’aurais dû intercaler le « i » pour être fidèle à la graphie russe. Et sûrement mettre un « i grec » aussi à la fin de son prénom.

    Sviechnikov ou Svechnikov est un gars un peu têtu qui a popularisé dans le monde entier une variante à laquelle personne ne croyait il y a trente ans sur la Défense Sicilienne. Et dans les années 2000, le top 10 mondial nage dedans et un grand maître français par correspondance, Christophe Léotard, cartonne dans les championnats du monde depuis des années avec cet outil hybride, une espèce d’anguille de Défense Sicilienne que l’on ne parvient jamais à attraper. Svechnikov est un bosseur fou, très modeste. Pendant les parties, il a un port de tête remarquable ; il se tient super droit sur l’échiquier comme s’il voulait respecter LE jeu. Et quand il attaque l’adversaire, on a l’impression qu’il va le mordre, ses mains battent l'air de droite et de gauche. Hormis le tournoi monstre de Cappelle-la-Grande, je l’ai vu en 2001 au Club central de Moscou, David Bronstein me l’avait rapidement présenté.

    Alors voilà, j’y viens : vous êtes amateur, vous idéalisez les champions à travers revues ou bouquins pendant des années. Et puis soudain, patatras ! le direct tue la légende : Karpov a une petite voix fluette, Kasparov mange salement ses corn flakes, il émane de Kortchnoï une puissance dérangeante quand on joue contre lui, Bareïev n’a rien du gentil garçon coiffeur mais a un regard tueur etc. Et Svechnikov dans tout ça? Big surprise, son s’feu sur la langue le rend encore plus génial ! Et surtout en russe, c’est un peu plus compliqué qu’en français... Donc ayez bien cela en tête en épluchant les 300 pages du bouquin : Svechnikov est plus que vivant et sa ferveur est communicative ! A vous les petites Françaises.

  • DSK se drogue au direct

    Quelques mots d’un dinosaure français du Web échiquéen et animateur du site Notzai, Pascal Villalba alias Notzai. Après avoir cliqué sur la touche magique pour prévenir quelques connaissances de la naissance de ce blog avec la même émotion de gosse quand on se tâche le majeur avec la plume de l’encre, voici sa réponse blitz : « Reste plus qu'à le remplir... Don't forget que je suis l'inventeur du blog échiquéen (infos et états d'âme écrits à la première personne), présent depuis le 20 avril 1998 ! Echecs64, le nom n'est pas très original, et ça me rappelle forum64 ;-) amicalement, »

    Exact mon cher Pascal, et je suis même passé sous tes fourches caudines, à un moment où Notzai faisait feu de tout bois. J’ai l’impression, peut-être fausse, qu’à l’époque, les débats étaient plus enflammés et que la drogue (dure, très dure) du jeu d’échecs en direct semble aujourd'hui anesthésier tous les joueurs quel que soit leur classement Elo.

    « Sans transition », comme on dit à la télévision, j’attaque sur « du lourd », mais un peu réchauffé il est vrai : Dominique Strauss-Kahn alias DSK s’est drogué. Si, si. Mais à l’Internet, et au jeu d’échecs en direct. C’était pendant sa traversée du désert, au moment où tous ses potes socialistes avaient oublié son numéro de téléphone ; le pire, c’est que cette drogue se répand à la vitesse grand V en toute impunité : c’est gratuit, faut savoir jouer et avoir un peu de résistance. Et plus tu perds, plus t’es dedans ! Même les meilleurs joueurs du monde n’y échappent pas ! Lamentable ? Disons que c’est tendance et que si l’on veut voir le côté positif, ça développe les réflexes, ça permet de tester en peu de temps une variante en quelques clics-clacs ni vu ni connu. Attention, ne pas dépasser la dose prescrite, c’est un brise-ménage très efficace, ça rend un peu neuneu, on perd le sommeil et globalement, ça fait baisser le niveau.

    Certains s’en sont sortis comme DSK : il est retourné à la politique. Comme me l’a dit un jour Emmanuel Florent, grand ponte à TF1, et lui-même joueur à 2000 Elo environ, « il faut toujours faire ce que l’on sait faire de mieux ». Aujourd’hui la drogue est mondiale et même encouragée par les diverses retransmissions en direct de tous les plus grands tournois de la planète : on suit un super tournoi et en même temps, on fait des parties blitz en fond d'écran. Les plus habiles s’éclatent en « une une » soit une minute par joueur par partie sans compter les « lags ». Si Alekhine ou même Tal voyaient ça, je pense que tous deux y passeraient des heures comme aujourd'hui les grands maîtres Nakamura, Bauer, Short, Dreïev sur le site de ChessBase!

  • Un amateur et une reine de la nuit

    Après quasiment trente années à avoir joué un peu partout, je connais des têtes de joueurs. Et en ce moment, j'en croise assez souvent. Bon c'est vrai, j'ai pas de bol, je n'arrive pas à trouver 20 min dans le métro ni dans les bacs à l'extérieur (sauf une fois à Volontaires); donc j'ai le nez en l'air pendant au moins vingt minutes. Tiens au fait, y'a une liste des dépositaires quelque part ou c'est un secret commercial?

    Bref, un habitué des tournois de l'APSAP m'interpelle. Il me parle des chroniques de Libé qu'il lit toujours et s'interroge sur les bouquins d'échecs en français. Pourquoi si peu ? Pourquoi les maîtres français n'écrivent pas? Quand je lui apprends qu'un livre d'échecs est tiré à 3 000 exemplaires et qu'un best seller est épuisé en quatre ans, il manque de s'évanouir.

    Et le gars reste assommé quand que je lui dis que c'est itou pour un premier roman dont le jeune auteur passe à la télé.

     

    Parenthèse: Les échecs à la télé par milliers ? Patrons des chaînes, n’oubliez pas nos petits souliers ! Oui, c'est un grand soir auquel a l'air de croire mordicus la nouvelle équipe fédérale. On aura l'occasion d'en reparler car c'est un sujet que je connais assez bien sur les chaînes allemandes et russes.

    Suis retombé hier soir sur Chroniques (n° 30), la publication de la Bibliothèque nationale de France. Et qui vois-je dans cet opuscule ? Mme Ojjeh, présidente fondatrice, sponsor du club NAO de Paris et qui a le bras plus que très long. Au moins cette femme richissime s'amuse que ce soit avec son écurie des plus forts joueurs du monde dans son club avenue Foch (ce qui lui vaut chaque année le titre de champion de France par équipes bien mérité) ou bien en préemptant pour l'Etat français Voyage au bout de la nuit. Plus récemment, on la voit aussi dans les pages « pipole » des magazines relatant les soirées parisiennes. C’est bizarre, on cite toujours son nom, sa photo est de plus en plus fréquente, mais on ne dit pas sa fonction. Les journalistes sont parfois ingrats.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu