Avertir le modérateur

Le COQ fait cocorico à Montréal

Le traditionnel championnat ouvert du Québec (COQ) a été remporté par le Canadien Razvan PREOTU. Il termine seul en tête avec 7,5/9 après avoir refusé crânement une nulle rapide contre Romain Édouard qu’il a fini par battre. Notre Français madrilène termine seul deuxième à 7.

L’open avait lieu dans le super hôtel climatisé Sandman, à Longueil, dans la toute proche banlieue de Montréal. Le meilleur joueur né au Québec et qui a grandi à Longueil, Alexandre Lesiège (photo), a longtemps mené le bal, mais a finalement chu.

lesiège,bouton

 

Une fois de plus, la Fédération Québécoise des Échecs (FQE) a soigné son monde pour ce tournoi traditionnel. Des GMI étaient invités (cachet+pension) dont le transatlantique Édouard Romain, d’autre part des salles et conditions de jeu comme on en rêve.

De si grands opens sont rares au Québec de sorte que la plupart des compétiteurs québécois qui peuvent se libérer viennent pour croquer du point Elo ou avoir une chance de jouer contre un fort joueur.


Enfin, les 9 rondes sont très rares : on joue à l’Américaine : 5 ou 7 rondes sur une fin de semaine.

Sinon pour parler québécois pour « nous aôtes » les « Européens », la clim c’est bien, mais le réglage n’est pas facile. Question d’habitude car l’organisation fournissait de l’eau glacée gratuite et des cafés à 2€.

 

Sur le plan pratique, personne ne mange sur l'échiquier et zéro incident, merci aux arbitres.

Un tournoi de blitz a eu lieu le soir de la dernière ronde : les plus forts ont participé : Sambuev (« M.  Sourire des opens québécois »), Chernaïev, Peotru, Milhaïlevski, Romain et l’une des légendes de la FQE, Jean Hébert.

Les résultats ne sont pas disponibles, mais la jeune « guingue » locale Chikku-Ratté, Rodrigue-Lemieux, Mlle Ouellet, Saha, Saine s’est bien illustrée et a continué « le fun » par des blitz à 4 en attendant la remise des prix en $$.

Toute cette bande d'ados et bien d’autres plus jeunes encore dont beaucoup de Chinois d’origine devraient venir se faire les dents de loups en France ou en Europe.

Leur potentiel est énorme. Certains sont gavés de cours par des GMI, mais ils jouent tous entre eux à plus ou moins longue échéance... d'où un sous-classement: il faut rajouter 200 pts à n'importe quel Elo québécois pour avoir un comparatif au classement français.

Les distances sont énormes et les déplacements aux États-Unis (prix d’inscription astronomiques non compris) ou même au Canada anglophone sont trop coûteux.

En passant
Le 2e de la section open gagne 1300$ (850€), soit autant que le premier de la section des moins de 2000 Elo (Elo canadien). Elle n’est pas belle cette répartition des prix ?


153 parties à télécharger dont celles des 4 premières tables

Les appariements étaient en ligne très rapidement. Merci aux arbitres et aussi à l’excellent chess-results.com.
Que ceux qui savent à la FFE pourquoi on n'utilise pas ce système non propriétaire adopté par plein de pays lèvent le doigt:)

 

Photo: AIDEF/Patrick van Hoolandt

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu