Avertir le modérateur

Tous les garçons et les féminines

Dans son dernier billet, « Les filles féminines seront-elles un jour des femmes et des joueuses ? » le site Échecs et Mixte  s’intéresse… ben... à la place des femelles et mâles des 64 cases via la sémantique fédérale. C’est à 90 % ‘pan sur le bec’ de la fédé pourtant truffée de profs qui connaissent la langue française et c’est boooon. Mais comme dirait Ivantchouk ‘beut okéé’’, le problème n’est pas nouveau, Françoise Hardy le chantait déjà à sa manière. Sans compter le dossier crash-test du « Péniblet de service » dans Europe Échecs.

libro_vera_menchik.jpg

Le fantastique parcours de vie de la plus forte joueuse avant Judit Polgar, Vera Menchik; lire sa fiche Wikipedia in English: elle est passée par le club de Hastings (qui a formé aussi Conquest!) et a bénéficié de cours avec des grands maîtres pour progresser. Même par Skype ou par correspondance, rien ne change, tout se transforme!

Une joueuse ? Une féminine ? Un joueur toujours, un mec jamais ? Un masculin encore moins ! Le site déploie son drapeau virtuel sur la terminologie employée à l’endroit de ces dames aux échecs tout en ayant mal aux cotes de rire en s’interrogeant sur la pertinence de la « Direction Nationale des Féminines » et sur l’onglet « féminines » du site FFE. Échecs et Mixte est dans son rôle. Ce site, c’est une bande de potesses avec quelques potes chromosomes XX dans l’organigramme, tous actifs sur les réseaux sociaux.

C’est vrai que c’est saoulant de voir des championnats divisés en deux catégories. Pourquoi pas organiser un grand open dans lequel le premier homme/garçon serait sacré champion de France et la première femme/fille championne de France ?

Judit Polgar et ses sœurs ont joué d’innombrables opens dans le monde entier pour progresser. Elles ont pratiquement toujours affronté des hommes. On devrait d’ailleurs dire elles ont joué contre des pièces.

Mais bon, le sujet homme-femme, c’est un ou une ministre, un méga marché aux bonnes places non imposables au niveau mondial et sur nos 64 cases, des commissions, un petit marché pour des grandes ou petites joueuses qui touchent des petits billets, du galon à des organisateurs, des directions fédérales tout ça….

Échecs et Mixte pointe donc des problèmes de fond avec le support de la sémantique. C’est assez malin mais à la fédé, il est fort probable qu’à la lecture éventuelle de ce billet, les diri-genres de la FFE se mettront à la verticale en mode ‘urinons dans un Stradivarius’ ou en mode accroupi, c’est selon Quand Péniblet fait des chiennes à Europe Echecs.

Avant d’entamer un ‘état des lieux presque imaginaire’ notons que le sublissime plumitif Péniblet a encore réalisé avec succès un crash-test dans Europe Échecs. C’était en 2009 (n° 588) : le catastrophique dossier ‘Les Échecs au féminin’. Fermez les yeux, demandez un sac plastique à l’hôtesse ou au steward, vous êtes à 8 000 pieds de toute réalité.

Les mots ont été publiés mais auraient dû rejoindre la poubelle d’EE.

1) [A propos de l’état symbolique supposé de la Reine et de ces dames] :« Sans se risquer à un essai périlleux de psychanalyse quand bien même on pourrait citer Freud et Zweig, […] il y a sensiblement une figure maternelle dans cette pièce abstraite, justement couronnée. « Toucher sa reine », c’est comme communier avec l’état premier de ce monde, quand ces champions étaient de tous petits enfants. »

2) [Au-dessus de la photo d’une joueuse], p. 25 :
« Rares sont les joueuses de ce niveau qui réussissent à mener de front leur vie privée et leur carrière. C’est surtout vrai autour de la trentaine, quand les femmes ressentent si vivement qu’une mère sommeille en elles. Ce fameux vide porteur de vie »

Note Echecs64 : Perso, je ressens ce fameux vide à ne pas lire les péniblades et donc EE depuis plus de dix ans. Je souffre! Et toutes ces femmes qui ne souhaitent pas devenir génitrices, c’est vraiment scandaleux !

Suit une palanquée de péniblades : interviews de « femmes de joueurs ». N° 588 à commander absolument pour faire son plein de clichés ! Scoop : E&M n'a jamais porté plainte pour diffamation concernant ce numéro.


Comme Échecs et Mixte, faisons un ‘état des lieux’ « presque imaginaire ».

Notre championnat national est ‘mixte’
Concrètement que des « chromosomes XY » mais ouverts aux ‘XY’ ayant le niveau. Marie Sebag devrait d’ailleurs s’y aventurer de nouveau. Mais il faut s’entraîner et c’est dur la vie. Toutefois, elle pourrait dresser tous ces bonshommes et leur montrer comment elle maîtrise 3. c3 contre les Siciliennes.

Le championnat de France des femmes
Ben… on l’appelle féminin, mais son genre est masculin. Comme les toilettes ou d’autres compét d’athlé, il est interdit aux hommes. Son existence est réglementaire, mais elle n’est pas liée aux échecs même. Plutôt à un machin imposé par la FIDE ou à un petit chèque final ?

Le championnat Vétéran et bientôt Vétérane ?
Ce championnat, c’est la redite ‘Les vieux hommes et l’amer ?’ Non, la FIDE a créé le championnat (séparé) des jeunes vieux et jeunes vieilles (+ 50 ans) et des vieux vieux et vieilles vieilles (+ 65 ans).
Le cht ‘Vétérane’ reste à créer en France. Dossier à transmettre à Jocelyne Wolfangel, excellente surfeuse des pou-poutches fédéraux et responsable grand format pour nous expliquer la vie du développement des joueuses d’échecs en France.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu