Avertir le modérateur

Jeunes: record à Belfort

La grand-messe du championnat de France des jeunes a lieu du 16 au 23 avril 2017 à Belfort et se compose de 14 tournois.

Le meilleur coup de ce championnat est un record de participation: 1449 jeunes pousses. C’est toujours une bonne affaire pour la ville qui accueille pendant huit jours tous ces jeunes et les accompagnateurs (il faut multiplier par trois environ).
Zapping à distance.

Chaque année, la fédération s’enorgueillit d'un record, d’un presque record et cette année d’un super record. A Belfort, 1449 participants sont la boîte des pièces. Félicitations aux organisateurs et à la FFE avec une pensée émue pour feu Jean-Paul Touzé qui fut si longtemps le 'Monsieur échecs' de Belfort. Son ami Anatoli Karpov était présent à l’ouverture.

Le site pour suivre les parties en direct comme en différé est superbe, bien au-delà des normes du site de la fédération elle-même.

Le site de la FFE bat de son côté un record de retard en matière de design internet: quinze ans au bas mot. Avec deux centimes de racket d’augmentation des licences par licencié depuis quinze ans, on aurait déjà quelque chose de chouette: ne le répétez pas aux anciens ou aux nouveaux de l’équipe fédérale ou en AG, l’anticipation, c'est seulement sur les cases.

Le site du championnat de France des jeunes répond à une charte que l’on retrouve dorénavant dans les autres manifestations majeures de la FFE comme le championnat de France, le Top 12 (cht de F par équipes etc.). Ou bien il s’agit d'une scission de type trotskiste entre ces sites et celui plan/plan de la FFE ou la FFE a donné le feu vert à leurs profs de maths déchaînés qui laissent s’exprimer une bande de singletons disjoints. Franchement, j'hésite.

Mais au-delà de la quantité de tous ces mineurs qui piochent sur les bonnes cases, où est la qualité? Combien resteront dans les échecs d’ici cinq ans? Combien participent à des compétitions internationales jeunes sans se faire massacrer? Où sont les successeurs des Lautier, Bacrot, Fressinet, Vachier-Lagrave, par ordre d’apparition dans ce que peut produire sui generis le génie français?

Réponse dans une revue spécialisée? Sur le site fédéral? Un œil sur les parties permet d'avoir quelques éléments de réponse... bien que le niveau général ait diablement augmenté, le championnat d’Europe des jeunes est souvent un test déterminant.

Joue à qui perd gagne avec la FFE
Ami internaute, pioche deux questions sérieuses ci-dessus et tu gagneras un abonnement gratuit à Europe Échecs si tu as faux aux deux questions. Transmets ton bulletin au président fédéral qui le transmettra au propriétaire d’Europe Échecs. Si ce n'est pas le même, tu as tout perdu. Si c'est le même, la FFE te paie en monnaie de singe: quatre inscriptions gratuites dans des tournois à 5 euros.

Où sont les femmes?
Le comble du mauvais coup (ou du mauvais goût) est l’organisation obligatoire du cht de France féminin junior. Cinq joueuses ont répondu à l’appel. Ah zut, comme au bridge, un joueuse fait la morte à chaque ronde. Ce tournoi se transforme en double tour avec des écarts Elo pas toujours évidents à distinguer au vu des parties... Où sont donc les femmes? Encore une question à se poser après tant d'années d'une soi-disant politique à imposer des femmes en Nationale 3 (supprimé), mais toujours obligatoire en N2, N1 et Top 12 et le problème de base: une perte immense de jeunes joueuses, beaucoup plus que chez les garçons.

Une joueuse dans le prochain Besson?
Une "rebelle", Honorine Auvray (du club d'Agneaux St-Lô, usine à jeunes joueurs et joueuses, merci!) a boycotté ce tournoi et s’est enfuie pour guerroyer dans la catégorie dite 'mixte', traduire, garçon. Ah bah oui, la catégorie féminine, c’est comme les toilettes: interdite aux garçons. Mais la catégorie 'mixte' est ouverte à tous: garçons, filles, transgenres. Auvray dire, avec son nom, Honorine pourrait être castée pour La Vérité si je mens 4! , mais elle a plutôt un look pour le prochain Besson.

Comment développer son club
Le titre fait un peu sous-section d’un livre de sociologie, mais la conférence a lieu ce grand 20 avril 2017. Les trois intervenants: Léo Battesti (ex-vice-président de la FFE), Diego Salazar (ex-président de la FFE) et Damir Levacic, fondateur de Cannes Échecs qui a emprunté depuis d'autres chemins tout en diffusant la bonne parole.

Question intervenants, il y a du lourd. Si chacun débite son baratin de son côté, bon bah, ça sera la fédé quoi. Le truc improductif ex cathedra comme disait ce si cher Xavier Parmentier décédé le 30 avril 2016 et qui manque à tant de jeunes... (voir l'asso AXP)

J'ai fait un rêve
Mais je cauchemarde depuis trois jours: ce débat va se transformer en groooos fight à la mode combat MMA: tous dans la cage et tous les coups sont permis.

Quatre heures du mat'... je vois, je vois... Le Bon, la Brute et le Truand.
Ils sont sur le ring. Intro répétée en boucle avec musique rap, la réplique culte de Clint Eastwood:
"Tu vois, le monde se divise en deux catégories: ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses". Mais qui aura le gun? Blondin et Clint, c’est un duel?! Ils sont trois dans le débat de Belle-trop-fort, je suis perdu.

Apothéose. Ils s’embrassent tous les trois sur la bouche à la fin, l'arbitre en chef cherche à les séparer, non, ils continuent longuement comme du temps des dirigeants des pays frères (communistes).

Réveil. Faut aller bosser. Le zapping, ok, mais seulement le week-end. Et le championnat des jeunes, c’est vraiment super! Merci de votre attention.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu