Avertir le modérateur

Décès d’Adrien Hervais

Le champion de France des malvoyants Adrien Hervais est mort dans la nuit du 14 juillet 2016 suite à un arrêt respiratoire. Il avait 35 ans. Il avait perdu la vue à 4 ans et était dans un fauteuil roulant depuis ses 18 ans.

Pendant des années, son père Alain lui a lu des bouquins de théorie. Adrien dévorait le peu de littérature spécialisée en braille. Avec le temps et la pratique des tournois, Adrien était devenu un adversaire coriace jusqu’à dépasser la barre des 2000 Elo.

Bilan: 12 titres de champion de France avec parfois des « prépas » mitonnées par l’ex-Rouennais, son « pote » le GMI Arnaud Hauchard. Fidèle à Rouen, Adrien était devenu le président de Rouen-Echecs et se cassait souvent la tête pour rameuter des joueurs pour les matches en Nationale II.

Ceux qui ne le connaissaient pas réagissaient vis-à-vis de ses handicaps comme bien relaté dans un article de Libération… Les joueurs d’échecs pouvaient au moins le voir autrement : le classement Elo ne ment jamais sur une longue période.

Pour ceux qu’Adrien appelait « ses potes » avec son franc-parler, son humour décapant et sa gouaille, toute conversation pouvait partir dans n’importe quelle direction sur tout sujet et parfois pour très longtemps. Ce mec gai adorait la vie et ne renonçait jamais. Combien de fois avait-il appelé ici et là pour mener à bien le championnat d’Europe des déficients visuels que Lyon et l’équipe de Christophe Leroy finirent par accueillir en 2015.

Le handicap à la FFE ? En dehors de ses performances récurrentes où il n’avait pratiquement pas d’opposition, il voulait désormais s’impliquer : il avait rejoint la liste Bachar Kouatly pour les élections fédérales de décembre 2016.

A ses parents Monique et Alain et à tous ses proches, Echecs64 présente ses plus sincères condoléances.

Voir les différents hommages rassemblés en liens sur la page spécialisée de la FFE

Quand Adrien Hervais présente son visiobraille lui permettant d'animer son émission de radio.

Commentaires

  • Adrien était mon meilleur ami.
    Je suis totalement effondré, fracassé.
    On s'appelait tout le temps, pour parler de tout, de rien, de politique, d'échecs...
    Je savais qu'Adrien avait une santé très fragile, mais il était tellement positif et ne se plaignait jamais...
    Il avait une telle énergie aussi bien lorsqu'il jouait aux échecs que lorsqu'il montait un projet, que je refusais d'envisager le pire.
    C'est une chance inouïe d'avoir rencontré et connu Adrien, ainsi que ses parents exceptionnels.
    Je l'ai connu alors qu'il était très jeune (environ 6 ans je crois). Je m'étais rendu chez lui parce qu'un ami commun m'avait dit qu'il connaissait un très jeune joueur d'échecs handicapé qui apprécierait de jouer quelques parties d'échecs.

    Je me souviens qu'Adrien, dès son plus jeune âge, avait déjà une très forte personnalité avec énormément d'humour.
    Il était très drôle.
    Nous sommes devenus des copains malgré une douzaine d'années d'écart, puis amis.

    Ceux qui ont connu Adrien doivent sans doute se dire que la vie est certes cruelle parfois, mais qu'elle est néanmoins extraordinaire et magnifique lorsque l'on partage ne serait-ce que quelques instants avec une personne aussi exceptionnelle.
    Je me suis dit cela dès ma première rencontre avec Adrien et je me dis la même chose avec Arnaud HAUCHARD (Gmi) qui entraînait Adrien depuis quelques mois.
    Lorsque l'on a la chance de connaître de tels êtres, de telles personnalités, c'est bien plus que de la chance...

    J'ai du mal à me dire que je n'appellerai plus jamais Adrien et qu'Adrien ne m'appellera plus.
    Je l'appelais parfois 5 fois par jour ou plus en lui laissant souvent un très court message, tout simplement pour lui faire un petit coucou, car je pensais souvent à lui.
    J'ai du mal à me dire que l'on ne se verra plus et que l'on ne jouera plus ensemble dans un même tournoi; ça nous était arrivé lors du tournoi du Cap d'Agde auquel il appréciait de participer.

    J'y avais participé parce qu'Adrien y jouait.
    On se chambrait souvent sur nos Elos respectifs et sur nos résultats. Ces derniers temps, il en avait obtenu d'excellents, atteignant récemment environ 2080.

    Adrien, malheureusement je ne t'enverrai plus d'emails et ne t'appellerai plus.
    Tu m'as fait un curieux cadeau à la veille de mon anniversaire.
    Je suis triste à un point que tu ne peux même pas imaginer, tout comme Christine, Valentin, et tous ceux qui t'ont connu et aimé.
    Pour moi, tu seras toujours là.
    Je crois bien avoir toujours eu au moins une pensée quotidienne pour toi, depuis le premier jour de notre rencontre, et je continuerai à penser à toi.
    Tu vas me manquer.

    Jean-Christophe MARTINE

  • Toutes mes condoléances. Je viens d'apprendre la nouvelle sur le site du championnat de Paris : Dédé a fait part de la nouvelle aux joueurs hier. Je n'ai jamais connu Adrien Hervais mais son profil dans un Europe Échecs récent m'avait beaucoup impressionné. Voilà quelqu'un qui a accompli énormément malgré une vie trop courte et un handicap conséquent... Je ne le connaissais pas mais la nouvelle de son décès (et a fortiori votre message) m'a touché.

  • Sylvain RAVOT a mis en ligne l'analyse d'une partie d'Adrien au dernier championnat d'Europe des non voyants : www.youtube.com/watch?v=4eGVynOd9H0

    Cette partie illustre très bien le niveau d'Adrien ces derniers mois : il avait beaucoup progressé grâce à un travail régulier avec le GMI Arnaud HAUCHARD, qui le préparait avec précision contre ses différents adversaires.
    Adrien appréciait beaucoup Arnaud et sa vision du jeu d'échecs.
    Ils s'entendaient super bien.

    A l'occasion de cette partie commentée par Sylvain RAVOT (partie entre Adrien et le MI Nizam Rasim), Adrien m'avait raconté après la partie qu'Arnaud l'avait préparé contre son adversaire, en envisageant une suite de plus de 20 coups. Arnaud avait conseillé à Adrien que si la position de la partie se présentait, il était très intéressant de sacrifier un pion pour ensuite activer le roi en e3 avant de le monter en e5.
    La force d'Arnaud c'est de s'adapter au style des joueurs pour trouver leurs faiblesses.
    Ce jour là, chapeau ! Adrien n'en revenait pas (moi aussi) et rigolait en me racontant que toute la partie jouée avait quasiment intégralement été envisagée par Arnaud HAUCHARD.
    Cela n'enlève rien au talent d'Adrien qui a accepté de rentrer dans cette suite avec un pion de moins et qui avait réussi par gagner grâce à l'activité de son roi et de son fou.
    C'est vraiment une très belle partie !
    Je me souviens que dans une autre partie contre un fort joueur (partie gagnée par Adrien également), Adrien s'était également retrouvé dans une position envisagée par Arnaud au bout d'une quinzaine de coups. Arnaud lui avait expliqué que dans une telle position Adrien aurait un avantage conséquent...La position s'était également présentée sur l'échiquier et Adrien m'avait dit après la partie, en rigolant : "Je ne me souvenais plus précisément ce que m'avait dit Arnaud concernant le plan à suivre pour gagner." Il avait alors bataillé ferme pour réussir à trouver la faille et gagner.

    Merci à Sylvain RAVOT (qu'Adrien appréciait beaucoup) d'avoir mis en ligne cette magnifique partie.

    Quatre autres vidéos ont récemment été mises en ligne :
    Dans la première, on prend conscience de l'énergie d'Adrien lorsqu'il était au lycée :
    (www.youtube.com/watch?v=jciovkWzkSk ).
    Il explique comment il utilise des outils informatiques spécialisés pour handicapés visuels.
    Il évoque des fichiers d'échecs intitulés "Pascal"; il faisait référence au très bon joueur et enseignant d'échecs rouennais Pascal DEPYL qui fut son prof d'échecs durant de nombreuses années.
    Comme on peut le constater, Adrien avait une très grosse pêche !! c'était un excellent élève qui a fait ses études avec des camarades de classes voyants, au collège, au lycée, puis en fac de droit (jusqu'à l'obtention d'un DEA en droit public).

    Dans la seconde vidéo (www.youtube.com/watch?v=wuN921hE_wk ), Adrien se présente.

    Dans la troisième vidéo, Adrien fait un discours d'ouverture du championnat d'Europe d'échecs pour handicapés visuels : www.youtube.com/watch?v=GrM0DI540vM
    Adrien appréciait beaucoup Christophe LEROY qui l'avait aidé à organiser ce championnat à Lyon.

    La quatrième et dernière vidéo (www.youtube.com/watch?v=7ufoaidOl0M ) est très émouvante...

  • Mes plus sincères condoléances à sa famille,ses proches parents qui l'ont aidé à trouver du plaisir dans sa passion,les échecs
    très cordialelment
    Daniel GREGORY

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu