Avertir le modérateur

Gonfreville l’Orcher: record au championnat de France des jeunes

Le championnat de France des jeunes de Gonfreville l’Orcher, près du Havre, a battu un record : Du 10 au 17 avril, 1330 participants étaient présents toutes catégories confondues. Ajoutons parents, accompagnateurs, entraîneurs, les frères zé les sœurs et les scoubibous et l’on arrive à un impact de 2,5 millions d’euros pour plus de 3000 personnes sur zone.

C’est la totale ou plutôt le Total, l’un des multiples sponsors dégotté par la sympathique équipe qui moissonne sur 64 cases à Gonfreville depuis maintenant plus de vingt ans avec des moyens gigantesques déployés par la municipalité.

C’est incroyable, mais c’était ma première visite à un championnat de France jeunes. Première surprise : des banderoles partout dans les bleds alentour y compris les tout petits! Et première déception : sans badge sur place, tu n’es rien et même avec un badge, il est quasiment impossible d’être présent dans les salles de jeu disséminées dans l’immense espace du DOJO local.

On protège le phosphore des jeunes de la pression voire de l’hystérie des parents. Pas plus mal au fond. Cela change des bousculades et du marché noir des jumelles. Une grande salle où ça sent bon la frite, les produits dérivés et un tas de trucs à acheter est le "point de rassemblement". A côté, un espace ligues où sans badge tu es out; pas grave, ce qui compte ce sont les parties et la mascotte Mattix.

lecocq,vachier-lagrave,mvl,bacrot,fressinet,bordi,laborde,philippe
RETRANSMISSION
La FFE a mis le paquet : 3 joueurs de haut niveau : les « locaux » Arnaud Payen (MI) et Igor Rausis (GMI) ainsi qu’un certain Kevin Bordi. Voyons, voyons, c’est un ancien jeune du Sud qui n’était pas mauvais du tout. Il est même monégasque dit-on.

D’emblée, on me l’a décrit avec moult anglicismes : « c’est un iou-tout-beurre qui a plein de followers. » Ah. Première nouvelle. Sur la vidéo, ses lunettes se reflètent, mais c’est pas grave, on regarde l’échiquier. Rausis ne peut pas en placer une. Le gars bombarde les commentaires, il a l’habitude sur Internet.
Le Payen, c’est pas rien au niveau calme olympien. Niveau 2800. Arnaud ne moufte jamais devant les métaphores discutables de Bordir-line :

« Eh oui, avec 6 sur 7 c’est la balle de match. »
« Arnaud, là, c’est une fourchette royale, il faut que tu la montres celle-là ». Ben oui, calmos, Arnaud était EN TRAIN de la montrer.
« La Sicilienne Kan, c’est une Sicilienne de chez moi ! ».
"Cette position, c'est le Titanic."
"Il est malin le moteur."

C'est sûr que Bordir-line bouscule le genre entre Nelson Monfort et du sous Baffie (admiré par KB). Au fond, c'est pas plus mal et il paraît que les jeunes - majoritaires aux deux tiers à la FFE faut-il le rappeler - adorent.

Bilan qu'on le veuille ou non : L’effort fédéral est réel pour une VRAIE retransmission à la café du commerce mais avec de vraies analyses sans un style pontifiant d'Europe Échecs ou égocentrique d'un Stéphane Laboder-line. Une caméra tente d’interroger des parents dans la grande salle commune où l’odeur de crêpes est irrésistible. Caméra embarquée floue. C'est délicieux mais raté 2 fois sur 3.

La vidéo de présentation du championnat a sauvé la mise ainsi que de nombreux autres reportages dont une simultanée avec le sympathique MI local Guillaume VALLIN.

P1050206.JPGVU A LA TÉLÉ
Avant la 8e ronde, le DTN Christophe Philippe vérifie un à un les écrans qui vont retransmettre les meilleures parties de chaque catégorie. Tu voir tranquille sur les 3 premiers rangs.

Tu peux utiliser ta tablette ou ton téléphone intelligent pour faire de même. Tu peux rester chez toi, à Romorantin ou Bagnères de Luchon.
Mais dans ce cas, tu loupes, le bruit, l’odeur, la fureur de jouer, la passion des entraîneurs, avant, pendant et après les parties et les larmes des perdantes zé des perdants!

Ce jour de la 8e ronde, on apprend que Maxime Vachier-Lagrave est passé. A 10 ans, il était déjà dans l’arène et gagnait ainsi son billet pour rencontrer plus tard dans un championnat international... Kariakine, déjà extra-terrestre. Xavier Parmentier m’avait raconté la prépa et Vachier-Lagrave avait gagné avec les noirs!

LA STRATÉGIE AVANT TOUT
Étienne Bacrot était, faut-il en douter, placé à un poste stratégique: il éclusait des bières tranquille dans un inimitable style "sam' suffit" en compagnie de l’immense Mazé, de "l'acteur" Libi et d'autres. Prétexte: il supporte fiston Alexandre, finalement arrivé 3e dans la catégorie pupilles!

Étienne était avec sa femme (et fan... du blog, paraît-il). La Nathalie?  Pas croisée depuis 15 ans, toujours son sourire sympa, mais sur l'échiquier, avec 2089 au compteur, c’est le sourire qui tue. Salut, salut, je passe, j’ai peur. A la prochaine blague sur le bli-blog!

En mode zénitude à toute épreuve tu croises l’organisateur Cyrille Vaugeois appuyé par toute son équipe et par l’enthousiasme du maire de Gonfreville, Jean-Paul Lecoq (PCF) et tu te demandes comment ont-ils fait pour "rattrouper" comme on dit à Besançon autant de sponsors heureux de participer à l'événement, comment autant de salariés de la mairie sont impliqués. Tout roule bien que les tournois se jouent dans des salles différentes. On n’a pas eu droit à l’annonce style grand magasin : "la maman du petit Jean-Claude est priée de se présenter..." etc.

Le Cyrille, depuis vingt ans qu’il moissonne avec son frère, Lefebvre et d’autres, on a l’impression que le temps s’est arrêté, mais cet événement a montré que cette ville a passé un cap.

Le record de participants sonne comme une récompense ; la dureté des combats dans toutes les catégories montre la progression et l’implication de certaines ligues. Pourtant, après les Bacrot, Fressinet, Vachier-Lagrave, on a la vague impression que tous ces jeunes, passé un certain âge, choisissent l'option "passe ton bac d'abord" et qu’au final, même avec un titre de GMI, on ne peut pas faire son beurre en France. Pourtant tous rêvent d’un titre et pour beaucoup, c’est un objectif à leur portée. Le génie français sans doute...

Le sité dédié du championnat

L'alboum photos de la FFE sur Gonfreville, à ne pas rater

Commentaires

  • Dommage , aucun hommage à Diego Salazar , qui est quand même un des réalisateurs principaux de ce championnat .

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu