Avertir le modérateur

  • Pardubice : norme de GMI de Dourerassou

    Le MI Jonathan Dourerassou a réalisé sa première norme de GMI une ronde avant la fin dans l’open le plus grand du monde, à Pardubice (République tchèque), à 100 km à l’est de Prague.

    Après un départ canon (4,5 sur 5), il a ensuite géré le tournoi tout en jouant actif. La norme a été réalisée à la 8e ronde suite à une nulle de combat sur sa Grünfeld fétiche en 21 coups contre le tout premier leader du tournoi, Laznicka. Dourerassou a pris la nulle alors qu’il était un peu mieux, synonyme de norme de GMI. Il perd la dernière ronde avec les blancs, sûrement relâché dans une Écossaise mal négociée dans l’ouverture, et termine à la 14e place.

    Dourerassou (2476) - Stupkin (2517), nulle en 22 coups à la 7e ronde.
    Photo : site de l'organisation

    dourerassou

    Le tournoi est remporté au départage par le Roumain Nisipeanu (7,5 sur 9) devant l’Ukrainien Oleksienko. Christophe Sochacki rate complètement son tournoi. Après un départ à 3,5/5, gros blanc avec « grand roque » (trois défaites consécutives) et une nulle pour finir. Son frère Wotjek, Le Ruyet et Migot jouaient aussi le A.

    Une quinzaine de jeunes Français participaient aux autres tournois (B, C et D) dont Grigorian (merci à lui pour la confirmation de la norme), Caillé, Ravot, Duchâteau, Tardi, Camille Peyre etc.

    Classemement général du A

    Classement général du B  : le premier Français est Thomas Duchâteau avec 5/9 (1 gain 8 nulles, perf à 2110... et parent du MI Thierry Manouck) devant Caillé (5/9, perf à 2075) et bien d’autres.

    Réaction de Jonathan Dourerassou, qui a gambité une partie de ses vacances et a repris le chemin de son travail, cliquer ici.


    Grille, statistiques et résultats des différents tournois sur chess-results.com

    Site officiel avec des tournois de poker, Rubik’s Cube (y compris à l’aveugle!), dames etc.

    Au fait, comment prononcer Pardubice? Réponse ici.

    Lire la suite

  • Les rediffusions de juin-juillet 2006-2012

    On trouve vraiment de tout dans les archives de ce blog. Climatisation, liste des prix, l’art de faire mat, top 12 ou 16, certains sujets ne vieillissent jamais ! Même Fischer a décidé de quitter les pulls un jour et d’adopter le costume. Et il nous explique pourquoi !

    muffang,clauzel,roos,fischer,ffe,top 12,top 16,forfaitiste

    22/07/2012 DD Clauzel : au revoir la ligue

    19/07/2012 Le loto du Elo au cht de Paris A et adoptons le « bye »

    24/07/2011 L’Art de faire mat : ne dites plus échec et mat mais diez !

    19/07/2010 La forfaiture des fortaitistes

    22/06/2009 Clim' des chts de France : Le principe de Nîmes-so-vite

    27/06/2008 Top 16 à Top 12 : Daniel Roos la FFE

    20/07/2007 Fischer : l’habit a fait le moine (des échecs) !

    19/07/2006 André Muffang, grand champion, vente historique


    Les derniers tweets à lire sur le compte twitter d’Echecs 64

    • Dourerassou en route pour la norme de GMI à Pardubice.
    • Norme de MI de Pauline Guichard alias Sœur Sourire à Condom.
    • Depuis le 8/7, la FFE est sur Twitter. Aucune nouvelle postée, pas même une photo présidentielle.
    • Dieppe: Attention, Agdestein arrive...
    • Manuscrits d’Alekhine : une partie fantastique
  • Nancy : 88e championnat de France et 5 raisons...

    Le championnat de France a traditionnellement lieu fin août. Aucun autre tournoi n’est autorisé pendant cette période. La 88e édition se déroule à Nancy. Entre 800 et 1000 joueurs seront présents sur les
    7 à 8000 compétiteurs réguliers que compte la Fédé. Alors, Nancy, on y va ?

    Réponse fédérale ici.


    Voici cinq raisons d’aller jouer un peu, beaucoup et pas passionnément à Nancy.


    5 RAISONS DE LE FAIRE

    1. C’est génial, il y a toujours un jour de repos pour faire du tourisme.

    2. 11 rondes. Tournois à l’ancienne. C’est long et c’est bon.

    3. Super ! Je revois mes potes de toute la France. Enfin les moins fauchés.

    4. Chouette ! Cure visuelle des responsables et arbitres fédéraux qui s’empiffrent dans les restos sympas.

    5. J’adore jouer sans clim l’été. Cela me rappelle le Tour de France cycliste.

    5 RAISONS DE LE FAIRE PEUT-ÊTRE

    1. Y’a du soleil et pas de nanas.

    2. Bon entraînement car dans 50 ans, je veux gagner le Vétéran.

    3. Je parie que yora la clim dans les opens. La candeur me perdra.

    4. Jamais pris le tram. Et puis cette année, il y a Marie SEBAG chez les mecs. Alors, pourquoi pas ?

    5. Vraiment envie de massacrer les patates au Elo surévalué. Nan ? Si !

     

    5 RAISONS DE NE PAS LE FAIRE

    1. Génial, ça coûte un bras. FFE, m’en fous la crise.

    2. 11 rondes. Trop long, trop cher en afters. J’aime pas le camping.

    3. Super ! Peux pas revoir mes potes. Tous divorcés à cause des échecs.

    4. Sans Bacrot, Fressinet, et Vachier-Lagrave, je passe.

    5. Fais un régime. Voir responsables et arbitres fédéraux s’empiffrer, suis pas maso.

  • Gromovs rejoint le camp des forfaitistes

    Nous avons tous écrasé notre larme. Gromovs, qui arborait un T-shirt "École internationale d’échecs" (écrit en italien), a fait l’école buissonnière lors de la dernière ronde du championnat de Paris A. Ce tournoi a été remporté par un forfaitiste émérite, Andrei Lazo.

    Il a dominé le tournoi et mérite sa victoire. En faisant forfait, Gromovs pénalise ses adversaires qui mangent un point de moins au départage.
    L’un d’eux, Benoît René, nous a commenté sa partie. Lui aussi s’est fait blitzer. Lui aussi a eu une position perdante. Mais Gromovs, tout comme contre Boutchenik à la première ronde, n’a pas réfléchi au moment clé... et a fini par perdre. Après cette défaite en 8e ronde, Gromovs a fait forfait sans prévenir à la 9e.
    On a vraiment hâte qu’un tel client revienne l’an prochain.
    En lisant la partie commentée par Benoît René, je dois avouer que j’ai explosé de rire. Si vous voulez faire de même, cliquez ici.

    Résultats du championnat de Paris sur le site de la ligue, norme de GMI du Mulhousien Adrien Demuth qui gagne le FIDE en solo et norme de MI du sous-classé Édouard Bonnet qui bat à la dernière ronde le champion de France 1975 (Dijon, avec 11 sur 11 !) Miodrag Todorcevic, résidant désormais aux Îles Canaries.

    Cliquer ligne suivante et à vos échiquiers.

    Lire la suite

  • Gromovs : la vidéo au cht de Paris

    Souvent Gromovs varie. Il perd 5 parties sur 5 contre des 1800 en Italie. Il annule ou bat des GMI régulièrement dès qu’il s’agit de ramasser des prix ou fait 8 sur 9 dans l’open B de Cannes. Bref, Gromovs est un dégonflé qui se regonfle et qui fait le grand écart Elo pour chasser les petits prix.

    Le feuilleton Gromovs continue donc au championnat de Paris dans la section des moins de 2300 Elo, la section A dont le vainqueur touchera 1500 €. Un lecteur du blog a filmé Gromovs dans les neuf premières minutes de sa partie de la ronde 4. Un grand moment de sportivité à regarder ici.

    Gromovs est un vieux briscard des 64 cases. Selon l’expression consacrée, il a « tous les coups du tennis ». Pour déstabiliser l’adversaire, il joue tout tempo et finit sa partie en ayant réfléchi moins de 20 min sur son temps. Il ne blitze pas ostensiblement. Il prend son temps dans l’ouverture mais ensuite il enchaîne en jouant vite avec des gestes lents. Capito ? L’ouverture typée qu’est la Benko se prête à ce genre d’exercice comme ce fut le cas le 9 juillet lors de la ronde 4 contre Stéphane Jacquet (1998 Elo), de Lutèce Échecs.

    Et comme ce jeune joueur n’était pas impressionné, eh bien Gromovs s’est renversé du café par deux fois dans les neuf premières minutes de la partie. Le truc est archi-connu surtout quand il regarde la salle, dépité, comme cherchant de l’aide après cette faute qui fait tâche sur son short d’été.

    C’est donc l’heure des économies d’énergie avec un tournoi en sous-marin puisque Gromovs a perdu la première ronde apparemment de manière méritée ce qui lui permet de remonter petit à petit contre les adversaires les moins forts.

    Affaire à suivre.

    Page spéciale du championnat de Paris avec un Chabanon en forme, seul en tête avec 4 sur 4 dans le tournoi FIDE. Il ne souffre pas de la chaleur estivale dans ce gymnase du XXe arrondissement (30, rue Louis Lumière, entrée gratuite, rondes du soir à 19h).

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu