Avertir le modérateur

La méthode Ustianovich : comment perdre 139 points en 16 parties

L’Ukrainien Vladimir Ustianovich est un joueur épatant. A 30 ans, son niveau est d’environ 2350 Elo sur l’échiquier mais son classement connaît des baisses récurrentes jusquà 2140. Il a remporté le championnat de Paris A en 2012 avec 8 victoires d’affilée pour terminer avec une nulle de salon, empochant 1500 € au passage.

Après d’excellents résultats comme icelui, il ne peut s’empêcher de « dégonfler » son Elo en Ukraine et en Pologne. Ainsi, en 16 parties jouées en janvier et février 2013, il a perdu 139 points Elo. Son objectif ? Enchaîner l’été des opens en France ou en Espagne, « nettoyer » les joueurs à moins de 2300 Elo, gagner le premier prix et tel E.T, « retourner maison ».

 Ustianovich_15.JPG

Il y met la manière Ustianovich. Il veut perdre des points, vite, sans perdre de temps. Pour ce faire, il adopte des débuts douteux voire carrément farfelus (1.e3 suivi de 2.a4 3.a5) et quand son adversaire est trop faible, il se lance dans une attaque et joue le coup perdant alors qu’il a la nulle. Du grand art.

Voir ses parties de Lviv sur le site de la FIDE.

Ustianovich pointera-t-il le bout de sa casquette au championnat de Paris A cette année ? Si les organisateurs sont fermes, « Ustia » aura dépensé un billet de train, d’avion ou d’autobus pour rien. Ce serait vraiment fâcheux.

S’il est refusé ET procédurier, il pourra exiger – un comble, mais c’est légal en France – le premier prix auprès de la ligue d’Île-de-France. S
il est accepté, cachons nous sans honte derrière le drapeau de  la FIDE: Gens Una Sumus, nous sommes tous de la même famille ou presque. Suspense…

Liste des participants du Championnat de Paris 2013 (6-14 juillet)

L’arbitre Filipowicz : un exemple
Ce genre d’énergumène n’est pas le premier à sévir. Dans les opens américains bien dotés des années 1980-1990, des joueurs faisaient de même dans les secteurs amateurs par catégorie. En Pologne, un organisateur (par ailleurs arbitre et maître international) comme Filipowicz a eu le cran d’exclure poliment les joyeux drilles qui avaient dégonflé leur Elo de la sorte.

Perdre 65 points à Lviv, c’est vif.
Perdre 74 points à Pulawy, c’est la vie (tournoi de la honte !)
Exploits des hauts et des bas d’Ustaniovich, sa fiche FIDE, ses défaites contre des 1500 Elo, cliquer ici… et interdit de rire.

Toutes les archives de ce blog

Avant de débarquer à Paris, Ustianovich avait gagné 27 points contre une forte opposition.

Juin 2012 à Mukachevo dans un tournoi fermé à 9 joueurs : + 27 points dont une victoire contre le seul GMI : Vladimir Okhotnik, son ex-compatriote désormais battant pavillon français. Il est arrivé tout chaud au championnat de Paris en quelque sorte où il rafle 48 points Elo en concédant une nulle sans jouer à la dernière ronde.

SAISON ÉTÉ 2012 : petit échauffement.

Cracovie (août 2012) : Ah ! zut, un claquage à Cracovie ; 9 points partent en plein été d’un climat continental. Restons l’hiver au chaud… un open sous climat favorable espagnol avec un premier prix alléchant se fait jour.

Benidorm (janvier 2013) : 8,5 sur 10 dans un open réservé aux moins de 2300. Ustianovich y croque du 2100 et 2200 à qui mieux mieux. + 41 pts dans la poche. Il y a avait un prix à gratter.
Et puis à Benidorm, la vie nocturne est sympa au milieu des tours de béton. Ustianovich a alors passé la barre des 2200 Elo.

Mais revenons à l’Est, toujours un peu à l’Est afin de préparer l’été 2013, celui où l’on prend les organisateurs « de l’Ouest » pour des pions.  ; les vendanges sont passées, Ustianovich passe à la vidange des points Elo.

Janvier-février 2013 : -139 pts en 16 parties !!

Liste des deux tournois incroyables d’Ustianovich sur le site FIDE

LVIV (Ukraine) : - 65 points

Il a suffi de deux tournois. Un tournoi fermé de 9 rondes à Lviv (Ukraine) où notre champion aligne 2 nulles et 7 défaites. Notons que ce tournoi comprend 2 MI, l’un à 2218 (Buturin, né en 1943) l’autre à 2328 (Nester, né en 1977). Le plus faible Elo a 2125 et le tournoi est à majorité composé de jeunes de moins de 23 ans.

PULAWY (Pologne) : le tournoi de la honte (-74 points).
Comment peut-on croire à un tel résultat ? Qu’ont fait ou pas les organisateurs ? Ustianovich joue contre 7 jeunes. Le plus vieux a 14 ans. Le plus fort Elo FIDE a 1537. Ustianovich gagne 1 partie, fait 1 nulle et perd les 5 autres.

La FIDE, pour des raisons règlementaires, considère son résultat comme s’il avait joué des joueurs à 1900 (règle des 400 points d’écart) et calcule la vidange de points Elo en fonction de cela. Superbe !

Ustianovich à Pulawy : j’ai perdu 74 points, c’est la vie.

0 Mis, Mieszko (Né en 2003, Elo 1496)-13.80

 0 Bednarczyk, Katarzyna (Né en 1999, Elo 1365) -13.80

 0 Golawski, Mariusz (Né en 1999, Elo 1324) -13.80

 = Kuzniarz, Maciej (Né en 1995, Elo 1463) -6.30

 1 Wegrzyniak, Pawel (Né en 2002, Elo 1408) +1.20

 0 Bebnik, Malgorzata(Né en 1998, Elo 1551) -13.80

 0 Swiech, Joanna (Né en 2002,Elo 1537)-13.80

Commentaires

  • A l'inverse, le numéro de novembre 1976 de la revue CHESS relatait la performance réalisée par W. GOICHBERG dans un tournoi qui s'était "déroulé à New-York en 1976 et dont il était à la fois participant et organisateur.
    Il a obtenu un premier classement FIDE à ... 2530 entrant directement dans le top 100!
    La performance n'a finalement été validée qu'en 1978. Il a joué quelques parties en 1978 et dès la première modification au classement, il avait déjà perdu plus de 200 points. Il n'a plus joué après son 1/4 d'heure de gloire.
    http://www.olimpbase.org/Elo/player/Goichberg,%20William.html

  • ce n'est pas le premier; il y en a un autre inscrit cette année.
    Comme je ne suis pas adepte de la dénonciation, je me contenterai seulement de dire qu'il est maitre fide, et inscris dans les 2 tournois. A vous de trouvez
    il est déjà venu dans ma région, - 74 c rien pour lui !
    il est passé de 2350 2400 a 2001 ! en quelques mois ou années.
    En meme temps, rien ne les empeche de le faire, vu que les organisateurs n'ont pas prévus de conditions particulieres et spécifiques.
    On devrait revoir les tranches de catégories en précisant que les joueurs qui ont déjà dépasser la catégorie supérieur depuis x années ne sont pas admis a participer a l'open.

  • Pas besoin d'aller en Ukraine pour trouver des exemples. Voir 650838...
    c'est du précis, avec 108 points en moins, il sera -1800 au 1 juillet. Le verra-t-on aux opens B et b du ChIP?

  • Tout à fait d'accord avec Iviv. J'ai regardé par curiosité sur ratings.fide.com ce fameux XXX qui a réussi "l'exploit" de perdre 108 points en un mois !

    Il commence le week-end du 1er juin par 0,5/4 contre des joueurs classés 1500 alors qu'il est lui-même au-dessus de 1900 : bilan -46,65.

    Rebelote 15 jours plus tard, 3 défaites improbables : -37,35. Et cerise sur le gâteau la semaine suivante 0,5/4 avec -24,30, ce qui donne ce - 108,30 qui ferait passer Serge Naudier pour un amateur, lui qui réussit chaque année à retomber en-dessous de 2200 pour disputer l'open A du championnat de France !

  • les joueurs s'emportent un peu dans les jugements hatifs, bien faire attention avant den arriver la . Il arrive a chacun d'etre dans une mauvaise période, ou on a pas suffisament de motivation, et on se fait cartonner dans un tournoi, aprés on enchaine pour sauver les meubles puis cela s'accumule.une fois j'ai perdu 63 pts dans un tournoi fermé en 9 rondes -20 -40 m'arrive encore souvent et meme en jouant sérieusement je parle meme pas en cumulant. Peut etre par fatigue, maladie, manque de concentration, manque de motivation . On a tous des problemes particuliers.


    Alors Non quand c'est Trop, c'est Tropico !
    Mon message est clair, ne poussons pas Mémé dans les Orties!
    Et si Ustianovich vient a paris je lui demanderai un othograf' ! c'est un modele de Vertue!


    TL, Anonyme, a la recherche de ses 2100...

  • Oui, je sais, beaucoup diront que je suis un benêt.
    C'est un peu vrai mais j'essaie de prouver le contraire avec réussite d'ailleurs !
    J'ai fait comme S. moi aussi en gagnant un tournoi de blitz mais vous savez il faut nous croire il nous arrive de perdre des charrettes de points car nous avons des passages à vide quand nous n'avons plus de cachets !

  • Messieurs, je pense que vous allez un peu fort quand meme dans les accusations , il m'arrive souvent de perdre contre des jeunes a 1600 1700 ou de faire nul
    et pourtant cela fait une dizaine d'années que je suis 2000.
    Il m'arrive souvent dans deux grands clubs organisateurs de tournois parisiens (Merci a eux au passage!) de revenir trés déçu avec des performances a 1700 1800, l'an dernier le chpt de paris m'a couté 40 pts fide en faisant 4 sur 9 sur une moyenne a 1900. J'ai souvent des 2 sur 4 sur une moyenne a 1750 1800 et pourtant a Bethune 2280 de Perf, Vandoeuvre 2170 Fourmies 2150 Cambrai 2100 .

    Quand j'ai gagné le Blitz de paris, on m'a traité de tricheur( sous entendu) parce que j'avais 1820. il y a tellements d'élements dont on ne peut pas savoir la fatigue le stress la pression le manque de concentration de motivation, il y a tellements de periode pour tous ou on perds des points. Alors accuser comme cela c'est quand meme dur? et injuste non? Imaginons qu'un joueur puisse etre en méforme ou avoir des soucis perso tout est possible.

  • Bonjour,
    Oui des méformes peuvent arriver. Mais je t'assure que pour certains ces accusations ne sont pas fantaisistes pour en avoir parlé directement avec eux !
    Pour limiter les abus, l'idéal serait d'obliger le vainqueur d'un open de jouer l'open supérieur la saison suivante uniquement.

  • Bonnes nouvelles du fameux XXX, appelons-le Bégonia, qui avait réussi à perdre 108 points en 11 parties au mois de juin.

    Il a visiblement retrouvé tous ses moyens au mois de juillet : 7/9 à l'open B du championnat de Paris (perf. 1903) et 5/7 au petit open B (perf.1890).

    Mais le foutage de gueule s'est poursuivi ce week-end avec une victoire au tournoi B du Chess XV (5/6, perf. 1945).

    http://www.echecs.asso.fr/ResultatNew.aspx?URL=Tournois/Id/28044/28044&Action=Ga

  • Encore la crème des échecs, triste spectacle....comme au Luco le w-e dernier où j'ai assisté à une énième bagarre avec arme cette fois entre deux joueurs, l'agresseur étant reparti les menottes aux poignets....

    Il faudrait faire un article spécial Luco, M. BOULON !

  • C'est le système des tournois capés au Elo qui veut ça.

    Outre l'insulte faite aux plus forts qui ont passé des heures à travailler les échecs et dont c'est le gagne pain, le système en vogue des tournoiś-2200 et -2300 insiste à ce genre de dérive.

    Cependant, personne n'a l'air de bouger le petit doigt (FFE, ACP ?) et il y a maintenant plus de tournois de ce type en France que de vrais opens.

    On incite à la médiocrité et à la triche.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu