Avertir le modérateur

  • Diego Salazar nouveau président fédéral

    Diego Salazar est le nouveau président de la FFE. Sa liste a remporté l’élection d’un cheveu contre celle de Léo Battesti par 812 voix contre 795 (35 votes nuls ou blancs). Les clubs français ont porté pour moitié leur choix sur l’une ou l’autre liste, mais la liste gagnante ramasse 23 sièges sur 28 au comité directeur (2 places supplémentaires du fait des démissions de Johanna Pomian et de Léo Battesti).

    591 clubs sur 836 se sont exprimés (70 % des clubs). Ils représentaient 1642 voix sur 2136 (76,8% des voix).
    90 porteurs de voix ont pourvu aux votes physiques; les voix par correspondance ont été amenés par 241 clubs représentant 610 voix.
    Le vote par correspondance a représenté 37,1 % des voix mais 40,7 % des clubs s'étant exprimé (241/591).

    Il est 15h15 ce dimanche 31 mars et le dépouillement des votes est terminé. Les membres de la commission électorale vérifient une dernière fois les comptes. Quelques moments d’hésitation. Et puis, sur l’écran de Charles-Henri Rouah, à l’extérieur des deux tables de dépouillement, on va apparaître sur un fichier Excel : colonne A en bas 795. Colonne B en bas : 812. Qui est A ? Qui est B. A est la liste « majoritaire ». Léo a perdu. Ce n’est pas officiel, mais Diego fait le tour de son équipe, il n’y croit pas encore.

    La commission électorale se réunit alors officiellement. Elle annonce les résultats. Diego Salazar gagne avec une avance de 17 voix sur 1607 voix exprimées valides soit 50,52 % contre 49,47 %. Embrassades et pleurs côté Salazar. Les applaudissements se font sans effusion.

    Diego_Léo_15pc.JPG15h45 A l’entrée de la FFE, dehors, avec Diego à ses côtés, Léo Battesti annonce qu’il « tire les conséquences de ce désaveu personnel et qu’il abandonne ses responsabilités au niveau national », ne pouvant continuer dans un projet auquel « il n’adhère pas ». « Ma posture peut sembler gaullienne, mais je me retire sur mon île. »

    Diantre. Pendant la discussion entre les deux hommes, le bruit circulait que Diego offrirait le poste de vice-président à Léo.

    Dans la foulée de cette "Jospinade", Léo puis Diego sont interrogés par des reporters de France 3 Corse (« Via Stella ») qui ont filmé, entre autres, la présentation des candidats le matin même.

    16h02 Le comité directeur se réunit. A la sortie, on apprendra que Johanna Pomian a également adopté la position du démissionnaire.

    Selon le règlement fédéral, les démissionnaires de la liste minoritaire sont remplacés… par des membres de la liste majoritaire ! Le CD compte donc pour l’instant les 23  premiers membres de la liste Salazar. Les rescapés de la liste Battesti sont donc Maufras, Escafre, Mensch, Fressinet et Carvallo.


    Le CD annonce la composition du bureau fédéral :
    Président : Diego Salazar
    Vice-président : Christophe Leroy
    Trésorier : Stéphane Reyreau
    Secrétaire générale : Aurélie Dacalor
    Chargé du développement : Éric Prié
    Directrice des féminines : Jocelyne Wolfangel.

    Diego a proposé le poste de vice-président a Henri Carvallo qui se réserve le temps de la réflexion avant de donner sa réponse.

    Un compte-rendu complet de cette journée historique paraîtra mardi.

    Résumé de la journée de dimanche (et de samedi) sur le compte twitter d’Echecs64.

    Avant le vote, le doute, cliquer ligne suivante

    Lire la suite

  • Les derniers gazouillis avant l’élection

    Aujourd’hui samedi et demain pour l’élection du président fédéral, Échecs64 sera à une portée de clic sur ordinateur ou sur téléphone intelligent au milieu des chocolats.

    Sur ces deux journées, des gazouillis seront envoyés en direct du siège fédéral à Élancourt (Yvelines) à partir du compte Twitter d’Échecs64 consultable par tous. En attendant, voici une sélection des derniers en date...


    Bien_voter.jpg

    • Un joueur aveugle vient de m’apprendre à annoncer le jour de n’importe quelle date. Bel exercice de calcul mental... Il connaît 4 000 numéros de téléphones par cœur.
    • Le prochain président fédéral ne s’inspirera pas de la politique de l’antépénultième (second mandat) basée sur le "TOUT A L’EGO".
    • Battesti gagne : il fait faire Échec et Mat en breton. Quel régal.
      Salazar gagne : il interdit les nuls de Châlons. Y’a encore du boulot.
    • Candidats, Londres : peux pas croire à la "gaffe" d’Aronian contre Kramnik alors que 50.h6 fait nulle... et que Kramnik passe en tête !

    • Victoire d’Ivantchouk sur Carlsen apprise dans une une station-essence. Tchouki a pompé comme un Shadok dans sa finale T+C pour finalement "oinper".
  • Élection fédérale : les urnes parlent déjà

    fond_twitter_Echecs64.JPGVoici quelques brèves réaménagées pour ce blog et postées sur le compte Twitter d’Échecs64 qui gazouillera en direct samedi 30 pour l’AGO (assemblée générale ordinaire) et le 31 mars pour le vote.
    Le nom de la liste gagnante et donc du nouveau président de la FFE (Diego Salazar ou Léo Battesti) sera connu dans l’après-midi de dimanche.


    Cliquer ligne suivante
    pour le suspense et la régalade des incongruités de ce vote.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu