Avertir le modérateur

  • Naiditsch : la croix et une bannière

    L’Allemand Naiditsch fait partie de ces joueurs de la Bundesliga qui cartonnent. Pour son équipe de Baden Baden, il n’a concédé qu’une nulle (au 3e ou 4e échiquier) sur 6 parties. Ses coéquipiers sont Bacrot, Chirov, Vallejo, Nielsen, Nisipeanu, Gustafsson et Schlosser en (second) buteur au 8e et dernier échiquier.

    Au tournoi de Wijk aan Zee qui se déroule actuellement, il joue dans le tournoi B avec la ferme intention de terminer seul premier pour décrocher son billet pour le tournoi A.

    croix_naiditsch.JPG
    Dans cette position (capture écran WhyChess), avec moins d’une minute à la pendule contre 2 au Néerlandais Smeets, Naiditsch achève le travail d’une position rondement menée sur le plan dynamique.

    Après 35.Nxd4, deux coups gagnent pour les noirs, mais l’un deux est magnifique.

    Réponse, cliquer ligne suivante.

    Lire la suite

  • Élections présidentielles du 31 mars

    La fédération connaîtra son nouveau président le 31 mars. Ce sera le premier de l’une des deux listes en présence, à savoir Léo Battesti (actuel vice-président) ou Diego Salazar. Chaque club vote pour l’une des deux listes sans panachage. Chaque liste comporte 28 membres et 2 suppléants. Le président sera élu par quelque 800 présidents de clubs (ou leur représentant). Un club « pèse » de 1 à 15 voix (quinze voix pour Bastia et treize pour Ajaccio par exemple).

    voter_FFE.jpgOutre l’enjeu d’une équipe déjà en place qui entend continuer son action (liste Battesti) et d’une liste prétendant redonner la parole aux clubs (avec deux transfuges, Aurélie Dacalor et Jocelyne Wolfangel), le point crucial sera le taux de participation à une date où tout le monde est en vacances ou pense aux œufs de Pâques. Le vote se déroulera à Paris. Le vote par procuration et par dépôt chez un huissier est possible. Télécharger le document fédéral 'Mémento de l’électeur'

    Après 28 ans années de pratique de la vie fédérale, après avoir assisté à des élections truquées, des réunions épiques entre candidats pour le poste de président, je me suis mis à la place du président de club qui va voter. Qui connaît-il vraiment dans ces listes et comment choisir. Pas si simple. Confirmation géographique : la Corse est bien en Gaule tant le ton de la polémique est lancé entre la liste Battesti et la liste Salazar.

    En regardant les trente noms de chacune des listes, huit noms dans chaque liste me sont totalement inconnus. Comment se décider ? Sur un programme ? Sur la bonne tête du candidat ? Sur les promesses alors que la réduction des budgets publics pour tous les sports s’annonce drastique pour les prochaines saisons ? Coup de chance, je ne suis que simple licencié A donc je ne peux voter.

    Mais j’ai quand même pris les blancs sans demander aux candidats. Et j’ai été faire un tour dans leur jardin en vérifiant qu’aucun arbitre n’allait m’aligner avec une amende. Revue de presque, cliquer ligne suivante.

    Lire la suite

  • Haïk et Giffard, la paire reconstituée

    Aldo. Vous connaissez ? Non, pas cet acteur italien copain de Charles Gérard et Belmondo. Pourtant, quand, dans les années 1970, on disait Aldo (ou Haïk), venait immédiatement Nicolas (ou Giffard) en écho. Comme Dupont et Dupond dans Tintin ou Roux et Combaluzier.

    En début de saison, le choc. J’apprends par mon camarade de club Nicolas Giffard une nouvelle épatante : « Aldo » va rejouer et intégrer l’équipe de Nationale I. Haïk et Giffard dans la même équipe au XXIe siècle, c’est du scoop ! Coup de chance en ce 13/1/13 ? Notre équipe de Nationale II jouait aussi à Drancy. Une occasion unique de revoir les deux compères et de fixer sur pellicule l’événement.

    Haïk et Giffard : les inséparables
    Aldo Haïk et Nicolas Giffard ont été de grandes vedettes dans les années 1970 et au début des années 1980. Deux inséparables. Deux combattants acharnés dans leurs duels malgré leur amitié indéfectible (photo de N. Giffard, Le Touquet 1995, nulle). Un modèle de tenue à la table. Et surtout, surtout, un premier titre de maître international décroché par Aldo Haïk en 1977. Une génération bouillonnante fut décomplexée. Elle s’engouffra dans la brèche, douze ans avant la chute du Mur.

    Lire la suite et télécharger des photos, cliquer ligne suivante

    haïk,giffard

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu