Avertir le modérateur

  • 2012 : Le rétroviseur d’Echecs64

    Voici une sélection 2012 subjective, forcément subjective de nouvelles publiées sur ce blog.

    Les historiens ou les lecteurs les plus sérieux se reporteront aux ARCHIVES DEPUIS 2006 réparties sur 80 mois, 2721 mots clefs, 21 catégories.

    Ne pas sous-estimer votre côté voyeur. Le géo-compteur nous montre en direct de quelle ville mondiale :) est lu le blog.

    Voir aussi Echecs64 sur twitter ou sur Facebook et la chaîne Echecs64 sur You Tube où l’on voit un drôle d’oiseau s’immiscer sur la scène du National 2011...

    Et bien sûr bonne et heureuse année 2013. Sur 64 cases... et alentour.

    Echecs64_twitter.jpeg

    • 11/10 : Bouaziz : « Zut! Merde! Je n’ai pas vu ce coup. Ah mamma mia! J’abandonne »
    • 21/11 : Marie Sebag : l’attaque mammouth à Khanty-Mansiïsk
  • Des nouvelles de Spassky

    Un tournoi à handicap a eu lieu à Moscou avant Noël au club central du boulevard Gogol. Le cameram Eugène Potemkine a posté sur sa chaîne You Tube plusieurs vidéos où l’on voit le GMI Vassioukov inaugurer et organiser le tournoi en présence de Spassky dans une chaise roulante.
    La femme qui est dans son entourage est également présente avec un bouquet de fleurs qu’elle lui remet à l’occasion de plusieurs inaugurations concernant des personnalités des échecs moscovites.

    J’ai découvert a posteriori l’info publiée il y a quelques jours par le site néerlandais en anglais Chessvibes.

    Première vidéo

    Deuxième vidéo où l’on voit le GMI Dlugy.

    Photo sur le site russe Chess-News

    Sur la chaîne You Tube du sieur Potemkine, on voit plein de tournois retransmis, mais aussi des vidéos sur la chasse au wapiti et au yéti dans la banlieue de Moscou ! Grandiose.

     Le feuilleton Spassky de l'été, de Meudon à Moscou, voir les différentes notes.

    vassioukov,spassky,dlugy

  • L’arbre de Noël

    Voici ma « madeleine de Noël ». Des coups incroyables et une forme, celle d’un arbre de Noël avec un petit cadeau au pied du sapin, le pion noir a3.

    Publiée pour la première fois sur ce blog en 2006, elle fit la joie de beaucoup de solutionnistes amateurs ou très aguerris comme le jeune (et futur grand maître) Manuel Apicella avec qui j’avais partagé cette blague… en 1980.

    Arbre_de_Noël2011.JPG

    LES NOIRS JOUENT ET AIDENT LES BLANCS A MATER LE ROI NOIR.

     C’est un « MAT AIDÉ ». A noter que la position est abracadabrantesque mais légale : les noirs ont promu leurs 6 pions restants contre 5 fous de case blanche et un cavalier.
    Pourquoi cet arbre de Noël est-il un « marronnier » ?
    Parce que chaque année, cher internaute, il réapparaît sous tes yeux hagards ! Plus sérieusement, un marronnier est, en jargon journalistique, un sujet qui revient et qui fait vendre.
    Comme le salaire des cadres, les suppléments des revues syndicales pour payer moins d’impôts ainsi que tous ceux que l’on peut imaginer en fonction des saisons en position horizontale ou verticale comme le meilleur oreiller ou la meilleure crème solaire.

    Comment, tu n’as pas trouvé la solution ? Arrête les chocolats que tu vois à la télévision ou sinon craque et regarde la magie page suivante. Sans oublier de reprendre des chocolats.

    P.-S. : Voir aussi la madeleine préférée du MI Daniel Roos.

    Lire la suite

  • La FFE a une panne d’ÉdF

    Dans la série cachez ces saintes que je ne saurais voir, la Fédération française vient de frapper un grand coup. A la soviétique, elle ignore jusqu’au 19/12 au matin, elle gomme le déplacement de quatre des meilleures joueuses françaises, invitées tous frais payés en Indonésie.

    Pas un mot
    jusqu’au 19/12 au matin, de ce match amical sur quatre échiquiers organisé par rien moins que la fédération indonésienne et l’école d’échecs du meilleur joueur local, le GMI Utut Adianto. Sophie Milliet a emmené ses collègues Maisuradzé, Benmesbah et Congiu à Djakarta, là où elle avait disputé un open en compagnie de Tkatchiev quelques mois auparavant.

    L’organisation de cette rencontre a été révélée par le site d’Europe Échecs. Au « Balto » d’EE – le forum france-echecs.com – les bavards ne se chicotent pas sur des âneries, mais font des remarques pleines de bon sens.

     Milliet,djakarta

    La La FFE aurait interdit aux joueuses d’utiliser le label ‘Équipe de France’ (ÉdF). Pourquoi pas.
    Cela me rappelle un ancien président fédéral qui sanctionnait les candidats maîtres au motif qu’ils étaient de vilains « professionnels » en devenir. Gagner de l’argent en jouant lui paraissait sale.

    2)  Tout le travail de préparation a été fait par Sophie Milliet. Tous les frais sont payés par les Indonésiens ! La tenue des Françaises a été confectionnée sur place. Aucune couturière n’était dispo à La Commanderie des Templiers, siège fédéral, France. La filière textile des Yvelines soufre en ce moment, il est vrai.

    • Constat 1 : Pas UNE LIGNE sur le site fédéral. La raison ? Sûrement parce qu’aucune joueuse n’est corse. Non, je plaisante. Chose rectifiée le 19/12 aux aurores. Merki qui ?
    • Constat 2 : Milliet et Maisuradzé ne sont pas sur la liste du vice-président fédéral, candidat à la présidence fédérale (Léonard Battesti), mais sur celle de son opposant (Diego Salazar). Est-ce grave, Docteur ?
    • Constat 3 : Elles sont allées là-bas (24 h de voyage) sans secondant ou entraîneur. Précision : Cornette aurait pu faire l’affaire. Mais il est aussi sur la liste du méchant Salazar, candidat à la présidence fédérale. Je rêve : suis-je dans un album de Tintin ?
    • Constat 4 : Un chicoteur de génie sur F-E nous apprend que nos champions de France ne sont que champions FFE car « la fédération n’a pas de lien de délégation par rapport à l’État français ». Conclusion : la FFE interdirait l’appellation ’EdF’ à des joueuses alors qu’en théorie, cette même fédération n’a pas le droit d’utiliser cette appellation. Interdit de rire.

    MISE A JOUR 19/12 au matin.

    Suite, peut-être à l’article d’EE qui se contentait de rapporter les faits, rien que les faits, puis à cette 'titte' nouvelle sur ce blog en reprise second violon méthode solo, le site fédéral a donné l’information sans commenter et l’a mise en ligne le 19/12 au matin avant 8 h30 ...

    Nous avons pu interroger, de manière presque imaginaire une grosse légume de la FFE sur les raisons de ce manque de soutien. Voici la version officielle (presque) imaginaire de ce grand moment du rayonnement international des échecs féminins français.

    « En fait, c'est un problème d’organisation interne. Il fait actuellement 34° C à Djakarta. On s'est dit qu'on pouvait faire le STRING MINIMUM. Après tout, les Françaises ont la cote à l’étranger, non? D’ailleurs les Indonésiens ont été ravis d’habiller ces dames de pied en cap. Et puis après, on s’est rendu compte. Politiquement, c’était chaud de rester muet, nous on s’était calé sur les températures hivernales de la Métropole, ben oui. Mais enfin, ils sont sympas ces Indonésiens. En moins de deux mois, ils ont réussi à confectionner une tenue à une équipe de France qui n’en porte pas le nom. On essaiera de faire pareil aux prochaines Olympiades. On a un peu plus d’un an. »

    Site officiel: INACHESS

    France-Echecs

    Site fédéral, genre en attendant Godot-Indo

    PS: Coucou aux Français présents à Pékin. Grâce au géocompteur, colonne de droite, on constate qu’ils consultent ce blog *;;) Battements de cils
    Le bonus : les gazouillis Echecs64 sur Twitter

  • Aronian en blitz : attaquer avec un cavalier enfermé

    Aronian a joué le 16 décembre aux Jeux Mondiaux de l’Esprit à Pékin une partie blitz magique contre Kamsky. Il a réussi à remporter une victoire hallucinante avec un cavalier blanc enfermé en h6 au sortir de l’ouverture.

    Seuls des Tal, Morozevitch et... Aronian peuvent nous gratifier de tels ballets défiant toute logique. Certes, l’adage « on n’analyse pas les blitz » fait taire toute contre-mesure : la partie a duré moins d’un quart d’heure et si Kamsky a eu, à plusieurs reprises, sa chance, c’est Aronian qui a fait tout le jeu au prix de manœuvres ingénieuses et virevoltantes.

    Première étape : le cavalier blanc s’enferre en h6 au 18e coup. Il est soutenu par un pion g5.

    • Les tours blanches sont doublées sur la colonne g mais tapent dans le vide.
    • Finalement, Aronian gigote avec un pion en prise en e3 et parvient à transférer une tour sur la colonne a soutenue 35.Da1, sûrement pour faire plaisir à Réti !!
    • Enfin, la paire D + T joue à 'Space Invaders' sur les rangées déplumées noires (35.Da5!).
    • Les dames échangées soulagent un temps la défense... avant qu’Aronian ne menace d’un réseau de mat ahurissant (42.Ta8 menace Tg8 mat) où le Ch6 prend toute sa force... et justifie sa position iconoclaste.
    • 57.Ch6-f7! Coucou, me revoilou ! Le cavalier blanc sort de sa longue sieste crapuleuse de 40 coups (!) et se met à attaquer. Les noirs sont perdus.
    • Le cavalier ose se sacrifier (69. Cxe3) pour faire passer les pions g et h liés.
    • Les noirs sont en zugzwang. Les blancs n’ont plus qu'à aller à la cueillette au pion et du point.
    • La partie se termine par un « rock n' roll » des pions g et h à dame même si à la fin, 72.Ta8 était plus « propre ».


    Partie à rejouer sur l’air de 'We Are The Champions'


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu