Avertir le modérateur

Élections fédérales : demandez les programmes !

Juste au moment où je me disais qu’il était difficile de comparer le programme de Léo Battesti, candidat déclaré à la présidence de la FFE et vice-président fédéral en titre à son concurrent Diego Salazar, ce dernier a publié un communiqué sur le site d’Europe Échecs le dimanche 16 septembre. Pour l’instant, seuls ces deux candidats ont déclaré leurs intentions.
Le mensuel spécialisé EE n’insulte pas l’avenir. D’un côté ce communiqué doré sur tranches, de l’autre un billet mensuel dans la revue signé Jicé Moingt, soutien officiel de Léo B.

En une introduction, 14 paragraphes et une conclusion, Diego Salazar déroule son programme. Le truc est court, nerveux et donne matière à réfléchir. « Redonner la parole aux clubs » est un axe souvent développé. Normal, ce sont eux les votants !

Bizarrement, la page Facebook officielle de sa campagne n’a pas eu la primeur de ce communiqué alors que tout est résumé sur le site d’EE dans un fichier téléchargeable. De nombreux thèmes de réflexion n’ont jamais été abordés, en deux mandats, par l’ancienne équipe. Un calendrier surchargé sans doute.

salazar,battesti,moingt,élections,comité directeur,europe echecs
La page Facebook du candidat Salazar vaut pourtant le détour et permet à tout un chacun de s’exprimer.

Petit licencié internaute, prends un compte FB si tu n’en possèdes pas. Tu ne t’intéresses qu’à ton Elo, mais :

  • Tu aimerais bien avoir un super tournoi type « Wijk aan Zee » en France ?
  • Voir l’ÉdF porter un maillot pendant les compétitions et un costume dans tes rêves les plus fous ?
  • La féminine en Nationale 3 te donne des boutons ou te ravit?
  • Le président Salazar percevra-t-il un salaire ?


Diego Salazar répond ‘en mode DS’ à toutes ces questions sur son compte de campagne : suspension hydropneumatique au démarrage et direction assistée dans cette course de tortue à la présidence : le nouveau président choisi par le nouveau Comité directeur ne sera connu qu’en mars 2013.
Suite à la correction de l'anonyme 'Sebastien', 2.5 du règlement fédéral: Est déclarée Président de la Fédération, la personne qui figure en première position sur la liste ayant obtenu la majorité des suffrages. Le mandat du Président s’éteint avec celui du Comité Directeur.

Le plus drôle : Jean-Claude Moingt, soutien officiel du candidat Battesti met son grain de sel à droite et à gauche en mode 'démocratique NRV' sur la page FB du candidat Salazar. A sa décharge, ce spécialiste de la communication ne peut s’exprimer sur aucune page Internet de son candidat.
La seule photo du candidat Battesti publiée sur le site fédéral est par ailleurs inspirée d’un film dans lequel il a joué un rôle de figurant. Épatant pour un homme qui ne s’imagine pas jouer les seconds rôles.

Le système du vote des clubs élisant un Comité directeur de 28 membres lequel choisit ensuite son président (mais les jeux sont déjà faits dès le CD élu) est bien expliqué sur EE. Une fois de plus, on peut voir l’importance et le poids que peuvent avoir certains clubs qui ont licencié des jeunes dans les écoles avec des licences B à tire-larigot l’année précédant le vote.

Le poids électoral de ces clubs devient énorme alors que sur le terrain, le nombre de licenciés A (faisant de la compétition et fréquentant physiquement le club) n’a souvent rien à voir. Il va de soi que la superficie de ces clubs n’est pas assez vaste pour accueillir en même temps l’ensemble des licenciés. Les élections ? Un métier.

Commentaires

  • Beaucoup de bêtises.
    Les licences B ne donnent quasiment pas de voix par rapport aux licences A.
    Ce n'est pas le CD qui élit le président.
    entre autre

  • Comme titre, je dirais plutôt : Demandez les équipes !

  • Pas tellement de bêtises que ça: les clubs avec une politique "j'inscris tous les enfants des écoles de la ville sans même demander à leurs parents" dépassent vite les 600 licences B (avec un très faible pourcentage de joueurs actifs) et ont 4 voix de plus que les clubs ayant le sens moral de n'inscrire que les jeunes qui apprennent vraiment les échecs.

  • Qui a raison ?
    En tout cas, M. SALADBAR sur sa page facebook refuse de répondre à la question : connait-il des présidents qui gonflent artificiellement leurs licences B en inscrivant d'office tous les enfants du coin...

  • JCM a raison : Salazar semble ramasser les aigris et ceux qui ont été refusés chez Battesti. Battesti est soutenu par des gens qui ont déjà prouvé leur efficacité sur le terrain.

  • M Salazar me semble devoir répondre à quelques questions. En vrac,

    1. Pourquoi la modération de sa page FB sur les questions discrètes?
    2. Rusé, Châlons ne licencie pas trop en B, directement en A! Qui sont la grosse centaine d'enfants non-classés licenciés en A? Des vrais joueurs ou des écoliers?
    3. Avec toutes les subventions collectées auprès de la ville, le département et la région, pourquoi n'y a t il qu'une seule équipe amateure et le TOP 12??
    3bis En quoi les subventions profitent-elles aux membres ?
    4. Selon, JCM, forfait suite à la perte d'un sponsor, lequel?
    5. Aucun bilan financier sur le site? Cout de l'équipe de TOP12?

  • Petit question: où peut on voir les listes de chaque équipe concurrente?

  • les listes : d'un côté Salazar tout seul et de l'autre Battesti avec l'essentiel des dirigeants fédéraux actuels ainsi que des organisateurs.

  • Les élections avec une pluralité de candidatures permettent un vrai choix. Encore faut-il des programmes avec des différences sensibles ou des personnalités marquantes. Sinon on en revient à un jugement du bilan de l'équipe sortante.
    En gros le bilan de la Fédération (donc de M. Battesti) est faible en général et très mauvais sur la gestion de l'affaire de la "triche". De l'autre côté le candidat d'opposition ne donne pas toutes les garanties. C'est dans ces moments qu'on aimerait pouvoir proposer "nulle"

  • Ah oui? Vous êtes sûr de ce que vous affirmez ? (Idem pour Golubovitch et Anonymous). A ma connaissance, il y a des Ligues entières, très actives et pas du tout aigries, avec de vrais organisateurs, des clubs sérieux et puissants qui sont prêtes pour le changement et qui vont voter Salazar. N'en déplaise aux agents de propagande de JCM.

  • les programmes sont simples : Battesti brasse de l'argent, Salazar brasse du vent.
    Savez-vous que Diego Salazar a déjà fait parti du comité directeur fédéral ? Son rôle : trouver des sponsors. Il n'évoque pas ce bilan. Et pour cause, il n'en a trouvé aucun !
    Les sponsors quittent aussi son club ce qui l'oblige à déclarer forfait en équipe. Comment ose-t-il promettre des sponsors ? Au moins L. Battesti a fait ses preuves.

  • Personnellement je préfère les breuvages de Châlons en Champagne à ceux de l'Île de beauté (et je ne parle pas de ceux de Clichy....) !

  • Le milieu échiquéen est très petit, donc beaucoup de gens connaissent les deux candidats ou juste un seul. En l'occurence M. Salazar présente peut-être bien à vos yeux mais il est loin d'être tout blanc. La preuve en est par la nomination d'un président de club de façade alors que tout le monde sait qu'il est aux manettes.

  • La " Pas Léo Pathologie " est - je cite Wikipedia - " une branche de la médecine spécialisée dans l'étude des maladies et des évolutions dégénératives observées chez les populations du passé "

    Un argument de campagne en moins pour Salazar ?

  • Battesti sauve la liste Salazar.
    Coup de théâtre : la Commission de Surveillance des Opération Electorale vient d'invalider la candidature de Sebastien Cossin sur la liste Salazar. Il se présentait au poste de médecin alors qu'il n'est pas encore docteur en médecine comme l'exige le ministère des sports. On notera au passage l'amateurisme de l'équipe Salazar, car l'absence de médecin dans les 14 premiers noms entraîne automatiquement l'invalidation entière de la liste !
    Miracle : le vice président Battesti demande au Bureau d'accorder un délai exceptionnel à son opposant pour régulariser sa liste en proposant un nouveau médecin (vraiment diplômé celui-là).
    On jongle un peu avec les règlement électoraux, mais il parait que le ministère a soufflé cette solution démocratique à Léo Battesti.

  • On dirait que la liste Salazar va être invalidée, faute de médecin : http://echecs.asso.fr/Actus/6591/communiqu%C3%A9_bureau_FFE_recours.pdf

    cela rappelle l'histoire d'Abravanel... qui se prenait moins au sérieux que Salazar.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu