Avertir le modérateur

Pau : 3 rondes de suspense et les potins

National : 3 rondes à jouer, 4 candidats, faites vos jeux !
A trois rondes de la fin, quatre candidats jouent pour le titre. Fressinet a perdu toute chance aujourd’hui suite à sa défaite dans un massage technique contre sa bête noire en championnat de France, Christian Bauer.
Vachier-Lagrave ne doit pas perdre aujourd’hui mardi contre le même Bauer. Suspense… et direct à partir de 15 h 30.


Voir les appariements des dernières rondes

La grille du tournoi sur le site fédéral après la ronde 8 (et non 11 comme indiqué, la FFE ayant effacé les « zéros » quand une partie n’était pas jouée comme signalé par Echecs 64 lol)

Vachier-Lagrave (+4). Le seul à +4 (4 victoires, 0  défaites) comme l’indique la grille du tournoi du site fédéral. Toutes ses victoires ont été acquises contre les 4 derniers du tournoi. Il avait donc bien ciblé « les patates » et n’a fait que nulle contre les plus forts.
Dans sa partie du jour, Vaïsser aurait pu s’en tirer un peu mieux et MVL le finir plus tôt à plusieurs reprises… Un signe de fébrilité ?
En tout cas, il joue le titre aujourd’hui : tout sauf la défaite contre Bauer. Lui reste ensuite Istratescu et Mazé ; une victoire sans défaite sur les trois rencontres (+5) serait une option sérieuse pour le titre, au minimum pour un départage.


Bacrot (+3) a frisé la catastrophe à la ronde 7. Il a lancé toutes ses forces dans une Est-Indienne sur le roi blanc de Mazé. Mais Mazé n’a rien d’une mazette. En crise de temps, il loupe un coup, un seul qui gagnait contre le sextuple champion de France. Nulle de combat et spectacle assurée in extremis.

Du coup, aujourd’hui, nulle par répétition entre les anciens compères cannois Tkatchiev et Bacrot. Et encore une nulle sans jouer entre groz’Elo ! Avec le joker Lagarde, on peut penser qu’Étienne a encore un point en réserve. Tout se jouera sur Fressinet à la dernière ronde avec les blancs pour espérer passer à +5.

Bauer (+3) en embuscade
S’il tient contre MVL aujourd’hui, il peut tout miser sur Lagarde et Édouard pour jouer le titre. Bauer prendra-t-il la nulle contre MVL, les joueurs se souhaitant bonne chance ? Jouer pour le gain montrerait ses ambitions, car en cas de victoire, il serait premier ex æquo. CB vient de battre Fressinet dans une partie technique et tranquille, il est donc serein et dangereux. Nous verrons dans les 15 premiers coups quelle stratégie a été adoptée. Dilemme…

Tkatchiev (+3) l’acrobate

Seul joueur à avoir encaissé 4 victoires… plus une défaite, Vlad a marché sur le fil. S’il fait le plein contre Hamdouchi et Vaïsser, il pourrait jouer pour le titre également en visant +5.

Fressinet (+2) cagoulé
Il a perdu le titre aujourd’hui à cause de sa défaite contre l’insaisissable Bauer. Fressinet est « cagouliert » pour le reste du tournoi. C’est sa troisième (!) défaite contre Bauer sur les 5 derniers championnats de France : Pau 2008, Caen 2011 et Pau 2012. Deux clients ‘annulator’ (Istratescu et Mazé) sont sur son chemin avant de jouer pour le gain avec les noirs contre Bacrot à la dernière ronde… Trop de conditions pour 'Fernandel' qui a perdu son sourire.

Édouard (+2), manque de punch
Invaincu, le GMI rencontre Tkatchiev et Bauer qui jouent pour le titre et Vaïsser imprévisible même si fatigué. Comme pour Fressinet, on n’y croit plus.

Les potins de Pau, cliquer ligne suivante

antoine,élucubrationsVétérans : Ma mère m’a dit, Antoine, va t’faire couper les cheveux : HOYER
Le chanteur des années 1960 Antoine s’invite dans le tournoi grâce au trouble-fête, le champion d’Ardèche Hoyer. Sur 64 cases, Roland Weill est toujours seul en tête avec 6 sur 7. Mais Le héros du jour s’appelle Hans-Gerd HOYER : le champion d’Ardèche avait déjà annulé contre Giffard !
Echecs 64 s’est téléporté de manière (presque) imaginaire dans la salle d’analyse après la partie R. Weill-Hoyer. Surprise : Antoine y assistait et chantait à plein poumons son tube Les élucubrations d’Antoine :
« Si je porte des chemises à fleurs, c’est que je suis en avance de deux ou trois longueurs,
ce n’est qu’une question de saison, les vôtres n’ont encore que des boutons. HOYER. »

A écouter, déguster et à regarder ici.
Les musicos autour d’Antoine sont les futurs ‘Charlots’ qui firent carrière dans des nanards au cinéma.


Je moinssoie à cette présence permanente
Jean-Claude Moingt, l’ex-président fédéral n’est plus président. Il faut le dire et le (lui) répéter car il se comporte comme tel. Le président Carvallo ? Absent, que dire, transparent et utilisé... gentiment. Jicé était présent avec les élus à la conférence de presse d’avant-tournoi. A quel titre ? Pas dit sur le site fédéral. A Pau, tout le monde vient voir Jicé.


Bon, il fait partie du « comité de soutien » du candidat (et vice-
président) Battesti. Il bosse pour son futur chef, ratisse les voix des clubs, en retourne d’autres. Promettre et encore promettre, ça il sait faire. Purée encore neuf mois de campagne. Pfff…


Ah, un dernier truc : pourquoi l’ex-président joue-t-il un max de tournois BNP ? Pour gratter un petit prix ? Non. Trouvé ! Pour être sur la photo. Mais alors pourquoi pencher systématiquement la tête à la David Niven dans Le Cerveau ?

Coucou, c’est Diego Salazar !

Le candidat à la présidence de la FFE est présent à Pau. Tout comme Jicé, il moissonne, rencontre des gens, répond aux questions. Et souvent sans détour sur des sujets tranchés. Le candidat qui veut "redonner la parole aux clubs" parle souvent à la première personne comme si un comité directeur comptait pour du beurre. Il est vrai que dans la pratique, les décisions sont prises entre 3 et 4 personnes, mais laissons du temps au temps. Les présents à Pau ont encore quelques jours pour linterroger. Les autres peuvent intervenir ou lire la page Facebook du candidat (féminines, cadences etc.). C’est instructif. 

Épris des prix
On parle beaucoup d’aligner les prix du National féminin sur l’autre National. Oui, dans le civil, les salaires sont [en principe] les mêmes… à compétence égale. Mais la compétence aux échecs ne se mesure-t-elle pas au Elo ?

Pas de bulletin le 'vikend'
Les participants du championnat de France n’ont pas eu, ce dernier week-end, leur bulletin, une feuille recto-verso gratos. Bah oui, la banque BNP du coin qui faisait tourner à plein régime la photocopieuse a fermé le dimanche. On n’a pas idée. Et la FFE avait bien sûr anticipé une solution de remplacement : le site Internet. Génial.

antoine,élucubrations,mvl,vachier-lagrave,bacrot,fressinet,bauer,edouard,tkatchiev,hoyer,giffard,weill,niven,moingt,salazar,battesti,olympiadeOlympiades sans Bacrot
L’équipe de France se déplacera aux Olympiades sans Bacrot. La FFE a en effet gratté et baissé les cachets des joueurs, de plus tous au même tarif.

Un vrai kholkoze ! Tout comme Lautier il y a fort longtemps, ‘Bac’ n’a pas cédé. La FFE non plus.

C’était notre rubrique fédérale : « Envoyons notre meilleure équipe pour dépenser plus, de manière assumée, chez un organisateur qui nous rackette. »

Commentaires

  • Quand j'étais président de la FFE, je ne portais pas les chaises et les tables avec les bénévoles des clubs qui nous accueillent pour installer les 800 joueurs des opens. Je ne risquais pas non plus d'être en photo sur un podium car 1) je ne jouais plus et 2) Mon niveau était passé en-dessous de 2000 élo ! Et enfin, je ne faisais pas 800 kms pour une conférence de presse pendant mes vacances vu que je n'avais pas de vacances ! JCM

  • Décidément, toute l'équipe de la FFE souhaite faire pleurer dans les chaumières, au moment de la rentrée des classes...
    Bien vu pour le "cerveau" !! Video très drôle et photos de jcm très ressemblantes et également très drôles.

  • Ben ouI tous les barons ou devrait on dire les apparatchiks du ps Oupsss de la ffeuuuuu veulent nous la mettre à l'envers ! Serrons bien fort !

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu