Avertir le modérateur

Tricherie : les sanctions de la FIDE

Saisie par la fédération française, la commission d’éthique de la FIDE a pris sa décision dans l’affaire de la tricherie présumée aux Olympiades de Khanty-Mansiïsk, en octobre 2010. Hauchard, Feller et Marzolo ont été sanctionnés et ne peuvent jouer aucun tournoi FIDE ou représenter une nation.

Tarifs :
Hauchard : trois ans (le maximum de la peine);
Feller : deux ans et neuf mois (because il est jeune).

Ces sanctions prennent effet dès le 1er août ; Feller est donc en zeitnot. S’il veut jouer le National, son avocat devra s’activer… Hauchard ? Il a pris le maximum de la peine prévue soit trois ans. Amusant quand on voit que la commission de discipline de la FFE a sanctionné pour huit ans de suspension de licence, il y a quelques années, un amateur pris en flagrant délit de tricherie au championnat de Paris.

DSC00463.JPGEt Marzolo ? Zéro en pratique. Il a purgé neuf mois de suspension. Son sursis des neuf mois tombe le 21 novembre. D’ici là, il peut jouir de jouer car la commission d’éthique s’est alignée sur la décision du CNOSF, lequel a suivi la recommandation fédérale suite à un accord « secret » entre Marzolo et notre chère fédération.

Secret ? Oui, jusqu’au moment d’écrire ces lignes mardi soir. Car pour une fois, Euh-Euh, le mensuel de référence hexagonal sur le jeu d’échecs, n’a pas hésité ; en exclusivité, ils ont publié, sur leur site, mardi en fin de journée l’accord entre Marzolo et la FFE... Cet accord n’est plus secret depuis que Marzolo a vu ou la police ou un juge dans l’affaire instruite au pénal puisque la FFE a porté plainte pour escroquerie contre les 3 joueurs.

Lire l’accord (PDF) sur le site d’Europe Échecs

Tout ce que vous ne lirez jamais nulle part ailleurs à propos de ce jugement et comment il faut le lire entre les lignes, lire par ici.

N’hésitez pas à intervenir dans les commentaires, tous validés dans les 24 h sauf ceux hors sujet, insultes et diffamation. Merci de laisser votre vrai nom, c’est plus sport... et comme on dit de manière totalement incongrue, "je vous souhaite une bonne partie".
;) Clin d’œil

Vendredi 27 juillet, la veille d’un DD-tournoi, une 154e Clauzèlerie des Lilas. Je me décide à obtenir le jugement de la commission d’éthique après que son président italien m’ait gentiment dit d’en attendre la publication quelques jours auparavant. Pas si rouillé l’ancien, finalement. Quelques heures plus tard, il arrivait dans la boîte aux lettres électronique.

Le plus intéressant dans les attendus du jugement, c’est… ce qu’il ne dit pas.


Lire le résumé presque complet en français sur le site d’une revue mondiale d’expression française

La VO en anglais sur le site de la FIDE.

Rien sur le modus operandi
Marzolo avoue avoir triché. Le trio aurait triché préalablement au championnat de Paris et à Bienne. Marzol désigne Hauchard comme celui qui « aurait pris la tête » de Feller, mais on n’apprend rien sur le modus operandi. Oublié le ‘vol du bourdon’ présenté de manière tonitruante par la FFE et relayé par la presse en 3D à la tévé !

Débat contradictoire ?
Ni Hauchard ni Feller n’ont été entendus par la commission. Convoqués, ils ont justifié de leur absence, mais n’ont pas été réinvités à s’exprimer. Où est le débat contradictoire dans ce cas ?
 

Yabon_texto.JPGPomian, l’absente omniprésente et désormais salariée
Pourquoi Laurent Vérat, simple directeur général employé de la FFE a témoigné devant cette commission et pas Johanna Pomian, la vice-présidente ?
C’est elle qui lance l’affaire. Le téléphone d’où seraient partis les coups codés… est à son nom, elle en paie l
abonnement.
C’est elle qui a une relation contractuelle avec Marzolo et qui le connaît bien depuis de nombreuses années.
C’est elle qui reçoit la visite d’un huissier avec un commissaire de police… où elle reconnaît avoir antidaté des documents concernant Marzolo.
C’est elle que la FFE fait applaudir à Aix-les-Bains.
C’est elle, enfin, qui devient une vice-présidente salariée quelques mois plus tard…

Le poids du repenti Marzolo
Marzolo et la mémoire
Marzolo est un maître international. Il a une mémoire formidable car « il se souvient » avoir envoyé un certain nombre de coups, à partir de tel ou tel coup dans chacune des parties de Feller.
Ce témoignage a-t-il été fait à partir de sa mémoire ou à partir d’un listing téléphonique ?
Quand il dit
« qu’il n’a pas compris immédiatement qu’il s’agissait de triche », je persiste à penser que ce gars a des moments d’absence ou une carrière raté d’acteur.
 
 
marzolo

Marzolo, bon en rédaction ?
Quiconque a entendu Marzolo parler en privé ou devant un tribunal et compare la façon dont il s’exprime par écrit dans les attendus, peut parier un « téléphone intelligent » ou smartphone en français, qu’un petit télégraphiste est passé par là pour remettre d’aplomb le 'marzolien' en bon français.
Exemple ? Marzolo, revu et corrigé, avec une phrase précieuse où Feller est en apposition, cela donne en version petit télégraphiste : « 
Il faut bien comprendre que M. HAUCHARD n’a aucun scrupule puisqu’il a demandé de tricher à une personne – FELLER
qui était promis à un bel avenir. »

Quand l’accord entre Marzolo et la FFE sera-t-il rendu public ? Eh bien, c’est fait. Lire plus haut le scoop sorti par EE. La FIDE ne s’est pas occupée du volet de cette affaire. Alors que tout repose sur cet accord dorénavant. Un ex-tricheur présumé transformé en repenti avalisé par la FFE dans une guerre de procédures. Qui va gagner? Les avocats pour sûr, les échecs jamais.

Commentaires

  • Même si les avocats de Feller portent l'affaire devant les tribunaux, ça ne permettra pas à SF de jouer le National. L'appel n'est pas suspensif à la FIDE, contrairement à la FFE.

  • Si je comprends bien, la seule vraie "gagnante" dans cette affaire est Mme Johanna Pomian, qui a obtenu depuis le poste de vice-présidente salariée de la F.F.E ?....

  • Un bien triste vaudeville : CM avoue avoir participé à une tricherie (...), avoue ainsi ne pas être quelqu'un de fiable...et c'est la déposition de cet individu qui est utilisée contre autrui. Lamentable et effrayant...de quoi écrire une nouvelle dramatique

  • La suspension des tournois FIDE (à ne pas confondre avec les tournois homologués -par la FIDE-) n'a aucune réelle conséquence. Aucun n'a été organisé depuis des années, en raison des conditions financières dissuasives pour tout organisateur. (cf http://www.fide.com/fide/handbook.html?id=20&view=category, en anglais).
    Par ailleurs, il serait surprenant que la direction fédérale souhaite que la FFE soit représentée par ces trois joueurs, ou que ces trois joueurs souhaitent défendre les couleurs d'une fédération qui les mésestime ainsi.

    Donc, comme écrivait Shakespeare, "Much Ado About Nothing" (Beaucoup de bruit pour rien).
    D'un autre côté, on peut se poser la question suivante : Pour quelles raisons la FIDE a-t-elle pris la peine d'une telle décision, sans conséquence ni intérêt en dehors de la FFE ?

  • Monsieur Templeur, savez-vous parler anglais ?
    "exclusion from the participation in all FIDE tournaments (that means all FIDE rated tournaments)"...
    Les joueurs sont donc exclus de tous les tournois homologués pour le classement Elo FIDE... donc le championnat de France par exemple.

  • Donc; comme dans les mauvais polars; c'est le truand, doublé d'une balance , qui s'en tire... Niveau morale; y'aurait à redire !

  • La triche...

    Peut -on imaginer, dans le monde d'échecs, la plus grande tricherie que le fait que les dirigeants de la fédération (le président, les vice-présidents, etc.) qui d'après la Loi 1901 doivent être les bénévoles - dans la réalité sont payes comme salaries de la fédération.
    Peut-on...?!?
    Votre dévoue
    Krzysztof Pytel

  • Cher Monsieur Pytel la loi de 1901, que vous connaissez aussi mal que les dirigeants de la FFE semble t il, autorise tout à fait d'être dirigeant bénévole ET salarié d'une association régie par cette Loi y compris une fédération sportive.

    Pour autant faut il que les fonctions et missions confiées bénévolement ou comme salarié soient bien identifiées et c'est là que parfois il y a à creuser, y compris dans les notes de frais que l'on présente comme bénévole ou comme salarié. Comme ces informations relèvent du domaine public, c'est assez facile d'y retrouver des irrégularités ou non.

  • Monsieur Pytel connait mal la FFE également puisque ni Léo Battesti (Vice-Président), ni Henri Carvallo (Président) ne sont rémunérés. Il semble que Monsieur Carvallo ne se fait pas rembourser ses frais, et si Johanna Pomian (Vice-Présidente) se fait rémunérer, c'est parce qu'elle assume une partie des fonctions de l'ancien Président, que l'actuel ne peut pas assumer faute de disponibilité.

    Rémunérer des dirigeants d'association est tout à fait normal quand il s'agit de structure importante (vous imaginez un bénévole présider la fédération de sports nautiques ou d'athlétisme qui négocient des millions ?).
    Mais tout cela est très encadré, et les contrôles URSSAF ont toujours montré que la FFE était irréprochable.
    On ne dirige pas une fédération sportive comme une association de quartier.
    Vous mettez en parallèle des dirigeants honnêtes et des tricheurs condamnés ?

  • Cher Madame Karine,
    Félicitations pour votre connaissance de la loi...(!)
    Permettez moi d'ajouter une petite remarque.
    Bien sur une association peut payer une salaire a ses dirigeants mais...elle perd la position d'"organisation au but non lucratif".
    Par conséquence: elle doit facturer TVA et payer les impôts.
    Attention: ne mélangé pas les bénévoles ordinaires avec les dirigeants d'association (!).
    Pour plus détailles: procès en 2004-2006 entre Reims Echecs et Mat K.Pytel.
    Voulez vous plus d'information (?) - prenez rdv avec mon avocat Maître Antoine Ginestra.
    Bien à Vous,
    Krzysztof Pytel

    PS:
    Mais, sur le principe: est-il moralement acceptable qu'une fédération majoritairement constituée des bénévoles paie salaire pour ses dirigeants ?!?

  • C'est marrant de voir la Pytelpiteuse crier au loup devant des injustices non vérifiées concernant la FFE MAIS surtout ne pas critiquer les 3 tricheurs....

    Le plus drôle et le plus pitoyable étant de croire que parce ce qu'on a un avocat on est plus fort que les autres....

  • Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur le sujet : consulter les ouvrages de référence : Lamy association en tête, ou Francis Lefebvre, ou Dalloz...

    On y verra qu'une association peut tout à fait rémunérer des dirigeants en dehors de leur mission de bénévole élu (donc non rémunérée car c'est en effet prohibé) , sans pour autant perdre le statut d'association à but non lucratif.

    Evidemment tous les frais doivent être justifiés et remboursés comme tels, au centime près sur présentation de pièces probantes, dans les conditions des Statuts et pour les fonctions d'élu.

    Il n'est pas non plus interdit de réaliser des profits, il faut juste qu'ils soient "réinjectés" dans l'association.

    Quant aux avocats il y a des généralistes et des spécialisés, même s'ils ne rendent pas leur client plus intelligent pour autant.

    Pour l'affaire de la Triche, le juge civil a suspendu les sanctions fédérales à cause des irrégularités manifestes de la FFE mais la FIDE n'en a eu cure.

    L'affaire est bien plus compliquée qu'il n'y parait et intéressante. Il est tout à fait vrai que la CEDH n'a pas à vocation à s'appliquer en matière de violation des engagements contractuels.

    Le manque d'Ethique et la triche (même avérée et déjà jugée) sont-ils "une violation d'engagements contractuels" pourrait être une question.

    Bien cordialement

  • Bonjour,

    Cher Madame Isabelle,

    Dans la société civilisée défendre des accusés est un devoir!

    Normalement des joueurs d'échecs doivent défendre leur Fédération... mais, dans notre cas elle s'est chargée de les accuser, plus elle s'est chargée de produire les preuves contre les jeunes joueurs, contre les espoirs...

    Plus pitoyable est voir acharnement avec laquelle F.F.E fait effort pour dénigrer ses membres!!!

    Cher Monsieur Dubois,

    Pas de doute que si quelqu'un connait mal la Fédération c'est ...Vous même (!).

    Pour moi fonctionnement de la F.F.E sous la présidence de M. Jean Claude Moingt est égal a une grande honte pour les échecs en France.

    Entre temps j'ai reçu la lettre de la part de M. Moingt. Lettre d'une "élégance extraordinaire" avec les mensonges et menaces. La lettre, prochainement sera publiée sur un des mes blogs.

    Petit rappel:

    Depuis 1963 j'ai collaboré avec association d'Ami Europe Echecs (prof. Michel Roos, M. Raoul Bertolo, GMI - Alberic O'Kelly).

    Déjà dans le journal "Le Monde" ( 1965/67) vous pouvez, dans la rubrique ECHECS, trouver mes parties.

    Avant l'olympiade de Nice - 1974 - j'avais participé - sur l'invitation de M. Bertolo - à Strasbourg à la préparation de l'équipe de France.

    Ensuite, sous la présidence de M. Jacques Lambert, mes livres d'échecs étaient édités en France.

    Sur la demande de M.Jean Claude Loubatière - plus grand Président F.F.E dans sa histoire -j'ai été l'auteur du programme de développement d'échecs féminines et directeur de secteur (1989-1996). C'est moi qui l'ai convaincu de la nécessité de création de la revue fédérale (ECHEC et MAT).

    Sous la présidence de M. Loubatière les voix de l'opposition étaient valables !!

    Dans Europe Echecs et dans les Echec et Mat vous pouvez trouver beaucoup de mes articles (1963-2003).

    Madame et Monsieur,

    Avant de jeter les accusations légères - veuillez essayer de réfléchir (comme les vrais joueurs d'échecs!)...

    Bien à Vous,

    Krzysztof Pytel

    PS: Comme Directeur des féminines j'ai facturé à la Fédération au maximum 50% de mes dépenses (parfois, car j'habitais en Pologne, il m'est arrivé de faire le trajet Varsovie-Paris 4x par mois).

  • Pour ce qui me concerne, après 30ans de jeu d'échecs (elo 2110) j'ai arrêté de prendre ma licence, dégoûté des pratiques de la FFE et ne souhaitant pas que mon argent revienne à Mme Pomian...

  • Bonne remarque sur Mme Pomian. Moingt a placé beaucoup de ses proches : Pomian, Vérat, Trégubov (entre autre). Il serait temps de faire un peu de ménage. Pourquoi Moingt ne part-il pas avec ses amis ? Carvallo n'a pas eu le courage de changer les choses. Battesti est sans doute plus courageux, mais ira-t-il jusqu'à virer les parasites ?

  • Le tribunal des référés de Versailles confirme l'interdiction de jouer des tournois FIDE à Feller et Hauchard. Et les condamne aux dépend, et à verser 2000 € à la FFE.
    "Dans ces conditions il échet de débouter les requérants" dixit le juge de Versaille le 9 août 2012.
    A noter que messieurs Feller et Hauchard, étrangement conseillés, tentent de faire croire que les Championnats de France ne sont pas une compétition FIDE. Les avocats sont contents.

  • F.F.E = L'empire de l'honte

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu