Avertir le modérateur

Cht de Paris: un Fedorchuk, un ovni et un nouveau président?

Le 87e championnat de Paris s’est terminé le 15 juillet. De nombreuses coupes ont été remises aux vainqueurs des critériums Île-de-France, aux premiers des quatre tournois et aux vainqueurs des prix par catégorie. Dans l’open FIDE, l’Ukrainien Fedorchuk a dominé. Pas de norme dans ce tournoi.Fedorchuk_15.JPG

Grille américaine de l’open FIDE : Domination sans partage de l’Ukrainien Fedorchuk, bien connu du circuit français. Jamais menacé, il s’empare d’une coupe énoooorme et d’un chèque de trois mille euros devant 63 participants. Quelques parties étaient retransmises en direct sur le Net.

La dernière ronde a été lancée par le correspondant (selon le site fédéral!) du club de Châlons-en-Champagne, Diego Salazar. Il en a profité pour annoncer qu’il se présentait à la présidence de la fédération.

VIDEO : Pour voir l’annonce de Diego Salazar, président de L’Échiquier Chalônnais depuis 1995, allez sur la chaîne Echecs 64, chaîne YouTube mondiale d’expression française.


Iasoni_Clauzel.JPGDe son côté, André Clauzel (à droite), a annoncé qu’il se retirait de la présidence de la ligue d’IDF et Robert Iasoni (à gauche), de Livry-Gargan, a annoncé sa candidature pour cette même ligue.







L’open A
a été dominé par un ovni ukrainien à casquette dont le Elo culminait à 2300 il y a quelques années et qui a perdu des points comme qui rigole depuis 2008 comme on peut le voir sur sa fiche FIDE.

Grille américaine de l’open A : l’Ukrainien à casquette Nazar USTIANOVICH se promène avec 8/8 et une nulle sans jouer contre Hanchour (2e) à la dernière ronde devant 202 participants. ‘Ustia’ est un malin : il a juste trois points de moins que la barre fatidique des 2200 : 2197. Ce classement lui permet de sévir dans l’open A. Quatre points de plus et il devait jouer l’open FIDE. [complètement craqué: la limite est 2300. Un joueur à 2301 ne peut jouer l'open A.
La démonstration est donc fausse. Bravo Bouton! 

Ustianovich_15.JPGPrécisions : Tout à fait curieusement, ce joueur a eu un Elo de 2330 jusqu’en avril 2008.
En avril 2009, il joue un tournoi qui sent complètement l’arnaque : 0,5/13 au tournoi du club de Lviv ! Il y perd 97 points Elo !!
Aucune partie avant novembre 2011 et trois parties où, avec 0,5 sur 3, il perd de nouveau 28 points. La dégringolade continue à la Coupe de Lviv avec -12 points (+0 =3 -2).
Mais les bonnes choses ont une fin et Ustia se réveille pour le Elo de juillet 2012 avec +33 points dans un open encore et toujours… à Lviv.

Ces hauts et ces bas ne remettent pas en cause la qualité et la compréhension du jeu de ce joueur. Mais tout cela sent le foutage de gueule. Ustia est reparti avec 1 200  1 500 €, ce qui vaut au moins trois fois plus en Ukraine et + 48 points Elo ! P
our achever la pantalonnade, son compatriote Fedorchuk, a dit de lui qu'il valait 2400 Elo. Souhaitons-lui bon vent, et qu’il ne revienne plus dans l’open A nous prendre pour des billes.

Open A : Forfaitistes récidivistes au gros Z’Elo
De nombreux forfaitistes dans l’open A. Il y a ceux qui ont zappé une ronde ou deux pour raisons professionnelles. D’autres ont débuté le tournoi en retard. Mais le vrai forfait, le beau, celui jamais puni jamais compris, c’est le forfait des gros z’Elo récidivistes sanctionnés… seulement par la perte de leurs chers points Elo.


Un salut spécial sous forme de tableau à ces courageux qui ont continué le combat en observant celui des autres à partir de leur connexion Internet. Petite sélection non exhaustive.

Nom

Elo

Ronde
d’abandon

Score

Perte
 Elo

LAZO

2241

2e

+0 =0 -2

-25

REGOLI

2248

4e

+1 =2 -1

- 19

CHANOINE

2297

5e

+3 =0 -2

-16

BERNABEU

1969

4e

+0 =0 -4

-33

 

Grille américaine de l’open B : le minime Michael Hajage, invaincu, domine les débats avec 8 sur 9.

Grille américaine de l’open C : Avec 8,5 sur 9, le senior Alexandre Coulet lâche une seul nulle contre le poussin ( !) Yovann Gatineau, seul deuxième !

D’autres nouvelles suivront sur le CHIP ainsi qu’un album photo maison. Si vous voulez voir les joueurs pris en photo par l’organisation, allez aussi sur le site de la page spéciale de la ligue.

Commentaires

  • Reportage d'humeur et d'humour.
    Une correction et une précision en complément à votre article :
    - Le premier prix est de 1500 € dans l'open A et le système hort est utilisé pour le partage, mais il n'y en eu point puisque son adversaire déposa une proposition de nulle à la dernière ronde.
    - Notons pour l'anecdote, une proposition de nulle de sa part à la huitième ronde qui ne figure pas sur les deux feuilles de la partie ; mais plus de la moitié (pour ne pas dire plus de 75 %) des parties se terminant par la nulle par consentement mutuel ne comporte pas le symbole [(=) ou =] qui marque la proposition de nulle.

  • Il y a eu aussi un retour dans l'Open A après 10 ans de suspension
    Qu'en pensent les gens sur place?
    Un suivi spécial? quel comportement?

  • "‘Ustia’ est un malin : il a juste trois points de moins que la barre fatidique des 2200 : 2197. Ce classement lui permet de sévir dans l’open A. Quatre points de plus et il devait jouer l’open FIDE."

    Il me semble que la limite supérieure pour l'open A était 2300. Dans la grille américaine, j'ai relevé une dizaine de joueurs au-dessus de 2200.

  • Enzo

    Autant j'execre la tricherie sous toutes ses formes, autant je dois reconnaître qu'il a malgré tout tenu son rang et mieux puisqu'il gagne des points.

    Je doute qu'il ait recommencé, je suppose qu'il a continué à sévir (dans le bon sens du terme) sur internet et ailleurs pour conserver sa forme échiquéenne. En tout cas je le félicite car à aujourd'hui son niveau Elo semble être "réel" et non "usurpé" !

  • Eric le Diemerophile
    merci de ta réponse
    Tout le monde a droit à une chance après de graves conneries et je prends donc tes infos comme de bonnes nouvelles
    En ce qui me concerne personnellement, si j'avais fait pareilles choses, je n'aurais pas osé reparaitre mais chacun a son sens de l'honneur ou plutot du déshonneur

  • De qui parle t-on ?

  • LAZO qui joue souvent les tournois du canal st martin est tout simplement mauvais joueur, mauvais perdant...et saisissant de mépris dans la victoire ! là-bas aussi il sait s'arrêter quand la victoire n'est plus au rdv !

    On retrouve ces sales forfaitistes de merde dans tous les rapides d'IDF !

    Mais que font les organisateurs ? toujours rien ! on devrait leur compter ZERO pour chaque ronde manquée ! ils feraient aussi le yoyo comme Nazar....

  • Je ne comprends pas ces opinions tranchées surtout sur LAZO qui a le droit de ne pas continuer un tournoi qui ne le séduit plus ?!

    il a payé sa place ! il s'arrête quand il veut ! ses adversaires gagnent un point sans jouer....bien entendu, c'est incorrect de ne pas prévenir l'organisation car le joueur qui attend comme un con sur sa chaise pour prendre un point par forfait doit l'avoir mauvaise !

    Monsieur BOUTON, pourquoi insinuer qu'il y a là de l'irrespect ?

    Ce qui est lamentable c'est l'attitude de DD qui aurait pu durant son siècle de présidence de la ligue mettre en place les pertes de points zélo pour chaque ronde manquée....et je ne parle pas des autres incompétents de la ligue qui de toute façon n'ont jamais été des passionnés....

  • Petite précision,

    Je n'ai aucun lien avec ce joueur si ce n'est pour avoir déjà perdu contre lui il y a qq années. J'ai effectivement remarqué son retour. La sanction a été lourde et longue, beaucoup ont oublié aussi revenir peut être vu comme courageux et relativement facile. Après le déshonneur...bah quand on aime on compte pas, mais lui a du les compter les jours !

    Je ne sais dans quel état d'esprit il est, revanchard envers lui même ? envers les autres pour leur montrer que c'est une erreur de jeunesse ? Je n'ai remarqué qu'une chose... sa grande discrétion durant le tournoi (comme tant d'autres) et rien de tel pour rebondir.

    Pour parler de moi, l'envie aurait été trop forte pour résister à cette passion. Le temps... toujours le temps a fait son oeuvre pour revenir sans soulever les foules, les foudres :))

  • @ Eric le diemerophile : de qui parle t-on ? ou sans citer son nom à quelle place a t-il terminé ?

  • 31... reste à trouver la lettre de l'open. Mais j'en ai déjà beaucoup trop écrit !

  • Bonjour,

    "Certaines" font la publicité pour les échecs comme un support éducatif...

    Personne n'a de courage de contester la pratique, existante dans le "monde des échecs":
    - les joueurs inscrits en même temps pour beaucoup tournois.
    - le joueur qui quitte, avant la fin, un tournoi pour aller "chercher" sa chance dans l'autre tournoi.
    - les forfaits sans raison, a sa convenance.

    ET...pour beaucoup "c'est normal"!
    Davantage: sans la moindre preuve matérielle les dirigent de la F.F.E accusent n'import quoi les gens de talent et...les dirigeants comme les parasites ils profitent de nos cotisations.
    Voila - notre éthique échiquéenne d'aujourd'hui!

    Et, contre-exemple en provenance du monde de tennis.
    Apres la finale de Wimbledon Melle RADWANSKA était malade (tout le monde a vu sa pendant la conférence de presse... avant la finale).
    Mais pour abandonner le tournoi en Sicile - ou Elle était inscrite depuis longtemps - Elle était obligée, quand même (!) de passer par la Sicile et se présenter devant le médecin du tournoi.
    Seule personne qui peut "valider la maladie d'un joueur inscrit" est - au tennis - le Médecin du Tournoi.
    Manquement a une telle obligation coûte très, très cher...- pour les grands comme pour les autres.

    Bien à Vous,

    Krzysztof Pytel
    de Reims,
    le 19.07.2012

  • Je ne comprends à ce que dit TL ?!
    Sauf qu'il parle de lui...encore une fois....c toujours le cas, ThL parle de lui sur pleins de sites et de sa perf au champ de paris.........
    Et quand au joueur du A qui fait son retour laissez le tranquille !

  • C est drôle on ne parle quasiment que des adversaires que j'ai rencontré lors du tournoi.

    Je confirme l’anecdote d' ArbitreA, Ustianovitch m'a bien proposé nulle et j'ai refusé à raison. D'autant plus que j'avais qu'une envie c'était de tout faire pour l'empêcher d'être premier vu le coup de pute qu'il m'a fait au début de partie. Bon au final'en grosse crise de zeitnot mutuelle j'ai gaffé deux coups après... :) mais je ne regrette pas.

    Quant au fameux numéro 31 je l'ai rencontré et j'avoue que mine de rien quand on est au courant ça peut un peu perturber et plein d'hypothèses farfelues nous traversent l'esprit. Au final c'est un vrai passionné d'échecs qui s'est repenti de son erreur passée. Et très franchement je suis bien content qu'il puisse rejouer et de ne pas le montrer du doigt pour ses erreurs passées d'autant plus qu'il a purgé sa peine (8 ans quand même).

    Concernant TL j'ai aussi joué son adversaire (décidément :) ) qui vu son elo actuel est sous classé d au moins 150 points. Après concernant les demandes de propositions de nulles répétées lors d'une partie il faut voir à quel moment elles ont été demandées. Si elles sont rapprochées ça ne se fait pas.

    Sur le fait qu'on se mette en zeitnot pour perturber l'adversaire c'est un choix et surtout un risque. Après comme dans tout sport chacun sa tactique du moment que l'adversaire n'est pas dérangé chacun fait ce qu'il veut.

    Perso le mec se fout en zeitnot ça ne me perturbe pas je joue ma partie normalement. Si je dois réfléchir je réfléchis et si je sais déjà ce que je vais jouer je joue mon coup rapidement.

    Après effectivement le meilleur moyen de se faire avoir ce serait de jouer à la pendule.

  • Un "coup de pute" au début de la partie?
    Peux-tu expliciter?

  • Moi, jai joué une ronde où personne ne sest présenté devant l'echiquier et jai attendu comme un con pour ensuite rentrer chez moi....comme un gros con.
    Cest pas bien et chaque annee cestt pareil et dans plein de tournois à paris on voit ça, et personne ne fait rien, jen ai parle à mon president de club qui ma dit quil en avait parle à clauzel qui est contre la perte de points elo quand on ne vient plus !

  • Ce qui est sûr, c'est que ça n'est pas papy Kortchnoï, 81 ans, qui aurait l'idée de se tirer au milieu d'un tournoi parce qu'il a mal aux dents.

    Même en se prenant bulle sur bulle contre des "poireaux" à 2400-2500, comme au dernier championnat de Suisse (certes, c'est vrai qu'il a pas dû venir gratos).

    Bref, tout dépend pourquoi on joue aux échecs.

    Merci Christophe pour ton blog toujours joyeusement insupportable ;)
    Manouk

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu