La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

24 juin 2012

AG fédérale : déficit démocratique... de 33 K€

L’assemblée générale de la FFE a eu lieu le 31 mars dernier au siège du ForuImmeuble Forum des Villes.JPGm des Villes dans le quartier des banques daffaires à Paris. Cet organisme emploie désormais JC Moingt, ex-président, rassemble des salariés ou consultants de tous bords politiques (recasés) et fournit des prestations à des villes et régions. C’est un immeuble chic.

Vous voulez lire la version officielle de la l’AG du 31 mars, mesurée, calibrée et polie ? Courez vite sur le site fédéral. Lisez le compte-rendu officiel bisounours.
Pour une version subjective, ultimement subjective, d’un ordre du jour qui nous a inform
é que notre fédération était dans le rouge de 33 000 euros, cliquez ligne suivante.


moingt,carvallo,oui-oui,battesti,léorateur,texto,pomian,vérat,lopez,jordi,lambert,weill,corse,bertrand,humeau,fressinet,plovdiv,maufras,wolfangel,déficitDix minutes de retard. Arrivé en bas de l’immeuble, deux pauvres affichettes indiquent pourtant que c’est là, mais pas de gardien le week-end. Diantre. Heureusement, quelques jeunes sympa sortent des portes vitrées. Il s’avère que ce sont les salariés de la FFE, les permanents de Magny tiret les tiret Hameaux venus "aider à installer" selon le rapport officiel. En tout cas, la bande de joyeux drilles était contente de rentrer dans le département des Yvelines : "Pour nous, c’est fini, le week-end commence" me disent-il soulagés, pensant que j’étais un président de club... Voici donc un compte rendu tardif par thème et pas tout à fait exhaustif mais presque.

Scrutons le scrutin de liste

Comme chacun sait, le scrutin de liste, c’est une histoire de copains d’abord et de coquins une fois l’élection passée. La version officielle de la fédé, c’est qu’après la démission du président Moingt, personne ne voulait se présenter. Tu parles Charles ! Président Carvallo, alias Monsieur Oui-Oui endort son monde : « On va proposer à vos suffrages une liste au mois de juin. » Oui mais...

Léo Battesti candidat
Quel bonheur d’avoir eu quelques longues semaines de retard avant de pondre ce compte-rendu. Une fois de plus, les 8 membres du Bureau voire d’un 'Bureau dans le Bureau' avaient tout manigancé entre eux et pris leurs électeurs (les 878 clubs) pour des pions (avec cédille).

Léorateur_15.JPGLe 19 juin 2012, Léo Battesti, vice-président, alias Léorateur annonçait sa candidature pour devenir président. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, il annonce la mise sur pied d’un « comité de soutien » avec l’attelage de deux présidents, Monsieur Oui-Oui Carvallo et Monsieur Moingt, l’ex. Traduction : ils sont dans son équipe, mais maintenant Léo veut le pouvoir. Joli mat à l’étouffé.

36 'je' contre 10 'nous'
Dernière minute : dans sa déclaration de candidature de 895 mots, Léo écrit à la première personne 36 fois. Jouer collectif est plus dur : le 'nous' n’a recueilli que 10 auto-suffrages. Après le jeu collectif de Jicé, un bon départ pour le scrutin de liste.

Un diplodocus avec des larmes de crocodile
Jacques Lambert, 79 ans aux prunes, a été le dixième président de la FFE (1976-1987). Il continue d’organiser l’excellent open du Mans fin décembre et reste un client fidèle de la FFE. Très fort pour contrer tout débat dans les AG quand il était en exercice, il se régale avec son sens inné des formules et remarques qui font mouche, regrettant le « déficit démocratique » : « Je remarque qu'il n’y a aucun débat sur l’avenir et c’est la première fois que je vois une AG aussi peu achalandée. Quand Serge Weill [Lille Université Club, Échiquier du Nord] dit qu’il n’y a pas d’objectifs, je constate qu’il a raison. Et quand vous évoquez qu'il n'y aura pas de chasse aux sorcières, vous devriez dire pas de chasse aux sorciers. » C’était notre épisode de FFE-réalité : un crocodile de l’autre côté du fleuve.

Léo lit ?

Piqué, Léo Battesti lève sa masse et bouge ses bras (typiquement) en mode vol plané pour protester : « Je ne peux pas être d’accord avec ton intervention négative. Le programme fédéral et les objectifs, je t’avoue, je ne l'ai même pas lu. Mais notre objectif est connu : le développement de masse. La pénétration au niveau scolaire. Nos effectifs progressent constamment. »

Le diplodocus dans la cage à lapins
Réponse amusée de Lambert : « Je suis certainement le diplodocus, mais j’ai une activité dynamique à l'ère du quaternaire et je refuse d’être mis dans la cage à lapins. »

Représentation
Il avait raison le Lambert ! Une trentaine de participants sont présents. J’ai compté au moins onze enseignants ou ex. Ils représentent 140 clubs (480 voix) sur les 878 clubs français (2182 voix). Serge Weill proteste alors en mettant en avant que « les présidents de clubs ne peuvent pas se déplacer pour une demi-journée à Paris pour les AG ».

15h36 : Chouchou Fressinet en mauvaise posture
Chouchou (de la Fédé), c’est le champion de France en titre, le GMI Fressinet. Le Dg Laurent Vérat sourit, et prend la parole : « J’aurais aimé vous annoncer un titre de champion d’Europe, une nulle suffisait à Laurent Fressinet, mais j’ai peur que sa position ne s’améliore pas. » [Effectivement, il se fait visser par Yakovenko].

Ligue de Corse : 239 000 euros par an de subvention
La ligue de Corse touche 239 000 euros par an de subventions de la Collectivité Territoriale de Corse pour l’exercice 2011-2013 soit plus dun quart du budget fédéral. Les plus gros postes de dépense : fonctionnement (100 000 euros), « professionnalisation des animateurs de la ligue » (70 000 euros) et promotion des actions (40 000 euros). Toutes dépenses confondues, les aides au développement de la langue corse qui sont une condition sine qua non à cette convention, atteignent un montant de 26 000 euros. Détails en chiffres, en lettres et en français sur ce document officiel. Tout ceci n’a pas été dit en AG.

La Corse, cest moi
Dans cette AG, le mot 'corse' a été prononcé plus de 54 fois. Soyons équitable, toute autre langue régionale l’a été zéro fois.

La comm', cest moi
Léorateur a affirmé que les articles sur le jeu d’échecs dans la presse quotidienne régionale étaient plus fréquents que ceux sur le tennis. Sa source : un responsable de la communication... du sponsor BNP-Parisbas. Il a aussi reconnu : « Notre site est très fonctionnel au niveau fédéral, mais obsolète. » Sailie comique : le rapport officiel signale que la refonte du site va être confiée à Pomian.

Le producteur, c’est moi
Qui est « producteur » des vidéos présentes sur le site fédéral ? Léo. Attention, 38 émissions ont été diffusées sans que la FFE ne paie un sou.

La Voix, c’est moi
A propos de l’émission de télévision sur le site fédéral, Léo explique :
« 70 % du contenu est en français sans sous-titre et 30 % est en corse avec sous-titre en français. » Peu de présidents de clubs ont apparemment regardé ces cartouches de 5 minutes ou plus (à revoir sur le site de la ligue de Corse). Aucun n
a réagi. Précisions : les commentaires en corse sont dits par Léo. L’apprentissage de la marche des pièces se fait... en corse. Voix off ? Léorateur.

Le pro des pages, c’est moi
Suite à une question de fin de séance de Jean Bertrand (Cholet), président fédéral par intérim 2004-2005 et surtout ex-trésorier : « Qui réalise la mise en page d’Échec et Mat ? ». Tandis que les mouches volaient, la réponse tomba en mode parachute : Corsica Flash. Qui est le gérant de cette société ? Nom : Battesti. Prénom : Léonard.

Humour corse ?
Dit par Léo Battesti, producteur : « Ces vidéos sont animées par Cyril Humeau qui n’est pas Corse, et 80 % des questions du concours [sur des questions triviales de mat en 1 coup] viennent d’ailleurs que la Corse. »
Détails amusants : en observant le site fédéral, on constate que les primés du concours habitent en Corse dans plus d’un cas sur deux. Les prix sont envoyés par la poste par... Corsica Flash.

La Corse est un pays
« La Corse est un pays où il se passe des choses intéressantes » dixit Léo. Ah bon ? Pour le touriste, c’est une île ; pour le collégien, c’est une région et pour les pros des subventions, c’est une collectivité territoriale composée de deux départements français. A rectifier dans le prochain Échec et Mat ?

Quel avenir pour Échec et Mat ?
Un malotru a posé le problème de l’avenir d’Échec et Mat, la revue. Réponse : un tirage de 30 000 exemplaires pour 50 000 lecteurs. Super, non ? Depuis le début de la réunion, Pomian est toujours en mode tête baissée tandis que Léo est en position tête-en-avant-je-fonce.

15h49 : Chouchou Fressinet applaudi
A Plovdiv, Chouchou a perdu. Il ne sera pas champion d’Europe malgré un parcours en tous points remarquable.

J’aime bien Jordi mais...
Jordi Lopez, « le responsable des jeunes » adore regarder les matches de foot sur son temps de travail lors des Top 12. Il raffole aussi des responsabilités. Une fois de plus, il s’est illustré en pleine AG.
Question du président Oui-Oui à Jordi : « Quelles sont nos perspectives de médailles dans les prochaines compétitions internationales ? »

  • Jordi : Trois

  • Serge Weill : J’aime bien Jordi, mais je ne trouve pas normal que l’on n’ait pas des objectifs respectés par ligue ou par comité. De plus, il n’y a aucun stage des ligues à l’intention de leurs jeunes. Les clubs ou les comités en organisent parfois.

  • JL : On a donné des directives.

  • SW : Où l'on fait quoi ? Le ministère ne comprend pas que l’on n’ait pas de convention d’objectifs.Le bureau écoute Jordi.JPG

Équipe de France des jeunes : Jordi va (re)bosser
Ce fut un mini-débat mini-animé. J’ai cru que Mullon se faisait hara-kiri. Le membre de la commission technique, entraîneur à Clichy, capitaine de l’équipe du Top 12 de Clichy se lève et OSE: il n’y a eu aucun débat sur la façon dont on devait sélectionner les jeunes pour les compétitions internationales. Doit-on garder 2 places par catégorie nommées par la fédé ou tout miser sur les qualif en cht de jeunes (les 2 premiers) ?

Certains citent la natation et le couperet de son championnat de France. D’autres rappellent qu’un jeune en cht d’Europe coûte 1000 euros à la Fédé. Finalement, Jordi a une fois de plus été grandiose : « Je vous mets à l’aise, un système où tout se décide au championnat de France, c’est moins de travail pour moi. ». Encore raté vieux. Finalement, le même système est maintenu : la Fédé devra choisir une paire de joueurs par catégorie. Jordi-le-bosseur devra composer avec le bureau des pleurs des parents, les passe-droit, la faute à pas de chance etc.
Photo: Quand Jordi parle, le bureau fait tout sauf écouter...

15h49 : Le téléphone portable, c’est moi
Léo s’éclipse dans la salle du fond. Il a en ligne Chouchou Fressinet qui a perdu. Il le fait applaudir par la salle pour le réconforter en tendant son portable à la multitude pour que Chouchou entende.

Diplôme galvaudé ?
Serge Weill note qu’il y a un maximum d’élèves touchés par les échecs en primaire, qu’on les pousse à aller dans les clubs, mais qu’au collège et au lycée, « il y a un frein ». Il insiste sur le fait que les diplômes d’animateur sont « galvaudés » et pas à la hauteur d’une fédération délégataire si ce jour arrive. En plus du travail monstrueux qu’il abat sur Lille, il devrait faire un blog ce Serge Weill !

Le patatras de Maufras
Jérôme Maufras est un jeune homme cravaté (c’est déjà cela par rapport au Dg). Ce membre
ambitieux du Bureau voudrait avoir la main sur le secteur scolaire. Il est 100 % Moingt compatible: il est licencié dans le club dont le siège... est à l'adresse de la fédé, le même que JC Moingt... Il aurait fait du lobbying auprès des députés européens, mais seulement quinze députés français ont répondu à cet appel émouvant.

En revanche, Monsieur Maufras a sorti une ânerie. La gaffe, la boulette, la blunder :
« Quand une jeune fille apprend à l'âge de 8-9 ans et qu’elle continue les échecs pendant neuf ans, elle doit atteindre 2000 Elo. » Jocelyne Wolfangel, la responsable des féminines, n’a pas bronché. Effarant.

Le pays des rillettes n’entend rien aux déficits
Arrive le moment de choix : l’approbation des comptes. Oh zut, moins 33 000 euros de déficit. Il y a la magie de l’oral et celle de l’écrit. A l'oral, on parle de 50 K€ de déficit au championnat d’Europe d’Aix-les-Bains. A l’écrit, dans le rapport officiel, il s’agit bien de 59
K€. Une astuce de commerçant ! Les transports auraient été mal évalués en plus d’une baisse de participation et donc d’inscrits payants. 10 000 € de gratuité d’hébergement n’ont pas été réalisés (euphémisme pour dire 'ben chef, on n'avait rien signé, c’était à l’oral').
Jacques Lambert se dit alors « estomaqué. C’est cinq ans de versement de mon employé [d’échecs à son club] parce qu'il y a un problème d’autocars ou quelque chose comme ça ? Expliquer ça aux pays des rillettes, ils vont avoir du mal à comprendre. Quand on est à zéro, on n’a pas de réserve ».

Frais d’avocat et avocat tout frais
L’affaire de la triche et les autres procédures judiciaires coûtent un bras à la FFE : 57 K€ d’après le rapport financier 2010-2011, dont (?) 47,074 K€ d’après le bilan financier de l’année 2011. Erreur de frappe sur la dizaine ou faut-il comprendre que la FFE a laissé un billet de dix mille euros en s’entêtant en Cour de Cassation dans l’affaire Gervais ? Cet employé fédéral de l’ère Loubatière avait contesté son licenciement lors du déménagement de Montpellier à Magny tiret les tiret Hameaux et avait gagné devant les prud’hommes puis en appel.
Qui à la FFE a été suffisamment cuistre pour penser qu’une telle affaire avait l’once d’une chance devant la Cour de Cass' ?

Pomian en mode apnée
Le commissaire aux comptes et le comptable attendaient depuis presque trente minutes. Bien droit dans leur costume ils ne bronchent pas devant cette assemblée bigarrée coupant en quatre les dernières pattes de mouche. Finalement, ils prennent la parole. Le scénario est écrit d’avance : ils vont jouer au méchant, faire de jolies recommandations et tout le monde va voter le budget.
Yabon_texto.JPG

La litanie commence sur le ton monocorde d’un notaire sous calmants : « Insuffisance de fonds propres, contrôle externe, réserve prudentielle... » C’est grandiose car Pomian alias Madame Texto, la vice-présidente, cache toujours son visage à la salle alors qu’elle lui fait face. Personne n’a pourtant annoncé que la veille, il avait été décidé qu’elle touche un salaire de la FFE ! Pourquoi elle et pas Léo d’ailleurs ? Ou les deux ? Pendant la vente des licences, le déficit démocratique continue.

Commentaires

C com chez oim à Moscou ! La tune et le pouvoir restent en famille !

Écrit par : Poutine | 24 juin 2012

Répondre à ce commentaire

ça persifle,
ça persifle ...

Écrit par : siflodocus | 25 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour tristesse,

F.F.E. = la dégringolade morale généralisée.

Helas...
Krzysztof PYTEL

Écrit par : pytel | 25 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Excellent !

Comme souvent, votre avis rejoint le mien (http://chouia-au-pays-des-echecs.over-blog.fr/) sur cette pantalonnade.

Bonne continuation.

Écrit par : Christine Chazot | 25 juin 2012

Répondre à ce commentaire

Léo a sans doute rêvé d'être Gmi (ou même seulement Mi) comme tout joueur d'échecs, mais c'est un titre qui ne peut s'acheter (en France, en tous cas...); de même, il a sans doute rêvé d'être le nouveau Napoléon de la Corse. En vain... Alors il s'achète la FFE. Il se console comme il peut, le Pôvre !!!

Écrit par : Gildas | 01 juillet 2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu