Avertir le modérateur

Un champion de France en irrégularité fait le tour des médias à la régulière

Le champion de France d’échecs des moins de 12 ans s’appelle Fahim Mouhammad. Ce jeune Bangladais joue depuis deux ans au club de Créteil et est entraîné par l’ancien sélectionneur de l’équipe de France des jeunes Xavier Parmentier. Mais voilà, lui et son père sont en situation irrégulière et sont en principe soumis à une mesure d’expulsion à tout moment. Sa mère et ses frères et sœurs sont restés au pays.

Le quotidien Le Parisien a sorti l’affaire en premier. De nombreux journaux et radios ont embrayé, peut-être aussi parce que nous sommes en période électorale. Interpellé en direct à ce sujet par une auditrice de France Inter, le Premier ministre François Fillon s’est engagé le 3 mai à régulariser « dans la journée » ce cas en rappelant toutefois la règle et l’exception.

Tout est bien qui finit bien et ce jeune appelé à un avenir prometteur s’il bosse notamment sur les ouvertures pourra participer à des compétitions internationales.

Un dernier mot : qu’a fait la fédération sur ce cas précis depuis deux ans ?
Je vous remercie d’avoir osé  la question. Ah si ! Elle a embrayé comme tout le monde après l’article du Parisien. Ce silence radio n’a sûrement rien à voir avec un ancien conflit entre la FFE et l’entraîneur (bénévole) de Fahim. Mais à coup sûr, on entendra parler de ce jeune s’il travaille dur comme l’a précisé Xavier Parmentier. Fédération ou pas.


L’article qui a tout lancé dans Le Parisien
Le cas du jeune Fahim vu par la FFE et différents liens sur des articles.
Le Premier ministre François Fillon s'engage sur la régularisation sur France Inter.

La grille du championnat de France des moins de 12 ans où Fahim termine avec 8 sur 9 (7 gains 2 nulles), avec un demi-point d’avance sur le Tahitien Chesterkine qui gaffe dès le 13e coup dans la dernière ronde. Il  perd son unique partie du tournoi. Il n’avait pu gagner contre Mouhammad avec une pièce de plus en finale et une position bloquée dans la partie les opposant en milieu de tournoi.

Commentaires

  • Un mot de plus: si il avait fini 2e, quelqu'un se serait-il soucié de son sort?
    C'est déplorable mais je pense que non.

    Tout comme c'est déplorable que personne ne se soucie des dizaines de sans papiers parfaitement intégrés dans leurs écoles mais qui n'ont pas la chance d'avoir les possibilités pour devenir champion en quelque chose.

    Enfin cette histoire aura permis à pas mal de monde de se donner bonne conscience, dommage que ce ne soit que pure illusion.

  • Ces histoires de jeunes joueurs semi-prodiges n'ont aucun intérêt. Il y en a tous les ans : la nouveauté du jour, c'est qu'il est sans papier. L'année prochaine, un roux de 8 ans avec une dent en or et une plume dans le cul, et juste à côté l'inévitable entraîneur tuberculeux sur le retour tout content de passer à la télé.
    Qu'on le régularise en effet, et qu'il rejoigne sans broncher, puisque c'est son objectif apparemment, la sinistre cohorte des GMI français classés aux alentours de 2512 élo.
    La belle affaire, vraiment.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu