Avertir le modérateur

Fressinet roi du blitz à Paris

Le champion de France en titre 2010 Laurent Fressinet n’a pas fait de quartier aux Internationaux de blitz dimanche 22 à la Halle Carpentier : premier avec 12 sur 13, il n’a concédé que deux nulles. Certes, les observateurs ont constaté qu’il avait eu un peu de chance dans certaines parties, mais on leur objectera deux adages :

1) Les forts joueurs ont toujours de la chance ;
2) on n’analyse jamais un blitz.

Tertio, cette cadence convient parfaitement au style dynamique de Fressinet et à ses rapides prises de décision dont il est coutumier en partie lente.

Les Internationaux ont rassemblé 393 participants répartis dans trois tournois par tranche Elo :

  • Le tournoi des As remporté par Fressinet devant une quarantaine de titrés (sur 107 finissants et 3 forfaitistes récidivistes, Wundermann, Baron et Debray).
  • Le tournoi Accession remporté par Thomas Levesque (11 sur 13, 1820 de classement rapide contre 2075 en parties lente).
  • Le tournoi de l’Avenir où le pupille Léo Mansouri (Paris Jeunes Echecs), dame le pion à tous avec 10,5 sur 13 !

Grilles américaines, photos et vidéos sur la page spéciale du site de la Ligue d’Île-de-France.

Fressinet : appelez-moi chouchou fédéral !

Le Pluyaud coup de sa carrière.

Cliquez ligne suivante ou réagissez via les commentaires.

FFE : impasse sur l’annonce… et vive mon chouchou Fressinet
Silence assourdissant sur le site de la FFE. Pas une seule annonce à propos des Internationaux de blitz. Rien. Nada. L’information n’est pas parvenue jusqu’à Magny tiret les tiret Hameaux... comme l’an passé. Près de 400 blitzeurs dont beaucoup de jeunes, c’est donc sans intérêt. Peu importe au fond, ils sont venus en masse.
En revanche, les foules passionnées ont pu suivre le même week-end le Top 12 féminin en direct sur le site fédéral.

Difficile toutefois d’éviter de parler du résultat de 'chouchou' alias Fressinet et de son incontestable victoire. Le site fédéral donne les résultats avec photo de chouchou. Par chance, le président de la ligue d’IDF André Clauzel n’a pas été gommé de la photo. Question : si Feller avait gagné, la une du site fédéral aurait été la même?

Le Pluyaud coup de sa carrière
Une « arnaque » fantastique a fait le buzz dans le tournoi des As. Le junior Benoit Pluyaud (Levallois-Potemkine, Elo 2160) affronte le maître FIDE brésilien Aranha Filho (2280). Avec les blancs, ce dernier a une position complètement gagnante : il promeut un pion à dame de b7 à b8. Il a déjà une dame en c8. C’est le blitz, il ne cherche pas de dame alentour et retourne une tour déjà échangée entre les joueurs en guise de dame. Faute! pluyaud
Pluyaud joue. Le Brésilien meut sa tour retournée en guise de dame de b8 à c7. Magistral, Pluyaud stoppe la pendule, appelle l’arbitre et réclame le gain de la partie pour coup illégal. Eh oui ! Une tour ne se déplace pas en diagonale !


Le Brésilien est furax, commence à vociférer en anglais. Mais l’arbitre a toujours raison surtout quand le règlement est imparable. Il accorde le point à Pluyaud. Le Brésilien tance copieusement son adversaire en anglais. La commission d’appel confirmera le verdict de l’arbitre. La cinquantaine de témoins riait jaune et la plupart ont appris l’existence de cette règle pourtant évidente.


Commentaires

  • Je lui aurais craché à la gueule de Pluyaud si j'avais assisté à la scène !

    PS DU MODERATEUR : dans ce cas, tu l'aurais fait en public et à visage découvert. Donc, donne ton vrai nom... plutôt que de parler au conditionnel.

  • Pourquoi donner son nom ? il pourrait être un simple spectateur ?! il aurait craché et serait parti tranquillement....

  • J'ai du mal à vous suivre M. Bouton.
    Trouvez-vous que ce jeune a bien fait ou bien comme j'en ai l'impression qu'il a manqué du plus élémentaire fair-play ?
    Je n'ai jamais joué aux échecs que sur internet, pas de problème de manque de dames donc..
    Utiliser une tour retournée est-elle une pratique courante et bien connue ?
    Autre question: c'est quand même courant d'avoir 2 dames en fin de blitz. Comment ça se passe d'habitude "en vrai" et dans les règles ?
    Mon sentiment est qu'à cause du manque de fair-play de certains, on serait obligé de pondre des règlements à rallonge, voire de prévoir du matériel inutile.
    J'ai l'impression que ce jeune aurait pu et du se prendre un vent par l'arbitre (un arbitre est avant tout garant du jeu et de l'esprit du jeu: c'est en préambule du règlement de volley-ball que je pratique par exemple.. ), d'autant que c'était quand même pas un championnat du monde à ce que j'ai compris.
    Avec une fessée en prime pour son éducation, car il n'est jamais trop tard !!
    Un brésilien en plus... avec plein de rires narquois autour, pfff... je sais que le sens de l'hospitalité parisien n'est plus a démontrer, surtout à l'international, mais quand même.
    Ça reste écœurant et ne me donne pas envie de quitter mon petit écran.
    Gilles

  • On peut être 1810 en blitz et 2075en Fide. Malheureusement je perds mes parties au temps souvent quand je reflechis trop. Une aprés midi j'étais passé faire un blitz amical dans ma région et j'ai du faire un score calamiteux non intentionelement 2 ou 3 sur 7 , en tombant au temps. L'incrément de 3 secondes m'a permis de sauver des positions ou je jouais avec 10 15 secondes a la pendule dans des positions équilibrés . tout est possible. J'ai meme perdu contre un jeune en progression a 1790
    exemple :
    Un joueur a 2000-2100 a 1810 en blitz autant qu'un 1800 1900fide a 2100 2200 en blitz dans les AS. dans le tournoi j'ai toujours été entre la 10 et 15eme place. Je pensais pas arriver jusque la. En plus je n'étais pas le seul a+ de 2000 dans cet open.

  • Cette régle est connue de la plupart par des joueurs. Le joueur en question est dans son droit.

    On demeure toujours un écolier retournant sa Tour pour impressionner son adversaire. Il faut voir la position est ce une obligation pour un joueur a 2200 2300 de prendre une deuxieme dame si la position ne l'exige pas?
    Ou est ce l'Effet de Zele?

    Personnelement je pense que prendre une deuxieme dame si la position ne l'exige pas n'est pas trés correct. Et puis même ? pas besoin d'en faire tout un plat. La méconnaissance d'une regle ne mene pas a un sentiment de rejet et d'irrespect?

    le probleme c'est que les cas sont trés rares. les regles sont les memes pour chacun.

  • Benoît apprend de ses erreurs :-)
    Il y a 2 ans, il s'était fait arnaquer par Spiridonov qui avait repris un coup perdant. Mais suite à quelques vociférations en russe de son adversaire pour étouffer l'affaire, il n'avait pu obtenir gain de cause.

  • quelle satisfaction peut on avoir en gagnant dans de telles conditions ?....

  • La satisfaction de mieux connaitre les règles des échecs que le maitre fide Brésilien.
    La même satisfaction que de gagner contre un adversaire dont le téléphone sonne par mégarde.
    C'est ainsi, il y a des règles, tout joueurs d'échecs doit les connaitre !

  • non moi contre un adversaire déplaisant j'aurai fait pareil et sans remords alors la. aprés si c'est pour faire le malin a aller chercher une dame alors que c'est pas une obligation je prends cela pour un manque de respect. A La limite si jetais le joueur en question , je m'en moquerai entierement des avis des spectacteurs. Un 2200 2300 doit savoir gagner une position sans en rajouter non plus. Et si jetais le joueur brésilien je me remettrai en cause au lieu d'insulter mon adversaire. Si j'étais un spectacteur je comprendrai sans rire. et si jetais un arbitre je validerai le coup comme illégal. Rien n'est parfait

  • L'arbitre, ou l'adversaire intervient dès la promotion en tour renversée, et par un bruyant "j'adoube" retourne la tour sur son bon coté, éventuellement assorti d'un laconique "la tour se place dans ce sens là": l'esprit du jeu est respecté et les rieurs sont de votre coté. Attendre le mouvement de la tour-pseudo dame en diagonale et demander le gain pour coup impossible est possible aussi, mais vachement moins fair play. Quant à cette régle de promotion, elle est quand même super connue...

    Question subsidiaire: vous promotionnez le pion arrive sur la 8e et il n'y a pas la piece que vous désirez sous la main...vous déclarez à haute voix le nom de la pièce et vous arrétez la pendule pour appeler l'arbitre et pour aller chercher la piece manquante... Que peut dire l'adversaire ? L'arbitre est il en tort ? Justifiez votre position . Vous avez 1 heure pour rendre vos copies.

  • Eh oui, Thomas, je te suis partout ! je te retrouve encore ici ! je t'ai vu au tournoi de blitz jouer avec désinvolture contre un patzer ! tu pourrais quand même respecter tes adversaires ! ne joue pas comme sur playchess !

  • Pareil , j'ai eu la même situation, en rapide, en 20 minutes contre un bon joueur clichois maitre fide (2410), une finale de Tour, ou j'arrive a promotion ''dame, il nous reste 15 secondes à la pendule , chacun.
    L'arbitre pas présent, beaucoup de joueurs, j'ai failli prendre un réseau de ''Tour Folle '' juste avant de faire promotion. Je fais promotion par mauvais réflexe et inconsciemment sous pression du temps, j'arrête la pendule a 8 secondes contre 3 secondes (micro -souvenir d'image) , je signale la chute du drapeau les coups suivants. J'en ai entendu des vertes et des pas mures :
    - un Mi connu sur Paris me lance à la sortie : '' Je vous informe, que vous n'avez pas le droit '' l'adversaire me sort a la sortie '' Ce n'est pas correct''.

    Bien entendu, une semaine plus tard, je revois la personne en question , je lui présente mes excuses pour la situation (personne ne l'aurait fait) en expliquant que je n'étais plus habitué à des situations de zeitnot, et que je ne l'avais pas fait intentionnellement , ce qui extérieurement m'avait été reprocher. Sachant que j'ai présenté mes excuses, de façon sincère , puisque si ça avait été intentionnel , je ne me serai pas excuser. le probleme étant que si je vais chercher une dame, je tombe, il n'y a pas d'arbitre sur le moment, je ne suis plus habitué au zeitnot, les nouvelles cadences fischer en rapide sont désormais de 15 min+3s ou des équivalences . La vérité c'est que je ne sais toujours pas si j'étais en tort ou pas. Pour le Blitz de paris, j'ai toujours été courtois, polis, sans rapport de force au niveau langage, j'avoue meme volontairement si je suis mal ou pas, je n'ai jamais chercher a ecraser quiconque, jamais chercher a arranger un Elo, j'ai d'ailleurs toujours été entre la 10et15eme place, ce n'est qu'a la derniere ronde que j'ai appris que j'étais premier. car finalement je jouais un blitz en m'en foutant a quel place je finirais.(en fait je finis 1er de l'Accession devant 164 Joueurs enfin voila je peux pas dire que je m'en fous mais je le pense!) par contre en zeitnot, celui qui cherche a me faire tomber ça sera difficile , donc extérieurement, oui c'est de la désinvolture, dans le sens ou le seul comportement rationnel face à l'arrogance, et à l'égo de certains, c'est de jouer comme un patzer avec désinvolture, en se moquant eperdumment de la hierarchie , de l'ordre, de la force et de l'image de l'adversaire. L'inverse menant a la défaite psychologique. Voila maintenant c'est un choix, mais je respecte la personne mais jamais le joueur en l'occurence. Bon j'arrête de vous raconter mes conneries car finalement tout le monde s'en fout !

  • mais je suis un patzer comme tout le monde ...

  • bonjour à tous et merci pour ce blog rafraîchissant et divertissant pour sa qualité et son humour.
    Petite anecdote à vérifier sur l histoire des promotions (année 90 je dirais ) . Dans une cadence rapide (20mn ko ) deux joueurs en zeitnot jouent une finale de tours compliquée mais la maladresse du tps aidant les deux joueurs commencent à faire des fautes et l un des deux va promouvoir sans que l adversaire puisse l en empêcher .
    Ce dernier dans un esprit de fairplay lol !! prend la dame de son adversaire avant qu il fasse promotion et la jette au fin fond de la salle sous les regards ahuris ! Le joueur voulant faire dame et gagner se lève et cours la chercher !! il revient perdu au tps.
    Depuis heureusement on a le droit si je ne me trompe pas d arrêter la pendule et d en demander une autre à l arbitre peu importe la cadence je dirais ?

  • confronté sur le fait , on peut pas apparement , il faudrait l'avis d'un arbitre pour être certain. Je ne cherche pas a voir tort ni raison puisque je suis perdu sur cet element. Les régles ont évolués. Si je prends une dame, sans arreter la pendule, je perds au temps que dois je faire dans ce cas la? . Si ces régles sont aussi dures, et que malheureusement, on en est réduits a faire tomber son adversaire au temps quelque soit la position. Cela serait vraiment difficile pour nous les amateurs. Si j'en prends une en arretant, je me fais quasiment incendié. J'ai l'impression que les arbitres sont de moins en moins présent sur le moment dans les zeitnots et réactifs quand meme. je lance pas la une attaque ou une critique mais plutot un constat mais ce n'est pas une généralité non plus. L'impression que tout le monde s'en fout.

  • Mr Bouton, sachez que vous avez un expert multirecidiviste en la matiére dans votre equipe de Drancy . Un joueur qui partage le même prénom que Mr Montana dans Scarface . Vous le saluerez de ma part .
    Ps: Surtout qu'il a reussit a le placer deux fois de suite a un de mes camarades audonien .

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu