Avertir le modérateur

  • Les bonnes résolutions 2012

    Bonne année, bonne santé... et bonnes parties à tous.

    Une fois ces vœux chaleureux formulés, passons aux inévitables prévisions et résolutions... réelles ou virtuelles. N'hésitez pas à formuler les vôtres et à commenter ici même.

    FFE : le nouveau JPS
    Le prochain tutoriel fédéral sur l’Internet avec sons, images, règlements, noms des dirigeants, trucs et astuces afin d’éviter les réunions interminables : le JPS. Contacter la vice-présidente Johanna Pomian-Saatdjian pour de plus amples informations.

    Le nouveau JCM
    Le label de tous les prochains accords de la fédération dans l’affaire de la tricherie : le JCM. Fait sur le mode "J’anarque Cyril Marzolo".

    Les promesses 2012
    Promis, Sébastien Feller ne jouera plus aucun tournoi en short.

    Promis, Cyril Marzolo jouera, comme en 2011, dans un club en Belgique, une fois. Comme il est français, ce sera plusieurs fois.

    Promis, Arnaud Hauchard servira des téquilas frappées aux prochains tournois fermés amateurs à Évry. Préalablement, il a été remplaçant pour les cafés. Surprise : il invitera Jicé et son chef, Manuel V., le maire de la ville.

    Promis, Maxime Vachier-Lagrave va prendre des cours pour s’exprimer avec une bonne élocution devant les caméras. ET avé le sourire. Premier prof fédéral gratuit envisagé : Fressinet.

    Promis, la FFE mettra encore plus d’amendes aux clubs n’envoyant pas leurs résultats en temps et en heure. Il faut bien financer les pigistes fédéraux.

    Promis, la FFE va imposer, en plus d’une féminine dans les équipes, un moins de 20 ans et un plus de 55 ans. Est-ce vraiment une blague ?

    Promis, la FFE continuera d’imposer un certificat médical pour les tournois sans jamais le demander.

    Promis, la FFE continuera d’imprimer des licences sans qu’aucun arbitre ne les demande aux joueurs : tout est informatisé dans le logiciel "Papi". En attendant la base "Mami"

    Promis, Babar va apprendre à écrire un éditorial dans son Europe Échecs au lieu de nous débiter le sommaire en tranches pas toujours très fines.

    Promis le GMI Bob Fontaine, le commentateur du site d’EE va apprendre en 2012 à imiter l’accent anglais. Frustré après tant d’années, s’il n’y parvient pas, la sanction tombera. Recopier mille fois : « coude iou ripite » et « beuttonz blogue iz ritch ».

    Promis, la FFE va essayer de gagner quelques procès.

    Promis, pour la septième année de suite, la FFE ne changera pas l’apparence de son site.

    Promis, la FFE ne déménagera pas dans le château de Villandry, celui du président Henri Carvallo. L’inverse non plus d’ailleurs. Rappel trajet centre de Paris-Magny tiret les tiret Hameaux : 40 min en voiture (sans bouchons) et 1 h 30 en transport en commun dont 20 min de marche pour attraper un bus.
    Trajet Paris-Villandry : 2 h 40 en voiture avec visite du château et ses jardins en sus.

    Promis, après l’interdiction de la proposition de nulle, la FFE et ses sponsors envisageraient de bannir l’organisation d’un grand tournoi fermé avec les meilleurs mondiaux comme le font presque tous nos pays voisins.

    Promis, Le Monde 2 rajeunira Babar Kouatly dans un rectificatif en 2012. Dans un article du 16 décembre 2011 sur la corrélation supposée entre joueur d’échecs et trader, Babar Kouatly a… 63 ans. Certes notre éléphant du jeu d’échecs né à Damas a la chevelure toute blanche, mais lui retrancher dix années est politiquement correct. Et surtout, c’est vrai.
    En 2012, LM2 pourra entamer une série d’articles en remplaçant  « trader » par n’importe quelle occupation – enseignant, joueur de poker, commerçant, commercial, rentier, chômeur.

    Promis, ce blog sera plus gentil pour 2012. Au moins le premier jour.

    moingt,babar,kouatly,geritzen,demuydt,feller,marzolo,hauchard,vachier-lagrave,fressinet,valls,fontaine,epo,pje,france-echecs2012, New in Chess en français ?
    Prévisions XXIe siècle : Oui, New in Chess, la revue néerlandaise en anglais publiera un jour sa version française. Mais Europe Échecs, le mensuel français sera-t-il encore en kiosque le résumé papier des nouvelles de l’Internet ?

    Et d’ailleurs sera-t-il encore vivant ? En attendant, le bébé reste en famille : Babar Kouatly possède depuis cet été 29 des 30 parts du capital social astronomique de 300 euros et son fils Sami Kouatly
    1 part.
    L’historique de la revue est toujours faux sur le site. Une société précédente éditait à Besançon dans les mêmes locaux avec presque les mêmes personnes la revue. Mais pas de bol, elle a été liquidée judiciairement. Trop dopée sûrement : elle s’appelait EPO (Échecs Promotion Organisation) et sa gérante était… Anne Kouatly née Geritzen

    Le sifflet et la montre
    Promis, Chemise Demuydt, l’animateur du « babillard » france-echecs.com expulsera par charters virtuels entiers les personnes de bon sens s’exprimant dans son bar. Pas rancuniers, certains internautes envisagent de lui offrir un sifflet et une montre. Le sifflet pour signifier son plaisir chaque fois qu’il met quelqu’un hors circuit et la montre pour contrôler son temps de travail : il est à fond à mi-temps 12 h par jour en 2011. Qui dit mieux ?

    Vous avez aimé, hein, vous en redemandez encore ? Allez vite consulter les archives de ce blog, c’est gratuit. Trouvez vos mots-clés préférés et bonnes rigolades.

  • L'arbre de Noël est... un marronnier

     Voici l’une de mes positions préférées, ma « madeleine de Noël ». Des coups incroyables et une forme, celle d’un arbre de Noël.

    Publiée pour la première fois sur ce blog en 2007, elle fit la joie de beaucoup de solutionnistes amateurs ou très aguerris comme le jeune (et futur grand maître) Manuel Apicella avec qui j’avais partagé cette blague… en 1980.

    Arbre_de_Noël2011.JPG

    LES NOIRS JOUENT ET AIDENT LES BLANCS A MATER LE ROI NOIR.

     C’est un « mat aidé ». A noter que la position est abracada-brantesque mais légale : les noirs ont promu leurs 6 pions restants avec 4 contre 5 fous et 2 et 1 cavaliers.

     Pourquoi  cet arbre de Noël est-il un « marronnier » ?
    Parce que chaque année, cher internaute, il réapparaît sous tes yeux hagards ! Plus sérieusement, un marronnier est, en jargon journalistique, un sujet qui revient et qui fait vendre.
    Comme le salaire des cadres, les suppléments des revues syndicales pour payer moins d’impôts ainsi que tous ceux que l’on peut imaginer en fonction des saisons en position horizontale ou verticale.


    Comment, tu n’as pas trouvé la solution ? Arrête les chocolats ou sinon craque et regarde la magie page suivante. Sans oublier de reprendre des chocolats.

    Lire la suite

  • Fischer sur Arte le 6 et 19 décembre

    Bobby_vs_World.jpgLe documentaire américain consacré à Bobby Fischer déprogrammé par la chaîne franco-allemande Arte cet été est reprogrammé ce soir à 22h30 et le 19 décembre. Titre original: Bobby Fischer against the World. Il a eu un relatif succès dans tous les pays où il a été diffusé.

    Ce docu d’une heure et demi déjà diffusé en morceaux sur Youtube rassemble de nombreuses images ou entretiens connus de Bobby, mais aussi de nombreuses photos ou films d’archives de personnages qui ont gravité autour de Fischer: et celles-là le sont moins. C’est surtout l’intérêt du documentaire.

    Car pour tous les joueurs qui ont suivi la carrière de Fischer - la plupart du temps a posteriori -, on n’apprend pas grand-chose sans compter le biais inhérent au genre documentaire biographique: comment résumer en si peu de temps la vie d’un homme si complexe aux multiples facettes?

    Personnellement, j’ai trouvé le documentaire longuet et parfois ennuyeux avec quelques 'trous'. Exemple, la réalisatrice Liz Garbus n’explique pas vraiment comment et pourquoi Fischer est tombé dans la secte Worldwide Church of God assez jeune.


    Mais la force des images, le rayonnement de Fischer et l’admiration que lui portaient ses fans malgré ses frasques, son caractère et sa volonté crèvent l’écran. On découvre ce géant, sportif, à la démarche chaloupée avec un accent new-yorkais très prononcé.

    On voit son comportement sur l’échiquier, la manière dont il déplace les pièces, la pression qu’il met sur l’adversaire dans chaque partie. On voit comment il ne regarde pratiquement jamais dans les yeux, alors que les siens semblent danser autour de vous.

    La mauvaise fin de ce génie est connue: antisémitisme, déclarations intempestives à la radio, prison au Japon puis extradition en Islande où la mort l’invitera à jouer sa dernière partie... à 64 ans.

    Revoir ce documentaire: cliquer ici

  • Réalité Non Ordinaire vue par un mentaliste joueur d’échecs!

    Qu’est-ce qu’un mentaliste?
    C’est un magicien grand maître qui a l’art de manipuler le spectateur... et de le faire participer sur scène. Les mentalistes sont de plus en plus nombreux. Ils donnent un peu plus d’une heure de rêve et de magie à des spectateurs de 7 à 77 ans, emmenés dans une conte et des histoires qui habillent des tours de magie spectaculaires, connus voire sous licence.

    C’est ainsi qu’un joueur d’échecs est devenu mentaliste. Artiste à plein temps. Scorpène parcourt la France et présente avec succès son spectacle Réalité Non Ordinaire.

    Au départ, une amie attire mon attention: « C’est un ancien joueur d’échecs professionnel, tu devrais le connaître. » Vraiment? C’était sa dernière date à Paris avant son prochain retour. En regardant le site du théâtre Sylvia Montfort à Paris puis le site www.scorpene.fr, surprise! Bon sang, mais c’est bien sûr; je le connais!

    scorpène,gouret,shirazi,montfort,mentaliste,magicien

     Premier tour de magie
    Scorpène a eu un honorable Elo international autour de 2200. Il a abandonné les échecs de compétition en 2002.

    Regard pénétrant, large sourire charmeur, très bonne diction, copain du MI Shirazi et de feu Thierry Gouret et de tant d
    autres. Mais impossible de remettre le vrai nom de Scorpène sur ce visage si particulier.

    La mémoire est magique: elle me réveilla vers 2 h du matin et je pus retrouver le nom sous lequel tous les Dieppois des 64 cases le connaissent (
    © Photo: Julien Diologent).

    Le spectacle
    D’emblée, Scorpène charme le public. C’est lui le patron. Ses tours de magie sont pratiquement tous précédés ou suivis d’explication pédagogiques sur un thème ou une œuvre voire d’ une interrogation philosophique.

    C’est cela un mentaliste: il introduit de la connaissance, joue sur le doute en utilisant de vrais tours de magie. Il veut « donner du sens » et prétend influer sur les choix de ses victimes-spectateurs invitées sur scène à participer à un tour inexplicable.

    Le public se laisse emporter et repart ravi, souvent enrageant de ne pas trouver la clé de chaque ‘tour’. Certains font évidemment partie du répertoire de base d’un magicien, mais il faut bien avouer qu’ils sont tous si bien amenés que l’on marche à chaque fois! D’autres sont carrément bluffants.

    Le plus épatant, c’est l’implication personnelle de Scorpène dans son spectacle: il raconte comment et à quel âge 'il est tombé' dans le jeu d’échecs. Il tient à nous faire partager sa passion: Les chants de Maldoror, de son auteur fétiche le Comte de Lautréamont.

    Scorpène est un artiste touchant, engagé avec son public, engageant. L’avenir est devant lui, et pas seulement dans cette spécialité de mentaliste... si peu ordinaire.

    Où voir Scorpène près de chez vous jusqu’en mai? Voir le calendrier, cliquer ligne suivante.

    Portrait court mais efficace de Scorpène et de son spectacle dans un reportage de France 3.

    Lire la suite

  • Trouvez un étude en 24 secondes!

     L’étude ci-dessous a longtemps donné du fil à retordre aux ordinateurs selon le spécialiste des machines Pierre Nolot. Pourtant, avec l’évolution des programmes et la puissance des ordinateurs en vente dans le commerce, cette étude est résolue par les engins en... 24 secondes.

    Composée par Karl Dorasil au début du XXe siècle, elle montre une fois de plus le génie des études, ces positions qui pourraient être issues d’une partie, mais qui sont totalement organisées comme un casse-tête sur le mode: « Les blancs jouent et gagnent. »

     dorasil,anand,dreïevComment est composée une étude? La plupart du temps, le « compositeur » part de la position finale, et « remonte » les coups, le plus souvent avec des idées de domination de pièces.

    Ici, il s’agit de la tour noire, emberlificotée, prisonnière de ses propres pions. Quant au roi blanc, il semble si loin. Mais en fait, il est si proche...

     
    A vous de jouer... et réponse dans quelques jours. Interdiction de brancher les moteurs!

     P.S.: Cette étude figure dans la fabuleuse compilation 1234 Modern Endgame Studies (Dover, 1968) que l’on trouve sur le marché de l’occasion.

    J’ai acheté cet exemplaire à Madras, en 1991 où je kibitzais le match Anand-Dreïev, gagné
    haut-la-main par Anand. L’exemplaire coûtait
    200 roupies à l’époque (aucune idée de l’équivalent en francs de l’époque).


    dorasil,anand,dreïev

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu