Avertir le modérateur

Feller et Marzolo marathoniens!

Le traditionnel marathon de Saverne (Bas-Rhin) a eu lieu dimanche 25 septembre. 32 parties en un peu de moins de 24 h, OKAY? Un toutes rondes de 20 rondes suivi d’un système suisse de 12 rondes avec des appariements prévus une ronde à l’avance pour compresser les temps d’attente. Des pros de l’organisation, à Saverne.

MazéL’affaire a attiré 5 GMI, 5 MI sur 107 participants dont certains venus de très loin. Le tournoi a été remporté par Sébastien... Mazé, du club de Clichy. 24 h de labeur plus le transport (il habite le Midi, non?) pour 800 euros de premier prix. Je zappe la division pour le taux horaire. Son éternelle écharpe a accompagné son style de nettoyeur de cases.

 L’autre Sébastien, Feller, était venu... en short. Le tournoi était ouvert à tous les licenciés... et aux non licenciés; nuance d’importance car Cyril Marzolo, MARZOL comme on l’appelle dans le circuit, s’est présenté sur la ligne de départ.

Toujours condamné de suspension de licence pour 5 ans par la commission d’appel fédérale, le petit club de Saverne a-t-il bravé comme un village gaulois une décision de justice fédérale contrée de justesse pour Hauchard et Feller par la Cour d’Appel de Versailles?

En tout état de cause, Marzol n’avait pas ingurgité suffisamment de sucres lents
ni de potion magique pour prétendre au podium: 1,5 point dans les 4 dernières rondes (gain Feller, nulle Wirig, perte contre Mazé et Cossin) et à la 9e place ex æquo, il repart sans sangliers: 8 prix figuraient au général, sans les prix par tranche Elo.

 Classement et parcours individuel (très lisible) de chaque joueur sur la page du club de Saverne.

Photos: Club de Saverne (page Facebook)

Marzol est-il « le patron »?
Un admirateur de Mohamed Ali a dormi, épuisé, dans la salle: reportage photo du club de Saverne, vite cliquer suite!

 P.S. : Deux photos spéciales du club de Saverne:


Marzol_patron.JPG

  1. Marzol était-il vraiment le « patron » dans ce tournoi? Bien regarder sa casquette et la réponse apparaît, grandiose.

    strugnell

  2. J’ai crû reconnaître un camarade de club pris dans les bras de Morphée, en pleine salle de jeu. Indice: je pense qu’il adore « The King », Mohamed Ali. (Voir son punch final contre Foreman, en 1974)

Commentaires

  • En acceptant de faire participer des non-licenciés, le club organisateur se retrouve organisateur de jeu clandestin !
    On n'est plus dans une compétition sportive entre licenciés, mais dans le cas d'un cercle de jeu. Le petit club joue avec le feu, et risque un contrôle de la brigade des jeux.
    On ne distribue pas de l'argent comme ça en dehors de toute structure.

  • Tout à fait vrai !
    C'est pas pire que des clubs qui organisent des tournois de POKER dans leurs salles, et avec des vrais billets de banque, devant même des enfants mineurs !! (j'ai vu de mes propres yeux vu ces "tripots clandestins" dans des clubs d'Echecs ).

    En on voudrait devenir une fédération sportive délégataire ?

  • D'ailleurs qu'en pensent les arbitres, d'un point de vue réglementation ?

    Il me semblait que les tournois organisés dont certains participants ne sont pas licenciés étaient "disqualifiés" (comprendre exclus de la comptabilisation) pour le compte des points Elo.

    En gros, cela revient à dire que pour être "pris en compte" dans le classement Elo, il faut que 100 % des joueurs soient licenciés ! Si une seule licence fait défaut, alors l'ensemble des résultats deviennent "nuls et non avenus"... les joueurs n'auront donc que disputé un tournoi tout ce qu'il y a de plus amical (hormis les vainqueurs d'un prix et ceux ayant réalisé des contre-perf).

  • De l'argent qui se promène "comme ça en dehors de toute structure", des "tournois de poker devant des enfants mineurs", voilà qui relève au moins du crime contre l'Humanité !
    Les pisse-froid sont de sortie, ils sont nombreux, et ils veulent toujours plus de chaînes, de règlements, de bureaucratie, de bêtise.
    Et ils ont l'air très content de débusquer toute forme de vie où qu'elle soit.

  • @mareuil : Je suis attérré d'une telle réponse, et publique de surcroit.

    (.....).

    Il est inutile de réclamer plus de règlements, ils existent déjà et les mineurs sont à protéger (outre qu'ils n'ont pas, en droit , de capacité juridique propre).

    Pour ma part ayant été responsable des Jeunes dans 2 clubs de mon département, et coresponsable de la Commission des Jeunes de ma Ligue il y a quelques années, comme parent d'enfants, ET comme citoyen, je ne puis cautionner ou admettre en aucune mesure ou aucune circonstance qu'on transforme un club d'échecs en cercle de jeux d'argent, et surtout pas devant des enfants mineurs et qu'on vilipende des remarques sur ce sujet.

    Je vois mal, et de parfaite bonne foi, qui oserait affirmer ici ou ailleurs le contraire.

    Dans quel monde vit-on ?

    Pour le reste chacun peut voir midi à sa porte en ce qui concerne l'organisation de tournois acceptant des non-licenciés ffe... et les conséquences éventuelles... du moment que tout est clair et expliqué AVANT.

    C'est mon dernier mot jean pierre.

    Didier Perrusset

  • pour rebondir sur les histoires de poker... je n'ai rien contre cette activité. Après tout on est libre de s'amuser comme on aime !

    Ce qui me gêne plus dans l'affaire, c'est que j'ai rarement l'opportunité de me rendre dans le club, et quand j'y vais c'est pour jouer et discuter échecs !

    Alors quand on y va, si c'est pour être seul dans son coin parce que les joueurs d'échecs se sont pris d'une autre passion, où est l'intérêt d'y aller. Je vais en club pour rencontrer des gens qui ont la même passion que moi et j'avoue faire partie de ceux qui s'immergent à 100% sujet échecs autour d'un échiquier, au détour d'une conversation, de stratégie d'équipe... mais ça tourne autour des échecs principalement. Certes, c'est plutôt réducteur dans l'idée. Mais après tout, je vais dans le club pour cela.

    Et je n'ai aucune envie de voir disparaître des joueurs dans des salles annexes pour faire autre chose que ce qui concerne le club d'échecs dans sa spécialisation.

    Ou alors, on est plutôt dans une structure de type MJC multi-alctivités, et là je n'ai plus rien à reprocher.

    Alors oui, ce n'est pas la dizaine de personnes qui vont pokériser qui vont empêcher les autres de jouer aux échecs, mais quelque part ça met des clivages, fait des clans... et c'est bien dommage.

    Nous avions (souvent encore maintenant) bien des clubs où l'élite ne vit pas la vie du club au quotidien (en résumé, on les voit peu !), mais seulement pendant les compéts.

    Nous avons maintenant les aficionados du poker qui touchent bien plus que l'élite des joueurs d'échecs d'un club, qui touchent la masse et ça me semble "dommage" que tout cela.

    Avis tout à fait personnel qui n'engage que moi !!!

  • Juste pour info le marathon d'échecs de Saverne n'est pas homologué et les parties ne comptent pas pour le classement Elo ....

  • Je remercie Jean-Pierre d’avoir soulevé ce problème existentiel. Il serait en effet grand temps que ce petit cercle gaulois rentre dans le droit chemin. 29 ans que cela dure ! Présence de non-licenciés (quand même 2 en 2011) absence de comptabilisation pour le classement ELO, utilisation d’un système pseudo-suisse, 110% des droits d’inscription redistribués.

    Sans parler d’un sujet d’actualité : l’addiction au jeu : certains compétiteurs reviennent pour la vingtième fois. Cerise sur le sanglier : c’est le chef du village en personne, parlementaire et membre de la commission des lois, qui distribue les enveloppes ! Mais dans quel monde vivons-nous ?
    Oui, il suffirait d’interdire l’accès aux 2-3 non-licenciés, pour que ce scandaleux tripot clandestin, traumatisant pour les mineurs, se transforme enfin, au grand soulagement de tous, en noble compétition sportive patronnée par une Fédération irréprochable et désintéressée. Les faramineuses sommes d’argent distribuées seraient enfin lavées de tout soupçon « d’impropreté ».
    Et blâmons ces furieux irréductibles de ne penser qu’à une chose : faire jouer pendant 24 heures une bande de fous, uniquement pour le …. PLAISIR.

  • "le marathon d'échecs de Saverne n'est pas homologué". C'est bien le problème !
    Distribuer de l'argent sans faire homologuer une compétition, ça revient à faire du jeu clandestin. Les sommes sont modestes, mais c'est illégal.

    Si vous êtes dans un cadre sportif, homologué donc, pas de problème. Mais là, vous jouez avec le feu.
    Et puis n'oubliez pas que Marzolo est un tricheur condamné. Sa condamnation est ferme et définitive (pas d'appel en cours). Faire jouer un tricheur dans un tournoi clandestin, ça n'est pas très bon pour l'image de Saverne.

  • Tout ce qui a été avancé avant (ou presque) peut être respecté ou compris, mais des jeux d'argent, petites ou grosses sommes, illégallement ou pas, pour le pour le plaisir de compétiteurs ou pas; devant des jeunes mineurs, c'est NIET.

  • C'est clair que Saverne a fait n'importe quoi. Il faut un peu de sérieux. C'est irresponsable.

  • Je suis en phase avec ce qui se dit, de manière générale. Mais si le marathon de Saverne n'est pas homologué et si le club organise un tournoi ouvert à tous, non licenciés compris (après tout pourquoi pas) alors je ne vois pas sur la base de quel principe ou en vertu de quel texte M. Marzolo aurait pu se voir refuser l'inscription, quoi qu'il a fait.

    Pour ce qui est du reste chacun appréciera. Je partage le point de vue de ceux qui estiment que c'est illégal de distribuer de l'argent dans ces conditions; même si ce n'est pas bien méchant vu les sommes en jeu.

    Si M. Marzolo est encore officiellement suspendu, à contrario de MM. Feller et Hauchard c'est tout simplement car il n'est pas allé chez le juge pour faire suspendre sa sanction fédérale. Dans l'esprit, tout le monde sait qu'il aurait vu sa suspension lui aussi suspendue s'il avait été partie à l'instance contre la ffe.

    Pour ce qui est des faits commis ou non en Russie c'est une autre histoire.

  • M'sieur Père Usé. Pourquoi vous disez "Si M. Marzolo est encore officiellement suspendu". M. Marzolo est suspendu, c'est définitif. Il est sans doute moins mal conseillé que d'autres. Il sait quand la partie est finie.

  • Cher joakim: J'ai écrit "Si M.... c'est tout simplement car..."

    Ca me parait correct en grammaire. Je ne suis pas si usé que ca.

    sympa le jeu de mot : j'apprécie l'humour.

    En pointillé SI il était allé, lui aussi chez le juge, il ne serait pas suspendu.

    Logique ! Non ?

    Il peut encore le faire si bon lui semble.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu