Avertir le modérateur

  • Feller et Hauchard vont rejouer

    Feller et Hauchard vont pouvoir rejouer. Les sanctions prononcées à leur encontre par la FFE dans l’affaire de la tricherie sont suspendues jusqu’à ce qu’un juge se prononce au fond. Motif: procédure « entachée d’irrégularités manifestes » selon l’arrêt rendu le 29 juin 2011 par la Cour d’appel de Versailles.
    Ce jugement suspend les sanctions disciplinaires rendues par la FFE à l’encontre de Feller et Hauchard et surtout infirme la décision du juge des référés qui avait débouté Feller, Hauchard et Marzolo de leur demande. En clair, Feller et Hauchard pourront continuer à jouer et leur licence n’est pas suspendue. Cyril Marzolo, le troisième larron que la FFE accusait de triche, n’avait pas fait appel (?) suite à la décision du juge des Référés. Il n’est donc pas concerné par cette décision et est donc toujours sanctionné.

    Détails du jugement et explications, cliquer ici

    Lire la suite

  • Tricheur allemand Natsidis: il sera fixiert fin juillet

    Christophe Natsidis avait triché en juin pendant le championnat d’Allemagne individuel. Il avait reconnu les faits. Fin juillet, un instructeur de la fédé allemande devrait remettre un rapport avant que la procédure suive son cours d’après le président de la fédé allemande.

    Tiens j’ai pas pris ma Berline pour avoir cette info: j’ai contacté à Berlin le président de la fédération allemande Horst Metzing. Il n’a jamais été un ami de trente ans, mais je le connais assez bien et il est aimable, mesuré et respectueux des procédures et des droits de la défense. Bref, un vrai président.
    Mieux: il ne sait pas trop où en est l’instruction de l’affaire Natsidis qui est dans les mains d’un instructeur. Décidément un champion du non interventionnisme ce Metzing! Par contre, il connaît les statuts de la fédération allemande (fichier .DOC en allemand) lesquels prévoient une sorte d’échelle des peines avec des amendes pour les attitudes « déviantes » des joueurs, y compris le dopage.

    C’est en ligne, c’est clair et le droit peut être appliqué tout droit et non en allant à la pêche aux sanctions dans des fédérations non échiquéennes comme l’avait tenté la Commission de discipline de la FFE à propos de l’affaire Feller-Hauchard-Marzolo.

    Kolossale différence dans cette « amitié » franco-allemande de la tricherie: Natsidis a avoué et sa fédé reste zen alors que le joueur a été pris pratiquement en flagrant délit dans LE championnat national individuel. Joli vol en rase-mottes pour ne pas faire de vagues...

    Côté français, c’est coq gaulois & C°: la FFE avait décidé qu’elle avait les blancs et avait rendu publique la triche (supposée) d’abord. Ce grand coup de comm’ a finalement rendu célèbre dans le monde entier (des échecs) Feller. Mais contrairement à Natsidis, Feller, Hauchard et Marzolo ont toujours nié, ont finalement été sanctionnés en appel par la FFE et c’est maintenant la guerre juridique totale entre ces trois joueurs et leur « encore » fédération.

    Moralité: Si vous en doutiez, nous sommes encore en Gaule.

    Voir aussi l’article de ChessBase (en allemand) sur la comparaison entre les cas français et Natsidis.

  • Confondre le pont de Lucena avec le pont du Garigliano...

    Oui, il vous arrivera comme moi de confondre par une chaleur intense la méthode du « pont de Lucena » dans une finale de tours avec le pont du Garigliano ou de tout autre pont proche de chez vous.
    Les parties d’une heure KO avec incrément de trente secondes par coup et incrément de température extérieure atteignant un maximum de 35° C vous font tourner la tête? Ce fut le cas dans cette partie jouée dans le récent tournoi fermé FIDE, dans un gymnase à deux pas du mémorial du camp de Drancy. Le wagon témoin est là et les bâtiments du camp ont été transformés en habitations à loyer modéré.

    Après une partie égale pendant plus de 60 coups, les blancs ont obtenu cette finale. Les neurones sont en ébullition et toutes les finales de tour étudiées dans le livre sur les finales d’Alain Villeneuve s’entremêlent et se vaporisent: moins d’une minute pour jouer un coup, plus assez de temps. Qu’Alain dit « Le Marquis » me pardonne.

    A dire vrai, je connaissais la méthode dite « du pont », mais je me suis abruti en pensant que le roi noir pouvait revenir dare-dare. Explication et réflexion trop longue, tic-tac, tic-tac. Finalement, une autre méthode a été trouvée sur l’échiquier, peu orthodoxe, mais finalement plus simple à mémoriser visuellement par ces temps où tout le monde veut aller trop vite. Voyons voir...

    Pour en savoir plus, voir les tables de fin de partie en ligne de moins de 6 pièces.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu