Avertir le modérateur

Confondre le pont de Lucena avec le pont du Garigliano...

Oui, il vous arrivera comme moi de confondre par une chaleur intense la méthode du « pont de Lucena » dans une finale de tours avec le pont du Garigliano ou de tout autre pont proche de chez vous.
Les parties d’une heure KO avec incrément de trente secondes par coup et incrément de température extérieure atteignant un maximum de 35° C vous font tourner la tête? Ce fut le cas dans cette partie jouée dans le récent tournoi fermé FIDE, dans un gymnase à deux pas du mémorial du camp de Drancy. Le wagon témoin est là et les bâtiments du camp ont été transformés en habitations à loyer modéré.

Après une partie égale pendant plus de 60 coups, les blancs ont obtenu cette finale. Les neurones sont en ébullition et toutes les finales de tour étudiées dans le livre sur les finales d’Alain Villeneuve s’entremêlent et se vaporisent: moins d’une minute pour jouer un coup, plus assez de temps. Qu’Alain dit « Le Marquis » me pardonne.

A dire vrai, je connaissais la méthode dite « du pont », mais je me suis abruti en pensant que le roi noir pouvait revenir dare-dare. Explication et réflexion trop longue, tic-tac, tic-tac. Finalement, une autre méthode a été trouvée sur l’échiquier, peu orthodoxe, mais finalement plus simple à mémoriser visuellement par ces temps où tout le monde veut aller trop vite. Voyons voir...

Pour en savoir plus, voir les tables de fin de partie en ligne de moins de 6 pièces.

Commentaires

  • Salut CB, la position de Lucena est avec la tour noire sur la colonne "a", ce qui empêche ta méthode de gain (qui est très bonne d'ailleurs)
    Avec une tour noire en a3 au lieu de b3, seul le plan classique de Lucena marche.
    Il est à noter que dans ta position de départ tu peux aussi jouer 1.Ta2! directement.
    A bientôt
    MA

  • J'étais présent lors de ce Td5 et j'avoue que mes maigres connaissances en "finales de tour" en ont pris un coup.
    Bien content de voir la suite ici.
    Trés élégant au passage.

  • "Dieu pardonne, moi pas".
    Cela dit, Christophe, ton exemple serait prodigieusement instructif, s'il pouvait persuader enfin les joueurs d'échecs de la planète que le pont de Lucena/Salvio doit impérativement être exposé avec un PION-CAVALIER. Car, comme le dit Manuel, avec une Tour noire en a3 tu aurais bien dû passer par le fameux "pont".

    Et donc, pour un autre pion (pion-Fou, pion central), un débordement semblable à ce qu'indique ton "Namjilov" est toujours possible pour atteindre la case équivalente de a8. Aucun pont n'est nécessaire.
    J'ajoute que ton exposé du pont en question est mauvais : sur ...Re6?! le Roi blanc peut filer à l'anglaise sur la 8e rangée. Et pas plus de pont que de beurre en croûte. Citer les bons livres, c'est bien, les lire, c'est mieux !
    Il n'y a aucun "miracle de la cybernétique". Au fait, ne confonds-tu pas Nalimov avec Illuminov ?

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu