Avertir le modérateur

CNOSF: C’ NO à SF & C°

Le 25 mai, le Comité national olympique et sportif français se réunissait pour une « tentative de conciliation » entre la FFE d’une part et Sébastien Feller, Cyril Marzolo et Arnaud Hauchard d’autre part.

Les trois joueurs avaient saisi le CNSOF avant la décision de la Commission d’appel, ce qui est possible dans la demande de conciliation obligatoire. En effet, « la suspension de l’exécution d’une décision prend définitivement fin au jour de la notification de la proposition de conciliation. » En d’autres termes, les 3 condamnés en appel exécutaient déjà leur peine (5 ans pour Feller et Marzolo et 3 ans pour Hauchard) le jour du rendez-vous avec le CNOSF. Tout ce que le CNOSF a proposé est une acceptation des peines prononcées par la Commission d’appel. C’est, comment dire, une conciliation a minima, qui a été désapprouvée par les avocats.

L’avocat de Feller et de Hauchard sont donc allés dare-dare au TGI de Versailles le 26 mai pour un référé « en urgence » (d’heure à heure). Le référé ne juge jamais sur le fond de l’affaire, mais en l’espèce, le juge pouvait suspendre la décision de la Commission d’appel fédéral. Le cas de Marzolo, disjoint au CNOSF car son avocat était absent, a pu être regroupé. Les demandes ont toutefois été rejetées, additionnées d’une peine de 1000 euros pour chaque joueur au titre des frais de procédure.

Nous, licenciés français, pouvons donc nous enorgueillir d’avoir
3 joueurs titrés condamnés pour triche dans nos rangs. De plus, l’auditeur ou téléspecteur moyen ignorant tout des échecs sait maintenant qu’une Fédération française existe, mais il ne connaît AUCUN NOM de nos champions à part qu’il y a eu une tricherie.

Comme l’a écrit Frank Brady, le biographe de Fischer dans son dernier et fantastique ouvrage ‘Endgame’: « Quand les grands médias se mettent à parler du jeu d’échecs, c’est rarement pour de bonnes raisons. » Merci Frank. Transmis à la cellule de communication de la FFE.

Nous reviendrons sur le fond de l’affaire et les questions en suspens d’ici quelques jours. Et désolé pour cette note tardive, j’étais bloqué depuis quelques jours sur ‘la case G8’ à Deauville. Si, si, sérieux.

Commentaires

  • Depuis quand une concilition CNOSF est elle obligatoire pour des sanctions prises en vertu d'une simple mission de service publique et non pour des sanctions décidées en vertu de prérogatives de puissance publique ??

    Depuis quand une conciliation CNOSF est elle obligatoire tout court ?

  • Et alors ,il faut laisser faire les tricheurs!!!

  • Alors, Mister Boucon, vous ne parlez pas de votre procès en diffamation ?! là, on ne vous entend plus ?! allo ? parlez plus fort ? ouille, ouille, ouille, j'ai mal..vite la vaseline !

  • @ Fortier : Désolée mais c'est mission de service "public" et non "publique" c'est le service qui est public et non la mission littéralement parlant.
    Ne le prenez pas mal SVP.

    Pour le reste vous avez raison, ce n'est que si la décision contestée est prise en vertu de prérogatives de puissance publique que la conciliation préalable au CNOSF (préalable à un recours devant les juges) est obligatoire, dans le cas de la ffe ses décisions disciplinaires sont tirées d'un agrément sportif et non d'une délégation qui ne confère qu'une mission de service public.
    Il n'était donc pas obligatoire d'aller devant le CNOSF ni ailleurs en référé, les 3 tricheurs reconnus comme tel n'ont que très peu de chances de voir leur sanction annulée comme exposé par certains ou d'autres ici ou ailleurs, sauf à trouver des irrégularités flagrantes eu de plaider que les sanctions sont disproportionnées aux faits qu'il faudra alors PROUVER comme avérés, le juge se devant de vérifer la matérialité des faits ayant été punis. Si on sort les SMS en justice et d'autres témoignages, c'est pas bien bon pour les suspendus.

    @ c. girault : bien sur que non il ne faut pas laisser faires des tricheurs et je crois avoir été claire sur mon opinion relative aux sanctions rendues que j'estime justes.

    Par contre personne ne parle de l'autre procès que la ffe subit depuis quelques années au TGI pour d'autres nombreuses irrégularités de ses procédures disciplinaires qui va coûter encore des sous aux licenciés.

    Si tout le monde attaque tout le monde pour x raisons, liées de près ou de loin à ces affaires, on ne va pas en sortir grandis.

    Quelle image pour les échecs ? Il ne manquerait plus que l'ami J P Touzé... s'y remette lui aussi !

    Merci à M. Bouton de laisser SVP cette intervention ici qui précise certaines choses, sans être redondante...

  • SF et AH et CM sont des tricheurs. Condamnés deux fois, et le CNOSF les a envoyés balader. Ce sont des tricheurs.

  • Je pense qu'apres l'emotion de l'annonce et les réactions à chaud
    Viens le temps de la sagesse sur le moment présent et l'avenir..

    On ne peut rester ainsi..
    Il faut mettre en place une solution qui permette à tous de sortir la tête haute.. (diplomatie)


    La sanction est toujours proportionnelle à la faute (principe)

    ici sans preuves de la triche et sur la méthode de transmission des coups
    Un avertissement était suffisant.

    MC

  • Bonjour !

    Je reprend mon exemple d'il y a quelques semaines, le président de la FIDE Kirsan a rencontré des extraterrestres, et c'est prouvé, je dis bien prouvé, depuis.
    Voilà les preuves :

    - Des SMS ont été découverts alertant Kirsan de leur arrivée quelques heures et minutes avant la rencontre effective.
    - Me Kara Bossov est tombé tout à fait par hasard sur les SMS de machin qui avait laissé traîner son portable.
    - Lors d'un repas, machin a dit à truc que Chose avait un cousin qui connaissait une femme de chambre ayant entendu que Kirsan avait bien rencontré des extraterrestres. Truc et bidule présents au repas, bien que se déclarant non-experts en OVNI, ont témoigné de l'existence des extra-terrestres puisque c'est Machin lui-même qui le leur a dit.
    - Truc et bidule ont également témoigné que quelques jours avant la rencontre présumée avec les extraterrestres. ils avaient surpris Kirsan en train de fredonner l'air du générique des "Envahisseurs" en levant le petit doigt.
    - Lors d'une perquisition au domicile de machin, on a retrouvé deux DVD compromettants : un de "La soupe aux Choux" et un de "Rencontre du 3e type".
    - Une commission de la FIDE et une autre du gouvernement de Kalmoukie ont statué que la rencontre avait bien eu lieu, avec confirmation en appel.
    - Le CIO, Comité Olympique, a décidé qu'il n'y avait pas urgence à interner en hôpital psy Kirsan et les membres des commissions car les extraterrestres, s'ils existent, ne présentent pas de danger immédiat.

    CQFD.
    Kirsan a bien rencontré des extraterrestres, et les extraterrestres existent.
    Les trois personnes ayant osé nier ce "fait avéré" ont été condamnés à écouter pendant cinq ans des polyphonies corses et kalmoukes à raison de trois heures par jour.

    PV

    PS : on me prévient à l'instant qu'un tribunal sérieux vient d'indiquer que les extraterrestres n'existent pas et que Kirsan n'a pu en rencontrer ni en 2010 ni en 2011.
    Mais cela ne change rien à la valeur de la démonstration des différents comités ayant abouti au jugement inverse.

  • @ Miguel : votre raisonnement n'est pas correct, enfin sa conclusion.

    Soit la commission estime qu'il doit y avoir sanction et elle sanctionne, soit elle estime que le dossier ne permet pas d'envisager une peine et elle ne sanctionne pas du tout.
    La proportionnalité que vous évoquez - et à juste titre - ne permet pas pour ces faits et leur contexte de commission de prononcer un simple avertissement comme vous le pensez, et encore moins au vu de la demande de la ffe d'aggraver la suspension de première instance.

    En suivant votre argumentation, la commission aurait dû prononcer une relaxe pure et simple. Elle a logiquement choisi de sanctionner, elle ne pouvait pas faire moins que des suspensions fermes, notamment au vu d'autres sanctions fédérales prononcées dans le passé plus ou moins proche.

  • @pascal
    Que la contradiction ou le doute te soient étrangers, soit. Que ton humour te porte vers Bigard plutôt que vers Desproges, passe encore. Mais que tu en viennes à l'insulte et à la délation de premier de la classe, voire pire ( Maréchal, nous voilà...), j'avoue que ça me titille.
    Comme dirait l'autre, Desproges pas Bigard, soit tu es un gros XXX et ça m'étonnerait tout de même un peu, soit tu n'es pas un gros XXX et ça m'étonnerait tout de même beaucoup. (...)

    Nikola Radovanovic

  • @ Pasca : J'ai une preuve que les extraterrestres existent et qu'ils sont très intelligents. Ils ne jouent pas aux échecs, du reste ils ne nous ont jamais proposé une rencontre par transmission subluminique; ni même cherché à nous contacter, démonstration de leur intelligence.
    Pour le reste il est inutile de refaire sur le zinc l'affaire des 3 zozos. Le ffe a définitivement tranché, la supension est effective et le seul recours possible désormais est le juge, avec des chances d'annulation bien minces même si elles existent dans l'absolu.
    Par contre une question me vient à l'esprit : que va devenir le contrat de travail des pros liés à leur employeur échiquéen? Autrement dit y aurait-il un motif de rupture légitime ? Avec quelles obligations et conséquences ?

  • Effectivement, tant que l'on aura pas copie de ces SMS et tant que le mode de transmission vers le cerveau de Sebastien n'aura pas ete revele..
    Un mode realiste et non le vol du bourdon..
    le doute doit profiter à l'accusé.
    La commission ne doit pas juger sur des suppositions.

    Avant de juger, la FFE se doit d'obtenir la communication de ces SMS
    La FFE devait aller devant les tribunaux pour les obtenir
    Puis à la lecture de ceux ci, peut etre, convoquer la commission de discipline

    Durant ce laps de temps ne pas les suspendre de competitions

  • Alors, voilà que M. BOUCON répond via des pseudos imaginaires mais sans se remettre en question : oui, j'ai fait une connerie, oui, je me suis trompé.

  • @ pascal : En ce qui me concerne mon pseudo est bien réel, et j'ai fourni une adresse mail valide d'un opérateur payant, et un scan de ma CNI au modérateur prouvant qui je suis (documents 100% privés et confidentiels bien entendu).

  • "Alors, voilà que M. BOUCON répond via des pseudos imaginaires mais sans se remettre en question : oui, j'ai fait une connerie, oui, je me suis trompé."
    Si c'est à mon moi que ton message s'adresse, peut-être as-tu remarqué que j'avais donné mon identité car j'ai noté chez ceux qui pratiquent l'insulte une certaine tendance à la distraction qui les pousse à oublier de signer. Sache que je ne suis pas celui que tu crois et que mon message original était bien plus véhément à ton endroit ainsi qu'à ton envers pour tenter de reprendre tes blagues de proctologue.

  • Moi, tout est bidon, l'adresse mail, le prénom, le nom, je poste depuis 100 endroits différents me connectant souvent dans des mac do...en europe....

  • Note à tous internautes: Ce blog est modéré comme indiqué, des insultes aux uns ou aux autres sont enlevées, des bouts de phrase diffamatoires aussi comme ceci: (XXX).

    Autre précision: On connaît l'arroseur arrosé, mais un bouton ne se déboutonne pas. Autrement dit, je n'ai JAMAIS écrit sous un pseudo nulle part. Signer de mon nom me suffit, c'est plus clair pour tout le monde. Merci à tous ceux qui s'expriment ici, et surtout ceux qui ne sont pas d'accord. Tant que l'on reste courtois, pas de problème.

    Ch. Bouton

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu