Avertir le modérateur

Bacrot, Feller, Naidistch, Mazé: 4 mousquetaires commentent

Quatre grands maîtres viennent de publier Chess Evolution un recueil de 98 parties commentées suivant pas à pas l’évolution de la théorie des ouvertures. Des ‘top analyses’ de la top compétition. Joli programme et beau menu. Calqué sur ce bon vieil Informateur yougoslave des temps pré-informatiques, cet ouvrage de 225 pages diverge par quelques lignes d’introduction en anglais sur les parties fraîches comme au marché, une mise en page aérée et aucun déchet ni partie commentée par complaisance: la qualité (98 parties) a remplacé la quantité de l’Informateur (plus de 700 parties).

Aventure éditoriale
Les commentateurs sont essentiellement Bacrot, l’Allemand Naiditsch, Feller et Mazé (écrit sans accent dans le recueil, ce qui est fâcheux ou ‘labyrinthique’ au choix). Ils ont uni leurs forces dans cette aventure éditoriale. Car c’est en une. Comment, à l
heure où les revues papier semblent en perte de vitesse (sauf New in Chess), peut-on demander à un lecteur de sortir son échiquier, lire des analyses si poussées que l’on se demande quel est le public de ce livre?

Les lecteurs
La réponse? Toi compétiteur fidèle! Car au fond si le prochain numéro gagnerait à élaguer nombre de variantes, copiées directement de l’ordinateur et parfois peu lisibles, ce recueil a le mérite de nous tenir au courant de toutes les positions critiques des ouvertures les plus en vogue. Et donc forcément de l’une jouée par toi, compétiteur zélé.

Chess Evolution fait le tri pour nous
La Méran, c’est pas marrant? Les dernières nouveautés sont servies sur un plateau sans maître d’hôtel.

Tu oses jouer la Catalane avec Ray Ban? Enlève tes lunettes petit lecteur, et suis les indications des maîtres dans cette ouverture gratte-cases.

Si Slave, si ce n’est toi, si ce n’est toi, c’est donc la fédération! Ne triche pas avec les mots, et attends le choc des photos... manquantes comme il se doit dans ce genre d’ouvrage. Ose lire en
anglais sans penser aux Monthy Python et va rêver sur fide.com en pensant quun jour, grâce à ce livre, ton gros zElo sera une réalité!

Vous analysez à côté de Bacrot
Trève de flagrants délires. D’ailleurs on ne plaisante pas quand on lit les variantes. On a réellement l’impression d’être à côté de Bacrot et de Feller quand ils analysent ensemble, loin, très loin, du cellulaire de Jean-Claude Moingt. On comprend aussi mieux pourquoi l’Allemand Naiditsch est le méga-buteur de la Bundesliga et comment Sébastien Mazé a joué son rôle de sparring-partner de Bacrot.
Un peu de repos? Il y a des combinaisons à résoudre. Des finales? Il y en a, comme au temps de l’Informateur.

Pourvou qué ça doure
Combien de temps durera cette aventure également éditée à Belgrade? Le plus longtemps possible, on espère. Après tout, on ne donnait pas cher de la peau de New in Chess, revue néerlandaise éditée en anglais au début des années 1990. Les Mousquetaires avisés n’ont pas pris de risque commercial: le tirage est indiqué en page 2,
comme dans les bons vieux livres soviétiques: 2000 exemplaires. Dans les bonnes librairies spécialisées.

Chess Evolution,
225 pages, 98 parties commentées, 25 combinaisons, 8 finales typiques, résultats de tournois, résumé des principaux événements des 64 cases de janvier et février 2011.
Plus d'infos et quelques exemples de pages sur le site: chess-evolution.com

Commentaires

  • sur le site, pour présenter - entre autre Feller - on peut lire "The Team uses powerful computers for all analyses." Un aveu ?

  • citation :
    "Toi compétiteur fidèle! Car au fond si le prochain numéro gagnerait à élaguer nombre de variantes, copiées directement de l’ordinateur et parfois peu lisibles"

    Cet extrait de critique pourtant complaisante suffit à trahir un ouvrage en vérité chiant et cybernétique.

  • Nous en voyons une partie-exemple "imbuvable" dans Europe échecs...des variantes et des variantes sans un mot...l'horreur de tout ce qu'il ne faut pas faire pour un commentateur de parties en chair et en os et pour rendre le jeu intéressant au plus grand nombre. Il y a 20 ans, l'informateur avait du sens mais en 2011, mon ordi peut me sortir la même chose...gratuitement !
    N'apporte rien à la grande majorité des joueurs...Les GMI parlent aux GMI ! Il en faut sûrement.
    Faites de la pub pour CVT ou pour NIC, hélas en anglais.

  • Deuxième couche :
    j'ai suivi les commentaires de la bande pour le tournoi des candidat : consternants, que des coups de bécanes ou des plans à 2 balles (à part Bauer quand il était là), évalués en 2 minutes.
    Quand on suivait en parallèle les commentaires sur ICC, où les commentateurs analysaient VRAIMENT, les parties, le contraste était saisissant.

    Pour prétendre à réussir une affaire commerciale avec les échecs, c'est déjà compliqué, alors sans travailler, il n'y a aucune chance.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu