Avertir le modérateur

  • Un championnat d’Europe pour quoi faire?

    Le championnat d’Europe d’Aix-les-Bains est l’une des trois plus fortes manifestations jamais accueillie par la terre de France après le tournoi des Candidats au championnat du monde (Montpellier 1984) et la seconde partie du (dernier) match Kasparov-Karpov (Lyon 1990). La flopée de maîtres et grands maîtres présents rêve des premiers prix pour les meilleurs et d’une place dans les 23 premiers pour les autres: ce championnat est en effet qualificatif pour le cycle du championnat du monde.

    ShortR5_Gibraltar2011.JPGMais pourquoi un tel championnat n’accueille-t-il pas les meilleurs de chaque nation? Le manque d’argent des fédérations et un manque de lisibilité du championnat du monde en sont les responsables.

    Le problème de la liste des prix et réaction de Nigel Short, ancien candidat au championnat du monde, cliquer ligne suivante.

    (Photo John Saunders, prise ronde 5 à l’open de Gibraltar 2011).

    Lire la suite

  • Les ‘voyageurs du métro’ d’Aix-les-Bains

    metro.jpgLe championnat d’Europe d’Aix-les-Bains est une compétition internationale comme les Olympiades et d’autres: les joueurs doivent être au garde à vous avant la partie. Enfin presque.

    Une
    récente règle FIDE de bienséance ne tolère aucun retard d’un joueur après le début des parties sous peine de perte par forfait.

    Nicolas Giffard, champion de France 1978 et 1982 et coauteur du kolossal Nouveau Guide des échecs (Bouquins) en est resté baba. Il joue à Aix et je l’ai eu au bigo-mail pour autre chose:

    « Cette fameuse règle du zéro retard induit une incroyable atmosphère au début de la séance. Les joueurs sont en place environ 10 minutes avant le top départ, trop effrayés de perdre par forfait. S’installe alors un silence de cathédrale (je n’exagère pas) en attendant que l’arbitre annonce le lancement de la ronde. Les joueurs ont l’air de voyageurs du métro qui ne savent pas où porter leurs yeux pour ne pas croiser le regard du type d’en face. »

    C’était notre rubrique: La FIDE invente une nouvelle ligne. De métro?

  • Et n’oubliez jamais : tous coupables!

    tous_coupables.jpgAvez-vous vu Le Cercle rouge, l’avant-dernier film de Jean-Pierre Melville, l’avant-dernier film de l’acteur Bourvil, ce commissaire Mattei qui traque Alain Delon, Gian Maria Volonte et Yves Montand?

    La scène finale est restée dans les annales. Bourvil (le commissaire) est apostrophé par son chef:

    « L’inspecteur général des services : Et n’oubliez jamais : tous coupables.
    Commissaire Mattei (Bourvil) : Même les policiers ?
    L’inspecteur général des services : Tous les hommes, M. Mattei » 

    En écoutant les reportages télévisés ou radio, c’est l’impression ressentie à propos de Feller, Marzolo et Hauchard. Tous coupables.

    Tous coupables? Jean-Claude Moingt est innocent: il n’a rien repéré sur place bien qu’alerté.
    Tous coupables? La FIDE ou sa Commission d’éthique n’est pas saisie et n’a pas bougé.
    Tous coupables? « On ne peut retenir de preuve formelle (pas de flagrant délit par arbitre, pas d’aveu écrit, pas d’aveu lors de l’audience : les intéressés étant absents) » écrit la Commission de discipline dans les attendus de son jugement.
    Tous coupables? La Commission de discipline relève « une situation de négligence grave, et s’en émeut au point d’en faire état dans ses conclusions (…) Mais ceci ne saurait expliquer le délai de trois jours (entre le 27 et le 30 septembre 2010) écoulé entre le moment ou Madame Pomian détecte le comportement de M. Marzolo et le moment où elle en réfère à Laurent Vérat au siège fédéral. »

    Et les journalistes? Tous coupables d’avoir avalé le modus operandi médiatisé par l’infographie 'Hauchard derviche tourneur' du Parisien, relayant une partie de la thèse fédérale expliquée par le président fédéral Jicé Moingt à l’audience de la Commission d’appel et répétée par le même sur France Info. Les radios ou télés les plus scrupuleuses mentionnaient, en toute fin de reportage, que les joueurs avaient fait appel du jugement et niaient. Alors tous coupables?

    L’inspecteur général des services : « Tous les hommes, M. Mattei »

    Modus operandi 'MDR', cliquer ligne suivante.

    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu