Avertir le modérateur

Compte-rendu Commission discipline

Compte-rendu des notes prises avant et pendant la Commission de discipline du 19 mars 2011 à Paris concernant les joueurs titrés Hauchard, Feller, Marzolo.

J’étais présent de 10h30 à 12h. Il y eut une pause déjeuner
à la française de deux heures. A la reprise à 14h, je n’ai pu rester que 40 minutes, un match de Nationale 2 à 16h à Drancy m’appelait. J’ai quitté l’audience à 14h40. Une quarantaine d’auditeurs dont 3 femmes au maximum étaient présents dans la salle.

Un greffier sympa s’est proposé de m’envoyer son résumé qu’il voulait faire pour lui-même et d’autres amis. Un vrai pro! Il m’a fait un rapport circonstancié de l’après-midi que j’ai pu croiser et vérifier sur des points de détail qui me paraissaient peu clairs. Qu’il en soit remercié ici. Il a tenu à rester anonyme. Le texte après 14h40 jusqu’au verdict est à 98% le sien. Les mots barrés sont des corrections apportées par les internautes. Merci.

Pour le long texte, heure par heure, avec avocats, questions de la Commission et intervention des T-Moingt, cliquer ligne suivante!

grues_15.JPG10h02 Changement à Invalides, direction ligne Asnières-Gennevilliers (ligne 13). Les trois titrés seront invalidés de compét à l'issue de cette commission? Interrogation.

10h17 Arrivée à Brochant. Mise en route du radar métabolique en direction de l’hôtel. Perdu au milieu de chantiers, avec des grues brassant le ciel alentour, j'ai l’impression de me trouver dans un quartier de Berlin en reconstruction. J’ai un peu ramé pour trouver. Palpitations.

10h29 Juste à l’heure. La salle est au -3, pas évidente à trouver. Un licencié dans l’ascenseur s’amuse: « On va dans les profondeurs de la FFE. » Commisération.

10h30 Début à l’heure. Le président de la Commission de discipline, Antoine Canonne, rappelle que la Commission a été saisie le 22/12/2010 pour triche organisée lors d’une compétition qui s’est déroulée en octobre 2010. Il lit les demandes des deux parties. Il demande aux avocats de se présenter. Il présente également les trois autres membres de la Commission (le 5e est excusé).
Y figurent un avocat de profession, l’arbitre Dervieux, alias 'Z’oreille' (du président JCM), un Nobody aphone et Canonne lui-même. Le Bureau fédéral est là. On se demande d'ailleurs, en dehors des T-Moingt et du porte-parole fédéral Léo Battesti, pourquoi les autres sont assis à cet endroit. Pour faire masse?

La Commission en questions...
En 5 heures de débat, Dervieux posera 1 question. L’habitude du silence des tournois sans doute. Le Nobody zéro. Canonne et l’avocat se montreront précis et insistants dans LEURS NOMBREUSES questions mais pas si incisifs sur certains côtés « sombres », notamment à l’adresse de Mme Pomian ou sur le modus operandi de la triche. On aurait rêvé d’une Commission à l'américaine avec une stratégie de questions fermées. Mais on a envie de dire, heureusement qu’ils étaient là, la tenue des débats fut correcte malgré une impossibilité de dialogue entre les parties et surtout l’impossibilité d’interroger les témoins par la partie défenderesse, ce qui est stupéfiant mais dans le règlement fédéral!

Où sont les joueurs?
Absents. Arnaud Hauchard a fourni un certificat médical « original mais parfaitement valable » selon Canonne, médecin de profession.
Feller participe à un tournoi et pour Marzolo, j’ai oublié. Chacun des 3 accusés est représenté par un avocat. L’avocat de Feller, Me Morel est accompagné d'un adjoint.

Rappel de la procédure
Quand Canonne a expliqué que chaque partie interviendrait à tour de rôle sans possibilité de dialogue ni d’interrogation des témoins, et qu’on était là pour toute la journée, j’ai failli craquer. Ma partie de Nationale 2 débutait à 16h, et j’étais déjà pat: J’allais rater le plus intéressant, à savoir le modus operandi selon la FFE, l’intervention des T-Moingt, notamment celle du président fédéral lui-même, Moingt, Jean-Claude. Quand Canonne a ajouté que la Commission prendrait son temps pour délibérer, au pif, j’ai estimé à une paire d’heures minimum. C’est ce qui s'est passé.

comm_4.JPGPas de renvoi
Canonne (de g. à dr., l’avocat dans le civil, Canonne, Dervieux, NN) commence par expliquer aux avocats des joueurs qui avaient demandé un renvoi que ce n’est pas possible pour des raisons pragmatiques en raison de la mobilisation du staff fédéral pour l’organisation du cht d’Aix-les-Bains (et surtout de sa propre participation au tournoi lol!), de la présence à Paris du Bureau fédéral et qu’une date ultérieure aurait aussi posé des problèmes vis-à-vis des délais légaux.

L’avocat de la Fédé, un d’jeuns avec un pull coll roulé noir, commence à sortir les crocs: Il cite l’article 2.2.1 de la Fédé et explique que la question du renvoi « ne se pose pas ». Et puis, un peu échauffé par cette demande de renvoi, il commence à dévoiler le menu de l’après-midi: selon la FFE, les faits sont corroborés, la FFE a l’intégralité des factures détaillées du téléphone de Marzolo, sur 6 parties, 200 textos ont été envoyés pendant le déroulement des parties à raison de 10, 15, 25 textos toutes les 2-3 minutes. Et les jours de repos ou les jours où Feller ne joue pas, ni Hauchard ni Feller ne reçoivent de textos. Interesting! Mais pas de chance, le récent référé (perdu par la FFE) ne permet pas de produire le contenu de ses textos.

Appel des 9 T-Moingt
Neuf témoins ont été sollicités. Leur présence n’est pas obligatoire. Joanna Pomian (vice-présidente de la FFE et à l’origine de l'affaire), Vérat, Moingt, Vachier-Lagrave, Romain Edouard, Tkatchiev, Fressinet, Abergel. Ces trois derniers sont absents. Fressinet est excusé et a adressé un témoignage écrit.

trio.JPG

Léo, un lion dans son moteur
Comme Jicé et Vérat sont des T-Moingt, Léo Battesti, vice-président de la FFE, est le porte-parole officiel de la Fédération. Lui n’a mis personne sur écoute et n'a pas lu les textos de ses employés. Il parle donc d’éthique, « de tristesse, d’embarras. Les derniers à avoir intérêt à porter cette affaire sur la place publique, c’est nous. Je tiens à rendre hommage à Jean-Claude Moingt, nous n’avons pas joué la politique de l’autruche. » Jusque là, OK.

Mais Léo s’emporte et avec une forte voix incantatoire qui met mal à l’aise, il invective les avocats de la partie adverse: « Quelle honte de se fonder sur des arguties juridiques; je rends hommage aux joueurs de l’équipe de France qui sont venus. J’aurais été accusé et je serais innocent, je serais venu en rampant pour m’expliquer. »

Il détaille aussi le « cynisme » de ces joueurs: « Le monde des échecs est un monde de pauvres; j’ai vu des joueurs crapahuter, faire des nulles de salon, établir des collusions y compris dans mes tournois. J’en ai exclu certains. Mais ce qui nous est posé, c’est un problème de fond: la technologie avançant, il faut se prémunir de la triche car cette affaire porte un tort considérable aux échecs. » Sa voix porte, le ton est accusateur, il est religieusement écouté par (de g. à dr.) Vérat, Moingt et Pomian (photo).

L’avocat de Hauchard: pif-paf à Léo
L’avocat de Hauchard, Me Bem, reste zen. Et il mouche Léo en peu de mots: « Il ne suffit pas de crier, de remercier, de dire que la Commission est compétente, il faut avoir des éléments. Je n’ai rien entendu en demande. Je n’ai même pas entendu le mot 'Hauchard'. »

Pas de preuves selon Me Bem
L’avocat de Hauchard persiste. Il cite le rapport de l’instructeur Jean-Luc Hinault et relève qu’il est dit 6 fois qu'il n'y a pas de preuve tangible de la faute. « Six fois en une page. » Il les énumère. Il conclut sur le fait qu'une facture détaillée ne prouve pas qu'il y ait eu échange de coups. Il envoie un avertissement sans frais en citant « l’aspect pénal de cette affaire et notamment l’article 226-15 du Code pénal qui punit d'un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende toute personne qui détourne, divulgue ou utilise des correspondances émises, transmisses ou reçues par voie de télécommunications. »
« Le PV de la réunion à la Fédération avec Hauchard et Feller ne fait état d’aucun aveu, même oral. Hauchard a le droit de recevoir des textos (dont on ignore quand ils ont été lus !), ceci n’établit aucune triche. »
Il conclut sur la drôle de lettre de l’instructeur reçue par son client qui lui demande de confirmer ou d’infirmer les faits dont on l’accuse. Mais lesquels? Il n’en a pas eu connaissance. Il ajoute que même s’il connaît Hauchard depuis peu, il ne conceptualise pas que son client puisse tricher. Il termine en expliquant que Hauchard est « très touché psychologiquement depuis le début de l’affaire. »

Tous derrière la FFE et eux devant
Me Gillier, l’avocat de Marzolo, prend la parole. Manifestement, on est parti pour un crescendo et les avocats se sont répartis les rôles. D’ailleurs, ils sont assis dans l'ordre de leur prise de parole, de gauche à droite. Me Gillier, conseil de Marzolo, a un visage poupin de gendre idéal. Il a le sourire du commercial avenant. Mais il déroule la matraque d’entrée: « On gémit, on se congratule, on parle de l’atteinte à la fédération. Mais, vous, vous êtes tous cachés derrière la fédération alors que mon client est sali dans les médias. Son absence d’aujourd’hui découle du fait que la FFE est incohérente dans sa stratégie d’accusation. »

Marzolo n’a jamais été interrogé: La clé du bin's?
Après avoir rappelé le secret des correspondances privées, il s’attaque au maillon faible, Mme Pomian. « Elle soutient une allégation erronée quand elle déclare que Cyril Marzolo "ne travaillait plus pour moi" alors que c’est faux. Elle apercevrait à la dérobée un texto. Elle attend trois jours pour aller à la FFE le 30 septembre et dévoiler son contenu à Laurent Vérat. Et c’est d’ici que tout part. MM. Moingt, Vérat, Lopez-Garcia témoignent: " Mme Pomian est venue nous dire qu’elle avait vu un texto."

« Bon, c'est gentil », s’emporte alors l’avocat avant d’ajouter: « Pourquoi pas un seul d’entre eux n’a pas dressé une sorte de procès-verbal? Sans être des spécialistes, on peut le marquer (sans jeu de mots) noir sur blanc. Il y a une espèce de faux intellectuel. Pourquoi M. Marzolo n’a-t-il jamais été interrogé? »
11h43:
Fin de l'intervention de Me Gillier.


Me Morel: des joueurs carbonisés
Jusqu’à présent, l’atmosphère est montée crescendo. Me Morel est apparemment chargé de l’attaque finale. Il est 11h47 et il débute par une déclaration: « Nous ne sommes pas les avocats de la triche, mais les avocats de personnes accusées d’avoir triché. » Lui aussi rappelle que les noms des joueurs ont été jetés en pâture et dit qu’ils sont maintenant « carbonisés avant toute sanction disciplinaire ». Il rappelle la tendance à l’anonymisation (sic) « elle-même dans les textes de la fédération ».
Il donne un coup de griffe à Léo Battesti faisant remarquer, ironique « son amour de la présomption d’innocence à géométrie variable » [référence sans la citer à l'affaire Mondolini]. Aussitôt, Léo bondit de sa chaise et demande la parole. Il ne l’aura pas, se rassoit un peu KO tandis que Me Morel a gardé le contrôle en lui refusant la réplique comme le stipule la règle du jeu: pas de dialogue entre les parties.

Mme Pomian, « une faussaire à la base de la démonstration »
Et il déroule son inventaire à la Prévert dans cette affaire: « Pouvez-vous infirmer ou confirmer les faits dont vous êtes accusés » alors que les faits ne sont pas cités. Il souligne que ce n’est pas qu'une maladresse de l'instructeur de ne pas citer le tournoi, les parties et établit un parallèle avec un monde kafkaïen dans la lettre que l’instructeur a adressé aux trois joueurs...

Comme Me Gillier, il pense que la réunion à la fédération est contraire à une bonne procédure et qu’il est « inexplicable qu'on n’ait pas convoqué Cyril Marzolo. Cela révèle le biais par lequel cela arrive. » Comprenne qui pourra...

Et soudain arrive la bombe dans un silence assourdissant! Vraiment en passant au détour de deux phrases, Me Morel annonce que « Mme Pomian a un gérant de paille dans sa société, qu’elle établit des fausses factures, qu’elle est passible de travail dissimulé [comprendre avec Marzolo qu’elle a employé], qu’elle a établi un contrat de travail antidaté à Marzolo, qu’elle espionnait les textos entrants et sortants et donc la vie privée de Marzolo avant les Olympiades via la plateforme SFR sur Internet. » Et de conclure: « Nous avons une faussaire à la base de la démonstration. »

Devant toutes ces affirmations, Mme Pomian ne répond pas, ne nie pas. Pas de sortie à la Léo, mais un gros dos bien rond... L’avocat de la FFE n’interviendra pas sur ce point non plus! Canonne alignera quelques phrases gênées sur cet aspect; mais il est vrai que c'est hors-sujet par rapport au rôle de la Commission.
Contradictions entre T-Moingt
Me Morel souligne et énumère les contradictions dans les témoignages écrits présentés par la fédération, rappelle que l'histoire judiciaire est parsemée d'aveux fictifs et que la FFE ne présente aucune preuve directe.

Pièces écartées, pièces mal jouées
Il écarte enfin le contenu des textos, chose jugée par le juge des Référés et rappelle une jurisprudence du Conseil d’État à propos de la violation de la correspondance. Enfin, la facture détaillée demandée par la FFE concernait celle du père de Sébastien Feller. Il demande aussi que les 100 pages apportées par Maxime Vachier-Lagrave, qui sont une copie de ses échanges sur MSN avec Arnaud Hauchard, ne soient pas lues, même pour son information, par le président Canonne qui commençait à les feuilleter alors qu’une brave âme de la Fédé lui apportait.

Impressions de la matinée
Vu du côté des spectateurs, c’est-à-dire en ignorant tout des pièces du dossier (ce qui est fâcheux, car la Commission va juger sur pièces et en fonction des réponses orales des T-Moingt), la fédération accuse sans aucune preuve tangible et s’est fait broyer au cours de la séance. Tout part de Mme Pomian, et ensuite, les T­-Moingt se mettent au diapason.

12h30: Interminable pause-déjeuner. Deux bières pour se consoler. Deux de trop pour ma partie de l’après-midi.

Reprise à 14h. Le bal des T-­Moingt

Canonne précise que l’objet de la commission est de se faire une opinion pour juger s’il y a bien eu « Accumulation de fautes contre l'éthique sportive ». Les parties en présence ne sont donc pas autorisées à s'adresser aux témoins. Il décide de procéder aux auditions dans un ordre permettant de retracer la chronologie des événements

Mme Pomian: sa version du texto litigieux
Mme Pomian est interrogée la première par la Commission. Canonne lui demande la nature de ses rapports avec Marzolo. Elle répond tout aussi nature qu'elle le connaît « depuis 2003 ». [Il avait 25 ans et était déjà MI]. « Il était hébergé par nous [on suppose par sa famille avec son mari donc] ensuite on lui a trouvé du travail. En 2008, il avait besoin d’un téléphone portable. Il était 'blacklisté' chez Bouygues et SFR, j’ai donc pris le portable à mon nom. Ce téléphone était privé donc à mon nom, mais c’est ma société qui payait les factures. Après son chômage, quand il est arrivé en fin de droits en novembre 2009, il a travaillé pour nous. Il n'est pas comptable. Il aidait à ranger les papiers, à préparer les factures pour sortir la TVA, à ranger les papiers, à transcrire des entretiens ou rentrer des articles ou données sur Word ou Excel. En octobre 2010, il a demandé à travailler, c’était pendant les Olympiades.

Il dépassait le forfait de 40 euros, cela allait jusqu’à 70 euros et malgré mes remarques orales, cela n'a pas cessé. Le 27 octobre, Cyril passe pour me remettre des documents. J’avais lourdement insisté pour qu’il vienne un week-end me les rendre. Il a posé son téléphone sur mon bureau, il est allé aux toilettes et j’ai vu un texto bizarre, je n’ai pas eu le temps de lire la suite. Je suis persuadée qu’il est destiné à Sébastien Feller et a trait aux parties d’échecs de ce dernier.

Comme j’avais des dépassements de forfait, j’ai été voir sur le site de SFR pour voir où étaient ces dépassements. Et en voyant le nombre de textos envoyés, j’ai fait le rapprochement avec les parties des Olympiades. Je ne savais que faire; le jeudi, je devais aller à la FFE. J’ai mis deux heures à tout expliquer à Laurent Vérat. Je n’ai pas parlé à Jordi Lopez » [Bravo! Pas la peine. Petit Jordi s'est d’ailleurs assoupi à deux reprises en début d'aprèm! ChB]

Les copains de la ligue de Midi-Pyrénées d'abord
C'est alors que l'on réalise que Canonne et l’avocat qui fait partie de la Commission ont lu le très célèbre Je sais cuisiner de Ginette Mathiot. Ils lui demandent 'pourquoi 3 jours' alors que « MM. Vérat et Moingt sont des personnes qui prennent des décisions plutôt rapidement ». Mme Pomian courbe l’échine et réplique que « c’est constitutif, à tort ou à raison, de sa personnalité ». Elle devait préparer un document pour la ligue de Midi-Pyrénées. Canonne lui fait remarquer qu’il y a un ordre de priorité. Mme Pomian admet qu’elle a pu se tromper.

Question de Canonne à Mme Pomian: Qu’est-ce qui vous fait dire que le texto aperçu ne peut être envoyé qu'à Sébastien Feller?

Réponse: Plusieurs éléments qui sont des impressions ajoutées: Cyril avait insisté pour que je lui fasse installer sa nouvelle tour (d'ordinateur) chez lui. Il avait un vieux coucou, et besoin de beaucoup plus de mémoire pour un logiciel. Je lui ai fait installer par un technicien et il était très content après l’installation.
En juin, Sébastien Feller et Cyril Marzolo ont insisté pour venir avec moi à Paris. J’avais deux appartements et j’avais un sentiment indéfinissable. Cyril m’avait dit qu’ils [personne, dans la Commission, ne relève le pluriel emloyé, sachant que Marzol n’a pas joué ce tournoi, ChB] étaient sûrs de gagner.
Et puis, il y a certains types de phrases, il allait à coup sûr gagner, il allait être rémunéré.

Canonne (dubitatif): « Si je comprends bien, c'est un faisceau d’impressions... »
L'homme de la Commission,
avocat dans le civil, dans un style en finesse, mais direct: « Étant donné la nature et la proximité de vos liens avec Marzolo, pensez-vous que votre proximité vous a permis de ne pas voir et que cela l’a protégé? ». [Voilà une question qu’elle est bonne et joliment posée!]
Réponse: Mme Pomian (un temps): « Il y a des choses dont je ne peux et je ne veux pas parler ici. Cyril a sa part d'ombre. C’est comme nous tous ici. Je le connais très bien, il a entraîné mon fils, tout le monde le sait... (Canonne l'interrompt et lui fait remarquer que 'tout le monde', c'est peu de monde également car lui, par exemple, n'était pas au courant.) ...et je ne veux pas parler de cette part d’ombre. Il m'a dit qu'il n'a jamais triché de lui-même mais m’a avoué la triche. »
Enfin, Mme Pomian qui a souvent baissé la tête à l'audience, se présente comme une victime, et c'est là tout son génie de manipulatrice! En guise d'écho à Me Morel qui avait comparé cette affaire à la récente affaire d'espionnage bidon chez Renault, elle se présente comme cette femme médecin qui a dénoncé l'affaire Servier et qui a « été traînée dans la boue ».
Heureusement, le président Canonne est médecin et la stoppe net en lui proposant à elle-même et aux parties de cesser ce type de comparaison « cette affaire a fait des centaines de morts ».

Laurent Vérat
Il fait une déclaration liminaire un peu hautaine, en désignant « là, en face », la partie adverse car il récuse le terme de « faux intellectuel » employé par Me Morel et met en avant sa probité « connue de tous depuis 30 ans que je suis dans les échecs. »
Il explique que Mme Pomian lui parle de ses soupçons le 30. Il refuse d'abord catégoriquement d'y croire. Elle montre des SMS (consultés via le site de SFR) avec les contenus incriminés.
Il décide alors, après vérification que les SMS sont bien liés aux parties des Olympiades, d’alerter J-C Moingt qui se trouve sur place, en Russie. Il vérifie avec les occurrences de coups des parties de Feller. Et il prétend « n’avoir pas eu trop de mal à comprendre le cryptage ».


14h40: Votre rédacteur doit prendre la tangente pour aller jouer sa partie de patate en Nationale 2. Il laisse la plume à un greffier précis et concis dont voici le texte. Les remarques en italique et entre crochets et les liens ajoutés sont donc de C. Bouton.

 

***

Début du compte-rendu du greffier

hotel_ibis_paris17.JPGJean-Claude Moingt

  • Il se trouve à une certaine distance des Olympiades et des joueurs (qu'il n’a pas encore eu l’occasion d'aller voir) car il assiste au congrès de la FIDE et est entièrement pris par la campagne de Karpov aux élections pour la présidence.

  • Il est abasourdi par l’information. La France venait de battre la Géorgie. Il regarde donc sur Internet la partie de Feller et affirme: « Mon niveau échiquéen m’a permis d’être absolument convaincu que la combinaison n'était pas humaine ».
    [Tout à fait discutable d'une point de vue échecs: C’est une leçon de géométrie et un truc tactique pas très compliqué pour un 2600. L’attaque D+C contre un roi à poil, c'est du classico. Par contre, la partie contre Howell (Angleterre) est beaucoup plus impressionnante tactiquement.]

  • Le lendemain, il va sur place et observe Hauchard pour voir si (et comment) il transmet les coups. Son intention est de les surprendre en flagrant délit et d’arrêter le match.

  • Il a vu que Hauchard consultait régulièrement un téléphone hors de l’aire de jeu. Il a cherché comment les coups pouvaient être transmis à Feller, mais n'a rien pu détecter.

  • Après la partie de Feller, il a dit à Hauchard qu’il y avait une grosse suspicion de triche et lui a demandé de sortir Feller de la composition de l’équipe pour la ronde suivante qui était la dernière.

Romain Édouard

  • Il n’a rien remarqué sur place.

  • Il n’a pas noté que Sébastien Feller se levait plus que les autres pour utiliser les toilettes.

  • Canonne lui demande quel est son sentiment sur l’usage laxiste des téléphones dans la salle. Réponse : Il n’y avait un usage que très très exceptionnel des téléphones dans la salle mais il y avait un usage libre hors de l’espace de jeu.

  • La veille du match contre l’Ukraine, que s’est-il dit au sein de l’équipe ? Arnaud discutait systématiquement de la composition de l’équipe avec les joueurs et leur faisait confiance pour qu’ils expriment leur état de forme. Arnaud voulait retirer Feller de l’équipe pour cause de fa tique alors qu’il était en course pour la médaille et c’est l'équipe qui a insisté pour qu’il joue.

  • La même discussion a lieu pour la dernière ronde. Le fait de ne pas jouer assurait la médaille à Feller mais les joueurs veulent qu’il joue car c'était le buteur et il était donc très important dans un match décisif pour le classement. Il est convenu qu’il jouerait mais suite à l’intervention de J-C Moingt, Arnaud retire Feller de l’équipe d’une façon contraire à la pratique habituelle ce qui étonne beaucoup les joueurs.

    Déclaration libre d’Édouard : En janvier, JCM donne rendez-vous pour parler de quelque chose de grave. Au cours du repas où on lui explique l'affaire, on lui dit que Feller et Hauchard ont avoué. Étonné, il téléphone à Maxime pour savoir s’il a été contacté à ce sujet. Suite à la réponse positive, ils décident de faire une réunion avec Arnaud et Maxime pour essayer d'y voir clair.

    Arnaud confirme qu’il y a bien eu tricherie, mais il dit qu’il n’y a pas participé de façon active. Il reconnaît qu'il a eu le tort de fermer les yeux mais il dit qu’il a fait preuve de faiblesse face aux menaces et qu’il a eu peur de perdre son emploi dans son club.

    Autre point important : Pendant le tournoi, Arnaud Hauchard s’est plaint à plusieurs reprises de recevoir de très nombreux appels et messages de Cyril Marzolo ce qui lui a occasionné une facture de téléphone astronomique (rappelons que lorsqu'on reçoit des messages en Russie ou ailleurs à l’étranger, on paye bien qu'on soit le destinataire).

    Concernant la tricherie, Arnaud était très très fortement déprimé en janvier par cette affaire, par exemple, il commande un repas qu’il ne mange pas. Mais il jurait de son innocence;

Maxime Vachier-Lagrave

  • Il a joué les 11 parties et n’a rien remarqué.

  • Pendant les parties, les joueurs ne pouvaient pas sortir de l’aire de jeu (salle, bar, wc), seuls les capitaines le pouvaient.

  • Avant la dernière ronde, l’équipe refuse de sortir Feller. Ils n’ont découvert le changement de composition que tardivement et n’ont pas pu obtenir d’explication crédible.

  • Question: « Toi qui connais très bien Arnaud depuis longtemps (janvier 2003) est-ce que Arnaud était plus stressé que d'habitude ? ».
    Réponse : « Il est toujours stressé d’ordinaire donc on ne peut pas dire qu’il l’était anormalement. Certes, il faisait de nombreux aller-retour autour des parties, mais il le fait tout le temps ».

    Déclaration libre de MVL

    Pour moi, tout a commencé le 05/01/2011. Je préparais un tournoi avec Arnaud quand j’ai reçu un appel de Jordi Lopez qui, apprenant que j’étais avec Arnaud, a coupé court et m’a demandé de le rappeler quand je serai seul.

    Alors, Arnaud m’a dit qu’il avait un truc important à me raconter. Il m’a dit que Feller avait triché, que Marzolo lui envoyait les coups, qu’il le savait mais qu’il avait fermé les yeux et qu'il n’avait pas participé de façon active.

    En octobre, Arnaud aurait reconnu ces faits oralement. La fédération aurait proposé un arrangement, mais Arnaud ne voulait pas être suspendu et donc il aurait refusé.

    Maxime a ensuite rappelé Jordi et a convenu d’un rendez-vous pour le vendredi 7. Il a contacté Romain et lui a demandé s’il avait été joint par la Fédé. Ils en ont discuté au téléphone. Il a appelé Fressinet qui ne les croit pas mais qui dit qu'il va joindre J-C Moingt.

    Ils décident, avec Romain et Laurent de manger avec Arnaud pour éclaircir le point de la culpabilité d’Arnaud puisque celle de Feller et Marzolo semble avérée.

    [Remarque: Cette déclaration, devant une Commission de discipline, est peut-être vraie. Mais dans son interview télévisée avec Fressinet sur le site d’Europe Échecs (enregistrée le 27/01, dernière journée de repos avant le duel MVL-Anand) MVL prétend bien que c’est la FFE qui l’a appelé pour l’informer de la triche, mais zappe le repas avec son ex-pote Hauchard. D’où ses phrases hésitantes et également la conviction apparente de Fressinet...]

Laurent Fressinet

  • Témoignage écrit car il ne peut être présent.

  • Je n’ai rien remarqué de particulier.

  • Arnaud était nerveux, mais pas plus que d’habitude

  • Arnaud s’est rallié à l’avis collectif de faire jouer Feller contre l’Ukraine

  • Lors de la réunion du 6/01, Arnaud a justifié sa position par les menaces de mort proférées à son encontre par Marzolo s’il parlait.

  • Je constate que absolument tous les coups de Feller sont ceux du logiciel Firebird qui est utilisé par de nombreux grand maîtres.

  • J’ai contacté Arnaud pour lui suggérer de tout révéler, ce qu’il a accepté en échange d'être absous par la Fédé, ce qui a été refusé.

Interrogatoire concernant le 11 octobre

Il s’agit de la réunion provoquée par la fédération pour éclaircir cette affaire, réunion à laquelle étaient convoqués Feller et Hauchard.

Les participants peuvent témoigner de ce qui a été dit, mais il n'y a eu aucun PV signé par les protagonistes reprenant ces propos.

Jean-Claude Moingt

  • Ils auraient commencé à tricher de façon artisanale au championnat de Paris, puis ensuite à Bienne.

  • Feller, qui avait peur des sanctions, aurait proposé de faire des travaux d’intérêt public pour la fédération.

  • La transmission des coups était codée. Cela consistait en l’envoi d’un numéro de téléphone commençant par 06 puis le numéro de coup, puis la case de départ puis la case d'arrivée
    [Remarque: c'est la notation numérique internationale utilisée autrefois dans le jeu par correspondance postal. Mon greffier n’a pas noté le modus operandi d’un Hauchard qui tournerait autour des tables pour ensuite signifier case de départ-case d’arrivée selon un code expliqué sur le site d’EE].

    Fin des témoignages

    La commission précise que les documents remis juste avant la réunion, à savoir la centaine de pages de copies d'échanges sur MSN entre Vachier-Lagrave et Hauchard et apportées par MVL ne seront pas retenus car ne permettant pas l’étude contradictoire et le témoignage écrit pouvant par ailleurs relever de la correspondance privée. MVL insiste mais prend un gentil cours de droit de la part de Me Morel. [Dura lex, sed lex, Maximus!]

    16h50 Parole est donnée aux avocats

    Fédération

  • Les faits sont avérés.

  • 2 membres de l'équipe de France attestent de la chose et témoignent. Ils ne peuvent pas être taxés de collusion contre leurs collègues / entraîneur.

  • Les relevés téléphoniques montrent que les messages ne sont envoyés que pendant les parties. Les messages arrivent toutes les 2-3 minutes et cessent dès la fin de la partie.

  • Il faut considérer que Feller a failli, mais il faut tenir compte de son jeune âge et considérer qu’il a peut être été entraîné par des adultes ou a été grisé par des résultats brillants.

    Défense

  • Les éléments factuels sont inexistants.

  • Les témoignages sont contradictoires.

  • Recevabilité des pièces :

    • les relevés téléphoniques relèvent de la correspondance privée au même titre que les contenus, et sont donc irrecevables comme décidé par le juge des référés.

    • La ligne téléphonique est au nom du père de Feller et rien même ne prouve que le téléphone se trouvait en Russie.

    • Le site SFR permet de consulter les SMS, mais il permet aussi d’en envoyer. Rien ne prouve donc que les SMS n'ont pas été envoyés par le titulaire de la ligne (Mme Pomian).

  • Le seul référentiel sur lequel s’appuyer est les attestations qui sont très insuffisantes.

  • Il n’y a aucun mode opératoire défini.

    Canonne annonce que lecture de la décision sera donnée à 19h30. Les attendus et le texte final seront communiqués par courrier dans les 10 jours.

17h30 Délibération

 

19h37 Verdict


A la question « l’accusé s’est-il rendu coupable d’accumulation de fautes contre l’éthique sportive ? » les réponses sont :

Cyril Marzolo : Oui. Condamnation Sanction : suspension ferme 5 ans.

Sébastien Feller : Oui. Condamnation Sanction: suspension 5 ans dont 3 fermes et si accord de l’intéressé 2 ans d’activités d’intérêt général selon l’article 3.2.2 dernier alinéa.

Arnaud Hauchard : Oui en tant que capitaine et sélectionneur. Sanction: un blâme pour faute professionnelle et interdiction à vie d’exercer toute activité de capitaine ou de sélectionneur.

[Fin du texte de mon greffier]

3 condamnations et beaucoup de questions sans réponse

Perfume Profumo di donna
Le déclenchement de l’affaire a comme un parfum de vengeance. La diligence et la violence avec laquelle la FFE a mis les noms des joueurs sur la place publique contrastent avec le ton feutré et mesuré des
T-Moingnages devant la Commission.

Mais vengeance de qui et pourquoi? On sent quand même un billard à plusieurs bandes et un Jicé remonté comme une pendule, comme si cette affaire avait gâché ses plans de carrière.

A qui profite le crime?
S'il y a eu triche, aux joueurs. Mais pour si peu d'argent? Combien? 15 000 euros à deux ou à trois sur trois tournois? Bof, dans ce cas, ce serait imbécile vu les risques encourus. Sans compter qu’un tricheur se fait toujours prendre.

Et s’il n’y a pas eu triche? Que des coups ont été envoyés à partir de la plateforme SFR à l’insu de Marzolo par un fort joueur contracté pour l’occasion? C’est au pire une belle fiction, et ce serait une superbe manipulation digne d’un polar, mais techniquement possible.

Quel est le mobile?
A ce stade, je suis désolé d’annoncer solennellement que le seul mobile est le téléphone.

Pourquoi Marzolo n’a pas été convoqué?
Un président, un directeur général, deux vice-présidents ont triché: ils accusent 3 joueurs et n’en convoquent que 2. Pourquoi « l’émetteur présumé » des coups est resté chez lui? Du fait de ses rapports proches avec Mme Pomian, cette dernière voulant le protéger? Ou pour éviter que Marzolo ne se mette à déballer tout ce qu’il sait sur les affaires de Mme Pomian et la nature exacte de ses relations avec cette personne?

Une vice-présidente bientôt sans le vice?
Jicé voulait installer Mme Pomian dans son fauteuil, le Jicé partant avant la fin de son mandat. Alors, Pomian présidente? A voir... Mme Pomian avoue qu’elle consultait les messages de Marzolo sur la plateforme SFR avant les Olympiades. Et devant la Commission, avec aplomb, elle parle de ce texto litigieux aperçu pendant que Marzolo « allait aux toilettes ». C’est complètement tiré par les cheveux et personnellement, je n’y crois pas un seul instant.
Espionner la vie privée d'autrui sur une plateforme ou produire des copies de textos entrants et sortants d'un téléphone utilisé par autrui ne tient pas juridiquement.
Pour rire, dans le prochain Code d’éthique, la Fédération devrait imposer à tout président et vice-président d’espionner les textos entrants et sortants des employés fédéraux. Sans compter que techniquement, et ceci n’a pas été dit à l’audience, qu’on peut également écouter les messages laissés sur le répondeur. Vive la technique!

Pourquoi Hauchard est condamné à presque rien?
Le modus operandi, tel que décrit par Jean-Claude Moingt (coups codés sous forme de numéro de téléphone et Hauchard qui tourne autour des tables tel un derviche pour transmettre les coups à Feller) mettrait Hauchard complètement dans la cause; mais manifestement, la Commission n’y a ou pas cru ou a estimé que les éléments étaient insuffisants à son endroit. Bizarre.
D’ailleurs qui a donné le modus operandi d’un Hauchard se baland autour des tables? Hauchard lui-même? Car là, ça ne se devine pas et ça ne se décode pas si facilement. D’ailleurs Jicé n’a rien vu sur place. Conclusion, si le modus operandi est avéré, quelqu’un a bavé... Sauve qui peut!

Le TIG de Feller, une tige pour mieux l'abattre?
Il faudra attendre la publication du jugement, mais il paraît clair qu'on voit mal Feller, coupable ou innocent, exécuter ce type de TIG. Et où et pour quoi? Ce 'sursis' sent le piège.

Hitchcock avait raison?
Quand on demandait à Alfred Hitchcock quelle était la recette pour faire un bon film à suspense, il répondait: « Il faut une femme et une arme, c’est tout. »

Quelles seront les suites (de coups)?
La Commission d'appel doit se réunir avant fin juin. Elle ne peut aggraver les peines. Elle ne compte pas pour du beurre car d’autres pièces seront produites, notamment la copie des échanges entre MVL et Hauchard. Concrètement, le témoignage de MVL semble accablant en deuxième instance d’autant qu’ils ont été très proches.

La Fédération a perdu une bataille sur le plan des correspondances privées, mais comme d’hab, Jicé joue les gros bras: Il déclare urbi et orbi que la FFE poursuivra les joueurs au pénal. Il n'est pas seul à décider quand même?
Les joueurs ont été carbonisés médiatiquement; il y a donc fort à parier qu'un tribunal administratif et/ou qu’une suite au civil sera actionnée par les avocats des joueurs. Et si la FFE perd, on aurait le paradoxe d’avoir des tricheurs condamnés par la FFE, laquelle serait condamnée à son tour, mais en espèces sonnantes et trébuchantes d’avoir jeté leurs noms en pâture. Le prix de la licence va augmenter...

Le successeur de Jicé: un de plus en Moingt
Il y a longtemps que Jicé prétend qu'il laissera la place à Mme Pomian. On n’y croit plus, pour deux raisons:
1) La soupe est bonne mon Général (coût annuel approximatif pour la Fédé: 45 000 euros charges comprises sans compter les sympathiques notes de frais).
2) Mme Pomian est carbonisée. Heureusement qu'elle n’a pas le code, cher internaute, de la plateforme de ton opérateur!

Que feront les joueurs si l’appel est confirmé?
Solution pragmatique pour contourner la sanction: prendre sa licence dans un autre pays et jouer sous un autre drapeau que le code FIDE 'FRA'. Et bonjour les interprétations! Car comme le souligne Nigel Short dans le dernier numéro de New in Chess, la FIDE est pleine de tricheurs; politiquement, je vois bien Kirsan, le président de la FIDE, autoriser les 3 accusés à jouer rien que pour faire la nique à la FFE qui a lutté contre son élection.


Commentaires

  • Ah ben voilà qui commence seulement à m'intéresser: enfin l'analyse des parties, enfin on commence à rentrer dans les "détails" et je note déjà deux témoignages complètement faux:

    1- JCM (ancien 2300 et des bananes quand même!):
    « Mon niveau échiquéen m'a permis d'être absolument convaincu que la combinaison n'était pas humaine ».
    A la limité oui pour un poussin, mais pour le quidam qui n'a ni le niveau MI ni GMI, la combinaison Dc1+, Df4+ Dxf6 et après les coups Dd3+xe2, voir que Dc6+ gagne la Tour en e8 sans qu'il y ait de perpet pour les Noirs, c'est pas difficile.

    [quand est-ce que vous mettez un visualiseur de parties pgn dans votre blog, je peux vous l'installer si vous voulez]

    2- LF "Tous les coups joués sont ceux de Firebird" --> quelles parties ?? si cela concerne toutes les parties, c'est complètement faux: je viens de les rejouer avec un bon vieux fritz et:

    R2 GM Sebenik Matej 1/2--> Feller gagne un pion et a un net avantage mais joue 27. ... Fd7? 28.Cxe8 et ne trouve pas le coup inhumain 27. ... Cxe5!! 28.Cxe8 Dc5+ 29.Rh1 Cc4 et le Ce8 ne ressort plus.

    R3 GM Mikhalevski Victor 1-0 --> Feller est mieux avec les Noirs, il ne joue pas les 1er choix ni les seconds de l'ordinateur et son avantage oscille entre 0.1 et 1.2 jusqu'au 48 ème coup où les Blancs reviennent dans la partie. SF gaffe à la fin 53. ...Tf2 au lieu de 53. ... Cf1+ qui gagne.

    R4 GM Markus Robert 1-0 --> SF est mieux après le début avec les Blancs mais les coups qu'il joue 22.Tae1 et 23.h3 laissent filer l'avantage. Son adversaire donne gratuitement 2 pions avec 23 ... Ce5? mais SF laisse filer encore l'avantage en ne jouant pas 35.Tfg5, finalement gaffe de Markus 37. ... Cf2?? 38.Txg7! Rxg7 39.Ff6+xb2

    R5 GM Howell David 0-1 --> C'est peut-être la seule où SF joue réellement les coups de l'ordinateur : il faut dire que tout semble forcé après Cc2! et que l'Anglais n'a pas joué au mieux avec 12.b3 dans la Française

    R6 IM Kreisl Robert 1-0 --> Partie équilibrée jusqu'au 30ème coup où le joueur Autrichien prend l'initiative avec 30. ... Fxe5! et ce dernier joue tous les coups d'ordinateur, un comble pour qqn dont l'adversaire sera accusé de triche plus tard !!

    R7 GM Alsina Leal Daniel 0-1 --> Espagnole variante rare de la Berlin avec Cd6xb5 et a4 . Les Blancs ont deux pions de plus et auraient du gagner cette partie mais au lieu de jouer 23.g3 ils jouent 23.Dg3?? et se font mater ensuite. Encore un 'coup de bol' de SF

    R8 GM Timofeev Artyom 0-1 --> le Russe joue mal le début avec les Blancs et se retrouve moins bien, au lieu de 23. ... Ff5 Fritz propose Fd7 ou Td7 et 25.Cf3? semble être une erreur pour les Blancs. Ensuite le Russe donne une pièce avec 32.Fc7 Fd5

    R9 GM Gelashvili Tamaz 1-0 --> Sur cette partie aussi, ce ne sont pas les 1ers choix de l'ordinateur qui sont joués et c'est l'adversaire qui aurait peut-être prendre l'avantage avec ...b4 ou reprendre en d5 avec le Cavalier mais qui enchaîne une suite de mauvais coups entre le 20 et le 25ème coup. La combinaison finale n'est pas si compliquée à voir.

    R10 GM Efimenko Zahar 1/2 --> Nulle sans jouer.

    Pourrait-on avoir les analyses de Firebird ?


    Au final, une seule partie est jouée selon l'ordinateur : celle contre Howell

    Toutes les autres, SF a bénéficié de la complicité de ses adversaires.
    SF a beaucoup de chance, on disait la même chose de Fischer, serait-ce le nouveau Bobby ?

    vtm

  • Woman's Perfume ou Profumo di donna, entre l'anglais et l'italien, il faut choisir...

  • Pour l'analyse avec Firebird, il s'agit d'un moteur gratuit, donc un petit google firebird uci engine devrait permettre de le télécharger et ensuite de l'importer dans Fritz pour faire l'analyse.

    Sinon Mr Bouton un petit effort et vous y êtes : Profumo et pas profume ;-)

  • Certes tricher n'est pas sportif, porte ouverte vers le cote obscur ...
    Triche ou pas, au final, ne serait-ce pas la federation ou la FIDE les seuls coupables de la production de situations difficiles a vivre pour ces joueurs de haut niveau ?
    Il manque toujours une veritable politique de reconnaissance des joueurs-prof du noble jeu.
    Quand on voit le peu d'interet mediatique / sponsor qui soutiennent ce sport ...
    Cela n'excuse pas tout mais certainement pas de salir un Maitre ou Grand-Maitre ayant acquis ses normes legitimement.
    A quand un match en blitz (filme pour la circonstance avec Touze en arbitre ...) entre Moing et GM Feller / GM Hauchard / MI Marzolo !?
    nous verrons le fosse 2300 - titres ...

    rOOt_

  • En effet, le commentaire "présidentiel" : "mon niveau me permet d'être absolument convaincu que la combinaison n'est pas humaine ... etc" est hilarant, mais dramatique... Il témoigne d'un président qui veut avoir raison coûte que coûte, quitte à raconter n'importe quoi! C'est grave, quand même...
    Enfin, et bravo vtm, quelques précisions sur Sébastien Feller, parfois trop vite oubliées:
    - Champion de France de Blitz
    - Vice Champion Europe - 16
    - GMI à 16 ans
    Mais aussi:
    - Meilleur 5 eme échiquier du Top 16 2009, avec 10 sur 11
    - Meilleur 4eme échiquier du Top 16 2010, avec 7,5 sur 11
    - "Buteur" en finale de Coupe de France 2010

    A noter enfin, que, d'après le site de la FIDE, il mène 3-0 dans ses confrontations face à Romain Edouard... (Le témoin qui est LE concurrent de Sébastien Feller depuis quelques années, et à qui les on-dit prête une relation conflictuelle avec ce dernier depuis leurs plus jeunes années).

    Par contre, la composition d'appel de la FFE est une mauvaise nouvelle pour les 3 soupçonnés...
    http://www.echecs.asso.fr/ListeJoueurs.aspx?Action=CE
    Il s'agit pour grande partie de la garde rapprochée de Mr le Président...

  • Depuis quand SF triche t-il ? peut être a t-il triché à 16 ans pour avoir ses normes de gmi ? on dit "dans les milieux bien informés" qu'il est le plus pervers des 3 et qu'il ne fait aucun doute qu'il a organisé tout le système !

  • Je me demande si les joueurs d'échecs doivent se rencontrer sur l'échiquier et ne plus se fréquenter ensuite car ils continuent à jouer dans la vraie vie, à faire des plans et cela donne des histoires scabreuses comme celle-ci. Genre, je sacrifie deux pièces et je sauve mon roi.
    Canonne a la déontologie brutale, les libertés individuelles bafouées, pas grave, pan,pan, 5ans, 5ans, dieu reconnaîtra les siens.

  • Signore Bottone, mister Button, mon petit oint-d'huile-ophe.
    C'est beau, on dirait du Kaganski dans ses grandes années. Néanmoins, comme dirait l'autre de Gizeh, je me permets de vous demander d'apporter deux précisions:
    - Qu'entendez-vous par "trois femmes maximum"? 50 voire 20, j'aurais compris mais 3. Aviez-vous des doutes quant à l'appartenance au deuxième sexe pour l'une d'entre elles? Devra-t-on imposer le rituel de la chaise percée lors de l'appel afin que notre reporter favori puisse différencier les participants selon la formule consacrée: "duos habet et bene pendentes"?
    - Eclairez-nous sur la seule question demeurée sans réponse dans ce compte rendu: quel a été le résultat de la partie de N2.

  • A Pascal:
    Quelle honte de parler ainsi, sans savoir... Un petit conseil : changez de "milieux bien informés"...
    Sébastien Feller est loin d'être un vicieux comme vous le prétendez. Ni Cyril Marzolo d'ailleurs.
    Feller travaille avec Dorfman, qui ne tarit pas d'éloges sur le prodige depuis de nombreuses années (et pourtant, Dorfman il en a vu quelques uns, des jeunes talentueux). Feller est l'un des secondants principaux d'Etienne Bacrot, là encore, si son élo ou son titre était usurpé, il est certain que Bacrot ne se préparerait pas avec lui.
    Et il a organisé "tout le système"? Mais à ce jour, justement, il n'y a aucun système ...
    Et notons enfin qu'il a pris ses responsabilités, en disputant le Championnat d'Europe. Dans des conditions forcément difficiles psychologiquement, même si lui ne se reproche rien. Et la manière dont il a "saigné" un 2350 hier montre bien qu'il est très au dessus de ce genre de joueur.

  • J'avoue ma plus totale stupéfaction face à cette affaire et j'ai beaucoup de mal à me faire une opinion. Aussi, en utilisant Fritz, j'ai regardé la partie de Sebastien Feller contre Alsina Leal et Feller est, tout simplement, totalement perdu et ne gagne que sur une gaffe. Il est, à mon avis, tout à fait impossible que Sébastien ait été aidé sur cette partie, ou alors celui qui l'aidait avait un Chess Challenger Voice ... En revanche la partie contre Howell est éblouissante et très, très impressionnante, et Feller joue les meilleurs coups. Mais cela ne me parait pas être une preuve suffisante ...
    J'ai l'impression que, du point de vue du droit, la FFE est partie un peu légère ...

  • Aaaah les beaux porteurs de valises (olivier, boy, etc...) ! Qui vous paie pour écrire ces commentaires ?! changez de milieux et allez discuter avec des gmi qui vous parleront de tous ces tricheurs ! vous remettez en cause les paroles de MVL qui a discuté avec AH qui lui tout a avoué ! et mvl est dégouté comme bien d'autres gmi comme les gmi indiens qui ont fait 4000km pour aller se faire déchirer par SF au champ de paris ! aaaah lalalala les porteurs de valise sont de pire en pire ici !

  • R3 GM Mikhalevski Victor 1-0 -->

    Dans l'ouverture (une Catalane dxc4,Fd7/Ce5), SF avec les Noirs prend l'initiative en jouant h5-h4 puis après on arrive à une position complètement égale. C'est marrant parce que Fritz trouve les Noirs bien mieux alors qu'avec Firebird, il dit que c'est égal.
    SF ne joue pas les premiers choix de l'ordinateur 20. ... a6 ou 20. ... Th6 [20. ... c6] 24. ... Cf6 24. ... g5 [24. ... Tf6] 27. ... g5 27. ... Ch6 [27. ... g6] etc. entre le 20ème et le 45ème coup mais des coups équivalents qui sont proposés plus loin dans les variantes.
    Peut-être mon ordinateur n'est pas assez puissant? pourtant il est récent.
    SF joue 31. ... Dd4!
    SF ne joue pas 40. ... Dh7! après l'imprécision 40.Fh3 mais 40. ... Db1+
    SF joue 42. ... Td8 l'ordinateur propose aussi 42. ... Th8 42. ... Ra7 42. ... Tf8, à ce moment la position est encore égale, voire un peu mieux pour les Noirs.
    SF ne joue pas 44. ... Tf8 Il sacrifie le pion 44. ... e3, 2ème choix de la machine, et c'est plutôt gonflé de donner un pion !
    SF ne joue pas 47. ... Ra7 [47. ... Dd6]
    SF ne joue pas 50. ... Df8 mais 51. ... Tf8
    Dans cette partie, aussi bien les Blancs que les Noirs jouent presque pareil que l'ordinateur, mais les Blancs font une imprécision avec 51.Td4 au lieu de 51.b4 et gaffent avec 52.Fg2?? au lieu de 52.e4 Df8 53.Fg2 Tf2 54.Dd3 Txb2 55.exd5 Df2 56.De4 Te2 57.dxc6 Txe4 58.c7 Dxd4 59.c8=D+ Ra7 60.Fxe4 Dxe4, variante très difficile à voir pour les Blancs !

    SF ne joue pas 53. ... Cf1+ 54.Fxf1 Tf2+ qui gagne et commet sa seule gaffe du tournoi avec 53. ... Tf2?? 54.Dxe3
    ça c'est du moment critique: un coup gagne, l'autre perd !

    --> Pas de triche sur cette partie (ou alors elle a servi à rien, puisque gaffe à la fin).

    Personne ne l'aura noté dans cette ronde, mais Tomashevsky avec les Noirs contre Cori améliore la partie de Feller contre Cori (chpt de Paris, 3ème ronde) avec Fd6 et De7 (au lieu de Fe7 et Dc7),
    il faut absolument voir cette partie, ça décoiffe ! (et aussi Tomi Nyback, le deuxième viking le plus fort derrière Carlsen, plante un Tc7 de derrière les fagots au pauvre Jones: Dxc7 Cxg6+)


    vtm.

  • Je tiens à signaler que je n'ai rien à voir avec le clan SF et que je ne suis pas payé pour porter les valises. Simplement je voudrais qu'on ouvre le débat sur les
    analyses des parties jouées. Mais bon si tous les GM disent que SF est un tricheur, je veux bien le croire, et il n'y a donc plus d'analyse de parties à faire.
    Mais, quand même, est-ce que l'on peut répondre à cette interrogation légitime: à quel moment et dans quelle partie s'est-il fait aidé ?

    Je viens de télécharger Firebird (qui est basé sur Hippolit) comme il a été demandé et de refaire l'analyse de toutes les parties de SF et là, O Surprise, SF n'a pas joué systématiquement les coups de Firebird ! en tous les cas pas dans toutes les parties où à un moment donné il y avait un coup qui concrétisait fortement son avantage.
    Par contre, il y a 3 parties et non plus une avec Fritz où ce sont les mêmes coups: Howell, Timofeev et Gelashvili !

    Re-essai avec Firebird (je pensais que Fritz suffisait, mais non apparemment, il y a des différences, notamment dans la partie contre Markus, Alsinea, Timofeev et Gelashvili) si vous le permettez sur votre blog, mr Bouton, ronde par ronde:

    Allez c'est parti pour l'analyse des 9 parties de Sébastien Feller:

    R2 GM Sebenik Matej 1/2-->
    SF ne joue pas 18. ... Fd7! avec l'idée ... Fa4 qui fait passer l'avantage à 0.84 [au lieu de cela Cd7?!]
    SF joue 23. ... Dd8! qui évite e5 et permet de passer à l'aile-Dame attaquer les Cavaliers en c7. A ce moment, il est à 1.35
    SF ne joue pas 25. ... Cb6 proposé par l'ordinateur alors que son coup semble plus logique : 25. ... Cb8
    SF ne joue pas 27. ... Cxe5!! 28.fxe5 (28.Cxe8 Dc5+ 29.Rh1 Cc4 30.d6 Fd7 31.Tf3 Cb6!) Txe5 29.Cxf7 Te7 qui le fait passer à plus de 1.5 et joue clairement une faute :
    27. ... Fd7? qui fait perdre tout son avantage.
    Suite à des imprécisions de son adversaire, SF a de nouveau l'avantage mais joue encore une faute 35. ... fxe6 ? alors que 35. ... f6 ou 35. ... f5 maintenait un bon avantage.
    A la fin, c'est Nulle Fou de Couleurs opposé, le GM Slovène a très bien défendu !

    S'il avait joué 27. ... Cxe5!! là ça aurait été louche (ça aurait été plus 'pro' comme triche), enfin, toujours dans le cadre d'accusations de triche assistée par ordinateur.

    --> Pas de triche sur cette partie.

    vtm.

  • R4 GM Markus Robert 1-0 -->
    22.Tae1 et 23.h3 les coups joués que n'a pas trouvés Fritz, Firebird les joue (quoiqu'il oscille entre 23.h3 23.Dc2 23.Ff4)
    C'est dingue, les Blancs ont un pion de moins pourtant avec la paire de Fous et la pression sur f7, ils sont mieux.
    Les Noirs sous pression jouent une erreur avec 23. ... Ce5? 24.Fxc5 Td2 25.Dxa6 Txb2 26.Td1 ce qui fait que SF se retrouve avec la paire de F et un pion de plus passé éloigné,
    bref pour un GM cela doit gagner.
    Moment critique:
    SF ne joue pas 36.Tfg5! qui gagne (+4.35) mais 31.Rh2 (+1.03) cela aurait peut-être permis aux Noirs d'annuler en échangeant une pièce par 31. ... Tb5
    SF ne joue pas 37.Te3 mais 37.Tg4 sur quoi les Noirs auraient pu peut-être annuler par 37. ... Tf2 38.Txf2 Cxf2 39.Tf4 Fe5 40.Ff6+ Fxf6 41.Txf6 Cd3 avec une finale T,F,2/T,C,1

    Gaffe de Markus dans le zeitnot : 37. ... Cf2?? 38.Txg7 Rxg7 39.Ff6+ Rxf7 40.Fxb2+dec. Rg6 41.Txf2 avec une pièce de plus

    Je ne suis pas GM mais cette façon de jouer avec un pion de moins tout en sachant qu'on a l'avantage est naturelle ?
    En ce qui me concerne, un pion est un pion et j'aurais eu peur de me retrouver avec un pion de moins, c'est peut-être pour cela que je ne suis que petit amateur :-)

    --> Même remarque que précédemment: à quoi cela sert de tricher si au moment critique on ne joue pas le coup décisif et on permet à l'adversaire de revenir dans la partie ?!

    vtm.

  • R5 GM Howell David 0-1 -->
    Parmi toutes les parties, c'est celle-là qui a été suspectée au tout début de l'affaire notamment par steve giddins dont le blogue n'existe plus.
    Je ne savais pas que Feller jouait la Française: bon choix, parce que les Noirs se retrouvent (encore) mieux après l'ouverture.
    17.Fb1? semble une grosse erreur de position parce que les Blancs se retrouvent avec des pions doublés et des pièces par sorties, à la place 17.Cxd7.
    L'ordinateur met un certain temps à voir que Fxe5 dxe5 Ce4xf2-h3+ donne un gros avantage aux Noirs et préfère en fin de combinaison 27. ... Dc5 au lieu de 27. ... Dc7 joué par SF pour attaquer le pion a3 après Tb2
    Il faut quand même la gagner parce que les Blancs ont deux Fous et Tour (certes qui ne jouent pas) contre Dame avec beaucoup de pions de plus. La réalisation de l'avantage est parfaite, selon l'ordinateur.

    Si Howell avait joué 22.Fa1 (au lieu de 22.Fc1?) peut-être qu'il pouvait résister : 22. ... Cxf2 23.Dxc2 Ch3+ 24.gxh3 Db6+ 25.Df2! Txf2 26.Taxf2 Tf8 27.Fb2 et là il y a 0.73 pour SF au lieu de 2.41 dans la partie.

    --> Ici, à peu de choses près, il y a eu les mêmes coups que l'ordinateur.
    Comme le signale MVL, la combinaison n'est pas impossible à trouver pour un GM. Le GM Britannique n'a clairement pas joué à son niveau. SF a produit les meilleurs coups, que penser ?

    Et pendant ce temps Carlsen miniaturise en 29 coups Vallejo sur une SF, pas une 'Sébastien Feller' mais une 'Sicilienne Fermée' :-)

    vtm.

  • R6 IM Kreisl Robert 0-1 -->
    Partie très intéressante contre le plus faible elo du tournoi de SF (2376 élos)

    Pour la seule et unique fois dans le tournoi SF se retrouve moins bien après l'ouverture en jouant 6.Cc3 (e3 ou Cbd2 sont les coups théoriques) dans cette slave originale avec g6 et Ca6.
    et il ne joue clairement pas les coups de l'ordinateur dans l'ouverture qui permettent de rétablir la situation:
    SF ne joue pas 16.d5! avec égalité [16.Ce3]
    SF ne joue pas 31.Te4 [31.Tff1?!]
    SF ne joue pas 33.Txc6 [33.dxe5?]
    SF ne joue pas 35.Txc6 ou 35.Cc3 [35.Cf2?!]
    SF ne joue pas 44.Txd1 [31.Te5]
    SF ne joue pas 47.Cf6 [47.Rf2]

    Par contre ce qui est curieux c'est que son adversaire joue quasiment tous les coups d'ordinateurs du 29ème coup au 53ème coup (sauf 38. ... Fb6? qui redonne un pion).
    Superbe partie de ce joueur autrichien Robert Kreisl qui est Maître mais aussi Arbitre International.

    --> pas de triche
    on ne triche pas contre un arbitre international :-)

    vtm.

  • R7 GM Alsina Leal Daniel 0-1 -->
    Espagnole variante rare de la Berlin avec Cd6xb5 et a4. Le GM Espagnol avec les Blancs ne suit pas la théorie (9.exd6) et joue 9.Cc3.
    SF joue parfaitement l'ouverture jusqu'à 17. ... Tad8 qui gambite le pion a7, ce qui est gonflé: l'ordinateur ne l'envisage même pas.
    SF gambite un 2e pion: 18. ... d4 et c'est le choix de l'ordinateur mais SF joue ensuite 19. ... Fg5 qui est une faute et donne 19. ... Fe4 avec égalité.
    Au lieu de 22.Fc5 Alsinea aurait du jouer 22.Dg3 avec avantage.
    Après 22. ... Fe4 23.g3 était donné comme avantageux par Fritz, mais pas avec Firebird, qui donne nulle après 23. ... Tf3 24.d5 Fd2 25.Dxd2 Txg3+ 26.hxg3 Dxg3+ 27.Rf1 Dh3+ 28.Rf2 Df3+ 29.Re1 Dh1+ et perpétuel.
    Alsinea gaffe avec 23.Dg3?? et se fait mater par 23. ... Fe3+ 24.Rh1 Tf2

    Pendant ce temps, Ivantchouk réalise une partie d'extra-terrestre où il gagne en 34 coups contre Jobava avec toutes ses pièces étouffées en 1re et 2e rangée.

    --> si Alsinea joue 19.Fc5 ou 22.Dg3 il a l'avantage, me trompe-je ?

    vtm.

  • R8 GM Timofeev Artyom 0-1 -->
    Variante Panov de la CK/ Anglaise pion isolé
    Timofeev dévie le premier de la théorie en jouant 9.cxd5 au lieu de 9.Ff3
    SF ne joue pas 11. ... Tc8 recommandé par Firebird mais 11. ... Cxc3 changeant la structure de pions.
    SF joue 14. ... Cb3 pour aller prendre le pion c3 avec la Tour ce qui paraît risqué mais c'est la recommandation de l'ordinateur.
    Si au lieu de 16.Db4, Timofeev joue 16.d5 Fxd5 17.Fxe7 Dxe7 18.Dxa7 Ce6 19.a4, il n'y a vraiment pas grand-chose pour les Noirs.
    SF joue 23. ... Ff5 qui est la recommandation de l'ordinateur au bout d'un long moment.
    Là où Fritz dit que 25.Cf3 n'est pas bon et qu'il faut jouer 25.Ce4 Firebird démolit la variante avec 25. ... Cc2 suivi de Td1
    27.Fh4 est une erreur qui donne un pion avec Td4.
    Gaffe de Timofeev dans une partie certainement compromise avec 32.Fc7?? Fd5 qui gagne une pièce

    --> Ici, à peu de choses près, il y a eu les mêmes coups que l'ordinateur.

    Et durant cette ronde, Chirov joue 'Fire on Board' (et pas 'FireBird') avec une variante originale 8.De2 dans la Najdorf Fg5 (gain en 36 coups contre Berg)

    vtm.

  • R9 GM Gelashvili Tamaz 1-0 -->
    Dragon avec Cbd7 et a6-b5

    SF joue le même coup que l'ordinateur 18.Rb1 mais à quoi sert ce coup? à recycler le Cavalier en c1, c'est ce qui se passe par la suite.
    20. ... Fxd5 a l'air d'être une faute l'ordinateur préfère 20. ... Cxd5 et 23. ... Fxb3? en est clairement une puisque cela donne une pièce.
    C'est dingue de voir que le plan est linéaire à partie de Rb1 dans ce genre de positions où il y a une faiblesse en d6: on recyle le C en d3, on joue après ... d5 sur la colonne 'e'.

    --> Ici, à peu de choses près, il y a eu les mêmes coups que l'ordinateur.

    Dans cette ronde 9, Mamedyarov et Ivantchouk ne se font pas de cadeaux et c'est l'Azeri qui remporte une jolie partie : ce qui est marrant de voir c'est que Mamedyarov
    ne joue pas forcément les coups de Firebird, pourtant il se retrouve dans des positions supérieures à celles prévues au départ par Firebird (serait-il plus fort ?)

    vtm.

  • R10 GM Efimenko Zahar 1/2 -->
    Nulle de salon

    vtm.


    CONCLUSION DES ANALYSES:
    Je ne suis pas assez fort pour être Maître mais assez pour comprendre ce qu'ils jouent: les parties contre Markus, Howell, Alsinea, Timofeev et Gelashvili me paraissent suspectes comme la plupart des
    parties des Grands-Maîtres gagnées avec grand style aux olympiades, simplement parce que je n'aurais pas réussi à jouer aussi bien ! :-)

    SF gagne toujours l'avantage dans l'ouverture (sauf une fois contre Kreisl à la ronde 6)
    Il n'y a jamais d'attaques dans ce qu'il joue, ni d'ouvertures agressives, son style ressemble beaucoup à ce que jouent I. Dorfman ou E. Bacrot pour avoir vu aussi leurs parties.
    Avec une particularité: dès fois il donne un pion pour des compensations qui sont pas évidentes.
    Les fautes de SF sont toujours dans le zeitnot (entre le 30ème et 40ème coup).
    SF a marqué des points en fin de tournoi (après un départ à 0.5/2) sur les gaffes de ses adversaires ou des fautes de position.

    S'il y a eu triche, elle n'a pas super bien fonctionné au début, résumé du tournoi:
    Pertes contre Mikhalevski (SF a gaffé), Kreisl (qui a sorti le grand jeu), Nulle sur une belle défense de Sebenik avec f5 et e6 et Efimenko (de salon).
    Gains sur des joueurs qui n'ont pas joué à leur niveau habituel (Howell, Gelashvili) ou sur des gaffes alors qu'ils auraient pu résister (Markus, Alsinea, Timofeev).

    Trois parties sont parfaitement jouées: celle contre Howell, Timofeev et Gelashvili.

    Ce sont des parties très compliquées, c'est 'high-level' : soit SF est génial, soit il triche, soit les deux.


    Qu'un GM expérimenté, neutre dans l'affaire, vienne ici faire ses commentaires sur les 9 parties.

    Il faut également voir si les coups envoyés par sms correspondent aux coups réellement joués.
    Il faut regarder d'autres parties de GM pour voir si la concordance peut être vraie sur 3, 4 parties de forts GM avec les coups de Firebird.

    Voilà mr l'inspecteur Bouton, souhaitez-vous un autre rapport d'enquête ? :-)

    vtm.

  • A Pascal :
    Je porte les valises de personne! Mais ce n'est pas la première fois que la FFE s'entête dans des démarches de démolition (cf comité IDF, par exemple). Le passé ne parle pas forcément en leur faveur. On sait aussi la plaie ouverte entre Bacrot et la FFE (ce qui avait valu d'ailleurs, pré olympiades, un gros désaccord avec AH, qui regrettait amèrement l'absence de Bacrot pour quelques centaines d'euros que n'a pas voulu donner la FFE).

    Et là, cela semble être bien pire. Aucune preuve fiable. Ah si, l'évangile MVL, dont les paroles sont donc forcément toutes complètement exactes, puisque qu'il a 2700.
    Par contre, l'autre 2700 français, soutien son secondant (cf sa lettre justif d'hébergement de l'ordi de SF), Mais lui doit raconter n'importe quoi. Dorfmann aussi raconte n'importe quoi.
    Comme le dit VTM, il n'y a vraiment vraiment rien de clair.

    Sauf que la FFE mène son affaire avec un amateurisme à faire peur.

    Entamer l'action qu'elle a entamé est quelque chose de très grave. Car, faut il le rappeler, ni les arbitres, ni les adversaires, ni les organisateurs, ni la FIDE ne s'est plaint de quoique ce soit.
    La FFE décide de bouger, de sanctionner très lourdement des joueurs et entraineurs professionnels. On est forcé de croire à un dossier en béton, incontestable.
    Au final, la FFE n'a rien, personne ne dit la même chose (ils ont fait croire à tt le monde qu'ils avaient des aveux signés pendant des mois, or il n'y a strictement rien eu de présenté, ils ont fait croire via des mini réseaux que untel ou untel témoignerais, il n'en fut rien, le coup de la montre (SF n'en a jamais porté cf ttes les photos depuis son enfance), les WC (alors que RE dit que SF ne se levait pas plus qu'un autre, contrairement à la FFE), la marionnette AH derrière les joueurs, "AH a un role prépondérant", puis "AH n'a rien fait juste tolérer", les combinaisons sont "normales" pr un gmi dixit les joueurs, inhumaines selon le Pdt, les sms ne sont "qu'une preuve parmi d'autres", en fait, c'est la quasi seule de leur dossier, etc etc...)
    C'est un vrai gag en fait. Tout se dit et se contre dit, au final peut être que rien n'est vrai. Notons aussi que Bienne et la FIDE, sollicités, n'ont pas voulu se mêler à tout cela. Les adversaires non plus.
    Mais, le plus grave, c'est ce gag, c'est la FFE elle même qui l'instaure.
    Et qui sanctionne de manière totalement aléatoire. (Ah si, la commission a fait comme si rien n'existais, sauf les propos de MVL). Alors que personne ne sait ce qui s'est passé. Et ne saura jamais si les 3 restent ainsi sur leur position, ce qui est plus que probable.
    Ils deviendront riches (les dommages et interets seront énormes vu qu'il s'agit de l'activité principale des incriminés), et on oubliera vite cette histoire, puisque SF n'aura qu'à montrer l'étendue de son talent (et dépasser 2700) pourqu'on dise, dans 5 ans, peut etre avant: il a été traité injustement dans sa jeunesse, c'est un immense champion. Car aux échecs, ce n'est pas comme dans un sport physique, où la suspicion est toujours permise. Là, tout le monde va le regarder, l'observer, il devient impossible pour lui de tricher. Et je suis intimement convaincu que sa valeur échiquéenne n'en sera nullement pertubée. Sauf, bien sur, dans ses premiers mois, où même s'il se sait irréprochable, cela doit être difficile de jouer dans de telles conditions.

  • Dura lex sed lex, MaximE.

    E au vocatif please (dominus, domine, dominum...)

    A part ça, merci pour cet intéressant compte rendu.

  • vtm : il ne vous est pas venu à l'idée d'examiner la variante possible ou S Feller aurai volontairement lâché quelques parties pour justement dissimuler la triche ? C'est un peu comme quand je joue moi aussi avec l'aide d'un ordi sur internet (c'est pas bien évidemmet mais le le fais pour d'autres raisons et il n'y a aucun enjeu) je joue volontairement des mauvais coups, voire des gaffes, et je perds même volontairement des parties pour ne pas éveiller la suspicion. Est-ce POSSIBLE que Sébastien Feller ait adopté ce plan ?

  • Bilan des deux parties, accusation et défense.

    Accusation :
    -quelques incohérences : pas de convocation de Marzolo devant la commission de l'hôtel Ibis...
    - Quelques contradictions : dans les deux témoignages de MVL lors de son entretien avec Robert Fontaine puis devant la com...
    - quelques lacunes : pas de motivation de la tricherie...
    - quelques ridicules : déclaration de Moingt qui tranche du haut de son ELO 2100 sur la valeur des parties de Feller...

    Défense :

    Christophe Bouton, Boy et VTM nous écrivent un roman-feuilleton avec un traître de mélodrame, Jean-Claude Moingt, capable de fabriquer des faux témoignages et de salir ses joueurs par vengeance. A noter que la version Feller (Moingt n'a pas apprécié que Feller supporte Ilioumzinouv à la tête de la FIDE) a été abandonnée : Moingt se venge parce que cette affaire de tricherie lui pourrit sa fin de carrière. Et aussi : cherchez la femme. Mme Pomian, insinue galamment Christophe Bouton, se venge de Marzolo par dépit amoureux...
    D'autres arguments spécieux : Feller ne peux tricher, il a du talent. Il n'en a ni plus ni moins que Lance Armstrong que tous les journalistes décrivent comme un coureur très doué. Armstrong est-il pour autant un honnête homme ?

    La version de l'accusation n'est pas satisfaisante, la version de la défense l'est encore moins.

  • Je remarque que in fine après cette excellent compte-rendu, VTM termine par "Il faut également voir si les coups envoyés par sms correspondent aux coups réellement joués" reconnaissant implicitement croire en la triche tout de même et au fait que ce sont bien des coups qui s'y trouvent !

    Comme l'évoque MASI, ces résultants moyens font-ils partie du plan général ? Car réfléchissons 2 secondes, c'est en début de tournoi que ces résultats sont tombés. Stratégie initiale ou de rattrapage ?

    Reste que si ca va au pénal. Qui paye ? Les licenciés FFE si elle est déboutée, mais si condamnation des joueurs, qui paye, toujours les licenciés, ou les condamnés doivent débourser ???

    Et toujours pourquoi juste 5 ans alors qu'un autre avait pris 10 ans ??? A cause du niveau et de la notoriété des accusés reconnus coupables ? A cause du flagrant déli du dernier et pas des "pros" ?

    Merci pour les réponses à ces 2 dernières questions ? Personne ne me répond sur aucun des 2 forums... sujet tabou ?

  • Nous voulons les fadettes et le résultat de la partie de N2.

  • @ Eric le diemerophile : Dans toute instance c'est le juge qui décide souverainement de qui paye quoi, et à qui.

    En général c'est la partie perdante, mais le juge dispose d'un pouvoir d'appréciation de la situation de celle-ci et des circonstances de l'espèce. A titre indicatif j'ai déjà gagné une instance CIVILE ou le juge a estimé équitable de laisser à chaque partie ses propres frais de procédure et d'avocat ; sans parler des dépens (qui ont été mis à la charge de la partie perdante)

    J'ai aussi perdu une affaire ADMINISTRATIVE ou le juge n'a pas pu laisser à ma charge des frais demandés par l'adversaire (irrecevabilité d'une demande reconventionnelle dans un recours pour excès de pouvoir et pas de preuves ni justificatifs des frais engagés) et sa libre appréciation pour le reste en matière administrative...il ne m'a pas condamné à payer quoi que ce soit malgré que j'ai été débouté (et dégouté)

    En matière PENALE il ne faut pas confondre l'amende éventuelle liée à la peine pénale, qui va à l'Etat, et les dommages et intérêts civils tirés de l'action civile liée à l'action pénale (constitution de partie civile) qui vont à celui qui a subit le préjudice s'il est reconnu, et que le fautif doit payer à sa victime.

    Voila pour faire simple, le sujet à lui seul peut faire l'objet d'un chapitre entier.

    Est-ce assez clair ?

    Pour les autres questions, je me suis engagé à ne pas intervenir ici.

  • Mais si SF était vraiment blanc comme neige il aurait montré les sms comme les deux autres nazes et on en parlerait plus ! comme le dit justement LéoB, il fallait venir se défendre et vomir sur les accusateurs ! leur cracher à la gueule en montrant qu'ils se trompaient ! utiliser des avocats et des techniques juridiques est plus facile peut être pour se disculper ?

  • à Huynh Tan :
    Je suis tout à fait d'accord : on peut être très doué et tricher. Je ne pense pas que JCM ait agit par esprit de vengeance pour sa carrière, je pense plutôt qu'il y a eu des conflits de personnes pour que l'affaire prenne une telle ampleur (des "engueulades"). Par contre JCM n'est pas une mazette comme vous le dites, il est Maître Fide et a été dans les 50 ou 100 meilleurs joueurs français, à environ 2350 élos --> la combinaison contre Gelashvili, il l'aurait vue de façon évidente, et peut-être même qu'il aurait pu jouer la partie en entier avec les Blancs.
    Ne me placez pas du côté de la défense, CB me connaît maintenant, je suis prêt à sortir de mon anonymat, je ne connais pas AH, ni CM, j'ai croisé deux fois SF dans des tournois, je ne suis pas leur "ami".
    Et d'ailleurs je trouvais avant cette affaire que la fédé était compétente, en matière de communication auprès des sponsors, du milieu scolaire, des institutionnels, etc.

    J'ai le droit de douter encore, non ? On n'est pas en dictature !
    Comme déjà dit, il n'y a qu'une seule chose qui prouverait la triche, c'est le mode opératoire que l'on ne connaît ni dans les détails, ni à quels moments de quelles parties il a eu lieu.

    Ce que je trouve plus que regrettable depuis le début, c'est cet acharnement de la fédé: aujourd'hui SF joue le chpt d'Europe et son nom ainsi que ceux des deux autres sont dans tous les grands journaux de la presse. Après le lynchage sur Internet, plutôt échiquéen, voici le lynchage grand public, idéal pour refaire une carrière ailleurs .... Je me répète pour la troisième fois, cette affaire aurait due être traitée en interne.
    Il y a eu de forts soupçons de triche en France aux échecs auparavant: les personnes incriminées n'ont pas été traînées dans la boue sur internet et dans la grande presse, tout au plus quelques lignes dans les forums.

    Mais bon on est en France, pays du voyeurisme et des reality shows, et comme qqn l'a dit qqpart, quand Maradona marque un but de la main, il est déifié, quand c'est Thierry Henry, c'est un sale tricheur et on en fait une montagne pendant des mois.
    Quand Armstrong et Delgado se dopent, ils ont George Bush et le ministre espagnol qui volent à leur secours, quand c'est Virenque, ça fait la une des journaux et des guignols pendant 10 ans ...

  • "Espionner la vie privée d'autrui sur une plateforme ou produire des copies de textos entrants et sortants d'un téléphone utilisé par autrui ne tient pas juridiquement." Ben si, renseignez vous

  • à Eric:
    Jouez-vous comme Diemer, avec un style anti-ordinateur ? :-)

    Je ne prétends pas qu'il n'y ait pas eu triche, je n'en suis pas encore convaincu.
    Avant de faire l'analyse des parties, je me suis dit que cela était un peu bête d'essayer de voir si on triche, en comparant avec les ordinateurs, puisque les GM ont un jeu presque parfait comme les ordis et que donc cela ne prouvait rien.
    Mais j'ai noté que le rapprochement des coups des parties de SF avec FireBird (et pas Fire on Board :-)) faisait partie des pièces de l'accusation avec le témoignage de LF.

    Si je me place du côté des accusateurs, oui, effectivement, il y a 3 parties qui sont jouées à la perfection (Howell, Gelashvili, Timofeev) et dans une autre, celle contre Markus, Ronde 4 où SF a les Blancs, il y a une séquence de jeu qui est assez faramineuse et si vous avez les parties, regardez-là à partie de 14. ... Ta7. Dans une Est-Indienne Fd3/Cge2/Fg5/f4, qui ressemble à une Pirc, les Noirs plantent la "classique" pseudo-fourchette en e4 (Cxe4) suivi de d5 qui est censée égalisée (enfin je crois), à partir de 14. ... Ta7 (les Blancs viennent de jouer f5 pour ouvrir la colonne et mettre la pression sur le fianchetto noir), SF va sacrifier "positionnellement" un pion:

    14. ... Ta7 (idée: attquer le pion d4 par Td7)

    15. Rh1!! (ce coup était mystérieux pour moi, je pensais à un coup prophylactique, mais je viens seulement de le voir avec l'ordi, c'est pour qu'il n'y ait pas échec dans la combinaison suivante: 15. ... Fxe2 16.Dxd4 [sans échec] 17.fxg6 hxg6 18.Fxg6!! fxg6 19.De6+ Rh7 20.Txf8! Fxf8 21.Dh3+ Rg8 22.Db3+ regagne le Cb8, waouh! Il faut avoir l'oeil !)

    15. ... Td7 (les Blancs n'ont plus le choix que de donner le pion et c'est là que je vois que je ne suis pas GM, parce que si j'avais eu cette position, je me serais dit que c'est mal embarqué pour moi avec les Blancs, je ne serais pas volontairement rentré dans cette position)

    16.Dc2! (encore un coup que je n'aurais pas joué, déclouage, certes, mais de toute façon le pion d4 est perdu, n'y a-t-il pas un coup plus utile? A priori non, on le voit dans cette variante: 16. ... Db6 17.Tad1 Fxe2 18.Dxe2 Txd4 19.Fd3! et on menace simplement de prendre le pion e7, sur 19. ... Te8? 20.f6!)

    16. ... Fxe2

    17.Dxe2 Txd4
    et c'est maintenant que l'amateur que je suis commence à comprendre l'intérêt de rentrer dans cette position avec un pion de moins: avantage (comme dans les livres) de la paire de Fous (bon ça c'est formel), mais si on regarde dans le détail: le Cb8 ne peut pas bouger: il protège a6, le pion e7 est en prise et il sera deux fois attaqué si on recule le F en c2, puis si on le met en b3 la Tf8 ne peut pas bouger à cause de f7, mais c'est pas fini:

    18.Fc2 (logique on va en b3, on attaque en f7)

    18. ... Ff6 (on défend)

    19.Fh6 (on garde ce Fou et l'initiative, on oblige le F à revenir en g7 où il ne défendra plus e7)

    19. ... Fg7

    20.Fe3 Td7

    21.Fb3 et voilà la position qu'il fallait voir: les Noirs sont forcés de rendre le pion et sont moins bien

    21. ... Cd7 si on essaie de garder le pion et on joue 21. ... a5 pour sortir le Cavalier, 22.Tae1 Cd7 simplement 23.Ff4 et 24.Dxe7

    22.Tae1 c5 (si 22. ... a5 pareil que tout à l'heure: Ff4 et Dxe7)

    23.h3! ( je viens également de comprendre [enfin je crois] ce coup qui n'est pas joué par FB qui préfère Dc2 ou Ff4 qui récupère le pion en e7, pourquoi se faire une cachette pour le Roi au lieu d'essayer de récupérer le pion ? Tout simplement on reporte d'un coup la récupération du pion, en faisant un coup qui sera utile pour plus tard, puisque le caractère de la position ne peut pas changer)

    Je m'arrête là et pour l'amateur qui joue sa petite partie en équipes, il voit bien que ce n'est pas une partie d'un championnat départemental, ou d'un blitz entre amis, c'est du haut-niveau !

    J'aimerais savoir si SF a trouvé tous les coups sur l'échiquier ou bien si c'est une préparation maison ?


    Ce que je vais faire maintenant dans mon coin, c'est analyser les parties des autres membres de l'EDF avec Firebird.


    Pour revenir à l'affaire, il est essentiel qu'on voit les sms, et qu'on compare avec les coups joués, et surtout que l'on sache le mode opératoire exactement, parce que personne n'a rien remarqué, n'oublions pas qu'aux olympiades, il y a un arbitre pour chaque rencontre en bout de table, lui aussi n'a rien remarqué.
    et SF a lui même joué contre un arbitre international, en l'occurrence le MI
    autrichien Kreisl.

    vtm

  • Enfin je termine je ne suis pas GM ce serait bien si un GM neutre dans l'affaire puisse analyser.

    En particulier les parties contre Howell, Gelashvili et Timofeev.
    Il est possible aussi, pourquoi pas, que le style épuré de SF à la Dorfman ou à la Bacrot soit plus proche de celui de l'ordinateur qu'un joueur comme Chirov par exemple :-)

    Je viens de regarder le gain de SF aux chpts d'Europe à la 1ère ronde contre un 2300, il n'est pas aussi limpide que ces trois parties, il a dû légèrement cravaché, cette partie s'apparente aux première parties des Olympiades, un jeu non parfait.
    Bon aussi pas facile de jouer quand on fait la une de Libé, du Monde et du Figaro avec sa tête et marqué en dessous, "triche".

    Par contre la finale Tour + 2 pions isolés / Tour, il la maîtrise, ça fait pas de doutes ! :-)

    Si vraiment il y eu des irrégularités, elles se situent dans la deuxième moitié de ces olympiades.

    Par contre, il est très bien préparé dans les ouvertures, quel dommage si vraiment il y aura eu triche ! parce qu'il aurait pu être dans le top 10.

    Enfin personne ne sait d'où vient le Df4 soufflé par AH à RE à la fin de la partie aux olympiades ?

    vtm

  • Il y a un ami qui n'a rien à voir avec les échecs qui vient de m'appeler parce qu'il vient de voir l'affaire sur le journal de 20 heures sur France 2 en me disant 'Alors les tricheurs ?'

    Et voilà la triche est établie ! Quelle entreprise de communication, ne trouvez-vous pas qu'on est allé un peu loin dans le cassage médiatique ?

  • à Masi:

    oui entièrement d'accord avec vous, on peut dissimuler une triche en jouant des coups perso à certains moments.

    Alors dans ce cas, comment prouver la triche ? Il reste les aveux des uns et des autres qui sont contradictoires pour l'instant (entre AH d'une part et SF et CM) : c'est de toute façon toujours délicat quand il y a accusations d'engager des témoignages.

    Lors d'un procès, les preuves écrites ont plus de poids (en l'occurence ici les sms et leur contenu) quoique je ne suis pas assez fort en droit pour savoir si on traite le contenu des communications électroniques comme preuves écrites.

    Par contre comme l'avait expliqué BK, ce qui aurait pu "classer" l'affaire une fois pour toutes, c'est le flagrant délit qui n'a pas eu lieu.

    Quel dommage aussi que JCM présent sur place ou qqn d'autre, n'ait pas filmé l'attitude de l'EDF pendant une ronde, c'est possible avec des appareils photos maintenant de prendre 30 minutes de caméra.

    vtm

  • 1'30'' hier au JT de France 2 de 13h00 présenté par Elise Lucet, avec Laurent VERAT et S FELLER " VU A LA T.V." !
    Le cas est présenté désormais comme triche avec explications et diagrammes en soutien du dispositif ingénieux mis en place.
    C'est bien la première fois depuis le championnat du monde à Lyon que j'entends parler en France des ECHECS à une heure de grande écoute. La journaliste ne s'est pas gênée de dire à des millions de téléspectateurs que la ffe avant suspendu les fraudeurs. !! La PARISIEN y va aussi de ses dessins explicitant le mécanisme de la triche sur un large format.

    L'affaire est donc médiatique désormais, les préjudices sont réels et si la commission d’appel venait à annuler les sanctions, les avocats des 3 mousquetaires se feraient un plaisir de réclamer GROS en dommages et intérêts à la fédé !!
    Si la FFE sanctionne sans preuves avérés elle se retrouvera chez les juges, et si elle ne sanctionne pas elle s’y retrouvera Itou la la itou ! Nulle ?
    Et que deviennent les menaces d’actions pénales des uns et des autres ? Ont-ils au moins provisionné les frais et dépenses inévitables de ces actions à la fédé ?
    Qui va payer au final ? Les licenciés comme d'habituuuuuudeeeeee (Claude Francois) ! et il, y aurait parait il d'autres affaires en cours déjà déposées ? J. P. Touzé à désormais des remplacants dirait on.

  • VTM qu'est-ce qui vous permet d'affirmer que lors d'un procès les preuves écrites on plus de poids ? (plus de poids que quoi ?)

    Premièrement une audience disciplinaire d'une association n'est pas un "procès". deuxièmement la règle de la loyauté des preuves vaut comme principe général de droit qui s'applique aux procédures disciplinaires (sinon on la retourne contre son auteur en faux et usage de faux. troisièmement rien n'autorise ni n'interdit une décision rendue sur l'intime conviction.
    Voici un exemple de preuve écrite, légale et recevable : "je jure atteste et certifie M. le Juge que "untel" n'a pas tué le proxénete ce jour à telle heure, on était tous ensemble au bar à jouer au 4 21, il y avait 7 joueurs à la table qui le confirmeront. Fait pour servir de témoignage et valoir ce que de droit" ! Crédible ?? Et pourtant jusqu'à preuve du contraire c'est une preuve écrite par un témoin tout à fait valable et recevable dont on doit tenir compte. A l'oral c'est la même chose. Ensuite c'est l'impression dégagée, la parole des uns contre celle des autres et la commission a décidé, souverainement, d'une sanction et heureusement !
    Il ne reste que l'appel en interne à la fédération et les juges judiciaires ensuite pour contester au Tribunal de Grande Instance, mais contester quoi : le fond de la sanction ou la forme de la procédure ?

    Un viol c'est quand on veut pas ? moi je voulais !
    "COLUCHE"

  • @ rastin "Espionner la vie privée d'autrui sur une plateforme ou produire des copies de textos entrants et sortants d'un téléphone utilisé par autrui ne tient pas juridiquement." Ben si, renseignez vous

    J'ai pas bien compris le sens de la question quest-ce qui "ne tient pas juridiquement" ? Se renseigner ? certes ! Que dit la loi ? En vertu de quelle loi affirmez vous que ca ne tient pas (notamment devant une commission de discipline qui n'est pas une juridiction mais juste un pouvoir de police interne et au sein d'une fédération relevant du droit privé?) Je n'ai pas dit que vous aviez tort ou raison j'ai juste posé une question.

  • Bonjour !

    Attention
    si je lis bien les joueurs n'ont pas été condamnés pour triche, contrairement à ce que je lis et entend ça et là, mais pour :
    " rendu coupable d’accumulation de fautes contre l’éthique sportive"

    Ce qui n'est pas du tout la même chose !

    Rien encore ne permet de les qualifier de tricheurs.

  • @ Pascal Villalba : pourquoi jouer avec les mots ? La triche ne fait elle pas partie par définition de l'Ethique sportive ? Par contre je suis étonnée que la commission fédérale de discipline ait en effet sanctionné sur un fondement d'Ethique puisque ce secteur est dévolu à la CADE et non à la CFD (voir le Règlement Disciplinaire Fédéral) !? Aucun des avocats des accusés ne l'a soulevé ?

  • N'empêche je n'y crois toujours pas à cette histoire de triche (pas telle qu'elle a été expliquée): en théorie ça tient, mais en pratique ça ne tient pas (aller au bar consulter les messages, revenir se mettre derrière les joueurs) et puis personne ne s'est aperçu du (soi-disant) manège.

    S'il doit rester un idiot, je veux bien prendre ce rôle: avec moi la commission discipline n'aurait pas eu la majorité absolue.
    Il y a encore bcp trop d'informations qui manquent.

    Par contre, ce que je suis sûr à 100%, ce sont les compétences et l'efficacité de la fédé à casser des joueurs: maj de wikipedia, contact des journaux, de la télé, de la radio, interviews --> là aussi, on n'est pas au courant de ce qui a du se passer auparavant au niveau des relations entre les 3 joueurs et tous les accusateurs (cf cas de triche antérieurs qui ont reçu bcp de clémence)

    vtm

  • Ah et j'oubliais le bar des stades où ça parle haut et fort en ce moment, où ça insulte à tout va, et où le patron ne laisse entrer que les 'collaborateurs'.

    vtm

  • merci didier et vtm !

    et non je n'ai pas de stratégie anti-ordi. je dois bien avouer que mes gbd sont toujours longs, très longs à se finaliser. mais je n'ai pas encore toute l'expérience nécessaire pour être au top tactiquement comme savait l'être diemer !

    en tout cas je ne risquerais jamais de gagner par la triche, car cela m'insupporte rien qu'à l'idée de savoir (ou deviner ou paranoïallier, excusez le néologisme) que mon adversaire discute ma position. Au dernier Ch Paris juillet 2010, cela m'est arrivé ronde 8, cela m'a complètement déstabilisé et j'ai lâché une partie équitable. mais bon vu ma forme fin de tournoi, le résultat aurait fini à l'identique :) Cependant, j'ai déjà osé l'ouvrir "ouvertement" afin de calmer les ardeurs d'un autre de mes adversaires il y a quelques années, moins discret. j'ai subi moquerie malgré le soutien de l'arbitre. comme quoi l'honnêteté n'est pas forcément la meilleure alliée !

  • Comme disais Pierre Dac : je n'ai pas de principes, mais je suis pour tout ce qui est contre et contre tout ce qui est pour… par principe.

    Je persiste à penser et à dire que seuls les membres de la commission de discipline qui ont étudié TOUTES les pièces, ont eu en mains un dossier ayant permis de conclure à leur décision bien que rendue sur l'intime conviction en effet ; comme pour les procès d’assises … (principe en ce moment même critiqué par les instances européennes notamment car ces jugements n’ont pas à être motivés ce qui est contraire a certains principes!).

    Les lecteurs et intervenants de ce forum, et d’autres, même de bonne foi, ne peuvent pas objectivement en savoir autant que le contenu du dossier complet.

    C'est pourquoi je réitère que ce dossier étant public et communicable de plein droit à toute personne en fera la demande (loi du 17 juillet 1978) ceux qui souhaitent en savoir plus pour commenter en toute connaissance ; avec les pièces ; cette affaire , ou pour connaitre le dossier tout simplement peuvent le réclamer à la FFE (c'est une de ses obligations administratives liée à sa mission de service public : (aller à www.cada.fr).

    Là on pourra débattre avec les mêmes éléments que ceux étudiés par la commission (plus surement d'autres pièces en Appel dont le témoignage tardif de 100 pages rejeté en CDF) mais comme évoqué au début de ce fil je ne prendrai parti ici ni pour ni contre la ffe, ni pour ni contre les sanctionnés dans un sens ou un autre bien que j'ai moi aussi une conviction à défaut de certitude et malgré mon tout petit niveau de jeu.


    Didier PERRUSSET

  • Se fondant sur l'article L 100-1 du Code du sport, le Conseil d'Etat considère que « compte tenu des objectifs assignés aux fédérations sportives par le législateur, il appartient ainsi à ces dernières, lorsqu'elles font usage, à l'encontre de l'un de leurs licenciés, du pouvoir disciplinaire dont elles disposent pour infliger une sanction à raison de manquements au RESPECT DES REGLES TECHNIQUES, ETHIQUES et DEONTOLOGIQUES définies par leurs statuts, assurer la protection des autres licenciés et garantir l'HONORABILITE de la pratique du sport dont elles ont la charge, de tenir compte, dans leur appréciation, des effets de la sanction envisagée ...».

    En tout état de cause les sanctions doivent être proportionnelles aux faits commis et l'équité est de mise en la matière : une peine ne peut être manifestement différente entre 2 sanctionnés pour de même faits similaires commis par l'un et l'autre (Cour d'Appel Aix-en-Provence, 11-03-1985, JA n° 21/1986, p. 45).

    (merci de ne pas modérer ceci SVP, c'est fondamental dans le débat qui nous intéresse ici et me semble éclairant même si c'est très juridique en effet , navré pour ca.)

  • à Mr Perrusset,

    Qu'on mette alors ces pièces en ligne en les scannant, ça ne devrait pas poser de problèmes à la fédération, plutôt compétente ces derniers temps en matière de communication.

    Concernant le règlement sur le manquement du respect éthique et déontologique, je m'étonne que dans cette CADE, on n'ait pas fait intervenir un spécialiste du jeu.
    Je m'explique: en athlétisme ou en cyclisme, enfin dans les 'vrais' sports, des échantillons sanguins ou d'urine sont prélevés et on les fait analyser par un laboratoire neutre et indépendant, souvent un expert en médecine vient confirmer s'il y a eu dopage ou non.
    Dans le cadre des Echecs, un seul a eu ce rôle, en analysant les parties, mais il n'est pas neutre, puisqu'il a déjà participé à une vidéo de soutien à la fédé.

    Ensuite je m'étonne que les adversaires des Olympiades mis au courant de l'affaire sur différents sites (dont chessbase) ne protestent pas. Peut-être ne sont-ils pas très fiers de la qualité de leur jeu, pour Howell et Timofeev :-)

    A confirmer: est-ce une première qu'une fédération attaque ses joueurs pour triche ? D'habitude ce sont plutôt les adversaires ou les arbitres.


    Je remarque que personne ne parle (censure ?) de la performance de Feller aux chpts d'Europe: 4ème (2ème français derrière l'étonnant A Wirig, et avec Bellaïche et Vaïsser) avec 4/5.
    Il a l'avantage de son âge, je pense qu'à 20 ans on peut encaisser les coups et jouer avec une telle pression, ce qui serait impossible à 40 ans.
    Peu importe le résultat, ce début de tournoi est déjà une perf.
    Dans la partie d'hier contre Jansa (2513), du coup 22. ... Td8 jusqu'à l'abandon des Noirs (35.Rd3), ce sont les coups de l'ordi, auj. contre Kozul (2568), ce sont les coups de Firebird, mis à part 28. ... Fc6 (FB: 28. ... Fb5 avec l'idée Fe2) et les qq coups de la fin où tout gagne. C'est confondant.
    (Comme l'a dit qqn plus haut il ne joue pas tous les coups de l'ordi pour ne pas se faire attraper).
    Et c'est impressionnant parce qu'après 22.Txe6, contre un GM, on pourrait croire que la position noire est fichue.
    Dans la partie contre Jansa, il sacrifie encore un pion pour des compensations positionnelles (la paire de Fous braquée sur les deux pions a et b de l'aile-Dame) qui donne finalement un pion passé victorieux.

    Il ne faudrait pas qu'il termine, disons, dans les 3 premiers, parce que sinon
    on l'accusera encore de triche, comme en Russie, sans flagrant délit .. mais au fait y-a-t-il eu délit ? :-)

    vtm.

  • à Pascal,

    sur le commentaire suivant : 'comme les gmi indiens qui ont fait 4000km pour aller se faire déchirer par SF au champ de paris !'

    C'est même pire que ça : il y a 6 708 km entre Paris et New Delhi :-)

    Etiez-vous au Championnat de Paris ?
    J'y étais. A part Mr Cori dans les gradins, qui stressait pour son fiston et sa fistonne, il n'y avait personne dans les gradins. Personne n'a rien remarqué d'un éventuel manège, que ce soit les organisateurs ou les arbitres. J'ai vu joué Feller qui pouvait rester devant l'échiquier pendant une quinzaine de coups en sortant tous les coups de Rybka.

    Avez-vous vu les parties avec les Indiens ?
    Dans une, Adhiban peut annuler avec 35. ... Fxd4, dans l'autre Sethuraman, fait une erreur en lâchant un pion avec 18. ... Db6?
    Ce dernier (Sethuraman) semble très doué, et va probablement rentrer un jour dans les + de 2700.

    Avez-vous les analyses avec les deux GM Indiens ?
    Je les ai vues, et SF a aussi "déchiré", comme vous dites, les variantes proposées.

    Etiez-vous avec Kramnik dans les toilettes à Elista en 2006 ?
    Moi non plus :-)

    vtm

  • Merci VTM!!!

    Si j'ai bien lu, et bien compris, sur ces premières parties, S.Feller joue un % de coups de Firebird équivalent à celui des Olympiades? Moi, cela ne m'étonne pas du tout. Il travaille (et il est réputé comme un très gros bosseur) avec ce logiciel, que son style de jeu en soit fortement inspiré est tout à fait logique.

    A Karinne, S.Feller démontre que vos propos détestables et moqueurs sur sa valeur sportive n'avaient pas lieu d'être.

  • En attendant, à Aix les Bains, Feller et Wirig (qui le soutient) caracolent en tête pendant que R.Edouard et L.Fressinet se traînent loin des premières tables.....Mais il y aura bien quelqu'un pour nous expliquer que la partie de SF aujourdhui contre Papin est "inhumaine".....

  • à Boy,

    Autan hier, il y avait qq petites différences, autan auj. c'est clairement les coups de FireBird sur toute la partie !
    Pourrait-on avoir la confirmation de Mr LF ? :-)

    C'est incroyable qu'un coup aussi naturel que 16. ... c5 dans cette Slave soit finalement une faute punie par 17.Cg5! h6 18.Cxf7!!

    Demain avec les Noirs, il risque d'être apparié avec un gros, attendons de voir...

    ALLEZ SEB ! Déchire-les tous ! Montre-leur c'est qui le BOSS !

    ça y est, j'ai craqué. Désolé Mr Bouton, mais c'est tellement tendu cette affaire ! :-)


    VTM

  • 'Autant' et pas 'Autan'.

    C'est couillu d'être venu jouer et de faire 5/6 (2ème ex-aequo avec 13 autres joueurs).

    Avez-vous vu la partie d'Anthony Bellaïche à la 4ème ronde contre Erwin l'Ami (2623)?
    Une véritable ôde au Cavalier, on dirait du Capablanca, il fallait trouver 32.b6!! suivi de a6, Cd4 et Cc6 forçant la Tour à surveiller le pion sur la colonne 'a'.
    Après 43.f5+! le Roi ne peut jamais aller en d7 à cause de Cb8+ et si 43. ... Rd6 44.Cb4! gagne sur 44. ... Ta1 (Txa7 45.Td5+ Re7 46.Cc6+) 45.Td5+
    Re7 46.Ca5 interception!
    Il reste 43. ... Rf7 mais simplement 44.Tb3! va cueillir le pion h7: 44. ... Ta2 45.Th3 et si 45.Rg7 Td3 menace Td7 ou 45.Rg8 menace Ca5. Des variantes très esthétiques.
    Les Noirs ont abandonné sur 43.f5+.
    C'est la plus belle partie de ce Championnat ! (les goûts et les couleurs ...)

    Ce joueur a un talent incroyable, le plus doué dans la génération entre EB et MVL.
    Je me souviens quand il avait 12 ans, il m'avait montré sa partie contre Shirazi, une défense moderne, une partie démentielle, où il rend coup pour coup au MI et où il termine en jouant au chat et à la souris pour gagner une finale de Fous avec deux pions de plus.

    Il avait plus ou moins abandonné les Echecs mais depuis un an, il revient, certainement le futur 2600 français !?

    VTM

  • Faisons un peu de science-fiction .
    Nous en sommes en avril 2013 . La FFE a été lourdement condamnée et doit payer d'importants dommages et intérêts aux joueurs . Ceux-ci n'ont néanmoins pas pu prouver leur innocence et personne dans le microcosme n'est dupe des arguties juridiques utilisées par la défense . Les arbitres ont désormais un pouvoir accru et CH Rouah - devenu garant de la bonne marche des compétitions nationales - a réussi à faire voter un budget pour electrifier les enclos dans lesquels les malheureux joueurs d'opens sont désormais censés se regrouper .
    L'équipe nationale est dissoute ( la fameuse nuit du ... ) et la présidence est revenue à Kevin Pinay ( un nom d'emprunt ) .
    Bonne nouvelle , CB ne sort plus la sienne (sic) et est devenu président du comité d'ethique !
    Ah j'oubliais : nous avons perdu 10 000 licenciés.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu