Avertir le modérateur

FFE-triche: les condamnations

P1010104_15.JPGLa Commission de discipline de la FFE a tranché. Samedi 19 mars, après cinq heures d’audience et deux heures de délibéré, le verdict est tombé dans l’affaire de la triche supposée dénoncée par la FFE à l’encontre de Cyril Marzolo, Sébastien Feller et Arnaud Hauchard lors de l’Olympiade de Khanty Mansiïsk: les trois joueurs sont tous déclarés « coupables d’atteinte à l’éthique sportive ».

Voici les peines:

A la question « l’accusé s’est-il rendu coupable d’accumulation de fautes contre l’éthique sportive ? » les réponses sont:
Cyril Marzolo: Oui: suspension ferme 5 ans.
Sébastien Feller: Oui: suspension 5 ans dont 3 fermes et si accord de l’intéressé 2 ans d’activités d’intérêt général selon l’article 3.2.2 dernier alinéa.
Arnaud Hauchard:
Oui en tant que capitaine et sélectionneur. Sanction: un blâme pour faute professionnelle et interdiction à vie d’exercer toute activité de capitaine ou de sélectionneur.

L’avocat de Sébastien Feller a annoncé qu’il ferait appel. Sébastien Feller pourra jouer le championnat d’Europe d’Aix-les-Bains qui débute mardi 22 mars (les joueurs ont dix jours pour faire appel à partir de la notification qui interviendra après le début du tournoi).
La FFE n’avait pas, dimanche soir 20 mars, publié de communiqué. Elle attend sûrement les attendus du jugement qui détermineront la stratégie à suivre de la défense.
Un compte-rendu complet sera publié ici dans la semaine du 21 mars.

Seul le site de la revue Europe Échecs a publié un compte-rendu décousu, longuet mais détaillé de la journée.

Petit détail amusant: EE aussi a triché! L’article du site est signé Chemise Demuydt... mais il n’était pas présent sur place. Il prend un an de travail d’intérêt général: traquer les fautes dans la revue. Et l’appel aussi est suspensif! .

P.S.: Dans sa mise à jour du 21/3 à 10h15, le texte a été réécrit et la signature effacée. Chemise a travaillé une Demi-Nuyt et a purgé sa peine de TIG. Il peut retourner s'éclater au bar de France-Echecs.

Commentaires

  • Bilan "perso"...:
    Pas "d'aveux signés" comme cela avait été annoncé...
    De grosses contradictions: Une fois ils trichent avec une montre (Feller n'en a jamais porté, les photos en témoignent), une fois en allant aux toilettes 30 fois par partie (contredit par Romain Edouard qui dit que S.Feller se lèvait peu), et enfin, en utilisant leur capitaine comme récepteur de message et marionnette (surréaliste!).
    Cette copie brouillon aurait pu (et due?) jouer en faveur de la défense, vu que l'attaque attaque partout, en ayant mobilisé toute ses forces, tout ses témoins (qui disent en fait ts la même chose,sans apporter grd chose à chaque fois), mais sans jamais mettre au fond.
    Que nenni, des sanctions très dures (bien sur, en tenant compte de l'imperfection de l'attaque) pour 2 membres sur 3, et très souple pour un membre sur 3... Celui là même qui aurait le rôle le plus important dans le cas où le mode opératoire serait celui décrit par le président en personne...
    A mon sens, le seul atout de la FFE, c'est MVL. C'est LE témoin.
    De là à penser que la FFE a tt fait pour dédouaner A. Hauchard, afin de "dé-souder" le clan d'en face, il n'y qu'un pas. Que je n'oserais franchir.

    Autant dire que rien n'est clair, et ce n'est que le début d'une procédure qui sera peut être très longue.

    En attendant, S.Feller jouera Aix. Et il a raison. Car dans le fond, personne n'a remis en cause le talent du jeune homme.

  • quelle mauvaise foi "boy" ! Tu portes bien ton pseudo, tu m'as l'air d'être un porteur de valises.
    La FFE a, fort heureusement pour tous les licenciés, pris ses responsabilités et bien agi. La sanction est tombée. La clique des tricheurs a été démasquées, preuves et témoignages à l'appui. Et c'est un bien pour les Echecs.
    Le reste n'est que rancoeur, jalousie et perversité.

  • J'étais présent à cette réunion disciplinaire d'avant son début jusqu'à après le prononcé des sanctions, très intéressé comme observateur neutre et simple spectateur passif.

    Conformément à un engagement personnel j'ai pris la décision de ne pas communiquer sur ce blog (ou aucun autre) à propos de cette procédure fédérale et de ne rien en dire de particulier, sauf remarques et réponses à caractère général suite aux inévitables commentaires qui vont être postés ici et ce dans l'intérêt tant des sanctionnés que de la FFE, ce site étant public et les propos tenus pouvant être utilisés.

    Didier Perrusset

  • Bonjour,

    Je m'étais promis de ne plus intervenir mais là c'en est trop.
    Au début de cette affaire je me demandais comment on pouvait traîner dans la boue un GM qui, à 19 ans est déjà champion de France junior, vice champion d'Europe des moins de 16 ans, champion de Paris, champion de France de blitz.
    Là je suis convaincu après ce cette Commission de Discipline qu'il n'est pas un tricheur, et qu'on agit soit sur le coup de l'émotion, soit d'une manière intéressée. C'est quoi cette fédé? une dictature?
    Mais comment peut-on prendre de telles décisions (suspension de licences) et comment peut-on juger quand:
    1- Les accusés ne sont pas présents, on n'a pas leurs explications et leurs versions des faits.
    2- Aucune preuve, que des convictions.
    3- On fait parler les accusés à travers la voix d'autres témoins.
    4- Les versions de AH en son absence se contredisent.
    Cela serait plutôt comique si le résultat n'était pas de casser le travail et la carrière de trois personnes. Il faut absolument que l'affaire aille maintenant au tribunal, pour que l'on fasse de la vraie justice et pas un règlement de comptes, afin de rétablir l'intégrité des joueurs.
    Et puisque le doute plane, que l'on organise un match en 10 parties cadence longue en salle isolée (style bilbao ou Fischer-Spassky reykjavijk 1972) avec caméras et détecteur de métaux contre un de ces trois détracteurs, mettons celui qui doute de ses résultats à Khanty-Mansiik, et qui n'a pas eu l'honnêteté de dire qu'il a bénéficié de ses préparations dans plusieurs parties (il se reconnaîtra). Et regardons le résultat.
    Et puis tant qu'on y est, disons que Sébastien Feller est arrivé à 2650 en quelques années rien qu'en trichant, qu'à Bienne et Paris, ainsi qu'aux championnats jeunes, il y avait toujours qqn pour lui donner les coups de rybka en se grattant le nez ou l'oreille, ou en se mettant derrière tel ou tel adversaire. D'ailleurs au chpt de France de blitz, il fallait que la personne court très vite derrière un tas d'adversaires pour indiquer les coups, je crois que Sébastien Feller avait engagé un type qui faisait de l'athlétisme, enfin c'est ma conviction.
    Et puis n'oublions pas aussi que Kramnik, himself !, avait été au moins 20 fois aux toilettes à chaque partie de son chpt du monde contre Topalov, ce qui donne tout le crédit pour dire que Mr Danailov avait raison: Kramnik n'avait sans doute pas le niveau, il était donc obligé de se faire aider ...

    Voilà, le président a dit se sentir écoeuré, prêt à démissionner.
    Nous aussi ! On l'est par cette 'chasse à l'homme' et prêt à démissionner pour aller rejoindre, on en parlait il y a pas longtemps, une autre fédération comme la FSGT. (eh oui écoeuré par cette fédé, mais pas pour le jeu !).


    A bon entendeur, salut.

    PS: aux personnes qui se sont empressés de mettre à jour le profil de S Feller sur Wikipedia le 25 Janvier soit 4 jours après l'éclatement de l'affaire, je leur dis bravo! il vaut mieux s'occuper des échecs de cette façon que de regarder une partie d'Amber ou de plancher sur une étude ...

  • C'est hyper étonnant cette affaire. La FFE dit qu'A. Hauchard a eut un rôle passif et en réalité c'était le "passeur" toujours d'après la FFE. Il a donc eut un rôle central dans cette affaire. Pourtant c'est celui qui s'en tire le mieux au niveau sanction.

    Il est également étonnant que seul la FFE puisse interroger les témoins. C'est un procès à charge dans ce cas.

    Il y a très certainement eut tricherie mais on ne peut que regretter que tout ne se soit pas passé dans les règles de l'art.

  • Si cette équipe de la fédé ne se représente pas suite au "fellergate", il n'y a pas 36 alternatives à la présidence, sinon qu'une seule de valable:
    le président de la ligue IDF
    DD !
    Oui DD président !!

  • La montagne a accouché d'une souris.

    Tout ce battage médiatique pré-organisé à grand renfort de communiqués et de supputations pour des sanctions si faibles ? Je suis ébahie par tant de bienveillance de la commission. Espérons que la ffe interjettera appel incident de celui des 3 sanctionés.
    Où est l'honneur du drapeau ?
    Ou est la joie du sport ou l'on serre la main de son adversaire ?
    Ou est la dignité de représenter son pays dans une si belle épreuve ?
    Ou est l'esprit sportif et le plaisir de gagner ou de perdre LOYALEMENT ?

    A lire Boy "...personne n'a remis en cause le talent du jeune homme" Je répliquerai : "personne n'a remis en cause le talent des logiciels et des processeurs"

    Il règne désormais un très sérieux doute légitime sur quelques autres performances passées dont on ne saura pas si c'est le silicone ou les neurones qui ont calculé.

    Il fera quoi M. Feller comme travaux d'intérêt général? apprendre aux débutants à installer Fritz, Hiarcs, Rybka et les moteurs d'analyse dans les clubs ?

  • Karinne,

    C'est bien joli cette leçon de morale, et ces moqueries (comme tout le monde le fait un peu partout), mais je défie quiconque de me prouver qu'il y a bien eu triche

    --> EXPLIQUEZ-MOI LE MECANISME DE LA TRICHE SVP !!!

    Je suis preneur.

    Si vous n'y arrivez pas, alors cela ne sert à rien de blablater, on n'est pas au café des stades.

    vtm

  • Je pense que les avocats des joueurs sanctionnés ne manqueront pas d'aller devant de "vrais juges" et que cela risque d'aller très mal pour la FFE au vu du déroulement de cette commission ! (ça c'était d'ailleurs déjà vérifié devant le juge des référés).

  • s'il y a eu triche, ces joueurs ne méritent plus de porter leur titre de GM !
    Ils sont salis le jeu d'échecs .... et pénaliser tous les joueurs amoureux de ce jeu.

    Pourquoi avoir refusé de se présenter ? pas de c....!

  • A la lecture du compte rendu de la commision de discipline tel que publié sur le site d'Europe-Echecs(http://www.europe-echecs.com/actualites/compte-rendu-de-la-commission-de-discipline-2583.html, paragraphe "Les auditions"), on croit comprendre que l'un des accusés avait travaillé dans la société d'une personne à l'origine de l'accusation. Toujours selon ce compte rendu, après la fin de son contrat de travail, il y aurait été "réembauché en novembre/décembre 2010". Or quelques lignes plus haut il est précisé que la découverte de SMS à l'origine de l'accusation remonterait au 27 septembre 2010, soit au moins 1 mois plus tôt. Cette contradiction apparente est-elle dûe à une erreur de transcription dans les dates, et dans le cas contraire a t-elle été soulevée, lors de la commision, par les avocats des personnes accusées par la FFE ? Si quelqu'un en sait plus sur ce point, merci d'avance.

  • L'absence des joueurs me parait clairement justifiée par le fait qu'ils n'avaient aucune confiance en la commission... Et c'est sans doute pour cela qu'ils ont annoncé depuis belle lurette qu'ils iront devant de vrais juges. Karinne, votre position est incompréhensible. Sois vous comprenez le jeu d'échecs, et dans ce cas le talent de Feller ne peut être traité comme vous le faites. Il est totalement incontestable. D'ailleurs, et c'est un atout qui finira par ressortir un moment ou l'autre, il ne faut pas oublier que Feller est l'un des principaux "seconds" d'Etienne Bacrot. Qui, n'a pas l'habitude de mal s'entourer.
    Ou alors, vous etes avec un point de vue plutot juriste, et dans ce cas, vous devriez vous rendre compte des multiples aberrations de ce 19 mars.
    En tout cas, pour ma part, le dossier est totalement vide du point de vue des membres du bureau de la FFE. Le seul atout de la FFE, c'est MVL.
    Mais devant un vrai juge, il ne fait que peu de doute que cela sera très insuffisant. Les dommages et interets vont ruiner la FFE pour longtemps, probablement.

  • VTM et un témoignage, c'est pas une preuve ? (La peuve testimoniale en droit) et l'intime conviction à la vue des déclarationsorales mais aussi des pièces du dossier ce ne sont pas des éléments qui légitiment une décision ?
    Prouvez moi VTM qu'il n'y a PAS eu triche !
    Mon propos ne portait pas sur la preuve ou pas des faits, mais sur la légereté de la sanction prononcée; ne déplacez pas le débat ni mes intentions SVP. Connaissez vous le dossier complet ?

  • @ mimi Les juges civils ne sont pas des juges d'appel des organes disciplinaires des associations ou fédérations sportives (cf. LAMY édition 2009, "le contrôle juridictionnel du pouvoir disciplinaire dans l'association"; DALLOZ ASSOCIATION édition 2007 "Le pouvoir disciplinaire de l'association"). Le juge ne peut qu'annuler pour vices de forme ou irrégularités substantielles car le juge judiciaire n'a AUCUN pouvoir de prononcer une sanction disciplinaire à la place de la ffe , il ne peut donc ni l'aggraver ni la minimiser sur le fond.

    Pour en savoir plus et parler en connaissance de cause, faites vous communiquer le dossier complet disciplinaire de l'affaire, il est communicable de plein droit à toute personne qui en fera la demande à la FFE (Loi du 17 juillet 1978, position confirmée de la Commission d'Accès aux Documents Administratifs "CADA" autorité administrative sous l'égide du premier ministre). Là, et seulement là, vous pourrez juger sur PIECES.

  • @ girl : qu'est-ce qui vous fait dire que la ffe seule à interrogé les témoins ? C'est la commission, de ce que l'on m'a rapporté et de ce que j'ai cru comprendre sur Europe Echecs, qui a posé les questions. Ni la partie en demande ni la partie en défense n'ont été autorisées à poser des questions, il n'y a dnc rien d'irrégulier ou de choquant ! Avez vous réfléchi de savoir si une telle procédure orale est "inquisitoire" ou "accusatoire" ?? Si les questionnement avait été autorisé, il l'aurait été nécéssairement pour les 2 parties; et là, on allait jusqu'à minuit.

    Je ne dis pas que c'est normal entendons nous bien. Par contre je pose une question : Pourquoi les membres du Bureau et le Président ffe ont ils été convoqués à cette audience (rien dans le règlement disciplinaire ne le permet, le texte ne parle que de la convocation des mis en cause il y a la CADE "Commission d'Action Discipinaire et d'Ethique" qui engage et traite les poursuites avec l'instructeur ffe pour le compte de la FFE, elle a été créée pour ca) Voilà une vraie question de procédure quelle est bonne !

  • J'ai jusqu'au dernier moment voulu croire à l'innocence de Feller, joueur brillantissime s'il en fut. Mais les charges qui pèsent sur lui sont très lourdes :

    1/ témoignage de la commission FFE qui affirme avoir entendu les trois joueurs avouer la triche + témoignage de Vachier-Lagrave. Si Feller, Hauchard et Marzolo ne sont pas des tricheurs, alors la commission est composée de menteurs et MVL est aussi un menteur.
    2/ Fait avéré des centaines de SMS envoyés par Marzolo à Hauchard pendant certaines parties. Si ces SMS ne contiennent pas d'indications sur les parties en cours, il n'y a rien de plus simple que de se disculper : il suffit de laisser déchiffrer ces SMS par la FFE. Là-dessus les avocats des accusés invoquent le respect de la vie privée et le secret des communications. Ce qui veut dire que Feller, Hauchard et Marzolo sont plus attachés à de grands principes abstraits qu'à leur réputations de joueurs. Difficile à croire...
    3/ Analyse par Fressinet des parties de Feller : deux d'entre elles sont identiques coups pour coups aux indications du logiciel "Firebird".

    Ces charges ne constituent pas des preuves, mais contrairement à ce qu'imaginent VTM et Boy, elles peuvent suffire à accabler les accusés devant un tribunal pénal, où l'intime conviction des juges a son importance de plein droit.
    Et d'autant que Feller et les deux autres se refusent à argumenter en défense, jusqu'à refuser de se présenter devant la commission.
    Je ne me remettrai à croire à l'innocence de Feller que quand il voudra prendre la peine de se défendre.

  • "L'absence des joueurs me parait clairement justifiée par le fait qu'ils n'avaient aucune confiance en la commission..." On lit souvent des absurdités sur ce forum, mais là !!! Ils ne sont pas venus parce qu'ils sont coupables de triches et que leurs avocats le savent aussi. Et que, dans ce cas là, il vaut mieux ne pas être mis en face de son caca. Un avocat ça protège, c'est fait pour cela.
    C'est tout de même incroyable la mauvaise foi pour venir au secours de tricheurs. Et ce sont ceux qui prétendent défendre de grands principes par ailleurs ! on croit rêver. Mais non c'est le lot de tous les aigris.

  • Malgré mon engagement j'interviens ici, considérant que ce qui suit ne nuira ni à la ffe, ni aux sanctionnés, ni à ce blog, et que personne n'en tirera avantage ou désavantage.

    A Boy (voire tous ici) : qu'est-ce qui vous laisse penser que le juge judiciaire est compétent à apprécier la proportionnalité d'une sanction prononcée par un organe disciplinaire d'une fédération sportive d'une manière générale ? Ou même qu'il pourrait être compétent à connaitre de la proportionnalité de la sanction infligée en regard des faits commis et notamment de leur matérialité et imortance démontrées ou pas pour l'apprécier ? Car c'est bien le sujet en fait !

    A supposer qu'il se déclare compétent à en connaitre, admettons, quel est son pouvoir de jugement ? En vertu de quelle loi ou en application de quelle(s) jurisprudence(s) ou texte(s) pourrait-il ou ne pourrait il pas juger cette affaire de droit privé ? Sur quels éléments recevables alors (Quid alors des SMS rejetés par la commission ffe ou de la pièce tardive rejetée également?).

    Je connais un précédent CIVIL flagrant de disproportion jugée comme tel, mais c'était pour une procédure disciplinaire ayant sanctionné des faits liés une saisine de la chambre correctionnelle...avec condamnation à la clé (prison et il y avait eu exclusion A VIE de prononcée par la fédération sportive) rien à voir avec notre affaire de triche.

    Il y a aussi des décisions d'annulation de procédures disciplinaires connues décidées par le juge ADMINISTRATIF essentiellement pour irrégularités procédurales de forme. (idem en matière CIVILE).

    Vous noterez que je n'ai pas pris position ou fourni une réponse ici dans un sens ou dans un autre.

    Ceux, tous ceux, qui souhaitent connaitre le dossier de l'affaire peuvent le réclamer, il est public.

    Là ils se feront une idée précise avec les mêmes éléments qu'à eu entre les mains la commission de discipline fédérale (sauf caractère de vie privé ou de secret médical; anonimysation obligatoire).

    Navré du "ton " employé mais c'est lié à la nature du sujet, mais comme déja évoqué dans un autre fil : Bonnes Réfexions.

    Didier Perrusset

  • Arrêtez les commentaires crétins ! je connais bien certains super GMI et aussi des MI qui sont potes avec les 3 affreux, et ils savent tous qu'il y a eu triche ! les 3 ont avoués ! ils vous diront aussi que d'autres trichent... Le pire étant les gmi qui continuent à défendre les 3 affreux en les excusant pour raisons financières ou passage à vide ! alors, ça, c'est horrible de voir un gmi dire à propos de ses potes que ce n'est pas si grave et qu'il faut oublier...Et puis tlm sait qu'au pénal, les sms seront visibles même si cela va coûter un bras à la ffe car pour aller au pénal, faut un bon avocat habitué de ce genre de choses....tout ce que la ffe perd aujourd'hui, elle le regagnera demain !et la fide voudra aussi sa part !

  • à Karinne,

    Je dis simplement qu'en l'état actuel des choses, on ne peut pas dire qu'il y ait eu triche ou non, il n'y a pas de preuves, j'essaie de résumer la situation qui est très compliquée et qui est à mon avis qu'à ces débuts:

    - Il y a eu envoi de sms indiquant les coups des parties de Feller à Khanty. --> C'est louche. Je le concède.
    - Il y a eu témoignage de AH devant la Fédé avec une première version des faits, puis devant d'autres personnes mais avec une autre version des faits.
    - Il n'y avait pas les accusés pour se défendre et témoigner, il n'y a pas eu de flagrant délit, et pourtant la FFE s'empresse de donner des sanctions --> c'est louche.
    - La campagne de dénigrement qui a eu lieu tout de suite après l'annonce de l'affaire, le soutien (demandé par la FFE) aux joueurs de l'équipe de France, le fait qu'on remette en cause les résultats à Bienne et Paris --> pourquoi cet acharnement ?

    Tant qu'on ne m'a pas démontré comment les coups envoyés par SMS arrivaient à Sébastien Feller, je reste dans le doute et je dis qu'on ne peut pas appliquer de sanctions tant qu'on ne connaît pas ce procédé.
    La version de AH comme quoi il se mettait derrière un adversaire pour indiquer une rangée puis un autre pour indiquer une colonne, je n'y crois pas, SF a été très souvent en zeitnot et si vous êtes joueur(se), vous savez que ce genre d'aide extérieure doit être très difficile à mettre en place.

    En attendant je veux bien me faire traiter de crétin, et de tous les noms d'oiseaux, mais je ne suis pas convaincu de la triche, tant que le procédé n'est pas mis au clair, et ce malgré les sms et les aveux puis les rétractations de AH qui sèment encore plus le trouble.

    On ne peut en rester là, il faut éclaircir ce point !
    et c'est pour cela que je me garde bien de faire des leçons de morale sur la triche en général, ou de me moquer de l'attitude des trois accusés ...

    VTM

  • Enfin pour compléter mon message précédent, je dirais que je suis de très près cette affaire parce que j'ai moi-même eu à subir le même genre de situation (pas dans les échecs, mais dans le travail en tant que témoin), et je me mets à la place de chacune des parties, une fois en me disant qu'il y a eu triche et une autre en me disant qu'il n'y a pas eu triche --> c'est ici qu'on voit les conduites de chacun, les principes de chacun, la conduite et la ligne de vie de chacun.
    1- Il y a eu vraiment triche : la situation est quand même pénible pour les trois accusés car on n'est pas au foot et au vélo, la situation de professionnel d'échecs est très précaire, il n'y a pas besoin d'en rajouter.
    Perso, j'aurais aimé que l'affaire soit traitée en interne (comme cela se fait souvent dans le monde du travail et qu'on n'en fasse pas grand bruit).
    2- Il n'y a pas eu triche et là on peut se poser des questions sur les instances fédérales et sur d'autres.
    Pour ma part, je salue les personnes qui n'ont pas participé aux débats (que ce soit les personnes absentes du CD, ou les témoins absents) parce que j'aurais fait pareil. Je considère que si il y a eu triche, il doit y avoir sanction mais que ce n'est pas la peine de monter les uns contre les autres et de faire des débalages publics.

    Hors-sujet, mais il y a aussi autre chose que je trouve inadmissible: c'était la façon dont avait été traitée à l'époque l'affaire Festina--> Richard Virenque s'était tout pris dans la g.. et on s'est moqué de lui durant des années, ça je ne comprends pas, et je trouve, malgré la triche, que ce type a été courageux dans la suite des évènements, plus d'un aurait déprimé ou pire à sa place ...

    Très drôle monsieur bouton ce que vous avez rajouté en fin d'article :-)

  • Petites questions :

    1/ Si au pénal, les soit-disants tricheurs sont reconnus effectivement coupables, les dépenses sont pour qui in fine ?

    2/ Les condamnations de 5 ans (ou 3) pour triche avérée semblent lourdes (ou pas). Mais quelle différence en réalité avec celui qui avait été banni 10 ans suite à une triche "pris la main dans le sac" au championnat de Paris ? Pourquoi deux poids deux mesures ?

    Petit avis :

    Il me semble que laisser des avocats représenter "seuls" la défense des accusés et sans leurs présences, est souvent le cas. A mon avis, seuls les films mettent en avant une présence permanente des accusés ! Je pense dans dans la vie de tous les jours, on doit souvent rencontrer ce type de situation. Et même si je désapprouve ce qui a à priori été fait et pas tout à fait démontré (en terme de preuve flagrante, pris sur le tas), je comprends qu'ils n'aient pas eu envie de se présenter dans ce genre de situation pour le moins inconfortable !

  • @ Pascal, ouh quelle fougue, si le fonds compte, la forme aussi, déclarer crétins des commentaires est peu courtois. La liberté d'expression autorise à s'exprimer assez largement en effet, mais n'est-ce pas un peu crétin de définir comme crétins d'autres posts ? Après tout beaucoup s'expriment sur cette affaire alors qu'ils n'en connaissent que quelques bribes, et puis chacun est libre de son opinion. Ce n'est pas forcément crétin en soi.

    Ce qui serai crétin, c'est de ne pas changer d'avis quand bien même on démontrerai avec force et arguments qu'untel à tort alors qu'il persisterai à soutenir avoir raison. Là ce serai crétin en effet. C'est pourquoi seule la lecture des pièces du dossier permettra de se faire sa propre intime conviction.
    Je m'interroge sur le pouvoir disciplinaire de la FIDE dans cette affaire, quel que soit le sens de la décision d'appel à venir. Qui en sait plus sur ce qu'elle à le droit ou pas de faire, peut elle s'auto-saisir de l'affaire... etc ?
    Que pourrai faire la ffe si S. Feller et autres changent de nationalité ? Ou prennent une licence dans un club étranger qui serai aussi leur employeur (hors CEE ou de la CEE quelles différences) ?
    Il me semble acquis qu'en appel ils vont prendre la même chose au minimum, voire plus, vu que le document tardif rejeté sera produit aux débats en appel cette fois, donc les stratégies à venir pour la ffe et pour les joueurs sont à regarder de plus près et ca ne sera pas crétin.

  • Bon c'est encore moi :-) !

    Je reviens sur mes 3 interrogations (je suis le seul à encore me poser des questions ?!) et je vais essayer d'y répondre par suppositions (en partant du principe qu'il y a eu triche) parce qu'il manque énormément d'informations (pourtant dans la tête de tout le monde, cette affaire est "classée"):

    - 1ère question: la véhémence et l'agressivité de la campagne de la FFE au début --> à mon avis, et ce n'est que suppositions, il y a dû avoir avant que l'affaire n'éclate, une franche enguelade entre SF et/ou son entourage, avec la FFE, et en réponse l'instance dirigeante a du dire 'Et bien puisque c'est comme ça, vous allez voir ce que vous allez voir!' et elle a attaquée sur tous les fronts ....

    - 2ème question: le rôle de AH.
    AH qui a eu des propos par le passé, anti-triche, et qui est un joueur de grande classe, a dû péter les plombs pour se retrouver dans une situation pareille (toujours en partant du principe qu'il y a eu triche). Quelle est la version de ses propos que l'on doit retenir: celle devant la fédé ou celle de ses amis. A mon avis, il a craqué comme tout le monde aurait pu le faire devant la pression.

    - 3ème question: le mécanisme
    En relisant le compte-rendu de la commission de discipline où il est dit 'triche avérée', c'est étonnant, de la part de joueurs d'échecs, habitués à l'analyse et aux moindres détails, de voir un flou aussi grand sur ce point.
    Donc il est dit que AH va au bar avec ses 2 téléphones consulter les coups reçus par sms et ensuite qu'il revient se mettre derrière les adversaires indiquer la colonne et la rangée --> combien de temps fallait-il pour aller du bar aux tables, sachant les nombreux zeitnot de SF (expliqués d'ailleurs par le mécanisme lent de la manoeuvre?).
    Ensuite aucun détail sur le moment où les coups étaient indiqués : à chaque coup de toutes les parties comme a l'air de le soupçonner LF ? à des moments clés (c'est quoi un moment clé?)? quels sont exactement les coups qui ont été joués avec de l'aide ? Uniquement le Cc2 contre Howell ?
    Pas d'analyse des parties jouées ?
    Voici le parcours de SF:

    R2 191 IM Sebenik Matej 2516 SLO 2416 4.0 s ½ 4
    R3 100 GM Mikhalevski Victor 2610 ISR 2617 5.5 s 0 4
    R4 87 GM Markus Robert 2624 SRB 2351 4.0 w 1 4
    R5 93 GM Howell David W L 2616 ENG 2551 4.5 s 1 4
    R6 326 IM Kreisl Robert 2376 AUT 2453 5.5 w 0 4
    R7 180 GM Alsina Leal Daniel 2523 ESP 2601 5.0 s 1 4
    R8 701 GM Timofeev Artyom 2690 RUS 2588 6.0 s 1 4
    R9 696 GM Gelashvili Tamaz 2611 GEO 2564 3.5 w 1 4
    R10 43 GM Efimenko Zahar 2683 UKR 2783 8.5 w ½ 4

    Dans ce cas, s'il y a eu triche, il faudrait aussi inverser les résultats et rendre les points élos aux adversaires, c'est pas fini ...
    C'est quand même curieux cette défaite avec les Blancs dans une slave variante smyslov, contre Robert KREISL (2376 élos) avec des erreurs certainement dues au zeitnot (31.Tff1? au lieu de 31.Te4; 33.dxe5? [33.Txc6], 35.Cf2? [35.Txc6], 47.Rf2? [47.Cf6]) --> Il n'y aurait pas eu de triche sur cette partie ?
    En tout cas, ce joueur avec les Noirs a joué tous les coups de Fritz ! :-)

    Enfin personne n'a rien vu, c'est un peu gros !

    Il y a encore matière à analyse, à moins que l'on ne "classe" définitivement l'affaire avec les aveux des uns et des autres.

    vtm

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu