Avertir le modérateur

Triche: ‘J’accuse’ ad nominem de la FFE

Dans un communiqué publié vendredi 21 janvier en fin de journée, la FFE a lâché une bombe: elle a « engagé, le 22 décembre 2010, une action disciplinaire contre les grands maîtres internationaux Sébastien Feller et Arnaud Hauchard, ainsi que contre le maître international Cyril Marzolo, à la suite de soupçons de "triche organisée, manquement grave à l’éthique sportive, atteinte portée à l’image de l’équipe nationale olympique, dans le cadre du Championnat du monde d’échecs par équipes qui s’est déroulé à Khanty-Mansiïsk"(Russie), du 21 septembre au 3 octobre 2010".

Je dois dire que j’ai été sonné. Un tricheur, pourquoi pas? Mais trois d’un coup dont le capitaine de l’équipe de France, quel miracle pour la campagne de communication des échecs français! D’ailleurs, on en a très vite parlé dans le monde entier et les trois joueurs nommés perdent déjà des invitations de tournois ou sont persona non grata.

Et puis, est venu le temps de la réflexion. Ce communiqué en dit un peu mais pas assez. C’est énorme, plusieurs choses clochent. La réponse? On l’a partiellement dans la réplique au sens sismique du GMI Sébastien Feller le mardi 25 janvier sur le site d’EE et de ChessBase.
Quelle triche? Quelles sont les pièces du dossier? Pourquoi Feller réplique-t-il et pas les deux autres joueurs? Suite du feuilleton, cliquez ligne suivante.

C’est étonnant comme les règlements nous apprennent des choses étonnantes. C’est le premier endroit où je suis allé sur le site fédéral avant que mon téléphone ne commence à bruisser de rumeurs.

Point 2.2.5 des droits de la défense: « L’intéressé, comme son défenseur ou la personne qui l’assiste, peut consulter avant la séance, le rapport et l’intégralité du dossier. »
Made in USSR?: tu es convoqué au tribunal, et ensuite, tu sais de quoi on t’accuse. Un juge administratif esquisserait un sourire devant un tel règlement...

Point 2.2.5: les débats sont publics.
Coucou, réservez votre place sur Internet, rubrique Magny tiret les tiret Hameaux, siège fédéral, département des Yvelines. On ignore la date, mais l’entrée est gratuite et la sortie riche en émotions.

Point 2.1.7. (Publications) Une petite gaffe juridique incidente de la FFE, que les joueurs aient triché ou non: « Toute décision définitive est publiée dans les médias fédéraux (site, bulletin des arbitres, revue fédérale) à l’exclusion de toute mention nominative susceptible de porter atteinte au respect de la vie privée ou au secret médical ».
En clair, les 3 titrés peuvent se retourner contre la FFE: le fait d’avoir été nommé est susceptible de porter atteinte à leur vie privée.

Les questions sans réponse:

  • Pourquoi publier un communiqué un mois après avoir engagé une action disciplinaire? Et d’ailleurs pourquoi le rendre public puisque les accusés sauront le jour de leur convocation de quoi on les accuse.

  • Les joueurs ont-ils été convoqué?

  • Le fait d’avoir informé le ministère avant que la chose soit jugée m’a donné une impression d’exercice de musculation avant une réélection. Encore une fois, des noms nous sont donnés, mais où sont les faits?

Une demi-réponse de Léo Battesti, vice-président fédéral, sur le site d’Europe Echecs. En très bref, Léo nous dirige vers une assistance électronique et trouve le communiqué de Sébastien Feller (sur la même page du site d’EE) « pathétique, insultant pour notre président et sa fédération » et que ce joueur « est mal conseillé car au lieu de prendre ses responsabilités, il cherche à faire diversion et à salir un grand monsieur des échecs français. »

Communiqué Feller du 25/1: encore plein de nouveautés théoriques. Décidément, ce jeune talent des échecs français n’a pas fini de nous étonner. Ou il a triché, et il est vraiment très bête après avoir autant travaillé, et la FFE est dans son rôle. Ou il n’a rien fait ou un peu ou beaucoup, mais il n’est en tout cas pas mal conseillé du tout.

  • 1) Il rejette toutes les accusatons dont il est l'objet (mais les a-il recus?)
  • 2) Il affirme que cette procédure disciplinaire est liée au fait qu’il a « soutenu » le président de la FIDE. Ah? Pas sûr que Kirsan s’en souvienne.
  • 3) Le président de la FIDE est diffamé sur le blog (de l’élu) Jean-Claude Moingt.
  • 4) Le plus... piquant: il affirme que des procédures illégales ont eu lieu dans la Fédération
    Cher Sébastien, je ne vous connais point, mais chaque licencié de France et de Navarre attend des « précisions ultérieures » avec une certaine délectation.

Rappel: La FFE avait effectué un audit sur les comptes de la ligue d’IDF, laquelle avait publié mis en ligne. La Fédé, comme c’est dommage, a mis 107 ans à payer l’audit, en tout cas, l’annonce comme quoi elle ne le payait toujours pas n’est en ligne sur le nouveau site de la ligue.

  • 5) Feller va intenter une action en justice car son nom a été jeté en pâture et « repris sur tous les sites français et étrangers, ainsi que dans la presse internationale ». Merci... le point 2.1.7 du règlement! Et l’argent de la BNP pour une grosse part (200 000 euros par an environ) et celui des petits, porteurs d’une licence fédérale d’autre part.

  • 6) Une visite sur le site de la ligue m’apprend que le GMI Feller est tête de série n° 1 de la liste des pré-inscrits du champion de France de blitz ce dimanche à Charléty. Et tête de turc n° 1 si Jicé Moingt vient dire bonjour à ses amis Clauzel & C°.

    Il ne répond pas sur le fond. Lui aussi est tenu au secret de l’instruction? Bizarre, very bizarre comme disait mon ancien patron. Mais étant donné le calibre de son avocat, je parierais plutôt pour une stratégie par étapes. Donc un feuilleton pour vous, chez blogueurs.

Où sont Marzolo et Hauchard?
Absents pour l’instant. Hauchard est sur répondeur et la dernière fois que j’ai vu Marzolo, c’était en juillet 2010: il kibbitzait le championnat de Paris où Feller a fait 8 sur 9.

Les gros biscuits de la FFE ou les petits LU?
Piégée par son règlement, la FFE ne peut donner, pour l’instant, d’éléments sur les faits. Léo Battesti prend donc la parole. Une remarque dans l’entretien de Léo: Jicé et Mme Pomian sont ‘témoins’. De quoi? Réfléchissons, Jicé était aux Olympiades. Hypothèses: Il a donc « vu » ou le KGB lui a montré quelque chose? Quant à Mme Pomian, elle est témoin de faits ou a pris un joueur en flag? A suivre...

Pourquoi avoir lancé l’affaire alors que le public ne connaît pas les faits?
Sûrement une affaire dans l’affaire: les relations Feller-fédération n’ont jamais, paraît-il, été au beau fixe. Il est vrai que Feller fait une double faute: il ne parle pas le béni oui-oui couramment et n’est pas licencié à Clichy.

Vu sur le Net: le stage de Feller le 5 et 6 mars 2011 est maintenu au club d’Eybens. Une intuition me dit que la ligue du Dauphiné-Savoie a fait pression pour qu’il soit maintenu lol!

Et si les faits sont avérés...
Le ou les tricheurs seront ridiculisés et grillés. Tricher aux échecs quand on est GM ou MI, je ne trouve pas de mot: les pros le voient vite et les invitations se tariront tout de suite.

Effet immédiat pour la Fédération: déficit immédiat d’image même si elle « révèle » l’affaire. Adieu la communication rêvée par Jicé Moingt, qui se voyait déjà en haut de l’affiche, n’importe laquelle pourvu que ce soit en haut. Conséquence pour son sponsor BNP-qui-bouche-les-trous-de gestion fédéraux: il risque de retourner au tennis.

Et accessoirement conséquence pour nous: Jicé risque de jouer les sauveurs et d’annoncer son retour ou plutôt son envie de rester, finalement, jusqu’à la fin de son mandat. C’est vrai qu’il n’a qu’une parole.

Commentaires

  • Je me demande comment la FFE a t-elle pu accepter de publier un communiqué si peu clair ?!
    Qui a décidé de le mettre en ligne ?
    A quelles fins ?

  • De toute manière les reglements disciplinaires de la ffe sont des passoires ! il suffit de comparer les textes du reglement disciplinaire de 2010 et ceux du règlement intérieur de la commissons d'zction et d'éthique 2007 et le Code du Sport pour se bidonner . Un (BON) avocat défendra quelques belles irégularités irréfutables sans le moindre problème !

  • je n'ai a priori ni rien pour ni rien contre mais le droit discipliaire des fédérations sportives est très particulier et bien encadré. L'avocat de seb, malgré son pédigréee ne semble pas etre un vrai spécialiste de ces questions .On e saurai trop conseiller aux 3 acusés de pendre un ou plusieurs défenseurs réellement bns en procédures de ce type.

    Il paraitrait même qu'un de nos plus intègres dirigeants fédéraux connu Mr Sylvain R aurait démissionné de ses fonctions il y a peu au vu de tout ce qui se passe officiellement ou officieusement à la ffe et dans cette affaire là !

    Il est sur qe la ffe et so président entendent redorer leur blason auprès du miistère pour probablement avir plus de subventions ou laver lus blanc pour devenir délégataire, l'arlésienne de JCM

  • il est ecrit : Rappel: La FFE avait effectué un audit sur les comptes de la ligue d’IDF, laquelle avait publié mis en ligne. La Fédé, comme c’est dommage, a mis 107 ans à payer l’audit, en tout cas, l’annonce comme quoi elle ne le payait toujours pas n’est en ligne sur le nouveau site de la ligue.

    ce à quoi je répond :

    oui mais la décision disciplinaire ffe a ordonné les comptes sur les années 2000 à 2003 et jamais la ligue idf n'a été auditée sur ces années précisément !! (décisions disciplinaire 2007-05 CAF d'Avril 2007 à Lyon sous la présidence de JP Touzé !)

    voir ici :http://www.echecs.asso.fr/Discipline/2007-05.pdf

    POUR Information les comptes d'une fédération sportive et ses ligues sont commnicables de plein droit à tout citoyen qui les demande dès lors qu'ils ont un rapport avec la mission de service public tirée de l'agrément (loi du 17 juillet 1978 et la loi du 12 avril 2000 article 10 de celle-ci)

    pour preuve aller ici : http://www.cada.fr/fr/acces/frame.htm

  • Bonjour Christophe,

    Je suis l'organisateur du stage avec Sebastien Feller.
    J'organise un stage par trimestre sponsorisé par la ligue 400€
    En decembre, j'ai reçu Darko Anic.
    En Mai, Olivier Renet est prévu

    Pour ce 1er trimestre, j'avais prevu le mois de fevrier avec sebastien à 50 € les 12H, stage possible si 8 personnes.
    Debut janvier, le president de la ligue DSA m'a fait savoir le retrait de ce soutien sans pouvoir me donner les raisons ( droit de reserve oblige)
    La pub sur le site web de la ligue a été retirée.

    J'ai donc pris note & annulé ce stage de fevrier (cf la rubrique FFE vos stages les dates ou le site d'Eybens)

    J'ai donc relance la pub sur une autre date, mars 2011

    Sans sponsors 12 H à 75 € mais minimum 15 personnes.

    Voila pour la petite histoire

  • Voici un article du règlement, disciplinaire voté par la ffe en 2010 : c'est clair comme du jus de chaussette : "4.5.1 Plainte recevable
    La Commission a vocation à déterminer si la nature des faits portés à sa connaissance emportent des poursuites légitimes. Si tel est le cas, elle rend une décision de recevabilité, motivée en faits et en droit, se prononce sur la nécessité d’instruire ou non l’affaire; cette décision est alors signée par son président et adressée à l’organe disciplinaire compétent dans les deux mois suivant sa saisine, engageant ainsi les poursuites. En l’absence d’instruction (5.2 infra), la CADE adresse une copie de la saisine au président de la commission de première instance compétente."

    plus loin : art 6 "L’organe disciplinaire doit se prononcer dans un délai de trois mois et demi à compter de la saisine de l’instructeur ou dans les deux mois de sa saisine directe en l’absence d’instruction. Lors
    d’un report d’audience, le délai est prolongé de la durée du report.
    Faute d’avoir statué dans les délais, l’organe disciplinaire de première instance est dessaisi par la CADE et l’ensemble du dossier est transmis à l’organe disciplinaire d’appel".

    Or le code du sport impose 3 mois pour statuer à compter de l'engagement de la poursuite... pas 3 mois et demi ?!

    c'est pas la preuve de trous dans les textes ffe ? hein ?? et il y en a bien d'autres à exploiter par la défense !

  • J Dubois ecrit : "POUR Information les comptes d'une fédération sportive et ses ligues sont commnicables de plein droit à tout citoyen qui les demande dès lors qu'ils ont un rapport avec la mission de service public tirée de l'agrément (loi du 17 juillet 1978 et la loi du 12 avril 2000 article 10 de celle-ci)"

    Je dis : c'est ENORME !! Mais c'est quoi un document administratif pour une fédération sportive en matière disciplinaire si elle n'est en réalité qu'une association ??

  • oui, j'ai bien démissionné de mes fonctions à la FFE. Mais ma démission n'a strictement rien à voir avec la procédure disciplinaire en cours. Je demande donc à ce que le passage citant ce fait soit retiré du site.

  • Et, plus incroyable encore, c'est le silence total de la ffe après leur pavé dans la mare...
    Moi, à la place des accusés, j'irais directos voir le boss à la mairie de clichy pour demander des explications !

  • Je trouve toute l'affaire consternante.
    1) Vous ne le dites pas, mais l'idée que SF et les 2 autres trichent aux Olympiades semblent juste invraisemblable?! Pour quoi? gagner une médaille d'or???

    2) la FFE se couvre de ridicule et n'en dit pas assez.

    3) le monde des échecs est ridicule

  • Beaucoup disent que les motifs apportées par la FFE pour saisir sa commission de discipline sont flous ou incomplets, en disent "trop ou pas assez"...
    Sincèrement je ne vois pas en quoi.
    Pour moi l'expression "tricherie organisée" est suffisamment claire, précise et parlante en tant que motif avancé.

  • Monsieur Bouton, vous écrivez "le fait d’avoir été nommé est susceptible de porter atteinte à leur vie privée". Je ne vois rien dans la communication FFE qui soit en rapport avec la vie privée. Les événements comme les Olympiades sont publics. Les soupçons ne dévoilent rien de privé. Si ?

  • On a ecrit : "Piégée par son règlement, la FFE ne peut donner, pour l’instant, d’éléments sur les faits. Léo Battesti prend donc la parole. "

    Pour en savoir plus il suffit de demander à la FFE en vertu de ses obligations issues de sa mission de service public la copie des lettres envoyées par la ffe au ministère et aux accusés par la commission d'enquête disciplinaire (ce sont des documents administratifs), ou les faits doivent figurer, et on saura !

    Problème : Ca peut prendre quelques semaines vu les textes légaux un an ou plus s'il faut saisir le tribunal admistratif d'un recours pour refus implicte de commnication d'un document public (gratuit et PAS besoin d'avocat).

    la demande peut être formulée à toute "administration" qui a émis ou qui détient le document.

    Qui osera ?

    De plus les audiences disciplinaires sont publiques tout citoyen (et pas que les seuls licenciés) peut donc s'y rendre et assister aux débats publics pour entendre les explications des joueurs accusés.

  • Relisant le post et les commentaires, je pose UNE seule question :

    Quelle preuve irréfutable la ffe possede pour affirmer publiquement avec autant de certitude les faits dénoncés avec copie au ministère (ca ne s'était jamais vu)?

    Les membres des commissions disciplinaires n'étant pas élus démocratiquement mais (soigneusement !?) choisis par l'éxécutif fédéral n'ont surement pas les connaissances et compétences en technologies nouvelles pour pouvoir serainement étudier le dossier, quant à leur déontologie....

    Vu que toute décision disciplinaire doit être motivée et faits et en droit je souhaite bon courage au secrétaire de séance de l'oranisme disciplinaire pour rendre une décision lisible par tous et bien-fondée.

    Plus simplement : ce sera la parole des joueurs contre la volonté de la ffe sachant qu'un top 12 arrive vers la même période et que nos 3 protagonistes accusés se verront alors privés d'y jouer....si la ffe juge vite l'appel étant suspensif, or elle n'est pas tenue d'aller au bout du bout des délais elle peut convoquer bien avant les 3 mois puis les 6 mois en appel ! Elle peut même souverainement décider qu'il y a pas lieu d'instruire et aller encore plus vite pour boucler la sanction inévitable et...basa cosi


    Ne sont elles pas malines nos chères têtes pensantes fédérales ??

  • Il est marrant le SR, il démissionne ?! ou plutôt il quitte le navire ayant largement profité du système...qu'il compte dénoncer, plus tard.

  • Depuis la fin du feuilleton Loubatière/Touzé, on s'ennuyait ferme dans le petit monde franco-français des échecs. Enfin un peu d'animation !

  • n'oublions pas que Mr marzolo fut l 'eleve de sharif et le tres bon ami de clovis vernay et benitah

  • Julien dit : Depuis la fin du feuilleton Loubatière/Touzé, on s'ennuyait ferme dans le petit monde franco-français des échecs. Enfin un peu d'animation !

    Ca va chauffer aussi avec cette affaire et d'autres en cours devant les juridictions civiles qu'on cache à tous les licenciés ! Quelques procès sont déjà engagés mais c'est l'omerta , évidemment !

    Un certain excité du bocal juridique d'ile de france ayant sévit il y a quelques années, mais plus victime qu'autre chose, aurait assigné la ffe pour faire nommer un adminstrateur, rien que cà, entre autre chose pour la régularité du fonctionnement disciplinaire très défaillant et avant et pendant le mandat de J C Moingt !

    D'ou la volonté politique fédérale de démontrer que ce n'est pas le cas en étant exemplaire contre les 3 supposés tricheurs !

    C'est une simple stratégie judiciaire et politique pour l'image donnée au ministère des sports.

    l'énergumène a disparu du paysage échiquéen officiel, mais ce sont 3 GM et MI qui vont trinquer juste pour prouver que la discipline rendue à la ffe ; c'est du sérieux ! (rire !!)

    Seul HIC le passé est immuable et têtu et les faits avérés d'il y a quelques 8 ou 10 ans ne s'effaceront pas de ce simple exemple de sévérité annoncée en 2011.

    Cette (suposée) triche est donc un enjeu majeur pour la ffe face aux juges déjà saisis et face au ministère, voir face à la communauté internationale qui a déjà bien relayé l'épisode. C'est purement politique.

  • Jacques dubois affirme : "Un certain excité du bocal juridique d'ile de france ayant sévit il y a quelques années, mais plus victime qu'autre chose, aurait assigné la ffe pour faire nommer un administrateur, rien que cà, entre autre chose pour la régularité du fonctionnement disciplinaire très défaillant et avant et pendant le mandat de J C Moingt !"

    Ca c'est un scoop ! D'ou viens l'info ? C'est qui cet "exité du bocal juridique" ?

    Faire nommer un administrateur est une preuve de dysfonctionnements sérieux (ce qui est tout à fait vrai pour le secteur disciplinaire à la FFE tout le monde le sait) mais surtout il va profondément choquer les egos de nos dirigeants qui n'auront plus alors la moindre prise sur les décisions et procédures qui seront sous la seule direction de cet administrateur.

    Perso je crois que c'est plus que nécéssaire et qu'il faut s'en réjour si les juges nomment un tel mandataire provisoire. L'épisode Feller et autres consorts le démontre un peu plus.

    C'est la meilleure news inédite que j'ai lue depuis pas mal de temps... si elle est vraie of course (oeuf corse cf. notre 1er vice président)

  • l'affaire de la (supposée) serait maintenant éventuellement portée devant les juridictions pénales selon un mandat donné au bureau fédéral par le comité directeur (source forum france Echecs) ca devient grave.

    Mais comment une telle faute pourra t elle être qualifiée de faute pénale ?

    En vertu de quel texte ? Ce mandat du comité est du reste inutile car seul le président représente la FFE devant les Juges, ... comme il est personnellement responsable des fautes commises par la fédération et notamment quant il en a connaissance !

    C'est l'hôpital qui se moque de la charité ! Qui va payer les frais d'avocats et de procédures ! Les licenciés !

    Je n'aimerai pas être à la place ni des 3 accusés ni de la FFE et ses cadres en cas de retour de bâton ! Ce feuilletin a dépasser les affaires TOUZE LOUBATIERE ET LES AUTRES EN COURS ! Il y a de la place sur le serveur ici en prévision ??

  • pour preuve :

    Communiqué du Comité Directeur fédéral
    29 janvier 2011

    Le Comité Directeur de la FFE, réuni le 29 janvier 2011 à Paris, a pris connaissance des circonstances ayant amené les membres du Bureau Fédéral à saisir la Commission de Discipline le 22 décembre 2010, pour une action disciplinaire contre les Grand-Maîtres Internationaux Sébastien Feller et Arnaud Hauchard, ainsi que contre le Maître International Cyril Marzolo, au motif de : « soupçons de triche organisée, manquement grave à l'éthique sportive, atteinte portée à l'image de l'équipe nationale olympique, dans le cadre du Championnat du Monde d'Echecs par équipes qui s'est déroulé à Khanty-Mansyik (Russie), du 21 septembre au 3 octobre 2010 ».

    Le Comité Directeur a pris la mesure des accusations portées, et de la constitution d'un dossier contenant les éléments de preuve. Il a décidé de soutenir pleinement l'action entreprise, à l'unanimité.

    De surcroît, compte tenu de la gravité des faits allégués et de la présence d'éléments nouveaux laissant à penser que la « triche organisée » ne s'est pas limitée aux Olympiades de Khanty-Mansyik, le Comité Directeur a mandaté le Bureau Fédéral afin de porter cette affaire devant les juridictions pénales.

    Par ailleurs, le Comité Directeur réaffirme sa volonté de lutter contre toute forme de tricherie et se félicite que les 4 membres de l'équipe de France Maxime Vachier-Lagrave, Laurent Fressinet, Vladislav Tkachiev et Romain Edouard, aient affirmé publiquement leur soutien total à cette démarche.

    Le Comité Directeur de la FFE

    Paris, le 29 janvier 2011

  • J'ai moi aussi été viré sans raison du l'autre forum, et curieusement alors que je m'exprimais sur l'affaire disciplinaire et les procédures de ce type... bizarre !

    Evidemment pas un message m'invitant à modérer mes propos avant la censure.
    La jurisprudence citée par FE dans sa FAQ confirme pourtant utilement qu'un modérateur peut interdire d'accès un internaute virulent, mais après l'avoir averti !Pour ce qui est de cette affaire je pense qu'on ne saura rien tant que la commission n'aura pas siégée.

    Or elle est publique et le rapport d'instruction (s'il y en a eu une ! - objective et contradictoire -) doit être lu oralement avant les débats ! RdV donc lors de cette audience disciplinaire publique, c'est LE SEUL MOYEN d'en savoir plus à ce moment, et puis il y l'appel possible et rebelote on recommence.

    Jean Claude Moingt avait annoncé qu'il quittera son mandat cet été, il semble comme bon politique qu'il restera...

    Le même Jean Claude Moingt avait aussi annoncé en AG Fédérale 2005 ou 2006 je ne me souviens pas bien (donc réunion essentielle dans la vie fédérale) que le secteur disciplinaire de la ffe devait (et serai) amélioré ... pour devenir délégataire , tu parles !

  • Mon pauvre ami, les promesses des uns et des autres... à tous les niveaux dès lors qu'il y a un peu de "pouvoir" faut cesser d'y croire !

    Du temps de feu JCL c'était pas mieux, la transition de JB a été trop courte pour apprécier, et sous JCM c'est kif kif dans un style plus moderne, mais comme dans toute société il y a les biens vus et les mals vus, les pour et les contre. Les amis plus ou moins proches du président et les autres.

    Je suis par principe opposé à tout principe et reste pour tout ce qui est contre et contre tout ce qui est pour.

  • Je me remets au niveau mazette si une juridiction pénale française accepte de se saisir de cette affaire sur un plan pénal sans constitution de partie civile (qui n'est plus posible de suite vu le Nouveau Code de Procédure Pénale, il faut passer obligatoirement par une plainte simple avant)

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu