Avertir le modérateur

Solenn Afraoui au pays des merveilles

Afraoui_S.jpgElle s’appelle Solenn Afraoui. À 15 ans et demi au moment de cette partie l’été dernier, elle aurait pu faire fructifier un avantage positionnel. Mais elle a crânement sacrifié sur f7 pour mettre le roi dans les courants d’air. Elle rate un mat mais la position obtenue est d’une incroyable complexité.

Entre les mains d’un maître, cela aurait même pu faire un Prix de beauté. Vous pariez? Faites un break: privez-vous d’un épisode de Gossip Girl, Plus Belle la vie ou n’envoyez pas 40 textos aujourd’hui. Toutes variantes comprises, il y a une TRENTAINE (!) de tableaux de mat.


Afraoui_diag_res.JPGDans cette position, les pièces blanches sont bien positionnées pour mettre le roi noir dans un réseau de mat. De leur côté, les noirs jouent avec 3 pièces de moins: la tour a8 et leur paire de fous. Mais par quoi commencer avec les blancs et quels sont les tableaux de mat possibles?
Vous êtes un adepte de la verticalité?

1.Df2+ est le premier motif de mat que l’on voit après 1...Rc3 2.Cb1+! (étonnant repli!) et 3.Dd2 mat. Mais 1.Df2+ Rd3! 2.Ff1+ Rc2!, le fou c5 ne fait plus la sieste et les blancs n’ont rien.

Vous êtes un adepte de la diagonale du flou par 1.Dg7+ ou vous avez fait un stage à RTL et ce n’est pas 'stop', mais 'encore' avec le sacrifice 1.Cf3+.

Bon voyage en compagnie de Solenn au pays de ces merveilleuses variantes de mat. Bonne chance, cherchez un peu et ne craquez pas trop vite avant de cliquer ligne suivante.

Maintenant, prenez votre échiquier. A chaque fois que le mot ‘mat’ apparaît, regardez bien: le cliché des pièces blanches sur le roi maté est fort original.


1.Cf3+? fut le coup de la partie. Pourquoi supprimer une pièce d’attaque? Le couple D+C est connu pour faire des ravages. Après 1...Rc3, il n’y a plus de suspense. Les kibbitz en émoi en eurent le cœur brisé tout comme les blancs qui abandonnèrent quelques coups tard.

Afraoui_diag_res.JPG1.Dg7+ était le plus précis: on prend le contrôle des cases noires et le ballet des pièces blanches et les tableaux nous emmènent au pays des merveilles de Solenn.

1...Rd3 (1...Re3 2.Dc3+ Re2 3.Cf3!! e3 (3...Fb4 4.Cd4+ Rf2 5.Dc2+ Re3 6.Cf5 mat) 4.Dd2 mat) 2.Db2 menace Ff1+ 2...Tf8 (2...dxc4 3.Cxc4 e3 4.Ce5 mat ou 2...d4 3.Cf3! (3.Cxe4 Fxe4 4.Fxe4+ Re3 5.Fg2+ Rd3 6.Ff1 mat) 3...e3 (3...exf3 4.Ff1 mat) 4.Ce5 mat;
3.cxd5 Dxd5 (3...Fb4 4.Fxe4+ Re2 5.Ff5+ Rf2 6.Dd4 mat) 4.Cxe4 Fb4 5.Db1+ Rd4 6.Dd1+ Re3 7.Dc1+ Rd3

Afraoui_Te7.JPG8.Te7!! Le coup INHUMAIN trouvé instantanément par la machine. 8...Fxe7 Voilà l'idée: si le fou s'en va, la dame fait mat en d2 (8...Dxe4 9.Txe4 Fxe4 10.Dc4+ Rd2 11.Dxb4+ gagne; 8...Tac8 9.Dd1+ Re3 10.Cf6+ Fxe7 11.Cg4 mat; 8...Dh5 9.Dc4+ Re3 10.Cc5+ Rd2 11.Dxb4+ Rc2 12.Dc4+ Rb2 13.Cd3+ Rxa2 14.Dc2+ Ra3 15.Db2 mat) 9.Dd2 mat;

1.Df2+ est le premier motif de mat que l’on voit avec le retrait en b1 mais après 1...Rd3 et par un pas chassé, le roi noir attaque par découverte la dame blanche et assure la nulle (les noirs se font mater après 1...Rc3 2.Cb1+ Rb4 3.Dd2 mat, étonnant repli en b1, non? 2.Ff1+ (2.De1 Fb4 3.Ff1+ Rc2 4.Db1+ Rxd2 5.Db2+ Re3 6.De2+ Rd4 7.Db2+ Rc5 (7...Re3=) 8.cxd5 Fxd5 9.Dc1+ Rd4 10.Dd1+ Rc3 11.Dc1+ Rd4=) 2...Rc2 3.De2 Fb4 4.cxd5 Fxd2 5.Dxe4+ Rc1 6.Dc4+ et les blancs n’ont pas mieux que la nulle;

1.Df1 semble être le bon coup ‘de repos’ et 1...Tf8 l’unique coup de défense mais il n’en est rien après 2.Da1+
a)
1...Rc3 2.Dc1+ Rb4 3.a3+ Ra5 4.b4+ Fxb4 5.axb4+ Rxb4 6.Db2+ Rc5 7.Dc3(7.Cb3+ Rxc4 8.Ff1+ Rb4 9.Cc5+ Rxc5 10.Dc3 mat);
b) 1...Te8 2.Da1+ Rd3 3.Ff1+ Rc2 (3...Rxd2 4.Db2+ Re1 (4...Rd1 5.Fe2+ Re1 6.Fg4) 5.De2 mat) 4.Db1+ Rxd2 5.Db2+ Re3 (5...Rd1 6.Fe2+ Re1 7.Ff3 ou g4 ou h5 suivi du mat en e2) 6.De2+ Rd4 7.Dd2 mat;
c) 1...Dg5 2.cxd5! Dxd5 (2...Dxd2 3.Dc4+ Re3 4.Dxe4+ Rf2 5.Df3 mat; 2...Fxd5 3.Da1+ Rd3 4.Fxe4+ Fxe4+ 5.Cxe4 De3 6.Dd1+) 3.Cc4 une entrée en jeu spectaculaire! 3...Dxe6 (3...Fa3 4.Df2+ Rc3 5.De1+ Rc2 6.Txe4 et mat à suivre 4.Dd1+ Rc3 5.Dd2 mat;

2.Da1+ Rd3
(2...Re3 3.Cf3!! Txf3 4.Dc3+ Re2 5.Fxf3+ Rf2 6.Fg4 Dg5 (6...d4 7.Dd2+ Rf1 8.Fh3 mat) 7.Tf6+ Dxf6 8.Dd2+ Rf1 9.Fh3 mat) 3.cxd5 Rxd2 4.Db2+ Rd1 5.Db1+ Rd2 6.Fxe4 et gain.

La partie dans son intégralité (à rejouer sur ordinateur mais convertir le format RTF au format PGN préalablement:
AFRAOUI_S_analyses.rtf

S. Afraoui (1832) - N. Alam (1948)
Tournoi de l'APSAP, Paris, 28 août 2010
1.Cf3 d5 2.g3 Cd7 3.d4 b6 4.Fg2 Fb7 5.b3 e6 6.Fb2 f5 7.0–0 Cgf6 8.c4 Ce4 9.Cfd2 Cdf6 10.f3 Cxd2 11.Cxd2 Fd6 12.e4 dxe4 13.fxe4 fxe4 14.d5 exd5 15.Fxf6 gxf6 16.Dh5+ Re7 17.Txf6 Fc5+ 18.Rh1 Rxf6 19.Tf1+ Re6

afraoui2.JPG20.Df7+?
Une première bévue navrante. Les blancs ratent le mat en 4 ou en 5 au choix.... mais en compensation les tableaux de mat issus de cette position sont une vraie merveille! Le mat s’administrait entre autres par 20.Fh3+ Rd6 21.Dh6+ Re5 22.Cf3+! exf3 23.Df4 mat 20...Rd6 21.Tf6+ Re5 22.Te6+ Rd4 23.Df2+ Le coup réellement perdant 23...Rd3 24.Ff1+ 0–1

afraoui.doc

Commentaires

  • Allez, on sait que ça vous démange...Bloguez donc sur "l'Affaire"!!!

  • Et no coment sur cette affaire de "tricheznépajouer" à la ffe ?
    J'attendais un scoop !

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu