Avertir le modérateur

Moingt et Babar au Congrès FIDE: l’union fait la farce

khanty.jpgLe 81e Congrès de la FIDE a consacré la réélection du président Ilioumjinov lors de l’Olympiade de Khanty-Mansiïsk (Sibérie de l’Ouest) le 30 septembre 2010.

Kirsan ‘Voyou-mjinov’ a acheté une fois de plus les votes et a balayé la liste Karpov par 95 voix à 55. Si le jour de l’élection a été un modèle de réunion stalinienne avec coupure des micros par Kirsan (maître des débats!!), des provocateurs astucieusement disséminés dans la salle (Kasparov est tombé bêtement dans le piège...), les interventions de certains supporteurs du camp Karpov ont été pitoyables: ainsi, selon le compte rendu à la fois désespérant, hilarant et accablant du dernier numéro de New in Chess, notre président fédéral a vécu un grand moment de solitude. Et Babar Kouatly a servi – en vain – de passe-plat.

Résumé du feuilleton catastrophique pour l’image de la fédé: cliquer ligne suivante.

Tout ça pour ça... nonobstant
Lors des protestations sur la procédure de dépouillement des procurations, Jicé a dû avouer devant toutes les fédérations du monde entier qu’il ne maîtrisait pas suffisamment la langue rosbif pour exprimer son point de vue. 4 400 km de voyage, a minima un billet d’avion, d
autres frais... Tout ça pour ça. C’est nous payent... nonobstant.

La cravate du Babar. Énormément.
C’est pourquoi il a laissé la parole à notre Babar Kouatly international, délégué de rien du tout.
Mais Babar a au moins deux qualités: il porte toujours une cravate et sait bien parler l’anglais. Le Babar a aussi de la mémoire: en tant qu’ancien candidat à la présidence de la FIDE, il connaît les crapules de la salle. Énormément.

Babar, non mandaté et statutairement muet, tente, toujours selon NIC, de passer la patate chaude au délégué autrichien. Ce dernier avoue également son impuissance en anglais. Il renvoie Babar au cimetière des éléphants par une apostrophe en français: ‘Merci beaucoup, Bachar’. Wunderbar mein Herr!

Notre rubrique ‘défense de la langue française, langue officielle de la FIDE’... n’est pas terminée.
De retour sur les prés verdoyants de France, cet incident a été passé sous silence dans les éditoriaux respectifs de nos deux pitres. Nous avons eu droit aux déclarations d’intention et aux protestations convenues sur la « démocratie » à la sauce FIDE. Évidemment.

Ket’chose pour les échecs
Mais les histoires d’amour du jeu d’échecs finissent-elles toujours mal en général? Il semble que non. Le président fédéral a été élu triomphalement à l’ECU, un machin de 54 fédérations regroupant majoritairement des fédérations européennes. Un Moingt dans l’ECU? Attention, jeu de mots laid. Interdit de rire...
Statuts et documents officiels ne sont qu’en anglais. Mais en langage Moingt, sa déclaration aurait pu être: « Je vais essayer de faire ket’chose pour les échecs. » Patron, je commande 30 000 Bescherelle pour les n'enfants de la Fédé!

Six ans...
Après six ans de présidence, le 1% formation pour améliorer le niveau d’anglais de Président a été oublié dans un placard. Comme la refonte du site web... comme tant d
autres promesses. Le complet bricolage fonctionne. Doucettement.

L’union fait la farce
De retour à son bureau, c’est-à-dire en tapotant les touches de son téléphone portable, au chaud, à Clichy-la-Garenne (France), Jicé a dû hésiter:

  1. Appeler la BNP, déjà bonne fille, pour mander une rallonge? Objectif: immersion totale à la Berlitz avec des profs tip top.

  2. Rappeler le Canadien Stephen Boyd, salarié purgé par la FFE, sorti par la grande porte, re-rentré par une petite pour des cours perso? Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

  3. Finalement, Jicé s’est arrêté sur une variante imparable: prendre des cours particuliers avec le globe-trotteur d’Euh-euh, le GMI Robert Fontaine. Pas des cours d’échecs, mais des cours... d’anglais. Alors là, je commande dix paquets de Lexomil!

Épilogue (presque) imaginaire: en apprenant la nouvelle à son bureau, c’est-à-dire de son téléphone portable dernière génération, Babar a barri. Il se l’était pourtant promis: ‘Barri, c’est fini’. Mais le rire babaresque a explosé (dans son cas, il est pris de quintes de toux, s’étouffe et se courbe, si, si). Il entendait déjà la jolie facture envoyée de Besançon crépiter sur la télécopie du siège fédéral à Magny tiret les tiret Hameaux pour service rendu. Décidément, en Gaule, c’est bien connu, l’union fait la farce.


Commentaires

  • Tu crois pas qu'il s'est passé des choses plus graves aux Olympiades ?
    http://www.chessbase.com/newsdetail.asp?newsid=6832
    par exemple

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu