Avertir le modérateur

FFE / Vérat: entretien surréaliste sur EE

Ils ont osé. Au cas où un internaute distrait ne l’aurait pas remarqué, « la France » traduire la Fédération française sans que le Comité directeur ou les présidents de ligue aient été consultés supporte la candidature de Karpov pour l’élection à la présidence de la FIDE. « La France » donc... et Babar. Le rédacteur en chef gratuit d’Europe Echecs, le manager payant de Karpov et inusable Bachar Kouatly a mis le site de sa revue au service de cette cause.

Une fleur en valant une autre, EE (le site) a publié un entretien surréaliste du secrétaire général de la FFE, Laurent Vérat. Titre accrocheur: ‘La FFE n’a pas les moyens de ses ambitions’. Ah bon? Le contenu est plus déçevant, mais j’ai dû lire deux fois avant d’y croire. Cliquer ligne suivante pour ce feuilleton grandiose.

Première salve: Karpov annonce sa candidature à la présidence de la FIDE prétendant qu’il est licencié à Belfort. C’est exact. Poser sa candidature à partir d’un pays différent de sa nationalité est hallucinant mais légal. Karpov en France a au moins deux attaches: son pote Touzé à Belfort et Kouatly pour la fraîche, les simuls etc. Message aux organisateurs: il (Karpov) nest pas cher, sympa et d’un bon rapport qualité/prix.

Deuxième salve: EE le site matraque sur les méchants qui font des misères à Karpov au sein de la Fédération de Russie. Le licencié de base français s’en fout mais EE en fait des tonnes. Pourquoi pas?

Troisième salve: tu n
as rien compris, internaute neuneu? EE en remet une couche avec des vidéos d’entretien. Bon, pas le temps de les regarder comme d’hab, mais ça impressionne le patzer. En bref, EE est devenu l’instrument de propagande au service de la campagne de Karpov. Da, Grossmeister!
Jusque-là, cette communication politique de débutant peut se zapper en un clic. Arrive la...

Quatrième salve: un entretien ‘extraterrestre’ comme aimait à le dire le directeur général de la FFE, Laurent Vérat. L’aveu est patent: la 'FFE' mobilise ses forces pour Karpov, avec Kouatly, donc avec EE. Et là, chui pas d’ak. Pourquoi? « C’est nous (les licenciés) qui paient. » En quoi et pourquoi les licenciés français doivent-ils s
engager derrière Karpov ou un autre? On comprend lintérêt de Babar. Mais celui de Moingt ou de Vérat ou mieux, de 'la France'? Ben... à suivre.

Si les questions sont dans le plus pur style dune publi-information (‘quel est votre rôle, en quoi consistent vos fonctions’), d’un niveau supérieur toutefois à ce qu’aurait pondu Péniblet, les auto-réponses sont surréalistes... (je suspecte effectivement que l’entretien non signé ait été entièrement rédigé à la FFE, dans un style veratesque ‘controlliert’). Extraits car j’ai dû lire deux fois avant d’y croire.

En gros, la traduction de ce salmigondis de bonnes intentions, c’est:
« Ben... c’est dur de bosser...
« y’a toujours des mecs qui sont pas d’ak...
« heureusement que la BNP est là pour boucher nos trous qu’on fait dans le budget... [il dit pas combien!]
« pour développer les échecs, faudra attendre la télévision. »

5 ans pour nous jeter ça en pleine face? Passons sur la chanson de la tévé, entendue depuis trente ans.

Bêtement, je pensais quun directeur général de quelque chose affirmant dans une 'interview' que si son employeur « n’a les moyens de ses ambitions » devait démissionner, se faire virer ou se taire. Tiens, faudrait que Jean-Paul Touzé, organisateur du proche championnat de France rappelle à Vérat ce que JP Chevènement avait dit puis fait (démissionné) lorsqu'il était ministre de la Défense avec un grand 'd'...

Laurent, un efficace homme de l’ombre mais pas très populaire dans les ligues, nous avait habitué à mieux. Je ne vois que 3 hypothèses: Péniblet a réécrit l’article, une empathie FFE vers EE aussi subite qu
’une tourista ou lencre sympathique  (lol!) dEE.

Ah! tiens, j’ai une idée: la FFE devrait demander un parrainage payable en trois fois à la CCAS et prendre Babar comme conseiller pour les factures. Paraît qu
’il se débrouille. Ça augmenterait le chiffre d’affaires de la fédération et tout le monde serait content. Oh, ça serait tellement bath pour le ‘développement des échecs’ et le bla-bla du Gens Una Sumus.

L’entretien surréaliste en vrai de vrai ici
et l’entretien (presque) imaginaire dans quelques jours.

Commentaires

  • M. Bouton,

    Il me semble opportun d'apporter quelques précisions :

    1) Le secrétaire général de la FFE n'est pas Laurent Vérat mais Christian Cureau. Laurent Vérat a toute l’attitude de par sa fonction pour exprimer son opinion publiquement. L’Interview a été réalisée par téléphone.
    2) Les élections à la Fide et à l'ECU ont été évoquées et débattues à l'AG de la FFE, au comité directeur (il y a même eu un vote pour savoir si je devais me présenter à l'additional board de l'ECU), et en bureau fédéral, contrairement à ce que vous affirmez.
    3) La campagne étant financée par l’équipe « Campaign Karpov 2010 », cela ne coûte pas un centime d'Euro à la FFE et donc aux licenciés.
    4) Quel intérêt pour les Echecs Français de s'impliquer ? Je ne donnerai qu'un exemple ; avoir le siège de la Fide en France et à Paris. C'est aussi dans notre convention d'objectifs avec le ministère (comme toutes les fédérations sportives) d'essayer d'être présent à l'international et d'avoir des élus.

    Cordialement,

    JCM

  • Ce que votre rancune envers EE peut vous pousser à écrire des conneries ! Faut tourner la page ! devrais-je comprendre que vous soutenez Kirsan ?

  • Il y aurait certainement des choses à dire et à redire sur l’interview de Laurent Verat. Par exemple, sur ce mythe ridicule que l’accélération des cadences permettrait une meilleure médiatisation télévisuelle. Comme si déplacer à toute vitesse des bouts de bois sans que personne n’y entende rien était plus télégénique que deux hommes réfléchissant pendant plusieurs minutes. Et plus encore, sur sa présentation concernant le dossier du statut de fédération sportive délégataire, dont les implications pour les joueurs français ne sont pas négligeables. Ce n’est pas l’essentiel du propos.
    Sur le fond, la candidature de Karpov, votre position est indéfendable. La Fédération Française s’inscrit dans un cadre mondial. Elle se doit d’avoir cette vision. Ne serait-ce que pour une seule raison : Elle est soumise aux décisions prises par cette instance. Reprochera-t-on aux présidents de club franciliens de s’être impliqués dans les affaires de la Ligue régionale ? On est dans le même ordre.
    L’action du président actuel de la FIDE, personnage que l’on croirait tout droit sorti d’un album de Tintin, est pour le moins sujette à caution. Anatoly Karpov représente un retour au valeur : un grand joueur à la tête d’une fédération à l’instar de Maw Euwe. Il a été désigné par la fédération de Russie mais suite à des manœuvres incroyables, cette dernière a finalement soutenu Kirsan. Il est heureux que des fédérations européennes où il est licencié depuis plusieurs années (quand il ne s’agit pas de décennies) puissent lui apporter le soutien. En tant que journaliste, ce revirement de la fédération de Russie devrait vous interpeller.
    Le site de chessbase se fait écho de l’âpreté de la campagne.
    Je me permets de rappeler que les médias généraux nous ont rebattus les oreilles avec les campagnes au sein des fédérations internationales des sports automobiles ou du football parfois de manière très partisane. Qu’on se souvienne de la campagne de Michel Platini ou de Paris 2012. Qu’un média spécialisé se fasse écho d’une campagne est la moindre des choses et tant mieux s’il lui accorde quelque importance. Il faut éveiller le public.
    D’ailleurs, si le licencié français pouvait faire un peu plus attention au monde qu’il l’entoure et moins à son seul nombril, nos clubs seraient bien mieux gérés et par voie de conséquence toutes les instances.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu