Avertir le modérateur

  • Rire et châtiment pour Babar Kouatly

    Ne loupez sous aucun prétexte sur M6 ce soir Rire et châtiment. Le film est génial si vous aimez le style de José Garcia. Sinon, c’est un film français typique. Enfin presque car il a fallu convaincre: pas moins de huit coproducteurs dont Luc Besson (??) ont mis la main à la poche pour ce film où l’humour de José Garcia devait attirer les foules. Parmi eux, on retrouve Babar Kouatly, flanqué d’un ancien compère en affaires, Philippe Cam. Pas étonnant que Babar ait mis la main à la poche en 2002...

    Cette année-là, il était déjà égocentrique comme le héros de l’histoire. Il faisait rire tout le monde comme Garcia. Babar était de plus magicien: il organisait l’effacement par un tour de magie de la société (non cycliste) qui éditait Europe Echecs, EPO - Echecs Promotion Organisation. Et à partir de 2002, ce fut aussi pour les fidèles lecteurs de EE le châtiment: articles pontifiants et creux de Péniblet, autosatisfaisants de Chemise Demuydt, éditos écrits avec les pieds de Babar himself, publi-reportages récurrents sur la CCAS et Internet, Internet, Internet toutes les trois phrases. Le pire, cest que Babar n’a jamais cru qu’il était drôle. Vous voyez qu'il est modeste!

  • La forfaiture des 'forfaitistes'

    Ils sont nombreux et impunis dans les tournois open: les 'forfaitistes'. Cette maladie incurable et assez répandue touche plus souvent les gros Zelo; elle est plutôt limitée à des tournois se déroulant dans leur zone d’habitation. Le modus operandi est toujours le même: le gros Zelo, professionnel, semi-professionnel, petit professionnel ou amateur débute son tournoi avec un moral de 'gagniste'. Mais il prend une bulle; puis deux, parfois trois.

    Variante: Il perd contre un beaucoup moins fort. La vie est injuste! De 'gagniste', il passe à défaitiste. Et puis, c’est trop. Il se découvre un mal de tête, une fatigue soudaine, un manque de forme, une belle-mère insupportable... Bref, n’importe quoi pour abandonner le tournoi, et le pompon, le plus souvent sans prévenir l’organisateur.

    Conséquence: il a été apparié et son adversaire a un 'manque à gagner': il joue une partie de moins que les autres et sa victoire par forfait ne compte pas pour le Elo.
    Cette pratique antisportive (ah bon, le jeu d’échecs est 'sport'?) est répandue, impunie et la FFE ne prend aucune mesure coercitive. Qui sont les forfaitistes les plus connus voire compulsifs? Quelles mesures pourrait-on prendre? Cliquer ligne suivante pour voir ces génies du forfait, notamment dans l’open FIDE du récent championnat de Paris.

    Lire la suite

  • 85e championnat de Paris: Feller sans faute

    Le championnat de Paris a réuni plus de 620 participants répartis dans 4 sections. Le champion de Paris est le vainqueur de l’open FIDE, le GMI Sébastien Feller, licencié dans l’équipe championne de France par équipes, Évry Grand Roque. Il survole le tournoi en concédant deux nulles de salon.

    Personne n’a pu arrêter ce style sans compromission (roques opposés, attaque) allié à une préparation ad hoc (il a déréglé Alberto David et lui inflige une défaite avec les noirs en 24 coups sur un Stonewall) et à une énergie sans faille malgré deux nulles sans jouer (c’est toujours énervant!).

    Ce tournoi comportait 74 inscrits mais 12 « salopards » l’ont abandonné en cours de route ou à la dernière ronde. Nous y reviendrons...
    - Mention spéciale donc au premier du tournoi... et au dernier à avoir terminé les 9 rondes, Éric Boulard. Le Breton de Malakoff a perdu un joyeux gambit du Roi avec les blancs contre Fayard à la dernière ronde.
    - Mention spéciale aux génies de l
    information: le site fédéral et celui dune revue française hésitante, Euh-euh. Tous deux ont à peine parlé de ce festival regroupant plus de 600 joueurs! En dehors du championnat de France en août et du championnat des jeunes - des compétitions fédérales phares de 800 à 1000 participants -, et de lopen monstre de Cappelle-la-Grande, aucun tournoi ne regroupe autant de joueurs en France!

    Dans un cas, il n
    ’est pas parrainé par la FFE (!!) ce mardi, la page résulats faisait limpasse sur le '85e CHIP' (re-!!) et dans l’autre 'Chemise Demuydt' alias Gérard Demuydt, le garde-chiourme du site travaillant 'à mi-temps 12h/jour' lâche sans rire à ses internautes se plaignant du manque d'infos: "Sinon je rappelle que "normalement" c'est aux personnes qui organisent de communiquer autour de leurs évènements." Des génies de l'info, donc.

    Les Indiens dans la ville, la visite incognito de Spassky, Gharamian sauve une finale de tours avec 2 pions de moins, le compte rendu officiel et la remise des prix avec photos, grilles américaines du FIDE, des tournois A, B et C, cliquer ici

    Lire la suite

  • 300 pendules volées au cht de Paris!

     

    dgt2010.jpg

    8 h, stade de Coubertin à Paris dimanche 11 juillet.
    Larbitre principal du 83e championnat de Paris, Nadir Bounzou, arrive bien avant le début de la dernière ronde qui débute à 11 h. Et c'est le choc! Les 300 et quelque pendules électroniques du championnat ont disparu! Volatilisées! Après le choc dun vol aussi idiot que prémédité, la mobilisation blitz de la ligue, la réactivité du club de Villepinte et Bounzou transformé en sprinter, feront des miracles, le miracle: la ronde débutera à l'heure avec une majorité de pendules électroniques et des pendules mécaniques, comme au bon vieux temps.

    DSC00370.JPGAlors que lon déballe les dernières pendules, la police en tenue (et en civil) est sur place. Sachant quune ligue peut acheter une pendule en gros de 45 à 50 euros et que le prix d'une pendule DGT neuve en boutique est de 69 euros, le chiffre daffaires du vol est coquet: au bas mot 15 000 euros pour les 'fourgues'.

    Lavenir dira si les éventuelles caméras de surveillance du quartier ont travaillé pour la police. Il n'y avait pas de caméra dans lenceinte des salles du tournoi et aucune ronde de nuit non plus.

    Il est bien loin le temps où les arbitres, par une litote grandiose demandaient aux joueurs après leurs parties: « Pas de mouvement de pendule svp. » Cette fois, à Paris, dans la nuit du 10 au 11 juillet 2010, 300 pendules officielles DGT sont parties en mouvement. Et pour linstant, les voleurs ne sont pas tombés (au temps?).

    Ci-dessus et de dos: la police nationale prend en note les premiers éléments de l’enquête au pied d’un charriot de pendules à déballer.

  • Shirazi: une insulte à la Anelka!

    Le maître international Kamran Shirazi, 58 ans au compteur et zéro cheveu blanc, s’est fait expulser de l’open FIDE du championnat de Paris. Motif: Il a 'fait un Anelka' à l'adresse de l'arbitre: « Arbitre de m... » A l'expulsion s'ajoute un avertissement; et au bout de deux avertissements, une suspension de jouer de trois mois serait émise.

    Mais pourquoi donc Shirazi s’est démis de son calme apparent? Participant à l’open FIDE, il a voulu pénétrer à l’intérieur de l’enceinte réservée aux premières tables. Interdit, même aux participants dudit open.

    C’était notre rubrique, les échecs sont un spooooort, véhicule de valeurs du fair play comme le couine la Fédération.

    PS: On m’a souvent dit que je ressemblais à Shirazi. J’en ai toujours ri, mais maintenant doit-on en pleurer?

    Shirazi.jpg

     

    Photo: Site d'Issy-les-Moulineaux, Dominique Primel.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu