Avertir le modérateur

Anand-Topalov: 4-4 et le match en images

Le match de championnat du monde se déroule jusqu'au 13 mai maximum à Sofia, en Bulgarie. Challenger: le Bulgare Topalov; champion du monde: L'Indien Anand. Tous deux résident en Espagne. Après 8 parties, le score est de 2 victoires partout et 4 nulles. Les deux joueurs sont fébriles: Topalov joue sur son terrain mais a toute la pression des sponsors, du gouvernement et de son public.

Anand est champion du monde et semble se mélanger les pinceaux en préparation (inversion de coups dans la première partie) comme en défense (un coup terrible dans une position défensive en finale comme il les déteste). A noter pour la stratégie future d'Anand: les changements de stylo et de couleur de chemise. C'est toujours moins conflictuel que de remettre en cause les secondants. Topalov? Pas à l'aise et surtout, il semble fatigué! Regardez en cliquant ligne les images photographiées à partir de Paris sur la chaîne nationale bulgare VNT: on dirait un Babar dans un champ de porcelaine. Le match fait l'ouverture de tous les journaux télévisés et le logo dynamique du match fait rêver. Enfin des pros de la télévision!

logo.JPGlogo dynamique de 15  secondes sur la chaîne nationale bulgare; tous les journaux télévisés ouvrent sur le match avec force images quand le résultat est décisif. 4 mai: Topalov égalise, il doit se plier à quelques minutes supplémentaires d'entretien sur la chaîne nationale.

perte8e_anand.JPGTopi a l'air fatigué; il a tout juste eu le temps de mal ajuster sa cravate. La finale de la 8e partie a été jouée finement sur le plan psychologique: il a invité Anand à se défendre dans une position sans contre-jeu, chose dont l'Indien a horrreur. Le dieu des échecs a favorisé Topalov et Anand n'a pu invoquer Vishnou la paix: il a gaffé sous pression... et est parti après une furtive poignée de main en signe d'abandon, l'air totalement dégoûté.

 

 


cravate_fatigue.JPGTopi met le stylo dans le garage de sa veste. Dans quelques instants, sa belle cravate de toréador sera massacrée par un micro bulgare et il attendra son retour dans son campement pour retrouver le sourire parmi les siens, notamment son mentor, l'innénarable Silvio Danailov. Restent  4 parties. En cas d'égalité, sont prévues des parties de départage.


Site officiel ici avec le direct

Direct sur le site russe Chessdom. Le grand maître française Christian Bauer, ainsi que commentateurs avertis comme Alexandra Kosteniouk commentent en direct un championnat du monde jusqu'ici un peu décevant. Mais les commentaires en direct compensent largement!

Commentaires

  • En quoi est-il décevant... le spectacle ?

    Qui dit défaite dit probablement coup inapproprié à un moment... mais surtout peut être simplement la résultante de la pression amené par le vainqueur.

    Qui dit victoire dit profit des erreurs du perdant et peut-être plan ingénieux pour vaincre.

    Et les nulles semblent avoir été combatives !

    Un site web bien fait, comme vous le dîtes un plan média plutôt bien conçu, des commentaires en direct...

    C'est plutôt pas mal pour la promotion du jeu d'échecs à mon sens !

    J'apprécie beaucoup vos articles, mais là il y a comme un désaccord ;o))

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu