Avertir le modérateur

M. Moingue, FFE gaffes, BNP baffes, Anand est mon collègue!

Vous avez suivi les dernières nouvelles ? J’ai du retard, et aucune excuse. L’actualité avait du talent, et le mien s’est perdu dans mes bulles syndicales de l’impitoyable Nationale II. Affreux ! Il faut dire que j’ai dû jouer avec un mal de ventre terrible: les gaffes de la FFE m’ont fait rire et pleurer. Et Rachida Dati à Clichy aussi ! Si, si. Quant à Karpov, candidat à la présidence de la Fédération internationale, il utilise la FFE comme marchepied pour se présenter. Babar Kouatly est dans les placards, mais ce sera pour plus tard. En attendant, scoop: Anand a fait une pige dans ma boîte! Il est sympa... Au fait, les clubs d'échecs risquent de réintégrer les bars? Et vous saviez que certaines se rebellent contre la FFE. Vite, cliquer ligne suivante pour lire la suite.

J’ai un Anand dans mon moteur !
Un nouveau collaborateur temporaire à mon boulot : « Hi, my name is Anand. » Anand est son prénom. Il est champion du monde, catégorie tueur de bogues. Il est de Madras, et se fout totalement du ‘game of chess’. Il est Britannique. Il était tout heureux de faire un 'break' pour le 'lunch' plutôt que de manger sur son 'keyboard' comme à Londres. C'était notre rubrique, je désespère mon professeur de français. D'anglais aussi, parfois.

Anand à Sofia: un cas d’école?
Le match Topalov-Anand a débuté sur le plan psychologique. Il se déroulera à Sofia, en plein yaourt bulgare. En ouverture des débats, des déclarations intempestives du manager de Topi, Silvio Danailov. Anand a demandé un rideau « pour éviter tout contact visuel » avec son adversaire. Anand aura toutefois droit au coup classique, déjà éprouvé par Kamsky, au même endroit contre le même adversaire: une cinquantaine d’écoliers débarquent en pleine crise de temps de l’adversaire de Topi. Cooool. Silvio fournira les papiers bonbon ?

Monsieur moingue: un cas d’école?
Incroyable. Un autre collègue habite Clichy et a affaire à Moingt, Jean-Claude, en tant que parent d’élève. « Monsieur Moingue » comme l’appelle Marie-Claire Restoux élue UMP, dans les réunions (filmées) du conseil municipal de Clichy (voir point XI). Jicé s’occupe en effet de l’éducation. Il parle aux associations de parents d’élèves au nom du maire. « Et surtout au nom du Saint Esprit » ajoute avec humour mon correspondant, qui appartient à une association alternative. Le même poursuit : « Nous ne sommes ni de droite ni de droite, mais ni de gauche ni de gauche non plus contrairement aux autres associations de parents d’élèves. Avec Moingt, c’est toujours : “demain on rase gratis”. Beaucoup de promesses et pas grand-chose à l’arrivée. On va finir lui faire chanter comme dans la pub: Zéro blabla… aimez-moi ! ». Y’a pas que Jicé et son maire qui sont comiques à Clichy.

Nationale II : une saison un peu pliée
Rien ne pousse à l’ombre des grands arbres. C’est l’histoire d’une petite grande équipe montée à la force du poignet en Nationale II. Sous l’ombre bienveillante de l’équipe première évoluant dans la plus haute division depuis des lustres, Drancy II bataille en NII depuis le début de saison. J’en suis. Nous voulions monter en haut des arbres, mais je porte ma croix. C’est ainsi qu’on signale en effet les mutés dans la liste des joueurs par Elo/par club sur le site fédéral: par une croix. Le club de « Fenain Hornaing » recevait les 12 équipes de la poule le week-end du premier tour des élections régionales. Les deux matches perdus par Drancy ont scellé notre sort.
De retour sur Paname, comme la plupart des participants majeurs et bien portants, il a fallu lutter contre le zeitnot pour aller voter. En arrivant à l’école (qui sert de bureau de vote), qui vois-je? Jean-Pierre Mercier! Oh, cong! Je croyais que tu travaillais à Marseilleu. Mais j’étais encore dans la soupe de mon petit roque (0-0, soit deux défaites !) et il s’agissait d’une affiche. Un certain Jean-Pierre Mercier faisait le malin, en premier de liste (sur 29) du parti Lutte Ouvrière. Un faux Jean-Pierre Mercier déguisé en vrai homonyme me suis-je dit pour ne pas perdre la pile de la face.
C’est vrai, j’aurais dû m’en douter, « Jeep » chez LO, cela m’aurait valu la correctionnelle! De plus, le Mercier de l’affiche n’avait pas le style à aimer la baston, ni la carrure. Et il avait le sourire du mec gentil à 1800 Elo qui va se faire matraquer en 18 coups. Rien à voir avec le regard de killer du vrai Jean-Pierre Mercier. L’une des premières fois où je l’ai vu en action, il avait une carrure d’athlète. D’un air placide et d’un regard de killer, il avait mis une jolie bubulle à un Babar Kouatly qui avait fait le coup de force pour participer au championnat de France 1979… Babar faisait déjà le fanfaron, mais à l’époque, il exerçait un métier dans son domaine de compétence: joueur d’échecs. Il remporta d’ailleurs le titre de champion de France 1979 après avoir battu Sellos en match de départage.

Rachida Dati à Clichy?
J’ai eu tout faux à l’oral. En écoutant les passionnantes délibérations scandées par le ton monocorde de l’orateur Gilles Catoire, éternel maire de Clichy, j’ai entendu ‘Rachida Dati, IL’… suivi d’un verbe. Oups! C’est le nom d’un élu clichois: Rachid Haddadi. Pardon pour lui. L’audio/vidéo, c’est bien, l’écrit, c’est toujours mieux.

« Existe-t-il des bandits masqués ? »
Cette question nous fait mourir de rire depuis des années, Laurent Vérat, Jicé Moingt, moi-même et tous les téléspectateurs ayant de la mémoire. En effet, Frédéric Mitterrand, animateur de son émission Du côté de chez Fred, avait improvisé une question stratégique de son crû au champion du monde Garri Kasparov. GK donnait une simultanée sur Minitel dans les locaux de Libération sur le réseau Minitel de Libé, 36-15 ROQUE, animé par Jipé Mercier. « Existe-t-il des bandits masqués ? » demanda Mitterrand. Après la traduction de la question, Kasparov se la fit répéter. Puis, les épaules en mouvement, les yeux roulant à la Groucho Marx, il enchaîna sur autre chose, dépité. Fredo avait de l’avance. Les bandits ne sont plus masqués: ils sont actuellement aux manettes de la Fédération internationale! Voici une photo de GK avec les organisateurs media de l’opération, repêchée par hasard sur le Net.
Je me souviens que Kaspi avait tout gagné, mais que techniquement cela avait tourné à la catastrophe. Devant le succès des demandes, le serveur n’avait pas suivi. Officiellement, il avait gagné ’89 à 0’ (en gros sur la Une) alors qu’en réalité il avait pu à peine terminer quelques parties tellement c’était lent…

Prix des licences ou licence IV?
Un vent de fronde oppose certains clubs à la ligue d’Île-de-France, d’autres ligues à la FFE, et la FFE à la ligue d’Île-de-France. Motif: le prix des licences. Le dossier est un peu technique, ce sera développé dans un autre post; mais Jicé a déjà frappé, ou plutôt téléphoné aux contestataires, comme à son habitude. En bon démocrate, il adore le débat d’idées. Prochain débat: le retour des clubs dans les cafés, comme à Paris, avec le club du Canal Saint-Martin? Ci-dessous, une inscription, à l'extérieur d’un bar afghan, sous la pancarte de la rue Boulard, dans le XIVe arrondissement de Paris, à deux pas de la rue Daguerre, près de Denfert Rochereau: "club privé d’échecs, force IV".

2010_01_lunettes_katia 001.jpg



Site FFE: les gaffes. Site BNP, les baffes
Deux mandats et toujours le même site Internet lourdingue de la FFE. Navigation zéro, nom des clubs mal référencé, pas de dynamisme, Web 2.0 est un gros mot. Rien n’a changé depuis… l’époque Loubatière! Bien sûr, cela faisait partie d’une promesse, mais Jicé partant avec deux ans d’avance, la patate chaude reste à mijoter. Quant au site BNP, site partenaire de la FFE avec appel en Une du site fédéral, sa consultation m’a valu un éclat de rire d’abord, la nausée, ensuite. La présentation de l’équipe olympique n’a pas été actualisée: on y voit Joël Lautier (il n’y joue plus, et a été le capitaine piteux de cette même équipe), Tkatchiev, jeune et beau comme avant alors qu’il a été vilipendé pour sa soûlographie par la FFE. Bauer n’est plus dans l’équipe et Vachier-Lagrave a l’air de sortir d’une classe de CM2. Tout s’explique quand on réalise que TOUTES les photos datent de… dix ans! Jusque là, c’est presque rigolo. Mais dans l’équipe olympique féminine, la première photo est celle de Roza Lallemand. Rappel : elle est décédée en août 2008. Idem pour les photos des autres joueuses: elles datent. La BNP: des milliards de bénéfice, un partenariat avec la fédération dont on attend l’évaluation et un site sur le jeu d’échecs en dehors du temps.

Commentaires

  • A noter que Boulard est aussi un bon joueur d'échecs.

  • Bien vu !
    A l'heure ou les échecs sont sur la pente descendante... Il vaut mieux prendre tout ça avec le sourire !

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu