Avertir le modérateur

FFE à EE : droit de raiponce à la fressinette

Europe Échecs s’est mangé le 6 mars 2009 un droit de réponse sur son site. On devrait plutôt dire un droit de raiponce à la fressinette car il s’agit d’une cuisine-massacre entre amis. EE et la FFE sont pourtant « partenaires » autour d’un thème vendeur pour les édiles et les crédits: les d’jeuns. Mais la sauce entre Jicé Moingt, président salarié de la FFE en campagne pour sa réélection – sans liste d’opposition – devant les voix de quelque 1 000 clubs, et Babar Kouatly, directeur gratuit d’Europe Échecs tourne vinaigre.

Moralité, EE s’est pris le droit de réponse le plus long de son cinquantenaire! Merki qui? Le ou les pieds nickelés qui ont écrit un truc non signé dans la revue de mars et qui rend compte du Comité directeur de la FFE réuni à Belfort fin janvier. À cette chose totalement décousue et écrite – comme il se doi(g?)t – du pied par un pied nickelé, le bureau fédéral de la FFE a répliqué en établissant un record: pondre un droit de réponse pratiquement aussi long que l’article lui-même.

pied_nick.jpg



Dans sa grande impéritie à la mise en page, EE en rajoute une louche et publie ce droit de réponse avec une photo souriante de Babar, genre foutage de gueule. Joli. Il est vrai que Jicé est assis et a l’air de l’écouter comme un écolier. Pour connaître le dessous des cartes de cette bataille d’ego à coups d’ergots, cliquer ligne suivante.

Petit retour en arrière. Quatre galapiats d’EE se rendent de Besançon à Belfort pour le Comité directeur de la fédération fin janvier: Babar et son plumitif Péniblet, Bob le microtteur et Chemise Demuydt, caméraman à mi-temps 12 h par jour. Un film de ces débats est monté et diffusé sur le site d’EE. Cette première se fait avec l’assentiment de la FFE. Les paroles volent, les images restent. Mais bing! Trois joueurs de l’équipe de France dont Fressinette, sont insatisfaits de la façon dont on a parlé d’eux aux Olympiades de Dresde. Ils envoient une lettre de protestation à publier sur le site de la FFE (voir le compte-rendu sur ce blog ici).

Long et détaillé, ce droit de réponse est une gifle pour Jicé président. Dans cette lettre, pour ce qui concerne EE, on lit entre les lignes ce qui sera confirmé en privé, y compris par les non signataires: « Nous étions souvent avec Bob et Chemise, et ils ne sont pas venus nous trouver pour nous interroger. » Babar n’a que deux grandes oreilles et fait encore confiance à ses éléphanteaux à leur retour de Dresde. Du coup, il fait publier, le 24 février 2009, sur le site de la FFE, un droit de réponse. Assez faux-cul et assez bien joué, il faut dire. Il remercie avec quelques peaux de banane, dans son style impayable (normal, il travaille gratuitement) et ampoulé. La lettre de Babar est minimisée sur le site fédéral et publiée non pas sous forme d’un lien mais sous forme de fichier PDF. C’est un peu mesquin, mais passons.

Le principal problème de Jicé président, c’est qu’il ne supporte pas la contradiction. Surtout d’un ami qu’il admire... Il en fait une attaque personnelle ou crie au complot, c’est selon. Sans compter son besoin de se justifier qui use même son équipe… Comme Babar, il a de la mémoire. Il attend donc le bon moment pour riposter.
L’attente dure à peine une semaine, le temps de la sortie d’EE en kiosque. Trop facile. Avec un faiseur de phrases comme Jean-Michel Péchiné alias Péniblet ou avec ce que Babar persiste à appeler « édito » (traduire empilement des infos du sommaire), les occasions ne manquent pas.

Donc Jicé prend la mouche à la lecture de cet objet écrit non identifié sur le Comité directeur de la FFE. Un AR Besançon-Belfort à quatre pour produire in fine quelques lignes aussi ineptes et de plus non signées, il fallait oser. Ils l’ont fait… Le lecteur n’apprend rien de ces interrogations (définition d’une fédération délégataire?) au milieu d’une grammaire approximative. Peu importe, aucun lecteur ne protestera. Le courrier des lecteurs n’existe plus depuis belle lurette dans la revue cinquantenaire.

Pour Jicé, le mieux aurait été de laisser passer la caravane des cancres. Mais Jicé veut la jouer bling-bling. Et comme son presque sosie, Julien Dray, il remet les pendules à l’heure. Le droit de réponse sur le site d’EE est aussi pachydermique que les articles de Babar et presque plus long que l’article lui-même! Le bureau fédéral est signataire de ce droit de réponse, mais appelle Babar par son prénom, comme si Jicé Moingt barrissait soudain son désamour. Par amour du hors sujet, Jicé se venge et fait sa pub en donnant l’adresse de son site de campagne…

La suite a eu lieu le 10 mars 2009 à l’Assemblée nationale. Babar et Jicé se recroisent. Y est organisé un raout avec des élus-joueurs sur lequel nous reviendrons. La FFE l’a encore joué classe sur son site: une première photo montrait Babar de 3/4 arrière; elle a été changée pour une autre où on le voit encore de dos… mais où tout le monde l’écoute. Bravo les truffes! De son côté, le site d'EE interroge des huiles sauf Jicé et Bernard Laporte, secrétaire d’État chargé de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative.

L’élection pour la présidence de la FFE a lieu le 29 mars à Port-Marly (Yvelines). Devant une réélection assurée de Jicé, la vraie question à se poser est: Que se disputent EE et la FFE? Le gâteau des plans d’enseignement des d’jeuns? La FFE est menée au moins 1-0 sur ce terrain: avec les CCAS d’EDF, EE a touché le pactole en faisant donner des cours d’échecs par des animateurs maison dans les lieux de villégiature du comité d’entreprise de notre entreprise nationale d’électricité… Affaires à suivre dans les prochaines salades au droit de raiponce!

Commentaires

  • Mon cher Luron, il y a belle lurette (c'est qui celle-là?) que je n'achéte plus EE c'est truffau de fêtes d'orthographe. D'un torche-cul n'ai pas besoin.
    Sinon Souris Blanche a gaffé aujourd'hui, mais ses petits pouchets peuvent être fiers d'elle, elle s'est bien battu.
    Ces petits billets me manquaient! de longues ballades aux frontières du savoir, ad fines interetis, m'en privaient, comptez ferme sur leur réapparition. Que voulez-vous mon cher Bootons vous m'êtes sympathique; vous avez les amis que votre talent mérite.
    Lambert, implacable.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu