Avertir le modérateur

Match joueurs-FFE: le CD va céder?

Le Comité directeur de la Fédération s’est réuni à Belfort le 31 janvier et le
1er février 2009. La caméra épaulé-jeté d’Europe-Échecs présente sur son site un montage de ces heures de palabres. Résultat: les joueurs de l’équipe de France se font souffler dans les bronches. Babar Kouatly, directeur d’EE pleure dans son style pachydermique. Il se plaint des joueurs qui n’ont pas "pas joué le jeu [des interviews] et qu’on avait l'impression d'avoir affaire à des divas". Venant d’un ancien joueur à la modestie encore reconnue sur le plan international, la remarque venait fort à propos.

Plus c’est gros, plus ça passe? Pas exactement. Aucun des joueurs (ou joueuses) de l’équipe de France n’étant présent au CD de Belfort, la réplique a mis 3 semaines à mûrir: le 20 février 2009, Fressinet, Mazé et Vachier-Lagrave ont fait publier sur le site de la FFE une sorte de droit de réponse de 5 (!) pages (non signataires: Bacrot et Tkatchiev). Ils manient l’insolence subtile, allant jusqu’à regretter 'l’amnésie passagère de M. Kouatly'. Un Babar sans mémoire? Allons, jeunes hommes. Vous oubliez également de préciser aux internautes quelque chose vous concernant. Échecs64 répare cette omission en livrant un mini-scoop dont personne n’a parlé. Les joueurs, la FFE comme EE. Par pudeur sans doute...
Enfin, lire le compte-rendu (presque) imaginaire d’une troisième mi-temps inoubliable! Suite de ce suspense à la cloche-merle: cliquer ligne suivante.

Le reportage d’EE avait débuté avec des moyens modestes: deux voitures pour quatre personnes à fond la caisse sur l’autoroute Besançon-Belfort. Même France 3 n’a plus ces moyens. Les petits coucous à travers la fenêtre entre les deux voitures donnent le ton: c’est cela l’humour façon cancoillotte. Ce n’est pas La Fureur de vivre, mais la fureur d’en rire. Arrivée à Belfort sous le son d’une cloche à la Big Ben.
Babar Kouatly et Bob Fontaine roulent leur caisse en direction du club. Le caméraman épaulé-jeté Gérard Demuydt alias Chemise Demudyt (car adepte assumé des 35 h tous les 2 jours) filme. Jean-Michel Péchinet alias Péniblet est délibérément mis hors-champ. Pas pour longtemps, car on le voit rapidement faire sa moue faussement intéressée en écoutant les logorrhées du CD. En effet, Péniblet a récemment fait des pieds et des mains pour que sa photo apparaisse sur le site d’EE. Motif: il en assez qu’on l’appelle Péniblet dans le monde des échecs. Babar aurait finalement craqué… et du coup s’est senti obligé d’afficher la sienne. Qu’est-ce qu’on se marre!

Que nous apprend cette vidéo?

En toute objectivité, elle présente un intérêt historique: on y voit comment se déroule un CD. Et cela a l’air très ennuyeux. Reste la complicité de la FFE dans cette entreprise d’information/désinformation et d’autopromotion mutuelle. Chemise a naturellement fait le montage. En toute logique, EE y fait sa pub et la pub commune FFE-EE au nom de leurs « partenariats ». À l’évidence, et à cause de la caméra, certains orateurs ont surjoué: Babar a péroré sur le mode de la diversification et glosé sur les futures élections à la FIDE (tiens…). Jicé a réitéré les propos tenus dans EE sur le mode du père fouettard vis-à-vis des joueurs. Et Jordi Lopez, le capitaine de l’équipe de France, n’est plus commissaire au peuple. Non blâmé après Dresde, il s’est senti intouchable, grandi au sein de l’institution: Il se prend pour le « Derrick » fédéral; à l’instar de la star, il fait ses enquêtes les mains dans les poches... sauf qu’il n’arrête pas les contrevenants tels Tkatchiev. Lors du CD, on le voit aboyer sur le mode de « yaka faire de la haute compétition » à propos des joueurs.
C’est ça, bonhomme… Proposition pour Derrick Lopez: dans le cadre de la formation permanente fédérale, prévoir un stage de saut à l’élastique du haut de la fermette fédérale située à Magny tiret les tiret Hameaux espace ouvrez la parenthèse Yvelines fermez la parenthèse. Derrick Lopez y criera : « Vlad Tkatchiev, loup y-es-tu? M’entends-tu? » Et si le DTN Laurent Vérat ne voit rien venir, il larguera les amarres et lui fera faire un stage de remplacement: démontage express de serrure en préparation de la prochaine olympiade. Afin, bien sûr, de réveiller Vlad, encore endormi à quelques minutes du début de la dernière ronde, et quelques jours avant des excuses publiques sur une vidéo complice d’EE si Derrick a encore échoué.

Quoi d’autre? Quelques rires gras non retenus ont fusé quand Jicé a expliqué pourquoi la liste Abravanel avait été invalidée. La classe. Du coup, le président sortant n’a aucune liste en face de lui pour les élections de mars.
D’après Jicé, les joueurs français sont les mieux payés « au moooonde ». On dirait une blague de Coluche. Cette affirmation à nous arracher une larme a été faite sur le mode geignard sans apporter de preuve ou d’ordre de grandeur. Du moins sur la vidéo…

Devant un tel hallali télévisé, président et les deux capitaines en tête, trois joueurs ont pris leur plus belle plume: Mazé, Fressinet et Vachier-Lagrave. Ce sont pourtant de bons blitzeurs, mais il leur a fallu trois semaines pour publier cinq (!) pages sur le site fédéral sous format PDF. C’est un droit de réponse qui ne dit pas son nom et une vraie motion de défiance, même si elle est écrite sur le mode sympathique, vis-à-vis du président fédéral Jean-Claude Moingt.

Lire les 5 pages en cliquant ici

Et maintenant, le mini-scoop!

Pourquoi un tel chouinage bien argumenté de ce triumvirat? À cause d’un courriel envoyé BIEN AVANT la réunion de Belfort par Derrick Lopez aux membres de l’équipe de France masculine et féminine. Et Échecs64 vous le révèle.

Derrick Lopez « comptait sur la présence » des membres des équipes de France « pour échanger des points de vue avec les membres du CD, mais aussi avec les représentants des clubs » à l’assemblée générale du 28 mars. En voici le texte (zappez les fautes de français…):

L’Assemblée générale de la FFE se tiendra cette année le 28 mars aux Pyramides, à Port-Marly (là ou certains parmi vous ont déjà effectué un stage pour l’équipe de France).
Lors des Olympiades de Dresde, (et même avant et après!) on a beaucoup discuté sur les rapports « FFE-haut niveau ». Ce n’est pas un secret de dire qu’il y a des divergences et surtout une certaine incompréhension sur certains sujets.

Nous pourrions profiter de cette AG pour compter avec la présence de quelques uns parmi vous. Je sais bien qu’il sera compliqué pour ceux qui habitent en province, mais ceux qui habitent en IDF (ou qui sont de passage) pourront peut-être y assister. Mis à part les discussions que nous pouvons avoir en interne, je crois qu’il est important que le haut niveau puisse être représenté lors de cette AG afin de pouvoir échanger des points de vue avec les membres du CD, mais aussi avec les représentants des clubs.

En espérant que nous pourrons compter avec votre présence, j’en profite pour souhaiter mes meilleurs vœux pour 2009 à tous et à toutes!

Les grandes douleurs sont muettes. Ni la FFE, ni EE ni les joueurs n’ont parlé de cette lettre. La FFE n’avait a priori pas à le faire. EE aurait pu le savoir. Mais avec Péniblet et Babar, EE n’est plus un journal d’information depuis belle lurette. Quant aux joueurs, ils avaient déjà bondi en lisant l’interview de Jicé dans EE. Et les propos filmés du CD les ont achevés d’autant qu’ils n’étaient pas à Belfort pour s’expliquer. D’ailleurs, statutairement, ils n’avaient rien à y faire. Avant d’affronter Radio-Clubs à Marly, la lettre tient du principe nimzovitchien de précaution.

Moralité: Une belle partie d’échecs se joue entre la FFE et trois joueurs pourtant peu vindicatifs d’ordinaire et encore moins vis-à-vis de Jicé. Il reste aussi la majorité pour l’instant silencieuse des non qualifiés mais qualifiables un jour, et de l’équipe féminine qui n’a pour l’instant pipé mot.

La troisième mi-temps (presque) imaginaire
Être reçu à Belfort par Jean-Paul Touzé se termine souvent autour d’une bonne table. Échecs64 avait un joker: Éloi Relange revenait d’un tournoi de poker et passait par là. Éloi me téléphone tout affolé et me décrit la débâcle du CD au restaurant après la bonne gouvernance fédérale.
Tous les membres du CD chantent. Bob Fontaine est déjà en boîte de nuit; Babar a taché sa belle cravate et dort à table. Péniblet s’est fait sortir sous les huées: il a voulu chanter Petite Marie de Cabrel pour féliciter Marie Sebag. Puni, il grelotte dans la voiture. Chemise Demuydt s’est taillé un franc succès avec ses histoires paillardes et ses anecdotes, notamment celle où il a passé la frontière albanaise en caleçon. Touzé en est à sa 5e pendule massacrée en blitz contre Vérat.

Éloi, en grand pro, interroge Jicé Moingt et a une idée de génie: l’appeler Dagobert le temps de l’entretien. Jicé, après 4 sangrias pour réfléchir, accepte finalement. À la Kamsky, il répond: «Bad publicity is publicity. Yes, man!» sous les regards médusés de ses pairs.
Voici le verbatim de ce qu’a diffusé le téléphone portable d’Éloi, au milieu d’autres chants et de hurlements de fin de repas. Note: Éloi et Jicé chantent à tour de rôle sur un air connu!

Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi!
Ces individus sont des malotrus
C’est vrai lui dit le roi,
L’encadrement est foutu.

Le bon roi Dagobert
Mangeait en glouton les élections
Le grand saint Éloi
Lui dit: Ô mon roi!
Il faudra qu’ils marchent au pas
C’est vrai lui dit le roi
Nous jouerons donc au jeu d’ l’oie

Le bon roi Dagobert
A mis sa veste à l’envers.
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi
Votre Majesté est mal fagoté.
C’est vrai lui le roi
Le 28 mars la remettrai à l’endroit.

 

Commentaires

  • Bravo, c'est de l'excellent journalisme!!!

  • Bonjour,

    C'est vrai que cette lettre est normal europe echecs commence à vouloir prendre les reines de la fede....

    Vous en pensez quoi?
    Dommage que Loubatiere est plus la pour voir ca

    Vive Echec et mat

  • Christophe, quel dommage de mélanger des vérités et des contre-vérités (ça s'écrit comment ?) sur ces trois joueurs de l'équipe de France.
    Les joueurs se plaignent de ne pas être écoutés. Un rectificatif sur les invitations à discuter avec les joueurs de l'équipe de France :
    Nous les invitons régulièrement (comme le montre encore le mail de Jordi), mais ils ne viennent pas !
    - Ils étaient invités aux Etats-Généraux... Tu es passé Christophe. As-tu vu les joueurs ? Seul Pavel Tregubov avait fait le déplacement.
    - Au CD de Belfort ? Personne.
    Viendront-ils à l'AG ? Je l'espère.

    Nous avons tout de même réussi à faire une réunion téléphonique à laquelle participaient Maxime VL, Laurent Fressinet, Laurent Verat, JC Moingt et Leo Battesti. A l'initiative du Bureau Fédéral, pas des joueurs, pour mettre les choses au point après les Olympiades, et bien avant le CD.

    Interview :
    Quand on voit que les meilleurs joueurs du monde acceptent de répondre aux interviews d'Europe-Echecs, mais que les joueurs français refusent, il y a un problème. Vous imaginez un membre de l'equipe de France de tennis qui refuserait de répondre à une interview télévisée en Coupe Davis ?
    Quand à la demande de ces trois joueurs de contrôler la presse échiquéenne, et de donner l'imprimatur de la FFE avant diffusion des reportages : c'est une conception discutable de la liberté de la presse.

    Nous sommes d'accord que les derniers résultats ne sont pas à la hauteur de leur potentiel.
    Ils emploient le terme "descendo" pour qualifier les résultats de plus en plus mauvais. Nous faisons le même constat.
    J'ai cherché des explications de ces mauvais résultats, dans la lettre de LF, MVL SM, ... un hôtel à 40 min. et un appariement défavorable. Cela suffit-il à expliquer une 22e place ?

  • Ah ça devient dur de ne pas dire du bien de Bachar kouatly: Je me suis fait censurer 3 fois , ce jour, sur france échecs, pour l'avoir appelé Babar les 2 premières fois; et obersturmführer la 3ème ...(forcément, à force, je deviens taquin !)

  • Pour EE, il faut savoir que les deux "journalistes" étaient tout le temps avec l'équipe de France.
    Comment peut-on dire qu'ils ont refusé un interview ?
    Qui a refusé ??

  • Bonjour,

    simplement les joueurs francais doivent en avoir ras le bol que europeechecs se fasse de l'argent sur leur dos avec les videos. l'éléphant babar doit vouloir prendre les reines de la ffe voir de l fide mais il va ENCORE perdre. Quel looser babar.

  • Attention: Le montage fait tout et oriente le propos. Nul ne sait s'il y a eu des nuances de quel ordre ni combien de temps a duré cette question.

    Autoriser à filmer le comité directeur était une fausse bonne idée. D'une part, cela met la FFE à la merci d'EE; d'autre part, c'est le type même de réunion dont les débats par leur nature, n'ont pas à vocation à être rendu publics.

    Le rapport FFE-EE en ressort étrange pour ne pas dire malsain.

    Dernier point : il est question de média. Mais si EE est considéré comme un grand média pour couvrir un événement, on est mal parti. EE est très respectable mais a une approche marché de niche. La FFE quant à elle devrait avoir une approche plus ouverte.

    Ce que je retiens de ce Codir : les caisses sont vides.

  • http://www.echecs.asso.fr/Actus/3714/Réponse_lettre_ouverte3.pdf

  • C bien rédigé, concis, précis, tout en rondeur ! joli travail ! et il n'oublie pas de régler les comptes au passage avec finesse et une tonne de vaseline ! c beau !

  • Bonsoir,

    D'habitude, je suis silencieux.
    Obligation d'écrire anonymement, joueur PRO. La valse FFE/EE/Joueurs, devient un non-sens. Une chose est certaine : je ne SERAI jamais le caniche d'EE!
    Lève la papatte, souris à la caméra...
    Bravo à mes 3 collègues d'avoir signé LA lettre et d'avoir écorché qui vous savez...Bravo pour assumer, bravo pour oser!!!!

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu