Avertir le modérateur

Le problème qui rend (le) fou

C’est la fête au championnat de France de blitz; il n’y a pas de gin dans le jus d’orange, mais les participants restés pour la remise des prix devisent entre eux. Quelques visiteurs sont venus tous spécialement. L’un d’eux, le MI Thierry Manouck, me désigne son neveu, un djeun’s. "Il a eu un prix. C’est incroyable, il analyse tout à l’aveugle ; il ne touche jamais l’échiquier et les pièces quand il s’entraîne. Je lui ai posé le problème avec les pions noirs c6 et e6 sans le fou blanc, tu connais? Il fallait qu’il le trouve en une semaine. C’était pour son anniversaire, et s’il le résolvait, il avait ce qu’il voulait. Il est revenu me voir au bout de cinq jours avec la solution. Franchement, j’ai été impressionné."

Ce n’est pas votre anniversaire. Z’avez moins de cinq jours. Forcément sans ordi, eh, eh… Rompez !

 

e6c6.JPG

Quelle est la plus courte partie justificative?
Autrement dit, comment parvenir à cette position le plus rapidement possible et avec des coups légaux?
Pour ceux qui ont trouvé en 5 coups, qu’
ils cherchent en 4 coups: Eh bien dansez, maintenant!

 

Commentaires

  • 1.e3 e6 2.Fb5 c6 3.Fxc6 dxc6 4.e4 ...etc

  • Y a-t-il plus court qu'en 5 coups ?

  • Il manque le trait non ?
    Sinon : 1 e4 e6 2 Fb5 c6 3 Fxc6 dxc6

  • Je propose cette suite de coups certe pas trés logique mais qui amène à cette position :

    1 e4 - c6
    2 Fa6 - e6
    3 Cf3 - Cxa6
    4 Cg1 - Cb8

  • André a raison, il manque le trait et même plus il manque le bon enoncé du problème qui est : trouver la partie justificative de 4 ( et seulement 4 !) coups qui amène la position du diagramme avec trait au blanc.

    Avec cet énoncé ni la solution de Pytel , ni la solution d'André, ne marchent. Alors...

    PS à Franck : avec cette suite de coups il y a tjrs un pion en d7 !

  • Oups, j'ai zappé le pion d7... Je crois que c'est Pytel qui à la bonne solution :-(
    Bonne continuation pour ce blog que j'apprécie énormément !

  • bien vu Franck !

  • Et non ! Pytel n'a pas la solution !
    Car dans la PJ ( Partie Justificative) qu'il propose, dans la position finale, ce sont les noirs qui ont le trait, pas les blancs !
    Il faut donc "perdre" un coup noir et là, les ennuis commencent...

    Mais ça vaut le coup de chercher la solution qui est jolie et typique des manoeuvres de PJ.

  • Je suis débile ou j'air rien compris aux parties justificatives

    Mais 1 e4 c6 2 fc4 e6 3fxe6 dxe6

  • et si 1 e4 au lieu de 1 e3 ? ça fait 3 coups

  • bon c'est ce que dit andre en fait j'avais pas vu...

  • Sottises puériles! Alors que le sort du monde libre se jouait à la FFE vous bricolez dans l'incurable, philistins! La liste du surprenant Chely Abravanel, comme il y a 4 ans, vient d'étre déboutée. Le fait du prince ou un acte manqué de celui qui n'en manque pas une? Lui seul connait la réponse car comme diait Cicéron Suum quisque noscat ingenium ...

  • L'interêt du pb réside dans la recherche d'une PJ en 4 coups (4 coups blancs et 4 coups noirs ) et non pas en trois coups ( solution Michak), ou en en "3 coups et demi" ( 4 coups blancs et 3 coups noirs) ( solution Pytel).

    L'énoncé du pb etant " quelle est la PJ de 4 coups (blancs et noirs) permettant d'atteindre la position du diagramme (avec trait aux blancs donc).

    Comme quoi bien libeller l'énoncé au départ est important pour éviter la confusion....

  • un coup blanc ou noir est un demi coup........donc c t bien rédigé ?!

  • quand CB dit de chercher une partie de 4 coups c'est bien rédigé, mais par ailleurs il laisse entendre que c'est la Plus Courte Partie Justificative (PCPJ) et là c'est une erreur.

    Il faut chercher une PJ de 4 coups mais pas la PCPJ...

    ps : qu'est ce qu'on se marre... :)

  • Problème résolu! x)
    1.e4 e6 2.Fb5 Re7!! 3.Fxd7 c6!! 4.Fe8 Re8
    En fait les PJ ça ressemble un peu à certaines parties de petits-petits poussins xD

    Moi aussi j'ai le droit d'avoir ce que je veux? x)

  • Ce petit bijou a été composé en 1976 par Tibor Orbán, à l'age de 20 ans.
    Tibor Orbán, jeune joueur du club de Kecskemet (Hongrie), a composé une vingtaine de problèmes de 1974 à 1981, dont le premier Prix de la prestigieuse revue allemande Fernschach en 1976. Cette courte partie justificative est à ce jour la plus populaire jamais composée. Tibor a effectué son service militaire après quelques études universitaires. Le lendemain de sa libération, le 4 septembre 1981, il a été retrouvé mort dans une gare ferroviaire.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu