Avertir le modérateur

Cappelle : bienvenue chez les Ch’tis !

Le tournoi open de Cappelle-la-Grande, à quelques kilomètres de Dunkerque, fut pendant longtemps le plus fort open du monde. Il reste à ce jour le plus étonnant ; les organisateurs ont en effet un souci perpétuel : rassembler un maximum de nationalités parmi les participants. Et accueillir tout le monde à la bonne franquette en donnant une chance à chaque participant de jouer la ou les parties de sa vie contre des très très forts.

Autrement dit, la traduction de la Fédération internationale Gens Una Sumus – nous sommes tous de la même famille – en ch’ti. Mais voilà, entre un tournoi proche de Dunkerque dans un immense palais des congrès et un tournoi open sous le soleil de Cannes en février sans forcément chercher l’effort, que faire ?

Pendant longtemps, la FFE a boudé par principe ce tournoi : Montpellier-Cappelle, il n’y avait pourtant pas de mer à boire entre ces deux villes, c’était juste deux mondes et deux conceptions différentes. Cappelle a suivi son bonhomme de chemin. Soutenu par une mairie communiste (le carillon face au palais des Congrès jouait Le Temps des cerises, j’adore !), son infatigable organisateur Michel Gouvart et son équipe de bénévoles, le tournoi maintient son rang. Les enfants ont pris une partie du relais. Le fils de Michel Gouvart et celui de l’arbitre principal Jean-Claude Templeur sont dans le coup.

Mais autant le film de Dany Boon Bienvenue chez les Ch’tis est sorti ce mercredi, une semaine avant sa sortie en salles partout ailleurs, autant la réclame sur le site de la FFE ou de la FIDE du tournoi de Cappelle a eu un léger retard à l’allumage. Templeur fils s’est donc fendu d’un courriel en forme de morsure d’araignée respectueuse afin de mander un peu plus d’exposition « médiatique ».
260 Français qui se prennent la tête dans des parties d’échecs au lieu d’aller s’éclater au carnaval de Dunkerque tout proche, c’est sûrement plus intéressant pour les sponsors privés et institutionnels qui soutiennent ardemment le tournoi que des résumés sur le tournoi Aeroflot de Moscou, ma brave dame fédérale. Mais comme on pourrait dire dans le Nord, après tout,« chacun ché ch’oi. »

Cappelle, j’y suis allé à reculons la première fois. Jean-Claude Moingt, dirigeant de mon club (Clichy) en 1990, m’avait forcé la main. Je regrette aujourd’hui de ne pas avoir connu les éditions antérieures! Cela a débuté par une partie inoubliable contre le GMI Rashkovsky sur l’estrade, du William Sheller plein les oreilles tout le tournoi et une grande leçon en voyant comment les Russes jouaient positionnel actif.
En consultant les archives du site du tournoi, j’apprends avec effarement que j’y ai joué six fois, deux fois plus que notre Jicé national. Que de souvenirs, quelle ambiance, que de titrés ramenés en voiture sur Paris à « refaire le tournoi » pendant des heures, et le défilé dans ma mémoire de grands disparus comme Souétine, Geller, Miles et tant d’autres. Promis, vous irez comme moi avant 2010? 'Six fois chiche'!

Cappelle-la-Grande vue d’avion (site du géoportail)

Site du tournoi

Les 20 parties en direct chaque jour

Une partie spectaculaire de Shirazi à la 6e ronde (mercredi) où il prit tous les risques (23...Cxf2+! et les noirs ont au moins la nulle). Dans la position finale, les noirs ne peuvent éviter le mat qui suit par Cf6 mat ou Cf8 mat. Sympa, non?

Les statistiques de 2008 (source : le site du tournoi) :

612 participants
92 femmes (15%)
502 classés FIDE (82% des participants)62 fédérations représentées par 348 joueurs (57% des participants)
106 GMI dont 27 GMI féminins
80 MI dont 11 féminins…

4078 joueurs sont passés par Cappelle ainsi que 49 des 100 premiers joueurs mondiaux !

Commentaires

  • Cappelle : le tournoi où on paye les joueurs pour ne pas jouer.
    Quel exploit d'organisateur ? Avoir 600 joueurs, est-ce exceptionnel quand on a 300 invités...
    Avoir 63 nationalités qu'on paye... l'exploit est financier. Félicitons Cappelle pour avoir de l'argent.
    On pourrait applaudir si cet argent était distribué dans les prix, mais non, il va dans la poche des titrés dès qu'il mettent les pieds à Cappelle. Même pas besoin de jouer, vous aurez votre argent de poche, l'hébergement et la nourriture.
    Ca c'est du sport ?

  • nous donnons 30 000€ de prix pour une recette d inscriptions d'environ 10 000€ cette annee en sachant que dans tous les tournois les gmi et mi ne payent pas leur inscription. A Cappelle, le montant de l'inscription est de 45€ pour un adulte et de 22.50€ pour un jeune ou un vétéran ce qui en fait l'un des tournoi les moins chers de france.
    Ensuite nous n avons pas 300 invités mais 217. 63 nationalités viennent aussi des joueurs étrangers non pris en charge !!! et nous sommes fiers de pouvoir reunir dans notre ville autant de peuples différents mais aussi de GMI.

    Stephane Gouvart
    Vice-Président de l'échiquier Cappellois

  • Cher Mr Gouvard,
    N'écoutez pas les fâcheux. Votre tournoi est une référence internationale et il marche du tonnerre de Dieu. L'ambiance y est excellente et les joueurs de tous niveaux adorent s'y retrouver. Vous et votre équipe faites un travail remarquable. Toutes mes félicitations. Ouh Ouh Le Normand jaloux des ch'ti.

  • Plus du tiers des joueurs sont payés pour venir, invitation, nourriture, hébergement, etc. Cela représente plus que les prix.
    Quand on donne à quelqu'un en fonction du titre de noblesse, cela s'appelle l'aristocratie.
    Cappelle est un tournoi élitiste, qui donne plus d'argent à ceux qui ont un nom qu'à ceux qui se battent sur l'échiquier.
    Il faut assumer, et ne pas faire croire qu'on est communiste.

  • Et pourquoi la ligue IDF n'organiserait-elle pas un Champ' de Paris à la Cappelloise X 2 avec 1200 joueurs dont 600 invités ;-))) ?
    La ligue IDF a plus de tunes, plus de licenciés et de meilleures structures d'accueil ?!

  • J'ai du mal à comprendre la réaction du normand : il est normal que les joueurs titrés (Dont les échecs sont pour la plupart le gagne-pain) soient soutenus financièrement étant donné que le métier est payé au lance-pierre : C'est exactement comme la gratuité des tournois pour les MI/GMI, que je trouve tout à fait justifiée.
    Dans tout sport, les professionnels ont des avantages financiers sur les amateurs, non ?

  • Je ne suis pas choqué que des professionnels gagnent de l'argent. C'est une très bonne chose.
    Je suis choqué que les organisateurs distribuent plus d'argent "à côté" du tournois que dans les prix. C'est à dire que les joueurs gagnent PLUS grâce à leur titre de noblesse qu'à leur travail sur l'échiquier.

    Et le pire c'est que les organisateurs, qui semblent de braves gens, ne s'en étaient même pas rendu compte.

  • Bonjour !

    Rarissime, cette année :

    à la dernière ronde, sur les 20 premiers échiquiers (40 joueurs) au minimum, le premier résultat est tombé après 2h31 de jeu ! Nulle à la table 1.

    Pascal

  • 2H30 => Eh ben oui ! ils sont obligés (souvent en pleine complicité) de faire durer la partie plus longtemps avec des coups statiques pour ne pas qu'on les accuse de faire des nulles de salon ! mais le résultat est le même...on dira qu'ils se sont battus sur l'échiquier et l'année suivante ils auront droit à un bonus !

  • Ils n'étaient obligés à rien du tout !
    Et certainement pas de faire semblant de jouer.

    Ils n'auront pas droit à un bonus, l'invitation ne dépend que du titre et du classement.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu