Avertir le modérateur

Les États généraux de la FFE

Vous faites sûrement partie des 99,5% de licenciés ou d’amateurs qui avez séché les États généraux de la FFE, le week-end du 2526 janvier. Aucun compte-rendu sérieux ne sera fait ici. Philippe Dornbusch l’a très bien et très vite fait en long et en large sur son site. La FFE publiera « une synthèse courant février » sur le sien. Rien que la terminologie, on se croirait au Parti socialisse.

J’ai zappé entre lesdites tables rondes. Vraiment rondes et organisées simultanément.
Globalement, ça m’a donné un peu le bourdon. C’était très sérieux. Si Jean-Paul Touzé et quelques anciens étaient bien là, il manquait les bonnes vieilles joutes d’antan en AG. Un truc à la Obélix contre les Romains. Un match Lambert-Touzé ou Touzé-Loubatière.

États généraux, cela fait penser à état général : la FFE a l’air de bien se porter. C’est grave, docteur ?
L’appareil photo numérique était resté sur place. En revanche, je m’étais déplacé avec mon laboratoire : un stylo et un carnet à spirale dont voici quelques extraits.

Cliquer ligne suivante

- Bachar Kouatly, spécialiste des éditoriaux sur l’Internet dans la revue d’échecs qui désormais, lui appartient, n’est pas venu : annoncé à une table ronde sur l’Internet, il s’est décommandé le matin même. Déduction : on s’autorise à penser dans les milieux bisontins autorisés qu’il voulait vérifier si son webmestre travaillait plus pour dormir moins le week-end. Ils sont terribles à Besançon ! Quelle abnégation !

- Maman Sebag était sur place : elle s’occupe d’enfants défavorisés dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Marie était absente.

- Entendu d’un très très haut dirigeant : « La FFE, c’est aujourd’hui 52 000 licenciés dont 2/3 de jeunes. Ce n’est pas parce qu’on a des Bacrot qu’on décrochera des sponsors. Ils s’en foutent complètement les sponsors. »

- Un dirigeant de club râlant contre les difficultés à trouver des lieux dans Paris du fait de la concurrence et de la cherté s’est vu répliquer : « Moi, je suis passé par les paroisses et cela marche très bien. »

- Selon Jean-Claude Moingt président, le budget de la FFE est supérieur au budget de fonctionnement de la FIDE. Bien sûr en dehors des prix distribués par le président et conducator Ilioumjinov.

- L’arbitre Jean-Christophe Basaille ne serait pas mort de mort accidentelle le 19 octobre 2007. Une autopsie a été pratiquée, une enquête criminelle est en cours, un juge d’instruction a été nommé.

- Damir Levacic a expliqué le rayonnement de la France dans les instances européennes et au niveau de la FIDE. Il a aussi donné un cours sur les achats de votes pour la présidence de la FIDE. Sur la pression et la tension dans ces grands moments. Dommage que Kouatly n’ait pas été là. Il s’était présenté au nom de la France en 1992 à Moscou. Il aurait pu compléter…

- Le seul grand maître de l’assemblée était Pavel Tregoubov avec la double casquette de sélectionneur de l’équipe de France et de l’ACP, le machin des pros. Il a beaucoup été question des nulles par accord mutuel à cette table animée par Léo Battesti. Tout le monde semble d’accord pour un truc du genre : « pas de proposition de nulle avant 30 coups », ce qui a été expérimenté avec succès dans la Ligue Dauphiné-Savoie selon l’infatigable et éternel Jean Peyrin.

- Un grand moment d’union fédérale a été la pause : bière pression à volonté. Euh… non, merci, moi c’est jus d’orange.

18 h. C’est un peu gênant de partir à reculons version crabe. « Euh, tu restes pas pour le spectacle ? » On jouait Le Joueur d’échecs tout spécialement. Non, je n’ai pas eu de bonne raison. Je n’ai pas non plus trouvé le dingue avec qui j’aurais pu me cacher en coulisses pour me friter dans des blitz  2‑2. Pourtant, j’avais repéré quelques clients potentiels! Mais par prudence, j’avais laissé l’engin de mort – la pendule – à la maison. Sûrement un signe de mon mauvais « état général »…

Commentaires

  • Concernant ton info sur la mort de JC Basaille; l'info serait elle "sensible"? j'ai proposé un sujet là-dessus sur le forum "France-échecs" (dans l'espoir d'en savoir plus; voyeurisme malsain, mais tellement humain): L'est pas passé...étonnant, non ?

  • Bonjour,

    Permettez que je commence par une citation:
    « Selon Jean-Claude Moingt président, le budget de la FFE est supérieur au budget de fonctionnement de la FIDE. Bien sûr en dehors des prix distribués par le président et conducator Ilioumjinov. »


    Vrai, que les cotisations en France, pour jouer aux échecs, sont parmi les plus élevés dans le monde. Fort possible, que simplement sont les plus élevés!
    ET, en contrepartie...(?)
    Moi, dans la National III, groupe XI, je trouve les résultats de dimanche – sur site de la F.F.E – trois ou quatre jour plus tard. En Belgique les résultats – et les parties – sont disponibles le même jour avant...minuit. Ne parlons pas de la Bundesliga...
    Comment c'est possible?
    Simple!
    En Belgique la Fédération fonctionne grâce au travail des...bénévoles. En France, par contre...(!) Vous les saviez, n'est pas?
    Nous voulons considérer les échecs comme un sport...
    Nous rêvons que les échecs soient un spectacle.
    Encore... « le budget de la FFE est... »
    La question: ET les résultats? Qu’est ce que la Fédération a fait pour aider de développer les grands talents comme Étienne Bacrot et/ou Marie Sebag?
    Gaspillages des fonds (nos cotisations) ou mauvaise gestion?
    Quel est contenu, dans les bouches des dirigeants de la F.F.E, des mots: « développement des échecs en France »?

    Krzysztof Pytel
    Maître International
    Collaborateur de la revue « Europe Échecs » depuis 1963.
    Collaborateur de la revue « Échec et Mat ».
    Membre CD de la FFE – et Directeur de Développement des Échecs chez les Femmes - 1989 – 1996.

    REIMS, le 8.02.2008

  • merci cher MAITRE5 ( PYTEL) de mettre un peu d'ordre dans le fond de ma pensée..!les Echecs -dites-vous- un spectacle? pour qui? combien sommes -nous a "suivre" avec assiduité notre sport , notre passion... les instances actueles ne pensent qu'a une seule chose...! augmenter le nombre de licenciés( les jeunes..!) et nous ..les petits les sans grade..que fait-on pour nous..? nous n'existons que pour "payer"...je ne dissocie aune forme du jeu..l'élite comme le jeu "famillial" les chefs de file comme les "pousseurs de bois" (dont je suis)..!que notre fédé en fasse de meme...et l'augmentation (tant esperé!!) viendra d'elle meme..!
    s'abaisser vers le "petit" joueur c'est une vraie garantie de vulgarisation de notre jeu..!j'en parles parce que j ai "essayé " d'apprendre" à jouer pendant plus de 8 ans à raison de +/- 80 éleves par ans( en périscolaire, en clubs ,foyers etc..)dans ma région.je l'ai fais de facon..."bénévole" car je n'aurais jamais pu le faire par "professionalisme" chacun son "truc".mon club m'a soutenu avec gentillesse mais n'as pas été -lui- soutenu outre mesure par notre chere fédé..! la mairie donnait quelques subsides pour les cours en périscolaire..vite englouti pour l'achat de materiel( pendules ,jeux, livres...etc ) et auj.tous "benevole " est un suspect...! un lunaire!! un inconscient!!qui enleve du pain de la bouche à des "professionnels"...! quel est le sponsor assez idiot pour "investir" afin d'aller dans les fameux "quartiers"..?pour finir...pourquoi aurais-je du assister a cette mascarade parisienne?je suis un "petit" qui ne prend plus sa licence...depuis 1998...

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu