Avertir le modérateur

Bobby Fischer est mort

L’un des porte-parole de Fischer a annoncé ce vendredi matin le décès jeudi 18 janvier de Robert James Fischer, l’ex-champion du monde… par courriel à l’agence Reuters. Selon ce communiqué, Fischer serait mort « d’une maladie indéterminée ».
À 14 h 30 ce vendredi, le lieu et les causes du décès ne sont pas encore donnés par les agences de presse
. Vendredi à 14 h 32, l’AFP donnait l'information comme quoi l’ancien champion du monde était mort des suites d'une défaillance rénale. Coïncidence: Fischer est mort à 64 ans, le même nombre de cases que l’échiquier.

Dépêche AFP sur le site de France Info

Article avec agences + une vidéo sur mon hébergeur 20minutes.fr

Depuis le 24 mars 2005, Fischer vivait en Islande, après une détention de neuf mois en prison au Japon. Vainqueur en 1972 à Reykjavik de Boris Spassky 12,5‑8,5 en finale du championnat du monde en 24 parties, Fischer couronnait alors une immense popularité à l’Ouest comme à l’Est dans un monde bipolarisé Est-Ouest sur le plan politique.

ff9ee1270a356fc30e5b1982e6322cb2.jpg


Avant, pendant et après le match, il était resté très lié avec Boris Spassky. Sa popularité de joueur n’a jamais cessé malgré ses déclarations antisémites sur des radios philippines ou bien d’autres où il se réjouissait des attentats du 11 septembre 2001 sur les Twin Towers à New York, ville où il grandit.
0a527e0e28ce06441918014f35dfd6a5.jpg
Fischer, le 24 mars 2005, après 9 mois de détention: départ de Tokyo pour Reykjavik où, quelques jours plus tard, grâce au gouvernement islandais, il obtiendra sans difficulté la nationalité et le droit de rester sur l'île... avec obligation de ne plus voyager.  

À suivre : un article plus long avec scoop pour les internautes:
Comment j’ai traqué Fischer aux États‑Unis avec une paire de journalistes d’Actuel.


Article d’origine de Reuters (anglais)

Sa vie, son œuvre sur Wikipedia (anglais)

Sa biographie (386 pages) par Frank Brady aux éditions Payot-Rivages

Revivez TOUTES ses parties avec grilles de tournois et commentaires (éd. Payot-Rivages)
 

Commentaires

  • je rend hommage à mon idole BOBBY , c'est lui qui m a fait rever dans mon enfance j'apprenais ces parties par coeur pour pouvoir un peu lui ressembler, quoi dire d'autre ya tellement à dire que je ne trouve pas les mots , adieu Bobby tu dira bonjour à THAL, PETROSSIAN, KERES, BOTVINNIK, RESHEVSKY, BRONSTEIN ETC.

    MF ABRAVANEL CHELY

  • C'était aussi l'idole avec Kérés de l'ami Jacques Le Monnier, lui aussi disparu. J'ai le souvenir de mes descentes ( dans le brouillard!) des hauteurs de Chamrousse, pendant l'été 1972, pour aller chercher dans "Le Figaro" les parties du Championnat du monde . C'est vrai qu'il nous a fait rêver et qu'il a insufflé en nous le goût "immarcescible" de la beauté du combat échiquéen avec Tal bien sûr!!! amitiés. Alain.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu