Avertir le modérateur

Shogi et échecs: Moriuchi!

Un Japonais à 2300 Elo participait au championnat de Paris. Ce n’est pas Habu, joueur de shogi que j’avais vu à Cappelle-la-Grande, mais sa concentration était impressionnante. En voyant son nom, je me souviens qu’il a participé à la simultanée de Joël Lautier en 1999 au Japon. C’est un champion de shogi.

Son anglais est sommaire et mon japonais est inexistant. Interview blitz quand même. Et puis, voulant en savoir plus sur le shogi et sur Moriuchi, je contacte le spécialiste du shogi en France et champion de France 2007, Éric Cheymol. Éric est également joueur d’échecs.

Ami internaute amoureux du Japon et de la concentration, clique sur Lire la suite ligne suivante pour jouir de l’article écrit conjointement par Éric Cheymol et le Français expatrié au Japon, Jacques Pineau. Il te ravira, j’en suis sûr !

Cliquer sur Lire la suite ligne suivante

L’essentiel d’une bloguesque faite au championnat de Paris:

- Moriuchi n’a pas joué plus de dix tournois FIDE dans sa sa vie ! Il ne peut jouer aux Olympiades d’échecs pour le Japon, il n’a pas le temps.

- C’est un type très modeste. Il dit qu’il a mal joué l’ouverture contre Marzolo, ce qui est vrai, mais il a trouvé des ressources fantastiques en milieu de jeu !

- Il a joué il y a trois ans à Cappelle-la-Grande.

- Il a été invité par ‘a friend’ (voir l’article Cheymol-Pineau pour avoir la clé).

- Il y a 150 professionnels au Japon alors qu’environ 10 % des Japonais pratiquent le shogi régulièrement !

- Il y a seulement 30 joueurs classés FIDE au Japon.

Moriuchi en train de jouer au shogi, c’est ici

Le site d’Éric Cheymol

Le site de la Fédération française de shogi. 

 

Article d’Éric Cheymol et de Jacques Pineau 

Toshiyuki Moriuchi est 9e Dan au Shogi, le grade le plus important accordé par la fédération japonaise. Il vient de remporter pour la 5e fois de sa vie le titre le plus prestigieux du monde du shogi: le Meijin sen. Cette performance lui donne le titre de Meijin à vie (Eisei Meijin) ; il est le 18e joueur de tous les temps à obtenir ce titre au Japon. Même si le titre de champion du monde n'existe pas au shogi, Toshiyuki Moriuchi peut être considéré comme tel, même si, par modestie, il accorde lui-même ce titre à l'un des autres super GM du shogi, Yoshiharu Habu.

Toshiyuki Moruichi a commencé à s’intéresser aux échecs en 1994 en venant au club d’échecs de Jacques Pineau à Asaka, dans la banlieue de Tokyo. Jacques, un Français installé au Japon, lui a appris les bases des échecs et malgré un nombre réduit de parties par an et un manque de temps, Toshiyuki Moruichi a rapidement progressé. Il s'entraîne dorénavant avec le GM Alexander Chernin. medium_Moriuchi_CDP.jpgIl apprécie la France, il a participé plusieurs fois au tournoi d'Avoine, une fois à Cappelle-la-Grande parmi une délégation japonaise emmenée dans les tournois par Jacques. Et puis maintenant à Paris grâce à une invitation… d’Almira Skripchenko! Sitôt sa dernière partie du Meijin sen terminée, Toshiyuki Moruichi s’est envolé pour le championnat de Paris! (photo: Cht de Paris)

Une anecdote amusante lors de sa première participation à Avoine: il ne bougeait pas de sa chaise durant 4 à 5 heures. Jacques lui demanda alors pourquoi, alors que son adversaire se promenait. Il répondit qu’il pensait cela incorrect. La partie ajournée, il y serait resté des heures… Il n’osa pas acheter de boisson dans cette salle mal ventilée, en plein été. Obnubilé par le seul résultat, le public commun des opens ne remarqua pas une concentration hors norme; mais elle ne manqua pas aux quelques GM de passage.

« Qui c’est ce type qui ne connaît pas bien ses ouvertures et encore moins bien les finales ? » Ils furent rassurés de savoir que Moriuchi était un super GM du jeu d'échecs dans sa version japonaise. Pour eux, tout devenait clair!medium_MoriuchiBis.jpg 

Avec Toshiyuki Moriuchi, Yoshiharu Habu et Yasumitsu Sato, le Japon compte trois super joueurs de shogi qui s’adonnent aux échecs. Ces Trois mousquetaires participèrent aux simultanées de Joël Lautier au Japon, à l’Ambassade de France en juin 1999 et à NEC & Biglobe en octobre 2002.

Moriuchi à la 2e ronde contre le GMI Renet (photo: Éric Cheymol).

Ils dominent la scène depuis plus de dix années, en tête du podium du shogi: Yoshiharu Habu, Yatsumitsu Sato et bien sûr Toshiyuki Moriuchi Ces trois joueurs sont du même âge, ils se connaissent depuis le début de leurs carrières et des liens d’amitiés sont entre eux plus qu'évidents, chacun participant aux fêtes de mariages de l’autre par exemple.

Difficile d'imaginer cela avec Topalov, Kramnik et Anand. Autre point remarquable, ces trois champions de shogi aiment le jeu d’échecs!

Au Japon, 10 millions de joueurs jouent au shogi. La fédération regroupe 150 joueurs professionnels seulement. La particularité des professionnels est qu’ils sont tous salariés par la fédération. Avec un tel nombre de pratiquants, le shogi occupe une place réelle dans les médias: la NHK, la plus grande télévision japonaise, consacre une émission de télévision de deux heures tous les dimanches, sans compter les chaines satellites.

Dans la presse, le shogi bénéficie du magazine mensuel Shogi Sekai de la fédération. À lui seul, il contient plus de 250 pages! Il y a aussi l’hebdomadaire Shukan Shogi ainsi que plusieurs autres mensuels. Les plus grands quotidiens consacrent des rubriques régulières sur le shogi.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu