Avertir le modérateur

  • Coupe de France et un peu de 'off'

    Coupe de France : bonjour-s’il vous plaît-merci

    La finale de la Coupe de France s’est jouée dimanche 24 juin et a été remportée par le C.E. Strasbourg. Quinzième titre avec les inoxydables frères Roos. Diffusée sur le Net en « streaming » avec caméras et son, c’était sympa et cela évitait tout déplacement. On pouvait parallèlement suivre les coups (diffusés par la FFE) sur l’autre moitié de l’écran. Passons sur la tenue vestimentaire de certaines et certains, une fois de plus (Glenn [Flear], merci pour ta cravate!)…
    Commenter, c’est bien, mais expliquer lentement et dire bonjour, c’est mieux : en effet, les présentateurs… ne se présentaient pas. Règle de base (qu’on répète à satiété aux enfants) à retenir au cours d’un prochain stage de commentateurs : « Bonjour, s’il vous plaît, merci. » Corollairement, mais tous les titrés ou commentateurs font ça sur l’Internet : ils croient que le public a plus de 2200 Elo et ils nous bombardent de variantes à l’aveugle sur 5 coups. Sans Fritz bien sûr. Il y a donc des réfutations dont certaines furent gentiment envoyées par Fressinet par SMS à l’un des présentateurs. Ah ! j’ai failli oublier. Les acolytes étaient bonjour-s’il vous plaît-merci Pavel Tregoubov et bonjour-s’il vous plaît-merci Jean-Baptiste Mullon. Tregoubov était excellent, j'ai mis des heures à le reconnaître tant son accent et son intonation sont les mêmes que le Sokolov des années 1980!

    Enfin, paraît que c'était retransmis sur 'Second Life' via Bnpparisbas, le partenaire fédéral, mais j'ai rien compris, il n'y avait pas de mode d'emploi.

    Pour lire la suite (les pipoles de la semaine et les informations « off »), cliquer ligne suivante sur ‘Lire la suite’

    Lire la suite

  • Kramnik-Guelfand: les copains d'abord

    24 juin 1968 : naissance de Boris Guelfand.
    25 juin 1975 : naissance de Vladimir Kramnik.
    24 juin 2007 : Kramnik, blancs, 32 ans moins un jour, affronte son vieux pote Guelfand, noirs, 39 ans.
    Où ? À Dortmund (Allemagne), la « résidence secondaire échiquéenne » de Kramnik tant il a gagné de tournois ici.
    medium_Kramnik_Dortmund.jpg

     

    Ce 24 juin , Kramnik a remporté la victoire au cours d’une longue partie technique. Comme d’habitude, pas de nulle de salon entre les deux amis, mais une longue lutte ; et une défense opiniâtre de Guelfand qui finira par craquer.

    « Nous avons joué environ 80 parties ensemble » m’avait dit Guelfand en 1996 « et c’est toujours pareil, on joue la partie à fond ».
    medium_Guelfand_Dortmund.jpg

     

    À Dortmund, dans les années 1990, Kramnik ne lésinait ni sur la bière ni sur les cigarettes. Avec le temps, l’opposition s’est faite plus forte et Kramnik s’est hissé à la première place. Puis il s’est marié.

    Bon, petit pari quand même : les organisateurs si ce n’est les joueurs ont bien dû arroser ce double anniversaire sympa avec de la vodka !


    La retransmission des parties en direct chaque jour de partie à partir de 15 h 15 sont ici.

    Visite gratuite du site officiel

    Photos tirées du site officiel.
  • Ligue d’IDF: André Clauzel président !

    L’élection pour la présidence de la ligue d’Île-de-France samedi 16 juin, a marqué un tournant. La présidente sortante, Isabelle Bonvalot, a recueilli moins de la moitié des voix des clubs votants. Reléguée en 17e position sur 20, elle n’a donc même pas été élue au bureau. Une sanction un peu sévère due probablement plus à son manque de communication et à un passé qui ne passe pas.

    Les 15 membres élus au Comité directeur se sont regardés pour savoir qui allait se présenter. Allait-on se diriger vers un remake du sketch de Coluche expliquant comment on élit le pape ? Élire le candidat Boggio, par ailleurs trésorier de la fédé, comme un seul homme ? Non, la défiance de la ligue IDF vis-à-vis de la FFE est toujours la même au fil des ans. Alors ? Insoutenable suspense ! Eh bien, la raison et le cœur l’ont emporté.
    medium_Clauzel.jpg


    La raison : André Clauzel, DD pour les intimes, un gaucher adroit, infatigable organisateur de tournois parisiens et président du club 608 ayant recueilli sur son seul nom 261 voix de clubs sur 281, devançant M. Drouilly de 65 voix, il était légitime qu’il se présentât.
    Voir le détail des votes sur le site de la ligue ainsi que la réaction officielle de DD.

    Clauzel : « J’avais rien préparé ; je suis arrivé pour me présenter au Comité directeur, pas pour être président. C’est un peu un pustch à la Coluche sur le thème ‘Sauvons la ligue’. Je rigolais. »
    Du Clauzel dans le texte.


    Le cœur maintenant. Le DD que tous les joueurs ou organisateurs l’ayant approché connaissent. Le même DD qui a récemment joué le championnat de France des aveugles (gagné sans surprise par Hervais). Le gars qui parvient à organiser des tournois malgré son handicap visuel : « Les gars des clubs sont venus vers moi, et ils m’ont dit, on va t’aider. Ah j’en aurais chialé. »
    Du re-DD dans le texte.
    medium_clauzel2.jpg


    Finalement, sur les 13 membres du CD, DD a gagné 7 à 5 (un membre absent), son challenger Boggio lui ayant assuré à l’issue de l’élection qu’il « aurait son soutien ». Eh oui, Clauzel, on entend parler que de lui depuis des années en tant qu’organisateur dans la plus grande ligue de France. Celle qui a un cagibi en guise de local, rue des Pyrénées, avec une salle en sous-sol sans ventilation et une organisation à revoir. Mais qui organise aussi chaque année, un très beau championnat de Paris. Grâce au boulot passé de Mlle Bonvalot.

    Sur le site de la ligue, DD a fait un discours de politique générale très pro. Tous mes potes deviennent présidents, c’est de la balle!

     
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu